Haut

Thailande

personnage guide pratique thailande

La Thaïlande en bref :

  • Capitale : Bangkok
  • Superficie : 514 000 km²
  • Pays frontaliers : Cambodge, Laos, Malaisie, Birmanie
  • Langue officielle : thaï
  • Monnaie : Baht (THB , en 2019 : 1 euro = 35 ฿ environ)
  • Religion : 93% de bouddhistes, 5% musulmans (surtout dans le sud)
  • Indépendance : aucune
  • Régime : monarchie constitutionnelle
  • Administration : 76 provinces
  • Population : 69 millions d’habitants
  • Visa pour les français : 30 jours sans visa
  • Budget moyen quotidien : 32 € / personne
  • Décalage horaire avec la France : 5h (heure d’été) – 6h (heure d’hiver)
  • Meilleure période : toute l’année, selon les régions
  • Durée de vol :
    • 12h (vol direct Paris → Bangkok)
    • 15-16h (moyenne avec une escale)
  • Prises électriques : voltage – 220 V
    • Type(s) de prise(s) : A, B, C
  • Indicatif téléphonique : +66

Pourquoi partir en Thaïlande ?

Avec bientôt 40 millions de visiteurs, la Thaïlande n’en finit plus d’attirer chaque année bon nombre de voyageurs en quête d’exotisme et de pays accueillant. Et si le pays attire, ce n’est pas qu’un effet de mode, la Thaïlande a tout de même de sérieux arguments pour pouvoir se permettre une telle attraction.

La Thaïlande est un mélange de saveurs, pas que dans sa cuisine, unique dans ses savants dosages de sucrée, salée, épicée, mais aussi un mélange de culture. On retrouve tantôt des éléments chinois, parfois khmer mais aussi birman.

Les divinités chinoises, hindous et les esprits (de la nature) font parties du quotidien, et pourtant Bouddha n’est pas en tant que tel un dieu. C’est là un aperçu des subtilités qui font de ce pays, Bouddhiste à plus de 90 %, un plaisir à découvrir les différentes facettes qui la composent.

Quand on pense « Thaïlande », viennent alors des images caractéristiques, ses plages, ses temples, son peuple accueillant. C’est un pays qui fait beaucoup rêver et qui attire énormément. Et ça peut se comprendre, la Thaïlande, avec ce mélange de traditionalisme et de modernité offre un cocktail plutôt séduisant pour un voyage exotique.

Le pays possède de superbes plages et des îles avec des cocotiers et eaux translucides digne des cartes postales tandis que les montagnes du nord transportent le voyageur dans un autre univers. C’est le domaine du royaume Lanna, fait de jungles luxuriantes, de population provenant de différentes ethnies perdues dans les montagnes.

Avec ses innombrables temples et sa religion bouddhiste, le pays tourne au rythme des nombreuses cérémonies, festivals et autres manifestions, religieuses ou pas.

ile koh mak en mars

“L’aspect le plus connu de la Thaïlande”

journee elephant steps chiang rai

“L’autre facette du pays, le nord”

À noter que la Thaïlande n’a jamais été colonisé et c’est une fierté nationale. Le pays a su garder une identité forte, et une culture ancestrale, transmise de génération en génération. Les danses gracieuses, le théâtre traditionnel et la musique sont là pour nous le rappeler.

Mais aussi, ne l’oublions pas, la Thaïlande est un royaume. La famille royale y est très respectée et perçue comme un pilier indispensable à la stabilité de la société thaïlandaise.

Au pays du sourire

On dit de la Thaïlande que c’est un pays « facile » pour y voyager. Le pays est perçu comme un lieu de vacance idéale pour les familles et les jeunes couples qui apprécieront la facilité des déplacements à travers le pays et le coût modéré pour les dépenses, souvent, c’est une destination de choix pour un premier « grand » voyage voire premier voyage tout court ou ne serait-ce que pour commencer la visiter du vaste continent asiatique.

De plus, c’est un pays qui reste encore bon marché comparé aux tarifs européens (même s’il faut avouer, le niveau de vie augmentant, les tarifs grimpent aussi). Habitué du tourisme depuis pas mal d’années, le pays est rodé et possède donc toutes les infrastructures pour accueillir tout ce beau monde comme il doit.

Et accueillir, la Thaïlande sait bien y faire ! Son surnom ? LOS en anglais, pour Land Of Smile, le pays du sourire n’est pas que légende ! Et si ce dernier veut tout dire, il n’en reste pas moins assez présent au quotidien des Thaïlandais. Rendez-vous compte, on distingue pas moins de 13 façons de sourire selon leur propre terminologie.

Par ailleurs, les Thaïlandais adorent les enfants, encore plus si ce sont de joyeux bambins aux têtes blondes. Ne soyez pas surpris si des gens vous accostent pour les prendre en photo !

