Haut
  >  Conseils/Astuces Voyage   >  Où dormir à Phuket : guide pratique pour choisir la plage idéale
point de vue karon beach
4.7
(13)

Phuket, île mondialement connue qu’on ne présente plus, représente pour beaucoup l’idée qu’on se fait d’un paradis tropical, bordé de plages de sable blanc et d’eaux cristallines. Avec plus de 30 plages différentes, il peut être difficile de choisir où séjourner. Chacune des plages a sa propre personnalité et son propre charme, allant des zones animées et touristiques aux recoins isolés et calmes.

Dans cet article, je vous propose un guide pratique pour choisir la plage idéale pour votre séjour à Phuket en fonction de vos préférences et de votre style de voyage. Nous aborderons les différents types de plages, les principales zones d’hébergement, ainsi que des suggestions d’hôtels pour chaque catégorie de budget.

Je vous ai déjà concocté des articles similaire pour trouver où dormir dans plusieurs destinations immanquable en Thaïlande, il me paraissait logique de continuer la série avec Phuket. Phuket est la plus grande île de Thaïlande et une destination très prisée des voyageurs. Et s’il peut y avoir beaucoup de monde en haute saison, il faut aussi prendre en compte que beaucoup de gens se contentent des zones les plus connus, laissant une bonne partie de l’île, notamment la côte Est, encore sauvage (j’en parlais notamment dans l’article ici).

Pour rappel, les autres articles pur les hôtels en Thaïlande sont disponibles ici :

Si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi la liste ci-dessous, vous pouvez toujours faire une recherche directement ici :

 

Comment cibler la plage idéale à Phuket ?

Choisir un hôtel n’est jamais simple. On veut toujours tout à proximité, en fonction de ses goûts : calme, charmant, pas cher (souvent), cela devient vite un casse tête, encore plus sachant l’offre importante sur l’île.

Si on doit résumer les différentes options de plages et lieux de villégiatures sur Phuket, on pourrait classer les hôtels selon les zones principales suivantes :

Avec en bonus pour vous aider à vous repérer, une carte des plages de Phuket de mon cru (au passage si jamais, on prononce Pouquette et non Fouquette) :

  • Phuket Town
  • Plages de Rawai et Nai Harn
  • Plages de Karon et Kata
  • Plage de Patong
  • Plages de Kamala
  • Plages de Bang Tao et Surin
  • Près de l’aéroport
carte des plages île de phuket

Chaque plage offre concrètement différent type d’ambiance et les intérêts et attractions changent évidemment selon que vous dormez à Phuket Town ou tout au nord de l’île près de l’aéroport. Sachant aussi que l’île fait plus de 50 km de long, il est tout à fait envisageable de tester deux zones différentes, car tout voir depuis un même endroit, sauf à être central comme vers Kamala ou Surin, peut vite être chronophage.

Autre point à souligner, il faut noter qu’en Thaïlande et encore plus particulièrement dans les îles, les prix peuvent varier du simple au double entre la haute saison (de Novembre à Mai) et la baisse saison (de Juin à Octobre), sachant que localement, les hôtels appliquent leurs offres tarifaires en fonction de ce calendrier, en incluant un pic (« peak season ») entre décembre et janvier et pendant la période du nouvel an Thai (autour de mi avril).

Les indications de prix de l’article sont basés sur le coût minimal possible, donc en basse saison (Pour un taux médian de 1 € = 36 Bahts). Attention, certains hôtels pourraient sembler non disponible si vous faites une recherche pour une nuit, certains établissement exigeant deux nuits minimum.

Globalement les hôtels sont indiqués en fonction d’une sélection de critères, emplacement, critiques/avis et surtout, décor, aspect de la chambre et le prix bien entendu. Sachant que voyageant en couple essentiellement pour ma part, il n’y a pas d’hostel ou guesthouse accueillant des backpackers en chambre commune dans les listes ci-dessous, si vous êtes dans ce cas, faites le moi savoir je rajouterais volontiers des hôtels pour cette catégorie.

Passons en revues ces différentes options avec les explications sur les choix possibles.

Les liens pointant vers Agoda et Booking sont affiliés, c’est à dire qu’une commission me sera rétribuée si vous réservez un hôtel. Pour autant, j’utilise moi-même régulièrement ces sites (surtout Agoda à la base) pour réserver mes hôtels en Thaïlande et à travers toute l’Asie et je n’ai jamais eu à m’en plaindre. Je vous les recommande donc par connaissance de cause.

