Haut
  >  Voyage en Thaïlande   >  Provinces du Centre et l'Ouest   >  Ayutthaya   >  Visiter l’essentiel d’Ayutthaya en une journée
4.6
(32)

Ayutthaya est l’ancienne capitale du royaume du Siam, dominant le royaume pendant plus de quatre siècles. C’est un site d’importance historique en Thaïlande, classé patrimoine mondial de l’Unesco. Située à seulement 80 km au nord de Bangkok, l’ancienne cité est facile d’accès pour une excursion à la journée.

L’occasion de se plonger dans l’histoire méconnue de la Thaïlande et de s’émerveiller devant les nombreuses ruines de temples à parcourir.

Je vous résume ici son histoire, pourquoi visiter Ayutthaya et surtout, vous indique les temples à ne pas manquer si vous visitez le parc historique sur une seule journée. Alors, prêt à faire un saut ?

Histoire d’Ayutthaya, en bref

Je vous en ai certainement déjà parlé, mais, histoire de vous remettre dans le bain (C’est le cas de le dire, histoire 😉 ) voici un topo historique.

Je tiens d’ailleurs à faire la remarque, certains considérant ce genre d’infos inutiles sur un blog de voyage, puisque, je « cite », « toutes les infos peuvent se trouver sur Wikipedia » (sic!). Mais qu’on se le dise, d’une part, Wikipedia n’est pas forcement complet dans sa version française, de plus, ici le but est de rappeler le contexte historique afin de comprendre ce que vous allez voir, et ce, sans avoir à changer de page.

Bref.

Ayutthaya est fondé vers 1350, dans un premier temps contemporaine et rivale de sa voisine plus au nord du royaume de Sukhothai. Très vite, elle gagne en influence jusqu’à devenir de facto la nouvelle capitale du royaume du Siam. Elle va alors jouer un rôle majeur dans l’histoire du royaume du Siam devenant un centre florissant du commerce en Asie du Sud-Est.

Entre le 14e et le 18e siècle, le royaume d’Ayutthaya établit des échanges commerciaux avec ses voisins proches tels que les royaumes de Chine, d’Inde et de Malaisie. Puis à partir de 1511, les Portugais y établissent un comptoir, marquant le début des contacts avec l’Europe.

Au 17e siècle, des émissaires de Louis XIV ont été envoyés à Ayutthaya et les Français ont également commencé à commercer avec la ville. Les témoignages des voyageurs indiquent qu’ils revenaient impressionnés par les richesses du royaume.

À son apogée, la ville, connue sous le nom complet de Phra Nakhon Sri Ayutthaya, comptait près d’un million d’habitants et abritait plus de 1 500 temples, ce qui en faisait l’une des plus grandes agglomérations du monde.

tableau représentant destruction ayutthaya 1767

Tableau représentant la destruction d’Ayutthaya.

Cependant, la période de grandeur d’Ayutthaya a été entachée par les attaques répétées de la Birmanie voisine. En 1569 déjà, Ayutthaya a été gravement endommagée, le royaume devenant brièvement vassale des Birmans pendant 15 ans. La ville est finalement dévastée en 1767, lorsque l’armée birmane attaque, pille et incendie la capitale, décapitant les statues de Bouddha pour démontrer leur domination et éviter une reconstruction.

Face à cette destruction massive et à la menace continue de la Birmanie, le royaume du Siam, sous l’égide d’un nouveau souverain, a été contraint de déménager sa capitale plus au sud, d’abord à Thonburi, puis Bangkok.

image bataille entre armee simaoise et birmane à l'époque d'ayutthaya
Bataille entre l'armée Siamoise et Birmane (source Wikimedia)

Pour la petite histoire, justement, en Birmanie toujours de nos jours, un Thaïlandais se dit « Yodhiya« , dont vous remarquerez l’évidente prononciation similaire à Ayutthaya. Ils en sont « restés » à leur « heure de gloire » pour qualifier les habitants de leur rival voisin.

Nom qui lui-même est dérivé de la ville d’Ayodhya, au nord de l’Inde. Cette ville est connue pour être la capitale du héros Rama, personnage central de l’épopée mythologique à la base de l’hindouisme, le Ramayana, dont le Ramakien Thaïlandais est fortement inspiré et dérivé de celui-ci.

Par ailleurs, ce mot d’origine Sanskrit, signifie « qui ne peut être conquis »… L’histoire retiendra qu’un nom ne suffit pas…

Visite du parc historique d’Ayutthaya en 6 temples

Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991, la ville s’est reconstruite autour du parc historique. Laissant alors un espace de près de 300 hectares pour se balader, parsemée de nombreuses ruines.

Pourquoi ces 6 temples ? Telle est la question à laquelle je vous réponds maintenant. Sachant qu’il existe un nombre important de ces ruines, l’idée est d’en découvrir qui soit suffisamment intéressants et surtout différents, parce qu’au bout du compte, trop de temples peuvent faire donner un effet « overdose ».

carte parc historique ayutthaya

Carte du parc historique d’Ayutthaya.

1- Wat Yai Chai Mongkol

Le Wat Yai Chai Mongkol est un temple imposant qui se trouve en dehors de la partie principale du parc historique, de l’autre côté de la rivière. Il fut construit à la fin du 16e siècle pour célébrer la victoire du roi Narusuan dans un combat singulier contre un prince birman, un événement majeur de l’histoire de la guerre entre la Birmanie et la Thaïlande à l’époque. Son nom, qui signifie « le grand monastère de la victoire« , reflète cette signification historique.