Avec tout ça, on ajoute la dose d’exotisme. La Thaïlande, ce sont des plages paradisiaques, du moins, c’est la première image « carte poste » qui vient en tête. Mais c’est bien plus que cela. La Thaïlande, c’est une histoire, des paysages mélangeant temples omniprésents, rizières, cascades et villages en tout genre. Un mélange de couleurs, et on y revient, un mélange de saveurs. Typiquement, quand on y goûte, beaucoup la quittent, piqués par un « virus », l’envie d’y revenir.

On aime

  • Les nombreux transports pour se rendre d’un point à un autre
  • L’accueil général des Thaïlandais (sauf exceptions, comme partout)
  • Les tarifs abordables pour des vacances à petit-moyen budget
  • La touche d’exotisme
  • Les paysages variés

On est moins fan

  • 40 millions de touristes (dont 13 millions de chinois), ça commence à faire…
  • La nourriture épicé pourrait en rebuter quelques-uns
  • Des arnaques persistent dans les zones très touristiques, soyez vigilant

Préparer son voyage : conseils avant de partir

Voici en résumé, quelques infos essentielles à connaitre avant tout séjour en Thaïlande

Ai-je besoin d'un visa pour la Thaïlande ?

Pour un séjour inférieur à 30 jours

Pour la faire courte, NON, si vous avez un passeport de nationalité française, belge ou canadienne (mais aussi 61 autres nationalités dont vous avez la liste ici)

 

À noter : La validité de votre passeport doit être d’au moins 6 mois au moment de votre arrivée en Thaïlande.

Si vous entrez en Thaïlande via un aéroport international, vous bénéficierez d’une exemption de visa. Ce n’est pas un visa en tant que tel mais une autorisation de séjour gratuite, si la durée de votre séjour ne dépasse pas 30 jours (sauf exceptions, se référer à la liste des nationalités via le lien ci-dessus).

Si vous comptez arriver à la frontière thaïlandaise par les terres (via bus, train, voiture, trottinette ou que sais-je), vous aurez également droit à 30 jours, valable pour les nationalités appartenant au G7 (après exclusion de la Russie), c’est à dire : UK, US, Japon, Allemagne, France, Canada et Italie.

Pour les autres, je pense à nos amis belges ou suisses par ex, vous n’aurez droit dans ce cas qu’à 15 jours. Si vous comptez rester plus longtemps alors il vous faudra obtenir un visa dans une ambassade auparavant sinon prendre un vol pour arriver en Thaïlande.

 

Pour un séjour supérieur à 30 jours

Si vous avez l’intention de rester plus de 30 jours, plusieurs cas peuvent se présenter. S’il s’agit d’un séjour continue sur plus de 30 jours, vous devez demander un visa tourisme.

On distingue 2 types de visas tourisme :

 

  • Entrée unique – vous êtes autorisé à rester 60 jours dans le pays avec la possibilité de l’étendre d’une durée de 30 jours supplémentaires en payant une taxe de 1900 Bahts (environ 30€) à l’immigration, sans avoir à sortir du pays donc.
  • Double entrée – comme son nom l’indique vous obtenez un visa vous permettez 2 entrées en Thaïlande, cela s’utilise comme suit : vous obtenez un séjour initial de 60 jours avec toujours l’option de prolonger de 30 jours, vous êtes alors en mesure de renouveler les 60 jours (plus les 30 extensibles) lorsque vous re-rentrerez en Thaïlande après y être sorti une fois. Vous pourrez donc séjourner en tout 60+30 x2 = 180 jours , c’est la durée maximum autorisé à séjourner en Thaïlande via un visa touristique.

 


prêt pour le décollage passeport et café

Prêt pour le décollage ?

À partir du 17 juin 2019, l’ambassade de Thaïlande en France met en place un système de « e-visa ». Concrètement, cela veut dire que les dépôts de dossiers sur place à l’ambassade ne sont plus possibles.

Le visa électronique ou e-visa donc, diffère des visas électroniques pour les autres pays (du moins, dans un premier temps, pour des raisons juridiques notamment). Cela veut dire qu’il sera toujours nécessaire de se déplacer sur place pour au moins récupérer le passeport avec l’étiquette collé si visa approuvé.

Pour faire la demande de visa, il faut remplir les informations nécessaires, télécharger les documents demandés (voir liste ci-dessous) et payer les frais de traitement en ligne sur le site internet dédié www.thaievisa.go.th (pour l’instant, celui-ci n’est qu’en anglais).