1- Phuket Town, la charmante ville principale de l’île

Pourquoi dormir à Phuket Town :

Je commence par le choix le moins évident pour beaucoup, à savoir, en dehors d’une plage. Phuket Town est souvent ignorée par les voyageurs, qui se rendent généralement à Phuket pour profiter de ses plages et de ses activités balnéaires, sans penser à visiter une ville. De plus, Phuket Town était autrefois considérée comme une ville plutôt pauvre et peu attrayante pour les touristes. Cependant, ces dernières années, la ville a connu une véritable renaissance avec la restauration de ses bâtiments historiques et l’ouverture de nouveaux restaurants et boutiques, attirant de plus en plus de visiteurs curieux de découvrir cette facette de Phuket.

Pourtant cette ville a beaucoup à offrir en termes de culture, d’histoire et d’architecture. En attestent les maisons et boutiques de style sino-portugaise qui jalonnent les rues de la vieille ville. Des alignements de maisons chinoises, des peintures murales et de belles bâtisses anciennes qu’on peut croiser çà et là, vous attendent. Je ne targue pas d’éloges pour décrire la vieille ville de Phuket, ses aménagements et volonté de préservation, qui offrent une belle balade pour voir une autre facette de l’île et voir au delà des plages.

Vous y trouverez aussi des musées, comme le Phuket Thai Hua Museum, un musée aménagé dans un bâtiment de 1934, qui permet de mieux connaître l’histoire de l’île. Autre exemple, le Chin Pracha House, élégant manoir sino-colonial de 1903 ou encore le Tourist Information Center, le centre d’information touristique de la vieille ville qui est un musée en soit, situé dans une véritable ancienne maison de 2 étages avec pas mal d’infos sur le passé de l’île. Pour les enfants, vous pouvez tester le Phuket 3D Museum et ses trompe-l’œil.

thalang road phuket town

Autre visite culturelle, c’est à Phuket que vous trouverez le plus important sanctuaire chinois, Jui Tui Shrine, l’un des 6 îles de l’île où se déroulent les impressionnantes cérémonies lors du festival végétarien de Phuket (qui a lieu chaque année au mois d’octobre en fonction du calendrier lunaire, attention, âme sensible s’abstenir !)

Comme c’est une ville, vous aurez aussi un large choix de restaurants (comme partout en Thaïlande pour ça), certains réputés comme le Raya Restaurant, agencé dans une maison d’époque. Ça peut être l’occasion de tester l’une des spécialités du coin, le fameux roti, par exemple au Roti Taew Nam, ambiance locale garantie. La vieille ville est aussi une zone dynamique, avec des petits cafés un peu partout pour une pause fraîcheur et des boutiques aux charmes d’antan.

Vous pourrez aussi vous balader dans un des nombreux marchés de la ville, dont celui du week-end (Naka Weekend Market, le long de Wirat Hong Yok Rd), le marché animé du dimanche soir sur Thalang Road, la photogénique rue colorée de Phuket Town.

Phuket Town est aussi un point de base évident si votre prochain point de chute reste dans la région, notamment si vous vous rendez vers Krabi, car c’est depuis le port de Phuket Town (Rassada Pier) que vous partirez !

L’info bonus : pour avoir une vue globale sur toute la ville, rendez-vous sur la colline de Khao Rang, ou sa voisine, au Monkey Hill Viewpoint. Vous devriez dans les deux cas croiser des singes, ces malicieuses créatures si proches de nous, une expérience qui pourra ravir les familles.

Quel hôtel à Phukhet Town :

À Phuket Town même, j’y avais déjà séjourné pour ma part et avais testé le Sino House (à partir de 30€), petit hôtel pas désagréable situé à 2 pas du centre historique. Lors de mon exploration de la vieille ville quelques années plus tard, on avait cette fois séjourné au mythique The Memory at On On Hotel (à partir de 40 €), situé dans un bâtiment historique superbement rénové. Je dis mythique car avant la rénovation, c’était là que fut tournées les fameuses scènes de l’hôtel miteux (soit disant à Khao San) avec Di Caprio pour le film La plage.

On peut aussi constater la popularité grandissante de Phuket Town car l’air de rien, après la plage de Patong, c’est quand même là que se trouve la plus grosse concentration d’hôtels.