Le temple présente un cloître entouré de 135 statues de Bouddha, offrant une atmosphère plus spirituelle comparé aux autres temples, dont les statues sont souvent détruites ou incomplètes. L’une des raisons étant que ce temple est toujours actif, avec des moines toujours présent en son sein.

wat yai chai mongkhon ayutthaya thailande

L’élément le plus remarquable est l’imposant chedi de 62 mètres de haut, qui offre une vue panoramique imprenable sur les environs depuis son sommet. À l’intérieur, il abrite un puits, rendu visible suite à des fouilles effectués dans la pagode, où les visiteurs peuvent lâcher des pièces en visant le carré de pierre central tout en bas.

Se faisant, c’est censé apporter la bonne fortune. À l’extérieur, vous avez un beau jardin, les restes d’un Viharn derrière et devant, l’Ubosot, dont une partie des murs d’origine sont toujours visible. Si vous êtes curieux, dirigez vous vers le bâtiment à droite de l’entrée principale, vous y verrez un discret Bouddha allongé, caché par ses 4 murs l’entourant toujours.

Horaires d’ouverture : 8h00 – 17h00

Tarif d’entrée : 20 Bahts seulement

2- Wat Mahathat

Ce temple fait partie des premiers édifices construits dans la nouvelle capitale d’Ayutthaya. Son nom se retrouve dans plusieurs temples du pays car il signifie « Monastère de la Grande Relique ».

Un temple d’importance, car c’était un monastère royal et le siège du patriarche suprême des habitants de la ville jusqu’à la fin de la période d’Ayutthaya.

C’est probablement le plus connu du parc historique, car c’est ici que vous pourrez y admirer la fameuse tête d’une statue de Bouddha, littéralement incrustée dans les vieilles racines d’un arbre. Cette image est devenue un véritable symbole d’Ayutthaya.

tete bouddha incruste arbre wat mahathat ayutthaya

Pour autant, ce n’est évidemment pas la seule raison de visiter ce temple. L’imposant complexe, reste un important vestige de cette époque glorieuse. Le prang central, encore debout au début du 20e siècle s’est malheureusement effondré, car le temple étant autrefois entièrement entouré d’eau, fragilisant les sols.

Mais il contient encore de nombreux chedis debout, dont un, plus rare, à l’architecture octogonale. Le cloître et ses restes de statues de Bouddha témoignent des ravages du temps et des vicissitudes de l’histoire.

Horaires d’ouverture : 8h00 – 17h00

Tarif d’entrée : 50 Bahts

3- Wat Phra Si Sanphet

Le plus grand des sites, et pour cause, ce monastère était le temple le plus important d’Ayutthaya et se trouvait dans l’enceinte du Grand Palais, incluant la résidence royale et habitations pour les proches et consorts du roi. S’il ne reste pratiquement rien de cette zone, le temple, qui a par ailleurs servi de modèle au temple du Bouddha d’émeraude à Bangkok, possède encore de beaux restes.

Beaucoup des structures visibles sont l’oeuvre du roi Ramathibodi II, qui fait construire deux des 3 chedis centraux en 1491, afin de placer les cendres de son père et celles de son frère aîné. La 3e pagode étant ajoutée par son successeur.

parc historique ayutthaya - thailande

Le temple est aussi célèbre pour avoir abrité le Phra Si Sanphet (d’où son nom). Cette imposante statue en bronze de Bouddha, haute de 16 m, est aussi une réalisation de Ramathibodi II. Recouverte d’or et hautement vénérée, la statue se trouve aujourd’hui à l’abri des regards, au Wat Pho à Bangkok).

Le site est agréable à visiter, en plus d’être très photogénique. Outre les chedis qu’on remarque tout de suite, on peut voir une salle d’audience royale, dont les murs sont toujours debout aujourd’hui. L’autre bâtiment notable étant une chapelle en forme de croix, ou, en plus des restes d’une statue de Bouddha, on constate la présence surprenante de fenêtre au design plus orientale.

Si vous êtes également attentif, site royal oblige, on peut observer que l’ancien complexe était entouré d’une muraille dont il reste quelques vestiges avec des créneaux attestant de l’importance des lieux.

Horaires d’ouverture : 8h00 – 17h00

Tarif d’entrée : 50 Bahts

En Bonus : le Wiharn Phra Mongkol Bophit

Vous ne pourrez pas le louper, il est juste à côté du Wat Phra Si Sanphet. L’imposant Wiharn Phra Mongkol Bophit est le seul temple de l’époque d’Ayutthaya encore en activité dans le parc historique. Le temple tire son nom de la statue de Bouddha de 12 m (sans compter le socle) qu’il abrite.

Wiharn Phra Mongkol Bophit ayutthaya

Lors de l’invasion de la ville par l’armée birmane, le temple a été endommagé et incendié. Le toit s’est effondré sur la statue, qui a été partiellement endommagée mais est restée relativement intacte à l’intérieur. Pendant plus de 200 ans, la statue est restée exposée aux éléments.

En 1957, une série de rénovations est entreprise pour préserver tout ce patrimoine jusqu’alors un peu délaissé. Ces rénovations ont permis de redonner au temple sa splendeur d’antan et de préserver cette statue historique, datant de 1538.