Depuis la France voici la liste des documents à fournir :

– Le passeport original
– Un formulaire d’application à remplir
– Une photo d’identité en couleur récente (format 4x6cm.)
– Une photocopie du passeport (ou titre de séjour si applicable)
– La réservation de billet d’avion avec les détails (Billet entrée et sortie, il peut être demandé par l’officier d’immigration même si en pratique je l’ai rarement vu faire)
– 30 € par entrée à régler en espèces
– Un relevé de compte bancaire récent ou une attestation bancaire justifiant d’un montant de 500 € minimum par mois passé en Thaïlande, par personne, ou 1000€ par famille (L’exemplaire de relevé bancaire imprimé sur l’internet n’est pas recevable, à défaut, cet exemplaire doit être signé et tamponné par la banque). La déclaration des revenues, les feuilles de récapitulatifs imprimées à l’aide de carte de crédit ne sont pas acceptées.
– Un justificatif de domicile pour les passeports européens (facture EDF ou télécom)

Ceci n’est applicable que depuis votre pays d’origine, si vous arrivez et comptez faire votre visa depuis un des pays voisin, idéalement Malaisie ou Laos, seul le passeport, le formulaire et une photo vous serons généralement demandé…

Voir le site de l’ambassade de Thaïlande en France pour les infos complète.

Il reste envisageable pour simplifier les démarches en amont, de venir sur place avec une simple exemption de visa et prolonger à l’immigration sur place pour éviter une sortie du pays non voulue. Toutefois, les compagnies aériennes AVANT votre départ, seront généralement tenues de vérifier si vous avez un visa si votre séjour entre le billet aller et retour dépasse les 30 jours.

Toutes les compagnies ne le font pas mais vérifiez avant ! Sinon, soit vous pouvez prendre un billet d’avion low-cost ou bus prouvant une sortie du territoire, soit vous prenez le risque de vous faire refouler.

L’autre cas étant un séjour scindé en 2. Dans ce cas, en supposant comme cela arrive fréquemment, que vous visitiez d’abord le nord de la Thaïlande en moins de 30 jours, puis sortez visiter un pays voisin, par exemple le Laos, vous pouvez arriver avec l’exemption de visa à Bangkok et bénéficier des 30 jours.

Si vous revenez ensuite en Thaïlande, finir par exemple par une visite du sud du pays cette fois, vous aurez donc droit de nouveau à l’exemption de 30 jours.

Attention toutefois, afin d’éviter les abus de visas run (les gens qui rentrent et sortent du pays tous les 30 jours, renouvelant ainsi indéfiniment leur séjour en Thaïlande), les autorités ont décidés de limiter le nombre d’entrée par voie terrestre à 2 par an. Aucune limitation en revanche par voie aérienne.

Les transports en Thaïlande

Venir en Thaïlande

Le trajet direct sans escale se fait en 12h environ, seules les compagnies Air France et Thai Airways le permettent. Bangkok étant devenue une plaque tournante en Asie, la concurrence y est forte et les vols Paris-Bangkok sont parmi les moins cher concernant le marché asiatique. En général, il faut compter environ 500 € pour un vol aller-retour avec une escale.

Les compagnies du golfe (persique) sont pour moi les meilleures en terme de rapport qualité/prix, faisant selon leur origine respective un arrêt à leur hub que sont, Doha pour Qatar Airways, Abu Dahbi pour Etihad et Dubai pour Emirates.

a380 emirates - dubai - emirats arabe unis

L’A380 d’Emirates sur le tarmac de Dubai.

Concernant cette dernière, je vous suggère de lire l’article sur mon escale d’une journée dans cette cité mégalomane.

De mon expérience, il est préférable de ne pas réserver trop longtemps à l’avance, entre 2 et 4 mois donne de bons résultats (parfois même le mois précédent votre départ, vous pouvez obtenir des tarifs promotionnels hallucinant à 390€ l’aller-retour !)

Perso, j’aime bien comparer avec Skyscanner, on peut facilement voir les tarifs les moins chers, surtout si vos dates de départ/arrivé sont souples.

Rechercher un vol pour la Thaïlande

Se déplacer à l’intérieur de la Thaïlande

Pour cette rubrique je vous invite vivement à lire l’article complet que j’ai rédigé sur ce sujet : Comment se déplacer en Thaïlande.

Pour compléter notamment sur Bangkok, le site le plus complet que je connaisse est celui-ci : https://www.transitbangkok.com/

Tous les moyens de transport de la ville y sont répertoriés, que ce soit les bus, bateaux, trains. Vous pouvez choisir votre point de départ et arrivée et voir le parcours à effectuer, très pratique.

Vous pouvez aussi réserver des bus, train et ferry via l’outil de recherche ci-dessous pour les trajets inter-cités :

Powered by 12Go Asia system

Réserver un hôtel en Thaïlande ?

J’ai rédigé plusieurs pages assez complète sur au moins 4 destinations majeures en Thaïlande. Je vous invite pour commencer à y jeter un oeil :

Trouver un logement à Bangkok
Trouver un logement à Chiang Mai
Trouver un logement à Phuket
Trouver un logement à Ko Samui

Vous pouvez également regarder la page regroupant tous les hôtels que j’ai pu tester à ce jour en Thaïlande :

Mes hôtels en Thaïlande

De manière globale, il est assez facile de trouver au fur et à mesure des hôtels directement sur place. Cela permet, pour ceux voyageant sans itinéraire précis, de se laisser la liberté de mouvement nécessaire sans avoir un hôtel et donc un lieu de nuitée prédéfini.


give me 5 hotel chiang mai

Guesthouse typique de Chiang Mai.