Cliquez pour voir mes suggestions d'hôtels à Phuket Town
PeranaKan Boutique Hotel

Note : 9,1/10

Budget : à partir de 25€

C’est un boutique hotel qui ne paye pas forcément de mine de l’extérieur, mais s’avère un très bon rapport qualité prix avec de jolies chambres (sans fenêtres pour la plupart par contre) et un rooftop avec vue sur la ville.

Xinlor House

Note : 9,1/10

Budget : à partir de 27€

Un petit boutique hôtel décrit comme une pépite. Personnel sympathique, chambre abordable, propre, élégant, et très bien situé. Vous pouvez aussi tester une chambre en version luxe avec jacuzzi à partir de 68 €.

HOMA Phuket Town

Note : 9,1/10

Budget : à partir de 37€

Pour ce tarif, c’est difficile de faire mieux, avec des chambres au design soigné, une piscine sur le toit, et même un restaurant italien réputé. Son seul vrai défaut est d’être un poil excentré du vieux centre (3km).

Casa Blanca Boutique

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 46€

Le Casa Blanca garde une réputation toujours excellente après plus de 10 ans de service, c’est un hôtel décrit comme ravissant, doté d’une belle architecture avec une cour intérieure et une petite piscine.

Woo Gallery

Note : 9,6/10

Budget : à partir de 54€

Rare sont les avis aussi unanimes sur un hôtel. Presque un sans-faute pour le Woo Boutique Hotel, véritable musée en soit qui offre des chambres de belles factures au cœur de la vieille ville.

The Belong Boutique Hotel

Note : 9,6/10

Budget : à partir de 26€

Cozy, top, exceptionnel, voici quelques-uns des superlatifs pour désigner ce petit hôtel central, avec de grandes chambres lumineuses, le tout dans un environnement nickel propre et accueillant.

Blu Monkey Hub

Note : 8,6/10

Budget : à partir de 32€

Un hôtel d’une chaîne connu ici comme ayant bonne réputation avec un bon rapport qualité prix (je sais que j’emploie cette expression souvent !), avec des chambres résolument moderne et y’a une piscine en plus.

The Besavana Phuket

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 42€

Hôtel bien placé dans le centre ville (mais suffisamment à l’écart pour ne pas être perturbé par le bruit). Chambre bien entretenue et confortable, et pour ce tarif, cela inclut évidemment un piscine pour se détendre.

Sound Gallery House

Note : 9,2/10

Budget : à partir de 50€

Si le manque de piscine lui fait défaut, l’hôtel a le mérite d’être bien placé. Les chambres sont dans un bâtiment tout neuf, annexe d’un manoir historique entouré d’un jardin, qui fait office de bar restaurant.

Courtyard by Marriott

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 83€

Si vous préférez les hôtels d’un certain standing, vous ne devriez pas être déçu au Courtyard, très bien situé. C’est beau, luxueux et son petit-déjeuner est qualité d’exceptionnel.

2- Plages de Rawai et Nai Harn

Ce sont deux plages situées près de la pointe sud de l’île, proche du fameux Cap Promthèp, célèbre pour ses couchers de soleil et son point de vue sur les îles Ko Kaeo et Ko Man, cette dernière étant justement bien visible depuis la plage de Nai Harn.

Pourquoi dormir vers Rawaï :

Rawai est un petit coin touristique assez tranquille, même si de plus en plus de restaurants et hôtels s’y implantent. D’ailleurs, les restaurants de Rawaï ont plutôt bonne réputation. Cette zone de l’île est aux antipodes de l’effervescence de Patong, offrant une atmosphère plus relaxante mais tout en ayant suffisamment de commerces pour ne pas s’y ennuyer complètement.

Un point intéressant pour certains peut-être, c’est que Rawai sert de point de départ par bateaux à longue queue (les fameux « longtail », bateaux thaïs traditionnels), pour les excursions vers les îles alentours (Ko Bon, Ko Bon, Ko He et sa fameuse Corla Beach). Vous serez proche de la baie de Chalong, le principal port d’attache de l’île pour les bateaux privés (que ce soit pour une petite virée romantique, les speedboats ou les bateaux pour les sorties plongés).