Il reste théoriquement gratuit même s’il est demandé par écrit de faire une donation, cela reste à votre discrétion.

4- Wat Lokaya Sutharam

Anciennement Wat Lok Sutha, que l’on peut traduire par « Monastère du monde céleste », ce temple est une vaste ruine dont il ne reste pratiquement que les sols en brique rouge, exception faite de son prang central, toujours debout.

Ce temple est donc essentiellement visité pour sa grande statue de Bouddha allongé dont la tête repose sur une fleur de lotus, appelée Phra Buddha Sai Yat. Longue de 37 mètres pour une hauteur de 8 m, la statue qui se trouve derrière l’ubosot en ruine, était autrefois encastré dans un viharn, mais celui-ci s’est également effondré jusqu’au niveau des fondations.

Les lieux restent sacrés après toutes ces années et la statue est souvent recouverte d’un long drap orange. Les Thaïlandais viennent régulièrement faire des offrandes et prier. Petite précision, la version actuelle du Bouddha couché est le résultat d’un ensemble de rénovations entamé dans les années 50.

statue bouddha couché Wat Lokaya Sutharam ayutthaya

En dehors des ruines de l’ubosot et son prang, on peut y voir sur le côté de la route, juste au sud de la grande statue, une ancienne tour où se trouvait la cloche de l’appel à la prière. Discrète sur un côté à l’écart, au nord de la statue, cette fois, se trouve une curiosité avec un petit chedi dans un style Lanna, dans une forme conique.

Si vous êtes dans le coin, vous pouvez aussi jeter un œil au temple voisin, le Wat Worachettharam, qui date de 1605. Outre un chedi de belle taille (dont il existe une suspicion qu’elle contiendrait les cendres du fameux roi Naresuan), vous y verrez un bâtiment sans toit, mais ayant conservé tous ses murs intacts, avec des emplacements de céramiques ornementales, encore visibles dans le stuc du pignon.

Wat Worachettharam parc historique ayutthaya

Le petit Wat Worachettharam.

Horaires d’ouverture : 24h / 24h puisqu’il n’y a pas de barrières

Tarif d’entrée : gratuit !

5- Wat Phu Khao Thong

Ce temple est un peu à l’écart, à un peu plus de 2 km au nord d’Ayutthaya. Construit sous le règne du roi Ramesuan en 1395, il ne comportait pas à l’origine l’imposant chedi qui reste sa principale attraction aujourd’hui.

Le grand chedi est établi sur une base carré, dans un style Mon-Birman puisque la construction est l’œuvre du roi birman Bayinnaung, voulant marquer sa victoire suite à la prise de la ville en 1569. Le design final aurait ressemblé à la pagode de Shwezigon, visible à Bagan.

grand chedi wat phu khao thong

Après la construction de la base, le roi birman est retourné dans sa capitale, laissant son vassal, le roi Maha Thammaracha, terminer le monument. Cependant, ce dernier n’était pas enthousiaste à l’idée de poursuivre la construction du symbole de la victoire de ses voisins et le chedi est donc resté inachevé.

Peu de temps après, le fils de Maha Thammaracha, devenu roi Naresuan, a rendu son indépendance au royaume d’Ayutthaya. Pour commémorer cet événement, il a décidé de compléter le chedi, faisant ainsi un pied de nez aux vaincus. En 1587, le sommet du chedi a été ajouté dans un style thaï, avec une forme de cloche posée sur une base octogonale.

Toutefois, de par son emplacement isolé (accessible autrefois uniquement par un canal le reliant, à la rivière Chao Phraya), le sommet va finir par se dégrader et sera finalement rénové dans sa conception actuelle en 1744.

vue generale wat phu khao thong

S’il y a maintenant une route pour y accéder, les visiteurs peuvent toujours escalader la base de style Mon-Burmese jusqu’au pied du chedi, d’où l’on peut voir les rizières environnantes toujours présente, et la ville d’Ayutthaya dont on aperçoit plusieurs pagodes dépassant au loin.

Il est aussi possible d’accéder au coeur même du chedi via un petit tunnel, où sont toujours visible les reliques sacrés de cet ouvrage. En plus du chedi de 50 m, vous pouvez y voir les ruines d’un petit viharn et surtout d’un ubosot, dont les travaux récents ont redonnés son aspect ancien au site. Autour se trouvent quelques petits chedis supplémentaire et le tout est entouré d’un mur d’enceinte et de douves.

À noter que ce temple est toujours actif, avec des moines vivant donc sur place, ce qui lui donne une aura particulière.

Petites infos bonus : littéralement, le nom signifie « montagne d’or », mais le temple n’a rien à voir avec celui de Bangkok qui porte le même surnom (le Wat Saket). En arrivant sur le site depuis l’entrée principale, vous passerez devant une statue équestre du roi Naresuan, entouré par de nombreuses statues de coqs de toute taille.

Horaires d’ouverture : 8h00 – 18h00

Tarif d’entrée : accès gratuit

Notez que ce temple est toujours actif, une donation auprès des moines sera toujours appréciée.

6- Wat Chai Watthanaram

Situé à l’ouest de l’île principale formant le cœur du parc historique d’Ayutthaya, le Wat Chai Watthanaram est une grande structure en quinconce, typique de l’architecture khmère, comme le temple d’Angkor Vat par exemple, à savoir, des tours formant en carré plus une centrale, dont la forme reprends les prangs ancien, de forme conique, par opposition au style thaï habituel, en forme de cloche.