Toutefois, selon l’endroit, et surtout la période, il est parfois préférable de réserver à l’avance. Je pense notamment autour du nouvel an, que ce soit l’international (vers fin décembre/début janvier), Songkran (le nouvel an thaï au mois d’avril), ou même le nouvel an chinois (vers fin janvier/début février).

C’est aussi valable pour les longs weekends et périodes de congés scolaire (mars-avril et octobre), où les Thaïlandais aiment bouger à travers le pays voir leur famille et les hôtels peuvent parfois être pris d’assauts (voir les jours fériés ici)

Pour réserver, je suis plutôt un adepte d’Agoda, que je trouve agréable dans la navigation, même si parfois les choix sont limités sur certaines destinations (pour ceux qui préfèrent Booking, notez qu’il fait partie du même groupe…)

Outre une utilisation personnelle sincère, je la propose ici car je suis affilié. C’est à dire que je touche une commission si vous réservez via l’outil de recherche (ci-dessous). Cela me donne un coup de pousse et ne change rien au niveau du tarif pour vous 😉

Si vous aimez le principe d’AirBnB, ça reste tout à fait possible en Thaïlande par contre en tant que tel, dormir chez l’habitant ne se fait pas vraiment, les AirBnb sont justes des appartements ou maisons sous-louée à la nuitée donc n’attendez pas forcément de passer un super moment avec votre hôte qui sera souvent absent.

Si vous êtes adepte du camping, c’est possible mais limité aux parcs nationaux, qui ont des emplacements pour les tentes, voir en louent eux même. Mais en dehors de la saison sèche, ce n’est généralement pas possible ni recommandé.

Santé et sécurité en Thaïlande

Assurez-vous !

La problématique est telle que le pays envisage même de la rendre obligatoire ! Beaucoup de touristes s’envole sans assurance et/ou mal couvert et se retrouvent à faire face à de grosses sommes en cas de pépins.

Afin d’évitez les déconvenues, n’oubliez donc pas de prendre une assurance voyage, surtout si vous partez plusieurs mois en Asie. Les assurances des cartes bleues sont généralement limités

Le montant maximum pour les frais de soins pris en charge sur les CB classiques peut s’avérer insuffisant (de l’ordre de 10 000€ contre 200 000 € pour une assurance voyage dédiée) et ne couvre pas la responsabilité civile. Notez qu’une journée de soin intensif en Thaïlande coûte environ 2 200 €.

Une bonne police d’assurance couvrira non seulement vos frais médicaux en cas de besoin, mais vous remboursera un éventuel rapatriement si nécessaire. Pensez à vérifier que les sports dits « à risque » comme la plongée ou l’escalade ne sont pas exclus du contrat (oui, oui, lisez bien les petites lignes en bas du contrat !).

Enfin cette couverture de base est aussi limitée sur la durée, souvent ne dépassant pas 3 mois de couverture.

Pour vous aiguiller, voici une assurance, ACS Solutions d’Assurance Voyage & Expatriation. En plus d’avoir bonne réputation, c’est la plus économique couvrant les cas de problème graves (ce que je ne vous souhaite pas d’expérimenter bien entendu !).

Je précise que si vous souscrivez à l’assurance via le lien, je toucherais une petite commission. C’est une manière simple d’aider à faire tourner le site, car une assurance est de toute façon préférable et ce sera donc bénéfique à la fois pour vous et moi.

Quels vaccins, que dois-je savoir pour ma santé ?

Il y a une assez forte disparité entre les villes et la campagne. Dans les villes, vous trouverez un système de santé performant, des équipements modernes, etc. En campagne et les coins plus reculés, le niveau de soin sera plus sommaire, car géré par des cliniques pas assez équipés en cas d’accident grave.

De manière générale, ne cherchez pas un cabinet de médecin comme chez nous. Si vous pourrez trouver des petites cliniques disséminées dans Bangkok et les villes en générales, il est plus simple et aisé de se faire soigner à l’hôpital directement, même pour des maladies bénignes.


bangkok hospital thailande

L’un des très bons hôpitaux privés de Bangkok.

Si vous suivez un traitement spécifique, emportez les médicaments avec vous et l’ordonnance qui va avec. Si vous achetez des médicaments sur place, les pharmaciens expliquent bien comment utiliser le médicament et donnent un sachet contenant le médicament avec les indications dessus.

De manière générale, évitez tout contact avec les animaux sauvages. En plus de la présence de la rage en Thaïlande, le pays avait été touchée par la grippe aviaire (même si les derniers cas remontent à quelques années).

Même si cela prévaut pour partout, en cas de relation sexuelle, sortez couvert, le SIDA existe toujours et même si la Thaïlande a fait beaucoup de progrès pour enrayer la diffusion de la maladie, elle fait toujours des ravages.