À noter aussi qu’à Rawai se trouve encore des familles des maintenant ex nomades de la mer, les « sea gypsy », appelés les Moken. Ils sont installés sur l’extrémité gauche de la plage (quand vous arrivez depuis Chalong), sur la zone ou sont parqués les bateaux. Le long de la plage, vous aurez là des restaurants et un marché spécialisés sur les fruits de mer.

Enfin, je vais être honnête, Rawai n’est certainement pas la plus belle plage de Phuket, à vrai dire, peu de gens s’y baignent en dehors des locaux (et encore), et y’a même pas de plage à marée haute, donc si vous recherchez vraiment un cadre enchanteur, il faudrait viser ailleurs. Éventuellement, à moins de 10 minutes de là (si véhiculé), vous pourrez vous rendre sur la petite crique de Yanui Beach, ou sinon, il reste l’option d’aller plutôt du côté de sa voisine, la belle plage de Nai Harn. Entre les deux d’ailleurs, ne manquez pas le point de vue au Windmill Viewpoint.

Quel hôtel vers Rawai

Le seul hôtel que j’ai testé dans ce coin de Phuket, même si c’était plus au nord vers Chalong qu’à Rawaï même, c’était le Serenity Resort & Residences Phuket, un hôtel assez classe en bord de mer, qui m’avait tapé dans l’oeil à l’époque, sachant que c’était dans le cadre de mon boulot donc à la base pas mon choix. Il a depuis été complètement refait à neuf et renommé Selina Serenity Rawai Phuket, et il a gagné en style encore plus, avec un tarif restant abordable (à partir de 60€, selon la saison bien entendu), cela reste donc un excellent choix pour ce type de budget.

Cliquez pour voir mes suggestions d'hôtels à Rawaï
Charlie's Angels Hotel

Note : 8,5/10

Budget : à partir de 19€

Un petit GH intime (2 chambres seulement), situé en bord de route, mais à moins d’1 km de la plage. Les chambres sont simples, mais particulièrement spacieuses, au-dessus d’un restaurant qui a de très bon BBQ.

Cascades Resort

Note : 8,7/10

Budget : à partir de 24€

Un hôtel décrit comme calme et paisible, avec piscine et jardin. Les chambres sont simples mais grandes et fonctionnelles. L’hôtel est en retrait, mais à seulement 800 m du cœur de Rawaï.

Navatara Phuket Resort

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 39€

Situé légèrement en retrait de la plage (500 m), c’est un établissement propre et confortable, avec une jolie piscine, personnel adorable et apparemment un bon petit-déjeuner avec un vrai jus d’orange (et ça je confirme que c’est rare).

The Title Beach Front

Note : 8,5/10

Budget : à partir de 26€

Très bon rapport qualité prix pour cet hôtel qui fait partie d’un complexe immobilier tout récent, incluant des restaurants, cafés et appartements, avec une piscine et situé littéralement en face de la plage.

Namphung Resort

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 27€

Un petit boutique hôtel à l’accueil appréciable, une piscine bien entretenue, un jardin et une grande chambre, le tout à moins de 500 m de la plage, voilà qui est plutôt pas mal pour ce tarif attractif.

Wyndham La Vita Phuket

Note : 8,6/10

Budget : à partir de 56€

L’hôtel est un nouveau complexe à seulement 500 m de la plage, avec sa grande piscine et ses jeux aquatiques, c’est peut être un établissement qui correspondra plus aux familles mais dans tous les cas c’est un bon rapport qualité prix.

Pourquoi dormir vers Nai Harn :

Nai Harn est quant à elle souvent considérée comme une des plus belles plages de Phuket, et même souvent cité parmi les plus belles plages d’Asie, même si personnellement, je trouve le « titre » un peu exagéré, car j’ai vu largement mieux ailleurs en Thaïlande et même sur Phuket. Cela dit, cela reste tout de même un beau cadre, et la plage dispose également d’un petit nombre de boutiques, bars et restaurants qui ajoutent un peu de vie au lieu sans aller dans l’excès, car tout comme Rawaï, c’est une ambiance plutôt simple, sans chichi qui vous attends. En somme, le smêmes avantages que Rawai, vu sa proximité, mais avec une grande plage, boisée, y’a de quoi boire et manger, que demander de plus ?

Vous avez même en bonus la petite plage d’Ao Sane, et sa voisine Kratin Beach, offrant deux petits coins intimes si vous recherchez vraiment votre petit coin de paradis. Pour les sportifs, vous avez un spot pas loin de paramoteur, Paragliding Phuket.