Le roi Prasat Thong a construit ce monastère royal sur la rive du fleuve Chao Phraya en 1630, afin de rendre hommage à sa mère adoptive, le temple étant construit à l’emplacement de sa résidence.

wat chai watthanaram ayutthaya - thailande

C’est un des temples les mieux conservés. On peut toujours y voir des pans de murs avec les fenêtres en meurtrières. Sur ces façades extérieures ; les traces de fresques en stuc, sont également toujours visibles.

Autour du cloître, les statues, bien qu’ayant perdu leurs têtes, semblent imperturbables. Sous les tours intermédiaires, on peut y voir d’autres statues, avec une coiffe sur la tête au lieu des traditionnels cheveux en bigoudis. Chacune étant dans un état de conservation variable, avec parfois des restes de la structure en bois qui ornait le tout derrière.

C’était un monastère dédié à la défunte mère du roi Prasat Thong au 17e siècle. Son emplacement au bord de la rivière et son orientation en font en excellent temple à visiter pour admirer le coucher de soleil.

Horaires d’ouverture : 8h00 – 17h00

Tarif d’entrée : 50 Bahts

L’essentiel des temples à Ayutthaya sur une carte

Cadeau pour vous ! (je sais, quelle générosité 😁) Une carte indiquant l’emplacement de chaque temple, les bonus et le tracé du parcours si vous faites les visites dans l’ordre.

Bonus : quelques temples optionnels

Partant du principe que vous êtes férues des vieilles pierres et de l’histoire Thaïlandaise, voici une sélection d’autres temples à ajouter à votre « to see » liste.

Wat Ratcha Burana (entrée 50 bahts), temple du 15e siècle, dédié à deux frères qui se sont battus à mort pour le trône (le 3e ayant du coup pris le titre, a fait construire le temple sur le site de crémation).

Wat Thammikkarat (entrée gratuite), un complexe souvent négligé avec pourtant un viharn royal imposant et bien conservé.

Wat Phanan Choeng Worawihan (entrée 20 bahts), un complexe important datant du 14e siècle. Situé à l’extérieur au sud du parc historique, il est connu pour son imposante statue de Bouddha assise de 19 mètres et inclut dans sa cour un sanctuaire chinois.

Église catholique portugaise (entrée gratuite), même si l’intérieur est généralement inaccessible, ça a le mérite de changer des temples bouddhistes. Datant du 17e, celle-ci est encore en activité, car situé dans l’enceinte d’une école catholique, un peu plus loin après le Wat Chai Watthanaram en longeant la rivière.

Informations pratiques

Comment se rendre à Ayutthaya de Bangkok

Ayutthaya n’est qu’à moins de 80 km de la capitale. C’est donc rapide et facile d’accès. Au choix, bus, mini van, taxi, train ou même bateau, il y en a pour tous les goûts et surtout tous les types de budget.

Powered by 12Go system

Bangkok – Ayutthaya en bus régulier

Pour se faire, rendez-vous au terminal de bus de Mo Chit. Facilement atteignable depuis la station du BTS du même nom (via mototaxi, ça fait un peu loin à pied).

terminal bus Mo Chit Bangkok

Comptez environ 1h30 pour faire le trajet. Il y a des bus qui partent toutes les 15 minutes entre 04h30 et 19h30. Typiquement, un bus de 2nd Class avec air-condition (46 places) coûte 50 bahts.

Bangkok – Ayutthaya en minivan

Une alternative pour ceux qui veulent aller un peu plus vite, le minibus. Ces fameux minivans de 14 places largement utilisés en Thaïlande sont, en effet, un peu plus rapide à rejoindre Ayutthaya en une heure environ.

Il y a des départs toutes les 20 à 30 minutes de bases, mais dès qu’ils sont pleins, ils partent. Le trajet est à peine plus cher que le bus régulier, entre 60 et 70 bahts, mais permet d’éviter de s’embêter avec le grand terminal qui est un peu chaotique.

Pour s’y rendre, rendez-vous à la station Mo Chit Van Terminal, proche du BTS Skytrain du même nom (notez qu’un taxi sera nécessaire pour faire les derniers kilomètres).

minivan mochit terminal bangkok

Crédit photo 12go Triple T.

Bangkok – Ayutthaya en train

Pour les moins pressés, c’est un moyen de se rendre dans le parc historique qui a son charme. Au choix, soit vous partez depuis la nouvelle gare principale de Bang Sue (joignable depuis le métro, MRT Bang Sue) soit, pour éviter la cohue, depuis la petite gare de Samsen, qui est l’arrêt entre Bang Sue et l’ancienne gare de Hua Lamphong.

Selon la classe, dans l’ordre 3e, 2nd et 1ère classe, les tarifs sont respectivement d’un tout petit 15 bahts, 35 et 66 Bahts (Tarifs sur le site officiel, donc si on vous propose plus, j’entend souvent des tarifs de 250 bahts pour la 1ere classe par exemple, c’est du pipeau).

Gare Hua Lamphong Bangkok

Le trajet se fait en presque 2h s’il s’agit d’un train « ordinaire » et en 1h15 si vous tombez sur la version express (mais moins de choix au niveau des horaires).