Pour rappel, l’eau du robinet ne se boit pas mais les glaçons sont fait à partir d’eau traité et donc propre à la consommation.

Vaccins Recommandés

Vérifiez que vos vaccins soient à jour (principalement diphtérie-tétanos-poliomyélite), au moins 6 semaines avant le départ.

Certains sont fortement conseillés : hépatite A, hépatite B et C (si nous n’êtes pas déjà immunisé), rage et encéphalite japonaise si vous allez séjourner dans des zones rurales pendant au moins un mois.

Le paludisme (aussi connu sous le nom de malaria) est toujours présent en Thaïlande, même s’il n’affecte aujourd’hui que les parties frontalières avec le Laos et la Birmanie.

Si les médecins du voyage auront tendance à préconiser un traitement préventif (malarone par exemple), il faut savoir que les effets secondaires sont courant, pour une protection qui n’est de toute façon pas 100% efficace.

En somme, il n’est pas vraiment nécessaire de prendre un traitement si vous restez dans un schéma de séjour classique type balnéaire ou même si vous restez quelques jours dans le nord. Le traitement sera de mise si vous comptez vous engager dans les régions frontalières sur une période prolongée, et comptez vous enfoncer dans les montagnes pour de long trekking.

Le vaccin contre la rage est recommandé. Elle se transmet par morsure, griffure ou si vous recevez de la salive sur une plaie ouverte par des animaux atteints comme les chiens errants, mais aussi par les singes ou les écureuils.

urgence hôpital thailandeTrousse à pharmacie

Les médicaments de base, premiers soins, aspirines etc se trouvent partout sans difficulté (en l’occurrence dans presque tous les nombreux 7/11 du pays par exemple) Globalement voici ce dont vous pourriez avoir besoin : lotion anti-moustique (la dengue sévit pendant la saison des pluies), désinfectant, pansements, paracétamol, analgésique, crème solaire, anti-diarrhéique et éventuellement antihistaminique (pour le rhume et les allergies).

Services médicaux

La plupart des médecins parlent anglais, surtout dans les grands hôpitaux. Comptez de 300 à 400 bahts (7 à 9 euros) pour une consultation. Les pharmacies prescrivent des médicaments issus de laboratoires internationaux. Les hôpitaux sont d’un très bon standing, vous serez entre de bonnes mains.

Sécurité

Comme partout en général évitez d’affichez ouvertement vos objets de valeur, cela vaut surtout pour les endroits particulièrement touristiques et les voleurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit… Gardez toujours avec vous vos papiers d’identité et vos affaires personnelles. Si vous êtes à l’hôtel et que vous avez un coffre-fort, utilisez le à bon escient.

Globalement, la Thaïlande reste un pays plutôt sûr, y compris pour une femme voyageant seule. Évitez juste de montrer une quelconque agressivité face à un Thai ou un groupe énervé/alcoolisé, faites profil bas et souriez !

Si vous comptez conduire, même en voiture, soyez particulièrement vigilant, d’une part ici, on conduit à gauche, mais d’une autre, les règles de circulations sont souvent mal maîtrisé et/ou pas respecté. Je tiens à rappeler que la Thaïlande est souvent dans le top 1 des pays comptant le plus de mort sur les routes.

Si vous comptez louer un 2 roues, la vigilance est encore plus importante, car vous serez plus exposez aux accidents, 75 % des accidents mortels en Thaïlande impliquent un 2 roues !

Ne laissez pas votre passeport en caution (soit utilisez une photocopie, soit du cash). Pour avoir toutes les infos sur la conduite en Thaïlande, référez vous à mon article dédié.

Informations pratiques

– Numéros d’urgence –
Police pour les touristes : 11 55
Pompiers : 199
Hôpital : 02 252 81 11

Choses à voir et à faire

On peut faire grosso modo la distinction entre 3 grandes zones dans le pays, avec chacune ces spécificités culturelles et visuelles.

Le nord. Montagnes et natures vous attendent. C’est le lieu privilégié pour y faire des trek. Balade au cœur des rizières (meilleure à la bonne saison de Juillet à Novembre), visite de village des tribus des montagnes et éléphants (dans le bien être de l’animal), telles seront les possibilités. Vous serez aussi au coeur de ce qu’on appelle encore le royaume Lanna, avec ses temples et sa culture bien ancrée.

Le sud. La partie la plus prisée de la Thaïlande puisque c’est celle qui alimente le fantasme d’un pays paradisiaque, avec les plages de sable blanc, les cocotiers et l’image carte postale qu’on peut en attendre. Alors il peut y avoir du monde. Mais heureusement, le « sud « , c’est vaste, et bon nombre de spots reste à explorer et libre de tout tourisme de masse. Il faut savoir s’en éloigner et sortir de l’autoroute du touriste de base et vous découvrirez alors des merveilles !