Mon choix d’hôtel à Nai Harn

Trois hôtels de la liste se trouvent quasi côte à côte, vers le lac, et, pas fait exprès non plus, y’a une petite boulangerie française pas loin (« Chez Nous ». Ces trois sont pour moi en fonction du budget les meilleures options pour Nai Harn.

Notez que si vous êtes OK pour vous éloigner un peu de la plage, vous pouvez bénéficier d’une superbe villa (hébergeant jusqu’à 6 personnes) avec piscine et tout ce qui faut à partir de 120€ ! Pour cela, c’est au Ya Nui Beach Villas, situé entre Rawai et Nai Harn qu’il faudra poser vos valises, idéal si vous êtes en famille nombreuse.

Cliquez pour voir mes suggestions d'hôtels à Nai Harn
Babylon Pool Villas

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 29€

L’hôtel est certes un poil en retrait, à 2.5 km de Nai Harn, mais pas isolé avec pas mal de restaurants autours. C’est un petit prix pour un hôtel agréable, avec jardin et piscine et des chambres spacieuses, y compris familiale (55€).

The Gallery Hotel

Note : 8,7/10

Budget : à partir de 46€

Construit au bout du lac (800 m de la plage), c’est un hôtel moderne, bien équipé, avec un personnel accueillant, une grande piscine et chambres spacieuses avec balcon. Petit plus, il possède son propre mini mart.

Sunsuri Phuket Hotel

Note : 8,7/10

Budget : à partir de 93€

On se rapproche de la plage, avec cette option intéressante pour cette gamme, c’est un très beau resort, calme, avec les services qui faut. Si le budget vous le permet, vous avez de superbes villas avec vue sur mer et piscine privée.

Naiharn Beach Resort

Note : 8,9/10

Budget : à partir de 36€

Un petit resort en bord de route menant directement à Nai Harn à 900 m de là, proche du lac. C’est joliment rénové, avec une petite piscine ajoutée toujours bienvenue et des chambres spacieuses, avec une petite terrasse.

Wyndham Grand Nai Harn

Note : 8,8/10

Budget : à partir de 74€

Autre hôtel flambant neuf, qui respire le luxe et la sérénité. C’est calme car en retrait mais reste à 10 min à pied de la plage. L’accueil y est chaleureux et les chambres sont grandes et modernes.

The Nai Harn

Note : 8,9/10

Budget : à partir de 160€

Cette petite liste n’aurait pas été complète sans la légende de cette plage. Son nom est explicite car c’est tout simplement le premier hôtel de cette plage, qui jouit d’un emplacement royal et garde une excellente réputation.

3- Karon et Kata Beach, mes premiers pas sur Phuket !

fameux point de vue kata karon

La fameuse vue sur Kata Noi, Kata et Karon Beach.

Karon et Kata sont souvent classées parmi les cinq meilleures plages de Phuket, et ce n’est pas surprenant. Karon offre une ambiance plutôt calme tandis que Kata, plus animée, est un bon compromis pour éviter le chaos de Patong tout en profitant d’une belle plage. En termes d’attractions, il y a peu de choses à faire aux alentours, à part le célèbre Big Bouddha qui domine la plage de Karon. Pour les sportifs, un sentier de randonnée permet d’ailleurs d’y accéder depuis le sud de Karon.

Pour les familles, le Dino Park Mini Golf & Restaurant est une option populaire, géré par l’hôtel Marina Phuket Resort qui possède également un autre restaurant avec une belle vue sur la plage de Karon, le « On The Rock« , que j’ai pu tester lors de mon plus récent séjour à Phuket. Un autre restaurant au nord de Karon, le « On The Hill Karon Restaurant« , offre également une vue imprenable sur la plage depuis le nord. Si vous cherchez un peu de spiritualité et que vous n’avez pas encore (assez) vu de temple, le Wat Suwan Khirikhet (ou simplement le Wat Karon), situé au nord de la plage, pourrait vous intéresser.

Enfin, c’est au sud de Kata Noi que vous trouverez le fameux point de vue appelé « Karon View Point« , où vous pouvez alors voir ensemble les trois plages mentionnées dans ce chapitre, Karon, Kata et Kata Noi.