Bangkok – Ayutthaya en bateau

À ce jour, il n’existe aucun bateau public faisant le trajet jusqu’à Ayutthaya (cela existait à une certaine époque…). La seule option pour se faire est soit de chartériser un bateau de la compagnie Chao Phraya Express, soit un tour privé incluant une mini croisière entre Bangkok et Ayutthaya, auquel cas cela se fait généralement sur 2 ou 3 jours (voir exemple ci-dessous, c’est pas donné, je vous donne d’autres options après) :

Parmi quelques compagnies proposant ce service entre Bangkok et Ayutthaya en bateau, vous avez celles-ci :

– le River Sun Cruise, tarif de 2200 ฿ (63 €) par personne. Départ depuis le River City Shopping Complex tous les jours à 8h00 et retour vers 17h. Sachant dans ce cas que l’aller se fait normalement en bus et le retour en bateau.

– le Pearl of Siam, 2350 ฿ (67 €) pour un départ chaque jour à 7h30 et retour à 16h30, également depuis le River City

– l’Oriental Queen & Ayutthaya Princess, je n’ai pas trouvé de tarif à jour, mais par déduction, je dirais que ça doit être de l’ordre de 2500 ฿. Départ depuis l’hôtel Oriental tous les jours à 8h00 et retour vers 17h. Vous pouvez pour celui-là, choisir de faire l’aller en bus et le retour en bateau ou vice-versa.

– Enfin, une option grand luxe pour ceux qui le désirent, une croisière de 2 jours et une nuit sur le Mekhala, pour un tarif à partir de 29 000 ฿… ouch

Notez qu’il est aussi possible de faire une boucle autour d’Ayutthaya en bateau, cela se fait généralement vers 16 h et coûte 800 Bahts par bateau. Il faut pour cela se rendre au nord-est de la vieille ville :

Pour résumer, voici sur une carte toutes les options de transports possibles depuis Bangkok pour vous rendre vers le parc historique d’Ayutthaya.

Se rendre à Kanchanaburi depuis Ayutthaya

Si les gens ne remontent pas vers le nord (généralement via le train), l’option « classique » est de rejoindre Kanchanaburi depuis le parc historique d’Ayutthaya.

Pour se faire, 2 étapes. La première étant de rejoindre la ville de Suphanburi, à environ 1 heure d’Ayutthaya (60 km), puis de là, prendre un bus vers Kanchanaburi, pour untrajet d’environ 2h (un peu moins de 100 km).

Il faut compter en tout entre 4 et 5 heures de trajet pour rallier Ayutthaya à Kanchanaburi.

Les horaires des bus de Kanchanaburi à Suphanburi et Suphanburi à Kanchanaburi (via le bus n° 653) :

– Départ toutes les 20 minutes entre 4h50 à 18h10 par la compagnie « Transport Co LTD » pour 50 ฿

Horaire des bus de Suphanburi à Ayutthaya et de Ayutthaya à Suphanburi (via le bus n° 703) :

– Toutes les 30 minutes entre 6 h et 17 h pour 40 ฿

Il y a aussi des minibus (van) vers Kanchanaburi en direct, proposés par les guesthouses ou les tour-opérateurs pour 400 ฿.

Comment visiter Ayutthaya une fois sur place

Au choix, et selon le temps dont vous disposez, vous pouvez visiter la ville :

À vélo, location à la journée à partir de 50 bahts, voir gratuit avec certains guesthouses (à supposer que vous y passez la nuit). Pour les moins pressés, c’est le moyen préféré pour parcourir le parc. Sachant que la plupart des temples sont concentrés dans un même périmètre. Mais ce n’est pas le moyen idéal pour parcourir ma sélection dans son ensemble, car plusieurs temples sont en dehors de la partie centrale. Cela reste faisable, mais demandera à ne pas trop traîner pour pouvoir tout voir.

En scooter, généralement 200 bahts (plus l’essence), c’est le moyen par excellence pour découvrir les temples a mes yeux, en plus du gain de temps pour pouvoir en découvrir plus, cela permet de garder son indépendance.

Tuk tuk Ayutthaya

Les tuk tuk typiques d’Ayutthaya.

En Tuk Tuk, certainement pas le plus économique, mais si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous et ne pouvez conduire un scooter… Cela reste un moyen plutôt apprécié. À condition de bien négocier… Vous n’aurez normalement pas en dessous de 500 bahts la journée (sachant qu’ils prennent habituellement jusqu’à 200 bahts de l’heure…).

– Sachant que tout comme à Bangkok, certains Tuk Tuk vous proposeront des bas prix, mais vous emmèneront faire les boutiques et autre perte de temps. Une dernière alternative possible reste donc la avec chauffeur, pour une durée de 3h (donc plutôt une visite express, certes), cela peut se négocier à 800 bahts. Au moins, vous pourrez profiter de la clim qui, croyez-moi, peut vite s’avérer salvatrice (Je vois bien certains crier au « scandale » à l’idée de choisir cette option spéciale « flemmards »; mais il en faut pour tous les goûts !).

Dans l’ordre de visite, qui me parait la plus judicieuse pour effectuer le parcours de 15 km, voici donc quels sont les « immanquables » d’Ayutthaya selon moi.

Où dormir à Ayutthaya

L’article me paraissait incomplet sans évoquer le logement. Dormir à Ayutthaya se fait pour les gens désireux de visiter le site en deux jours ou si vous y passez comme une étape alors que vous remontez vers le nord.