Le centre et le nord-est. Bien sûr, je ne peux occulter le reste du pays,. Et le centre, ça englobe notamment sa capitale, Bangkok, que je trouve dommage de zapper simplement parce qu’on n’aime pas « les grandes villes ». C’est mal connaître cette mégapole qui a pourtant beaucoup à offrir. Puis il y a le nord-est, l’Issan. La mal-aimée, car tout simplement délaissée par 90 % des touristes. Pourtant, c’est la Thaïlande « authentique », la campagne, des temples khmers millénaire et une nature réservant quelques surprises. Sans compter toute la frontière commune avec le Laos séparée par le mythique Mékong, qui en fait une zone de commerce et culturelle forte.

Petit résumé des destinations populaires et ses activités associés. C’est très succinct, mais cela montre surtout que la Thaïlande en a pour tous les goûts. Le nord, le sud, et on l’oublie souvent, le nord-est, chaque région possède ses atouts, ses charmes.

La Thaïlande, c’est autant une destination farniente, qu’aventure et nature. Même si les plages et son côté balnéaire ont tendance à être la raison première de la venue des touristes, c’est aussi un pays riche et varié culturellement, chargé d’histoire, et possédant de nombreuses zones protégé pour y rencontrer une faune et flore exotique.

Destinations

Bangkok
Ayutthaya
Sukhothai
Chiang Mai
Krabi
Ko Samui
Phuket

À voir

Les temples royaux
Visite du parc historique
Les ruines anciennes
Les rizières, cascades, éléphants etc.
Les magnifiques plages, falaises karstiques
Les plages, points de vue
Phuket Town, cap Phromthep, les plages

À faire

Shopping
Balade en bateau au coucher de soleil
Profiter du paysage à vélo
Un bon massage Thailandais
Canoë, escalade, baignade
Snorkeling, plongée
Prendre le temps, se reposer !
thailande-carte-transport slider

Suggestions d'itinéraires

Pour vous aiguiller, voici quelques suggestions d’itinéraires rapide :

  • Pour une première découverte du pays, en 13 nuits :

Bangkok (2 nuits) – Kanchanaburi (2 nuits) – Ayutthaya (1 nuit) – Chiang Mai (3 nuits) – Ko Samui (4 nuits)

  • Pour vivre l’aventure en famille, en 13 nuits :

Bangkok (2 nuits) – Ayutthaya (1 nuit) – Sukhothai (1 nuit) – Lampang (1 nuit) – Chiang Rai (2 nuits) – Chiang Mai (2 nuits) – Ko Lanta (4 nuits)

  • Pour une aventure prolongée, à partir de 17 nuits :

Bangkok (2 nuits) – Kanchanaburi (2 nuits) – Ayutthaya (1 nuit) – Sukhothai (1 nuit) – Lampang (1 nuit) – Chiang Rai (2 nuits) – Chiang Mai (2 nuits) – Pai (1 nuit) – Khao Sok (2 nuits) – Kha Lak (3 nuits)

  • Pour 3 semaines de découverte, entre terre et mer :

Bangkok (2 nuits) – Ayutthaya (1 nuit) – Pak Chong (Khao Yai – 2 nuits) – Lopburi (1 nuit) – Uthai Thani (1 nuit) – Sukhothai (1 nuit) – Phrae (1 nuit) – Chiang Rai (3 nuits) – Chiang Dao (1 nuit) – Chiang Mai (3 nuits) – Ko Tao (2 nuits) – Ko Pha Ngan (2 nuits) – Ko Samui (2 nuits)

Voir les articles dédiés sur les itinéraires en Thaïlande

Où aller en Thaïlande : 6 idées d’itinéraires selon la durée

Comme on me demande régulièrement des suggestions de parcours, pas forcément pour un séjour entier, je me suis dit que j’allais vous donner des pistes en proposant quelques idées d’itinéraires. Sachant que cet article s’adresse autant à ceux qui s’apprêtent […]

7 itinéraires hors des sentiers battus en Thaïlande

Je vous proposais voilà déjà 2 ans des suggestions d’itinéraires pour un séjour en Thaïlande (voir l’article ici), un article qui plait plutôt bien, pratique pour donner des idées pour ceux qui ne savent pas vraiment par où commencer, et […]

Météo / Quand partir en Thaïlande ?

Climat :

 

Il s’agit d’un climat dit tropical humide. Comme le pays est tout en longueur le climat varie légèrement entre le nord et le sud. On peut y distinguer 3 périodes distinct pour Bangkok et la partie nord et nord-est du pays, où les saisons sont plus clairement marqués :

Saison sèche de novembre à février : c’est « l’hiver » Thaïlandais. En plus de ne pas avoir de pluie, les températures y sont plus agréable. En revanche, la nature va commencer à perdre de sa superbe, car elle aussi, va s’assécher.

Saison sèche ET chaude de mars à mai : c’est considéré comme l’été ici. Les températures y sont sensiblement plus élevés que le reste de l’année. Il n’est pas rare de rencontrer des températures de 40°C mais avec un taux d’humidité élevé, les ressentis sont assez lourd.