Pourquoi dormir à Karon :

Karon bénéficie de deux atouts majeurs. Tout d’abord, c’est l’une des plus longues plages de Phuket, s’étalant sur plus de 3 kilomètres en ligne droite, et ensuite, elle bénéficie d’une largeur plus importante que les autres plages. En effet, beaucoup de plages à Phuket (et dans beaucoup d’autres îles en Thaïlande) sont réduites à une fine bande de sable si pas de plage tout court à marée haute. Ces deux atouts combinés permettent d’avoir un espace conséquent, sachant en plus que Karon, bien qu’apprécié pour son équilibre en termes de choix décent de bars, restaurants et commerces en tout genre, n’attire généralement pas trop les foules.

Résultat, la plage de Karon est un habile mélange entre c’est sympa visuellement, y’a de quoi faire, mais c’est pas non plus bondé. D’ailleurs, ce n’est pas anodin, c’est la même que je posais mes valises lors de mon tout premier séjour à Phuket (ça remonte à 2006 !). À l’époque, le traumatisme du tsunami était encore assez « frais » et j’avais trouvé ça bizarre de me retrouver là, voyant notamment tous ces panneaux indiquant la route à suivre en cas de récidive… En dehors de ça, malgré les années, si cela a certes reconstruit dans le coin, la grande plage de Karon est toujours une plage relativement tranquille !

Une bonne partie de Karon reste, à ce jour, inexploité, avec beaucoup de zones vertes. La plupart des établissements longeant la plage sont plutôt des hôtels de luxe. La partie centrale est par exemple dominée par le Pullman, avec pas grand chose autour. Du coup, l’ambiance est assez posée, avec le gros des hôtels et restaurants qui sont réparties sur deux zones, l’une au sud de Karon et l’autre, au nord.

Cliquez pour voir mes suggestions d'hôtels à Karon
Sala Bua Room Karon

Note : 9,4/10

Budget : à partir de 25€

Légèrement en retrait de la route principale et à seulement 500 m de la plage, voici une excellente option pour les petits budgets. Des petites chambres toute simple dans un bâtiment qui ne paye pas de mine mais un accueil en or.

GLOW Mira Karon Beach

Note : 8,8/10

Budget : à partir de 41€

L’hôtel est tout beau tout neuf, avec un personnel sympathique et à l’écoute. Les chambres sont lumineuses, modernes (avec option familiale). Piscine pas très grande mais bien là et pas grave, la mer est à moins de 300 m !

On The Hill Karon Resort

Note : 9,1/10

Budget : à partir de 49€

J’évoquais son restaurant mais c’est aussi un hôtel, à flanc de colline au nord de la plage. Si vous aimez la tranquillité et avoir une belle vue mer, alors c’est certainement l’option qu’il vous faut, même si les chambres n’ont pas un charme fou.

JonoX Phuket Karon Hotel

Note : 8,8/10

Budget : à partir de 26€

Situé dans la même zone que le Glow Mira, c’est un hôtel propre et bien placé, proche de la mer, une piscine au top sur le toit et des chambres modernes, le tout avec un personnel soucieux de votre bien être, à ce tarif, difficile de faire mieux !

Mellow Space Boutique

Note : 9,1/10

Budget : à partir de 42€

Un guesthouse à 500m de la plage, situé dans un bâtiment avec son propre restaurant. Les chambres sont simples mais spacieuses. Un poil cher de mon avis mais c’est une bonne option si vous n’aimez pas les grandes structures.

Mandarava Resort

Note : 8,9/10

Budget : à partir de 80€

Bel hôtel de luxe, décrit comme un écrin de verdure à l’écart de la ville, mais en restant à moins d’un km de la plage. Il y a de belles grandes chambres et un personnel à l’écoute. Très bonne prestation pour un tarif restant attractif pour cette gamme.

Pourquoi dormir à Kata :

Kata, située au sud de Karon, est en réalité constituée de deux plages distinctes. Lorsqu’on évoque Kata, on fait en général référence à la plus grande des deux, officiellement nommée Kata Yai, tandis que sa voisine plus petite se nomme Kata Noi. Cette dernière offre à peu près le même environnement de plage, mais dans un espace plus réduit. Elle est d’ailleurs pratiquement privée car une bonne partie de l’espace derrière Kata Noi est occupé par un seul hôtel, le Katathani Phuket Beach Resort.