Voici mes suggestions d’hôtels à Ayutthaya :

Tamarind Guesthouse : Pas facile à trouver parce qu’en retrait de la route principale (devant le Wat Mahathat, dire quand même si l’emplacement est bon), c’est dans une maison typique avec plancher de bois, bon accueil, terrasse sympa.

Loymanee House, guesthouse familiale au bord de la rivière (hors de l’île). Aussi pas facile à trouver car il faut emprunter une ruelle qui est accessible en rentrant dans l’enceinte de la cour d’un temple. Mais petit déj personnalisé, bonne chambre et on se sent comme à la maison.

Bann Baimai Boutique Room, si vous cherchez un peu plus de confort et une chambre spacieuse avec air-conditionnée; le Baan Baimai Boutique Room devrait alors vous convenir. Construit récemment, son accueil chaleureux (si la proprio est là) est plébiscité par les clients. Ils ont aussi des vélos disponibles à la location, dommage qu’ils ne soient pas mis a disposition gratuitement…

Enfin pour terminer, une option spéciale famille, si vous voyagez avec vos enfants, je vous conseille alors la Baan Are Gong Riverside Homestay, qui possède de grandes chambres, pouvant accueillir jusqu’à 5 adultes, donc convenant aussi si vous êtes un groupe d’amis ( à partir de 24 €).

Si l’article vous a plu, partagez sur le Pinterest !

pin-it-essentiel-ayutthaya-une-journee

L'article vous a plu ?

Note globale 4.6 / 5. Nombre de votes : 32

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

1

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

Commentaires:

  • 26/10/2015

    Bonjour,

    Je vais passer pour une folle lool, mais j’adore les Temples ! Je trouve ça tellement passionnant et intriguant !

  • 26/10/2015

    Super cet article ! J’y suis passée l’an dernier et de loin cette ville a été mon coup de coeur !

  • 26/10/2015

    Très complet merci ! Je garde ça sous la main pour une prochaine virée dans la région 😉

  • sodapop

    28/10/2015

    cet article tombe a pic. je pars pour noel en thailande et pensais faire un saut dans cette ville. savez vous si après le voyage Ayutthaya/ Kanchanaburi se fait facilement? car je souhaiterais me rendre dans les jours qui suivent aux parc d’erawan.
    merci et félicitations pour ce joli blog
    lauriane

  • Emma

    27/01/2016

    Bonjour!
    Je vais venir passer deux jours sur le site, fin avril, et je vais largement m’inspirer de tous ces bons conseils!
    Emma

  • Emma

    29/01/2016

    Oui!! J’ai été prévenue! Je vais prévoir le bob! 😉
    J’ai passé du temps sur ton blog. Je te le redis, mais il est vraiment très intéressant et très pratique!

  • 03/02/2016

    j’ai tellement envie d’aller dans ce pays !
    Merci de m’avoir fait voyager un petit peu.

  • Gaëlle

    13/02/2016

    Bonjour,

    Nous partons pour Ayutthaya le 11 avril pour 2 jours avant de poursuivre notre voyage vers Chang Mai, ton blog m’a bien aidé, et encore ce matin pour expliquer aux enfants (3) ce qui c’était passé dans cette ville.
    Sais tu si Songkran aura commencé durant notre escale ?
    Merci
    Gaëlle

  • Marie

    14/02/2016

    Bonsoir,

    Très bel article ! Surtout les idées de transports e les cartes. Je vais à Ayutthaya le 11 mars avec mon amie et je crois que le minivan est une option intéressante. Merci pour les conseils 🙂

    Toi qui réside dans le pays, penses-tu que 500€/pers sois suffisants pour trois semaines (transport/ visites / logement) ?

    Marie

  • Sylvie67

    11/04/2016

    Bonjour,

    Merci pour toutes vos explications sur Ayutthaya, c’est super bien fait.
    Pouvez vous me dire ou les mini bus nous lâchent a Ayutthaya ?
    Votre tour des 6 temples peut il se faire avec un petit bateau ?
    Dans la négative, y a t il un petit trajet intéressant dans la ville en bateau ?
    Nous sommes 2 adultes avec un enfant de 12 ans.
    Bien cordialement

  • 12/04/2016

    Super cet article ! Merci 🙂 J’ai toujours relié la Thailande avec ses plages paradisiaques, en lisant votre article, j’ai découvert la richesse historique. J’ai toujours envie d’y visiter. Merci de m’avoir fait voyager un petit peu.

  • Jeanne

    15/04/2016

    Bonjour Romain. Merci pour votre site, et a fortiori cette page très documentée sur Ayutthaya. Notre voyage prévu en juin se construit progressivement grâce notamment à vos informations très utiles. Pouvez-vous par ailleurs m’indiquer à quelle heure part le dernier mini-van d’ayutthaya en direction de Bangkok ? Nous comptons visiter Ayutthaya en une journée, comme une excursion à partir de Bangkok, et ne voudrions pas louper le dernier trajet ?

    En vous remerciant,
    Jeanne

  • declercq

    04/09/2016

    Bonjour Romain,
    Avant tout merci pour ton blog je le trouve génial complet en infos, des cartes et de la culture, merci cela nous aide à préparer notre circuit, très intéressant !!
    Dans notre circuit nous voulions visiter Ayutthaya et Lopburi, penses tu que cela soit possible en une journée au départ de Bangkok ? Penses tu qu’il soit possible de demander à un chauffeur de taxi de nous y accompagner pour la journée et combien nous demanderait il ?
    En vous remerciant par avance.
    Cordialement.