Saison humide de mai-juin jusque vers octobre : c’est la fameuse mousson. Là, les pluies sont régulières mais généralement assez courte, sauf peut être en Août et Septembre.

Les régions du sud de la Thaïlande ne comptent en revanche que 2 saisons bien distinctes, une humide et l’autre sèche. Les saisons sont décalés selon que vous soyez sur la côte ouest (la mer d’Andaman, à savoir Phuket, Ko Phi Phi, Krabi etc…) ou côte est de la péninsule (le golfe de Thaïlande, à savoir essentiellement le trio Ko Samui, Ko Phangan et Ko Tao).

Sur la côte ouest, la mousson apporte de violents orages avec pluie entre avril et octobre, tandis que sur la côte est, cela s’étend entre septembre et décembre (voire janvier ces dernières années).

Cette différence entre le nord et le sud se ressent aussi en terme de quantité des précipitations reçues. Proximité avec la mer oblige, il tombe en moyenne 2 400 millimètres annuellement contre presque moitié moins sur les régions du centre et du nord de la Thaïlande, avec « seulement » 1 400 millimètres annuellement.

Quelle est la meilleure période pour visiter la Thaïlande ?

De manière générale, le meilleur moment pour visiter la Thaïlande est considéré comme étant de novembre à février, lorsque la mousson du nord-est souffle de l’air frais et sec sur le pays, offrant un répit provisoire avec la chaleur tropicale humide sur la partie nord et nord-est du pays. Au cours de cette saison « fraîche », les températures varient de 17°C à 32°C à Bangkok (17 de nuit, mais pour un Thaï, c’est froid ! Et il sortira volontiers les gants et les doudounes…)

Les températures peuvent même être assez basses dans le nord avec des températures matinales comprises entre 8°C et 12°C et autour de 20°C « seulement » en journée. Notez qu’en altitude les nuits peuvent être réellement froides pendant cette période approchant voire des températures qui peuvent baisser en dessous de zéro.


froid au doi ang khang

Oui oui, il peut faire bien froid en Thaïlande !

Comme vous pouvez vous en doutez, d’un point de vue touristique, c’est donc la saison haute. Attendez vous à croiser du monde. Je tiens à préciser que, dans le nord, entre janvier et avril, comme c’est la saison sèche, les cascades diminuent, la nature se ternie, perd de sa superbe. Les arbres perdent leurs feuille et ce n’est donc pas vraiment, de mon point de vue, la période optimale. Pour voir toutes les subtilités de la météo, référez vous à l’article écrit en ce sens.

La période estivale, ou saison chaude et sèche, de mars jusqu’à juin voit les températures grimper au minimum à 34°C en moyenne (en journée) et peuvent souvent atteindre les 40 °C avec une humidité à 75 %. Même la nuit les températures descendent rarement en dessous de 25°C.

Avril est le mois le plus chaud dans tout le pays, en général on le déconseille pour voyager mais moi non. Déjà parce que certains aiment la chaleur (même si c’est pas trop mon cas), mais la raison principale étant que je trouve dommage de louper le nouvel Thaï, qui a lieu à la mi-avril (13-14-15). L’occasion justement de se rafraîchir en s’arrosant copieusement.

Songkran 2014 Silom

 

De juillet à octobre, avec la mousson, l’humidité frise parfois les 90 %, avec des températures moyennes autour de 30 degrés Celsius dans un Bangkok très humide et pluvieux.

Mais à part éventuellement de fin août à début octobre (surtout au nord), la mousson n’est pas si désagréable pour voyager en Thaïlande. Les pluies sont généralement en soirée, parfois violentes certes, mais jamais très longue, en générales, entre 1/2 heure et 1 heure.

 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Bangkok            
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max323334353433333332323131
T° C Min212325262626262625252421
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*225817181921221652
Soleil**989886555689

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Bangkok)
BANGKOK WEATHER
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Chiang Mai            
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max303335373533323232313028
T° C Min151620232424242423221915
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*113717182123201252
Soleil**999986546789

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Chiang Mai)
CHIANG MAI Météo
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Ko Chang            
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max313131323130302727303030
T° C Min192122232323232322222019
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*121212121313131312121211
Soleil**999987777689

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Ko Chang)
KO CHANG Météo
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Phuket            
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max323334333232313130313131
T° C Min222323242525252524242323
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*648111818191921231610
Soleil**898987887778

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Phuket)
PHUKET Météo
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Krabi            
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max323434343332323232313131
T° C Min222524262625252525252424
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*3258141415161819126
Soleil**898887777667

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Krabi)
KRABI Météo
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Ko Samui            
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max282931323332323231302929
T° C Min242526262626252525242424
 Janv.Fév.Mars.Avr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*7545999101116159
Soleil**788866666667

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Ko Samui)
KO SAMUI Météo

Quel budget pour la Thaïlande ?