La plage principale de Kata est concrètement plus développé que Karon, avec un choix d’hôtels plus variées en gamme. Esthétiquement déjà, elle marque des points, Kata étant une plage de sable blanc, avec souvent une mer d’un bleu incroyable. La vue sur la petite île de Ko Pu en toile de fond s’ajoute au cadre qui s’avère un bon spot pour prendre de superbes photos au coucher du soleil. Ces éléments font de Kata l’une des destinations les plus prisées après Patong Beach.

Mais comme elle est plus petite que Karon, on y trouve généralement plus de monde et s’avère assez animée en haute saison. On voit d’ailleurs qu’il y a plus d’activités par ici puisqu’il est possible par exemple de faire du parachute ascensionnel. Pour autant, Kata est moins fréquentée que Patong, elle reste donc une excellente alternative à cette dernière. La plage est également réputée pour être une destination de choix pour les familles.

Cliquez pour voir mes suggestions d'hôtels à Kata
Kata Leaf Resort

Note : 8,9/10

Budget : à partir de 21€

Si vous aimez la simplicité et la convivialité et avez un petit budget, alors c’est le choix évident. Hasard des choses, l’endroit est tenus par un Français, et l’hôtel est idéalement situé à moins de 5 min de la plage.

Sugar Ohana Poshtel

Note : 9,2/10

Budget : à partir de 36€

Hôtel au bord de la route secondaire, la localisation reste idéale, car proche des commerces et pas loin de la plage, avec des chambres modernes et confortables, c’est très bon rapport qualité prix sur Kata.

OZO Phuket

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 76€

Un hôtel confortable, idéal pour les familles, avec une grande piscine et espace de jeux enfants. Le petit dej est bon et très varié et en plus, il est bien situé, à quelques pas de la belle plage de Kata.

Kata White Villas

Note : 9,5/10

Budget : à partir de 29€

C’est LA perle rare de Kata. Pour ce budget, vous êtes à deux pas de la plage de Kata mais au calme. Les chambres sont dans de petites maisons doubles ou individuelles, avec terrasse et certaines avec vue mer. Le personnel est aussi adorable.

KK Boutique hotel

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 42€

Je vous vois sourire en lisant le nom, qui fait évidemment référence à Karon Kata, l’hôtel étant idéalement situé entre les deux plages. Avec en plus un personnel aux petits soins, une piscine sur le toit, on est encore sur un très bon qualité prix.

Q Kata Residence

Note : 8,9/10

Budget : à partir de 112€

Un établissement de luxe, avec de véritables appartements, particulièrement adapté pour les longs séjours et les familles. Un tarif très concurrentiel pour un emplacement à mi-chemin entre Kata et Karon (500m de chaque).

Mon choix d’hôtel à Karon ou Kata :

Je vous ai mis une liste sous chaque plage mais je tenais à rajouter ici mon expérience personnelle. Le tout premier hôtel testé était au nord de Karon, j’ai galéré à retrouver lequel c’était, le Tuana The Phulin Resort, qui existait toujours jusqu’à avant le covid, mais sa gestion laissait à désirer donc ce n’était déjà plus une option…

Du coup lors de notre plus récent séjour à Phuket, on a voulu justement reséjourner dans cette zone de Phuket, mais plus précisément entre Kata et Karon, au Aurico Kata Resort & Spa, un bel établissement avec une grande chambre, grande piscine, pas trop loin de la plage, pour un montant de 48 € en haute saison (début février), sinon ça peut descendre légèrement en dessous de 40 €, un très bon rapport qualité prix.

4- Patong, la principale plage de Phuket

Pourquoi dormir à cette plage de Phuket :

On ne présente plus la sulfureuse Patong et sa fameuse rue de Bangla road, sorte de jumelle à la Walking Street de Pattaya, ou la Soi Cow Boy de Bangkok. En somme vous l’aurez compris, Patong n’est pas ce que je qualifierai au premier abord de family friendly. Paradis des Go Go bars et autres lieux propices aux rencontres pour de chaudes nuits, Patong est, après Phuket Town, la principale ville de l’île et la station balnéaire la plus fréquenté de Phuket.