  • Delpeut Jean-Marc et Virginie

    06/09/2016

    Bonjour Romain,
    Tout d’abord merci de mettre tes connaissances ainsi en ligne, c’est sympa, complet, bien détaillé et cela est vraiment utile…
    Nous ferons un périple en Thaïlande qui prévoit 4 jours à Ayutthaya, nous y serons du 7 au 11 décembre (4 personnes).
    Je crois que deux jours peuvent être la bonne mesure pour visiter l’essentiel des temples (vélo et/ou scooter) en me référant à tout ce que tu en dis. A moins que je n’ai mal évalué le temps nécessaire pour visiter le site.
    Aurais-tu des suggestions pour occuper utilement et agréablement les deux autres journées ?
    Selon l’hôtel que nous choisirons (prochainement) nous aurons toujours la possibilité, nous l’espérons, d’un farniente au bord de la piscine, bien entendu…
    Dans un commentaire plus haut tu disais que 500€ euros/pers pour 3 semaines était jouable en catégorie « petit budget ». Pourrais-tu s’il te plaît me dire ce que je peux considérer comme « budget moyen » par jour/pers, sachant que nous séjournerons un petit peu plus d’un mois, que nous passerons 18 jours dans le nord pour terminer au sud sur les îles les 15 derniers jours. C’est une question qui peut paraître insignifiante, mais c’est juste pour savoir si nous sommes « dans les clous » pour notre prévision de budget.
    D’avance merci pour tes réponses et encore bravo pour ton blog grâce auquel nous sommes déjà plus renseignés…
    Jean-Marc et Virginie

  • Fournier laura

    19/09/2016

    Bonjour,
    Je vais me rendre en Thaïlande dans 3 mois et donc j’organise mon voyage. Je souhaite effectuer les visites des temples que vous avez énoncé dans votre article. Cependant, je voudrais savoir en km combien fait le parcours des temples sans ceux en option. Car je souhaiterais faire la visite en vélo mais j’ai peur que cela soit trop éprouvant.
    Merci de votre réponse

    Laura

  • natacha

    13/10/2016

    bonjour ! vraiment super ton blog , je pars pour bangkok mercredi prochain avec mes enfants et nous sommes tres tentés par ton programme et les enfants st partants pour le afire à vélo 😉 hâte d y être et merci pour toutes les infos .

  • David et Célia

    19/10/2016

    Bonjour Romain,
    Tout d’abord merci pour votre blog très pratique pour la préparation de notre périple.
    Dans la rubrique « Se rendre à Kanchanaburi depuis Ayutthaya », vous évoquez « Il y a aussi des minibus (van) vers Kanchanaburi en direct, proposés par les guesthouses ou les tour-opérateurs pour 350 THB ».
    Malgré plusieurs demandes par mail, je n’ai pas réussi à obtenir mieux que 1000 THB par personne.
    Sauriez-vous exactement à qui je pourrais m’adresser pour flirter autour des 350 THB ?
    Merci par avance.

  • Manu

    22/10/2016

    Bonjour David et celia, je suis actuellement sur ayuttaya arriver fraîchement cette après midi depuis Kanchanaburi donc je pense que mon trajet peux ce faire dans le sens inverse. Je suis parti avec mon amie ce matin à 11h20(on a voulu bien profité de notre petit déjeuner à l’hôtel :)) en bus pour 50bath par personne jusqu’à suphon buri environ 2h non climatisé mais fenêtres ouverte et banquette de 3 siège royal pour pas avoir la crevé et voyage avec les sac 🙂
    puis moins d’1 minutes d’attente on été dans un mini van climatisé (comme un congélateur) pour 80bath par personne pour 1h de trajet.
    A 15h on été dans notre chambre !
    Merci Romain pour ce circuit sur ayutthaya on va l’expérimenter demain en scooter sûrement
    Ps: j’ai deux question
    1) doit on forcément laissé son passeport en caution lors d’une location de scootee
    2) ma copine est malade depuis 3j nez qui coule, mal au sinus et derrière les yeux et grosse fatigue (ayant une grosse pharmacie avec nous on avez tous prévu pour la Thaïlande sauf pour ça. Que puis je lui donne pour la soulager ?

  • David et Célia

    23/10/2016

    Bonjour Romain et Manu,
    Merci pour vos réponses.
    Je pense que dans notre cas, nous allons voir sur place car nous souhaiterions partir d’Ayutthaya vers 17/18h après une journée de visite.
    Les options transport sur Kanchanaburi sont donc vraiment réduites…
    Si nous trouvons un bon plan sur place, nous ne manquerons pas de vous en faire part dès notre retour.

  • Marjorie

    24/10/2016

    Bonjour,

    Merci pour ce superbe article!
    J’ai une petite question, nous allons en Thailande début novembre et nous comptions faire Kanchanaburi puis Ayutthaya.
    Je me demandais s’il était faisable de réaliser les chutes Erawan dans la journée (départ tôt le matin) puis rentrer sur Kanchanaburi puis départ pour Ayuttaya. Idéalement, nous souhaiterions dormir à Ayutthaya afin de débuter les visites le lendemain matin (nous reprenons un train de nuit le soir pour chiang mai)
    Qu’en pensez-vous? je me dis que la meilleur solution est un van…
    Marjorie

  • charlene

    07/11/2016

    Bonjour , je me rends en thailande au mois de décembre nous allons suivre votre itinéraire pour Ayutthaya en une journée depuis Bangkok nous allons prendre un minibus mais j’ai peur de ne pas m’en sortir car mon anglais est très moyens.. concernant la location de scooter pour la journée afin de faire les 6 temples est ce qu’il y a des risques de vol si nous laissons le scooter garé ?