Hôtel – La Thaïlande est réputée pour son grand choix d’hôtels en tout genre, que ce soit des petites guesthouses à chambre partagée aux grands hôtels de luxe, il y en a pour toutes les bourses. Si l’on doit synthétiser, sachant qu’il y aura des disparités entre zones touristiques ou non, voici en gros la gamme de tarifs :

  • Pour les guesthouses en dortoir, comptez de l’ordre de 300-400 ฿
  • Pour les guesthouses en chambres et hôtels « simples », 500-800 ฿
  • Pour les hôtels milieu de gamme, comptez de l’ordre de 800-1200 ฿
  • Pour le haut de gamme, je dirais à partir de 1600-2000 ฿

Repas – nourritureVous le savez sans doute déjà, mais la nourriture en Thaïlande y est variée et surtout excellente. Là aussi, vous trouverez divers types de restauration pour diverses occasions et envies. Pour le moins cher, c’est évidemment dans la rue et les petites popotes locales, pour un peu plus de confort, vous trouverez de nombreux restaurants avec air climatisé, d’autres ciblant même les étrangers avec des menus en anglais et plats européens.

Là encore, à résumer, on peut retrouver ces tranches de tarifs :

  • Boui boui et restaurants de rue : 30-50 ฿
  • Restaurant de base : 40-70 ฿
  • Restaurant plus propret : 80-120 ฿
  • Restaurant avec air-climatisé : 120-150 ฿
  • Restaurant plus huppé – européen : 150-300++ ฿

Pour ce qui est des boissons, les bouteilles d’eau sont à 10 Bahts dans la rue, 7 dans les 7/11 (supérettes locales qu’on trouve à tous les coins de rue). Pour la bière, c’est très variable selon le type de restaurant, bar, ou si vous achetez direct en supérette. En gros, c’est souvent autour des 80-120 ฿.

  • Bière locale 330 ml = 60-100 ฿
  • Bière importée 330 ml = 90-170 ฿
  • Bière locale 500 ml = 90-120 ฿

Si vous êtes amateur de vin, trouver du bon vin français ne sera pas chose aisé et dans tous les cas hors de prix, en général comptez 150-250 ฿ et 1200 ฿ pour la bouteille.

Transports – C’est l’un des avantages de la Thaïlande, sa grande variété de type de transports. Que ce soit pour des petits déplacements locaux ou les longs trajets, vous aurez pleins de choix, de la moto-taxi, taxi voiture classique, tuk-tuk, songthaew (pick-up aménagé avec des sièges), bus, you name it.

À Bangkok, comptez de l’ordre de 40 ฿ par déplacement avec le BTS (skytrain ou train aérien), 100 ฿ pour une course de taxi de 15 km (oui oui ! avec compteur ! Pour voir les tarifs officiels, regardez ici)

Généralement de l’ordre de 10 ฿ le kilomètre en moto-taxi, 40 ฿ pour le tuk tuk (fun mais au final plus cher que le taxi classique).

Ailleurs, le songthaew sera souvent votre transport de prédilection pour des distances dans et autour d’une ville. Si vous le prenez normalement en service partagé, comptez de l’ordre de 30 ฿/personne la course. Vous pouvez aussi privatiser, compter alors de l’ordre de 200-300 ฿ (selon la distance, bien évidemment, ce tarif voudrait pour une course de 4-5 km)

Pour les bus inter-cité, comptez en moyenne 500 ฿. Les vols locaux avec les compagnies low-cost sont de bonnes alternatives coût/temps. En moyenne et selon la saison, vous aurez des vols à partir de 15 € (sauf exception genre pour atterrir à Ko Samui, qui est un aéroport privé et dont seul Bangkok Airways en a le monopole).

  • Petit budget
  • 15-25
    jour
  • 16 € pour 2

    4 € par personne

    4 € par personne

    Activités gratuites

  • Moyen budget
  • 25-45
    jour
  • 28 € pour 2

    12 € par personne

    5 € par personne

    6 € par personne

  • Budget confortable
  • 45-70
    jour
  • 60 € pour 2

    15 € par personne

    6 € par personne

    9 € par personne

Suggestion de budget moyen journalier / personne – 32 € (Note: budget pour des vacances à « moyen » budget, avec hôtel 1 ou 2 hôtels, sinon plutôt guesthouses; repas essentiellement dans les restaurants de rues et utilisation des transports en commun, quelques activités et visites payantes mais pas de folies)

Les articles sur la Thaïlande

Retrouvez la liste des derniers articles concernant la Thaïlande !

Retrouvez les galeries photos de la Thaïlande, organisées par région et province.

Des avis, suggestions ? Laissez moi un commentaire !

Thailande
5 (100%) 1 vote[s]
0

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

Commentaires:

  • Fabienne

    14/06/2019

    bravo pour ce recapitulatif complet et precis de tout ce qui est utile de savoir pour organiser un voyage en Thailande!!
    tout y est et permet d’avoir un ordre d’idees des itiniraires possibles, de la meteo selon les mois, et du budget!
    MERCI

    répondre...

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.