Avec une plage de 3 km de long, Patong Beach est la station balnéaire la plus populaire de Phuket parce qu’elle a une offre hôtelière conséquente, avec notamment un large choix d’hôtels bon marché du fait d’une concurrence importante. Vous y trouverez aussi pléthore de restaurants de toutes sortes, salon de massage et tout ce qu’il faut en terme de shopping, ainsi que, vous l’aurez compris, une vie nocturne notoire. Ce qui la rend attrayante pour beaucoup est souvent ce que les autres détestent. Patong dégage un air de « too much », trop grande, bondée, touristique et bruyante, et pourtant, des millions de personnes y affluent chaque année comme des mouches sur du miel (expression reprise depuis le site qui m’aide à rédiger une partie de ces paragraphes).

Ce n’est d’ailleurs pas moi qui le dit mais voici l’avis d’un voyageur : « Patong est vraiment spécial, destination pour touristes, jeunes fêtards ce qui n’est pas mon trip. Un peu too much à tous les niveaux… »

Voilà qui est dit. Mais en résumé, Patong, c’est un peu comme Bangkok, on aime ou on la déteste.

Pourtant ne vous y trompez pas, y’a pleins d’activités nautiques, ça bouge, on ne s’ennui pas mais ça reste un lieu tout à fait fréquentable pour des familles, en journée du moins, car beaucoup de ceux fréquentant Patong sont des oiseaux de nuit et surtout; y’a pas mal de choses à faire autour.

Niveau attractions, vous avez :

  • Deux accrobranches dans les parages, le Ziplinemax et le Flying Hanuman
  • Un stade de boxe Thaï, Patong Boxing Stadium Sainamyen, avec des combats les Lundis, Jeudis et Samedis
  • Le Simon Cabaret et son show impliquant ce que certains nommeront des transformistes mais qu’on connais tous ici comme des Ladyboys
  • Un grand centre commercial pour se rafraîchir, le Jungceylon
  • Elephant Jungle Sanctuary, la branche locale d’un sanctuaire aux éléphants réputé
  • Wat Doi Thep Nimit Monastery, un petit temple qui domine la baie de Patong avec un chedi reprenant l’architecture du That Phanom, pagode connue du nord-est de la Thaïlande.

Avec tout ceci, je peux mentionner les activités évidentes comme le jet ski (attention aux arnaques, allez voir KO KO 7 jet ski, il a très bonne réputation), le parachute ascensionnel (pareil, chez Ko Ko ce sera le plus safe), les locations de longtails pour explorer les environs (l’occasion d’aller voir des plages isolées comme Haad Laem Sing), les massages en bord de plage et bien évidemment, la dégustation de cocktails sur un transat.

Si vous avez la bougeotte, Patong est entouré par de jolis coins perdus très proche et discret, je pense à la plage Paradise Beach (entrée payante par contre, 200 Bahts), ou à côté Tri Trang Beach, mais aussi plus au sud, la petite crique de Freedom Beach, pas facile d’accès, mais méritant le détour. Juste séparé par quelques rochers, vous avez aussi au nord de Patong la plage de Kalim, qui permet de s’offrir un petit spot plus tranquille tout en restant proche du centre des activités.

Mon choix d’hôtels pour la plage de Patong :

Il m’est arrivé de séjourner à Patong à deux reprises pour le boulot, parce que c’est notamment un emplacement central sur Phuket. J’avais séjourné une fois au The Bird Cage Patong Guesthouse Hotel, un hôtel qui malgré son emplacement central n’était pas si bruyant que ça, avec une chambre plutôt confortable, et surtout, un petit prix. Mais ce dernier n’a apparemment pas survécu au Covid. Une autre fois, j’étais au Patong Heritage, emplacement central, piscine sur le toit et un prix tout à fait raisonnable. À l’époque, c’était vraiment un rapport qualité prix intéressant, mais aujourd’hui je vous donne d’autres suggestions plus avantageuses ci-dessous :

Cliquez pour voir mes suggestions d'hôtels à Patong
I Am O'TEL PATONG

Note : 8,7/10

Budget : à partir de 12€

Le prix mini vaut pour des chambres sans fenêtres mais même celles avec balcon sont à partir de 22 €, en faisant un très bon choix pour cet établissement propre, moderne, à seulement 5 min de la plage et piscine sur le toit !

Hip Hostel Patong

Note : 9,0/10

Budget : à partir de 20€

Proche de l’action de Bangla Road, mais en étant au calme, c’est un hostel plutôt orienté jeunes, avec des chambres plutôt coquettes (y’a aussi des dortoirs qui peuvent servir de chambre familiale) et proche de la plage (10 min).