  • SABINE

    18/11/2016

    Super Article, nous y allons le 14 décembre 2016 en famille (à trois), simplement le vol puis je reserve l’hôtel à l’arrivée à Bangkok puis ensuite direction Ayuttaya pour 2 nuits (je vais réserver avant aussi) puis Kanchanaburry, et Chang Mai puis Chang Rai et je pense 1 semaine sur les plage .Nous y sommes 3 semaines.

  • MARINE

    24/11/2016

    Bonjour,

    Nous partons demain pour la thailande, nous séjournons dans un hotel à SATHORN, pourriez vous me dire si l’accés est simple pour me rendre à la station du skytrain (BTS) Victory Monument afin de prendre le vans direction Ayutthaya ? merci.
    Votre article est très complet et agréable à lire, de quoi nous faire rêver avant le jour J.

  • Hourriez

    18/12/2016

    Attention les vans sont à prendre à Mo Chit décembre 2016

  • Marion

    30/01/2017

    Bonjour,
    Merci pour cet article très inspirant et pour tous les petits conseils qui aident vraiment à préparer un voyage.
    J’ai une question concernant le prix des trains. J’ai regardé le lien que vous mettez pour les prix des trains. Il est spécifié que les prix sont hors charges et ensuite il y a tout une liste de charges: type de train, climatisation, type de siège… Du coup il semble que pour les express la note grimpe vite. Il est annoncé par exemple plus de 300 bath pour un spécial express. Je n’ai pas bien compris si ces charges sont obligatoires où si ce sont des options et qu’on peut avoir des billets suivant la classe à 15, 30. ou 65.

  • Mhari Wiz'd

    17/02/2017

    OMG !!! Merci tellement pour cet article et les cartes !!!

  • CAROLE MARTEL

    02/02/2018

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos articles.
    Comme nous avons des valises à transporter, j’avais opté pour un taxi privé qui nous emmènerait de Bangkok à Sukhothai en passant
    par Ayutthaya (stop de 4h pour visiter 4 temples en scooter) et Lop buri (stop de 2H pour 2 temples) et arrivée en soirée à Sukhothai
    pour visiter le lendemain le parc historique en 1 journée avant de partir vers le sud pour 5 jours (Krabi-Koh Jum-Koh Lanta-Krabi)
    Pensez-vous que ce trajet est envisageable et avez-vous des adresses de transport privé à me communiquer ?
    je suis en relation avec bangkokbeyond.
    Merci !!!

  • jerome

    03/02/2018

    Bonjour , merci beaucoup pour ton blog c’est très clair et détaillé, utile pour préparer son voyage. Ayant un bonus de 3 jours suite a une annulation de vol, nous allons passer ces 3 jours a Ayutthaya en premier point de chute, nous sommes 2 adultes et 2 enfants en mode petit budget et tes renseignements nous aident beaucoup pour les trajets a partir de bangkok et nos futures visites sur place.Le programme après sera Ranong en avion 2 jours, 8 jours à kho phayam, 3 jours sur les iles Surin, 5 jours à Kao sok et 2 jours sur Bangkok. Te souhaitant plein de nouvelles découvertes et au plaisir de te lire

  • Carole

    03/02/2018

    Bonjour
    Nous partons du 18 au 29/04.
    2 nuits sur Bangkok 2 sukhothai 1 krabi à koh jum 2 Koh-Lanta 2 krabi 1 bangkok.
    Oui j’avais bien compté une journée de 13h en taxi privé.
    Je voulais voir les 2 car les parcs sont différents mais j’avoue que c’est chargé.
    Je vais réfléchir. On peut aussi passer la nuit à lopburi et repartir le lendemain à sukothai pour visiter
    le parc l’après midi. Et reprendre un vol le lendemain…
    Petite question pratique : comme nous aurons nos sacs est-il possible de les déposer quelque part
    en toute sécurité afin de visiter ayutthaya sans être chargé?
    Le taxi privé c’était un peu pour ça pour qu’on puisse nous garder nos sacs.
    Sinon nous prendrons train jusque ayutthaya et aussi lopburi. Ensuite je pense prendre un taxi…
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci

  • f pol

    19/09/2018

    Merci Romain pour toutes ces informations.
    J’ai entendu parlé que l’on pouvait acheter un pass pour visiter 6 temples à Ayutthaya.
    Pouvez vous m’en dire plus? où acheter ce pass?Pouvons-nous visiter les temples que nous voulons
    ou bien les temples sont – ils définis à l’avance?
    Pouvez vous nous indiquer ou manger bon, local et pas cher ?
    Merci d’avance.

  • Charlotte

    11/01/2023

    Bonjour Romain, merci pour l’article très intéressant.
    Je pars début février en Thaïlande et j’envisage de prendre le train de Bangkok vers Ayutthaya que je visiterai en une journée pour reprendre le train-couchette le soir vers Chiang Mai. Mais, existe-t-il des lieux pour garder les bagages ? Je ne me vois pas visiter les temples, en vélo, sous la chaleur avec mon gros sac 😀
    Merci beaucoup

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.