Comment éviter la foule aux temples d’Angkor ?

Comment éviter la foule aux temples d’Angkor ?

Je l’évoquais lors de l’article précédent marquant le retour au Cambodge 7 ans après, mais ce nouveau séjour à Angkor s’est révélé meilleur que je ne l’aurais pensé, compte tenu des échos que j’en avais eu.

Comme je l’avais signalé aussi, je me suis inspiré des bons conseils de Tugdual de Visapour.fr à qui revient le gros du crédit sur l’article suivant, mais je tenais à en faire ma version, déjà pour démontrer que oui, il est tout à fait possible de visiter Angkor sans avoir cette impression d’être un mouton perdu dans la jungle, et secondo parce qu’il m’aura fallu adopter le programme en fonction des humeurs etc.

Pass 3 jours pour les temples d’Angkor

Concrètement il y a 3 choix pour visiter les temples :

1. Forfait une journée pour 20$
2. Forfait 3 jours pour 40$(valable une semaine, cela veut dire que vous n’êtes pas obligé d’y aller 3 jours d’affilé)
3. Forfait 1 semaine pour 60$

3 jours est un minimum pour voir les temples principaux, une semaine me parait un peu beaucoup à moins d’être vraiment fana des ruines. Le but étant généralement de se lever tôt afin d’arriver avant que les bus de Chinois, Japonais et autre fana du « j’arrive/photo/je pars » débarquent.

Anticiper les flux de touristes

Si se lever tôt est un impératif, l’idée est de se déplacer en fonction des flux de touristes. Par exemple lorsque nous quittions le Bayon il commençait sérieusement à y avoir du monde, il était donc tant pour nous d’anticiper le flux et aller voir ailleurs. En l’occurrence nous allions voir les temples à proximité, jusqu’à revenir à la terrasse.

Il était encore un peu tôt (aux environs de 11h) donc les gens visitaient encore, pour nous c’était la pause déjeuné ! Comme cela en repartant, la plupart des groupes rentraient sur Siem Reap manger tandis que nous repartions vers d’autres temples. Un au nord et un au sud histoire de pas rester dans le même coin (dans l’ordre Preah Khan et Phnom Bakheng). Sachant qu’on terminait la journée suffisamment tôt pour éviter les groupes se précipitant aux temples pour les coucher de soleil (le dernier du jour, le Phom Bakheng, étant populaire pour ça)

Le lendemain nous partions littéralement aux aurores pour se rendre vers les temples les plus éloignés, le chauffeur de tuk tuk nous conseillera tout de même de voir le lever de soleil au passage et en effet cela valait le coup.

sunset cambodge siem reap 2014

sunset cambodge siem reap 2014

Alors que la plupart restaient dans le coin visiter le temple situé en face du réservoir (le Banteay Samre) d’où sont prises les photos ci-dessus, nous partions direct vers Kbal Spean. Là encore choix payant puisque nous serons les seuls dans la forêt et les premiers visiteurs du jour. On croisera d’ailleurs en revenant des bus Fram, que des Français qui débarquent, il était encore temps de partir !

Pour le suivant, le Banteay Srei, cela s’est presque bien goupillé, si en arrivant, il y avait encore pas mal de monde à flâner autour des nouvelles boutiques souvenirs (à côté d’un grand parking rendant les lieux méconnaissables par rapport à y’a 7 ans), on a hésité à manger, mais face aux prix prohibitifs (malgré le gars nous offrant un « spécial discount ») nous nous résignions à y aller. Et finalement, ça allait, des gens certes, mais pas la cohue non plus.

Le reste de la journée était consacrée à 2 temples qui s’avéraient relativement vide même en pleine journée, le Banteay Samré et le Pre Roup, ce dernier étant un peu moins « spectaculaire » donc assez ignoré.

Le meilleur pour la fin ?

Ta Prohm est un des temples d’Angkor les plus connus, avec ces grands arbres et cette atmosphère particulière au milieu de la forêt il est presque vitale de s’y rendre tôt pour pouvoir l’apprécier. Notez que celui ci est en cours de rénovation donc certaines parties sont inaccessibles. Mais le pire est une sacrée mauvaise nouvelle. Les arbres iconiques du temples sont apparemment mort et menace de s’effondrer, d’après le ils vont couper 4 des grands arbres autours et dans le temple afin de préserver le reste ! Cela peut évidemment se comprendre mais c’est une grosse partie du charme des lieux qui risque de disparaître…

On enchaînait avec le temple d’à côté, toujours aussi calme et continuions dans le coin pour des temples « secondaires » comme le Ta Keo, avant de passer de le duo Thommanon et Chau Say Tevoda, les 2 temples se faisant face.

Nous terminions cette 3e et dernière journée par Angkor Wat, et de l’aveu de mes camarades de voyage, ce n’est pas le plus impressionnant. À l’heure où nous y étions, on a pu se payer le « luxe » de faire un break sieste dans le temple vu comme c’était calme. Nous étions juste en début d’après midi, la plupart des gens étaient encore à la digestion sur Siem Reap et il est encore trop tôt pour les adeptes du coucher de soleil (qui donne de magnifiques couleurs sur les fresques entourant l’étage du bas).

En résumé un programme relativement au poil, certes nous étions hors saison (mi Août) mais force est de constater que des groupes il y en avait mais on a réussi à contourner le problème grâce aux astuces de cet article, et encore une fois merci à Tugdual pour ces tuyaux à la base !

Le programme fut donc le suivant :

1

1er Jour

  • Bayon
  • Baphuon
  • Phimeanakas
  • Prasat preah palilay
  • Terrace du lépreux
  • Terrace des éléphants
  • Preah Khan
  • Phnom Bakheng
2

2e Jour

  • Kbal Spean
  • Banteay Srei
  • Banteay Samre
  • Pre Roup
3

3e Jour

  • Ta Prohm
  • Banteay Kdei
  • Ta Keo
  • Thommanon
  • Chau Say Tevoda Temple
  • Angkor Wat

Si vous avez visité Angkor, aviez vous eu du monde ? Pensez vous y revenir, au calme ?

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

4 Avis

  1. Minh Anh 3 années ll y a

    Je suis totalement d’accord avec tes conseils , d’arbord choisir la bonne saison ( c’est pas la haute saison ) puis les moments de visite, c’est ce que l’ai fait et j’ai pas vu beaucoup de visiteurs dans les temples , et on se regalait de la visite et photographie

    • Auteur
      Romain 3 années ll y a

      On est bien d’accord 😉 Et j’ai envie de dire, heureusement que l’on peut encore en profiter, ce serait dommage de manquer ça !

  2. Bergeon 6 mois ll y a

    Bonjour, pouvez-vous nous conseiller des hébergements à Siem Reap, nous partons en famille en février?

    • Auteur
      Romain 6 mois ll y a

      Bonjour,

      J’ai logé à 2 reprises au Angkor Orchid Hotel, bon prix et bien placé; voir ici

Laisser un commentaire

Comment éviter la foule aux temples d’Angkor ?

by Romain time to read: 5 min
4