Haut
  >  Blog de voyage   >  La réouverture de la Thaïlande se profile
plage deserte bonok - province prachuap khiri khan
4.8
(21)

Plutôt que de surcharger l’article traitant de la possibilité de revenir en Thaïlande depuis octobre 2020 (que vous pouvez lire ici), je préfère finalement faire un article à part pour traiter de la réouverture complète, qui marquera alors la fin d’un long épisode sans arrivées de touristes internationaux au pays du sourire. Et si je le fais maintenant, c’est que les choses bougent depuis maintenant près de deux semaines ici, la pression se faisant ressentir dans le secteur du tourisme, particulièrement touché sur les îles du sud du pays, plus dépendante de cette industrie que d’autres régions.

Petit point à partir du 1er Mai 2021 :

Le pays est actuellement frappé de plein fouet par une 3e vague, la plus importante jusqu’alors en terme d’infections et nombre de morts. Par conséquent, les infos ci-dessous sont évidemment repoussées à une date inconnue à ce jour…

La quarantaine et remise pleinement à 14 jours pour tous, même si vous êtes déjà vaccinés…

Cas particulier : si votre voyage est prévu avec une arrivée avant le 6 Mai et que vous avez bien tous vos documents, votre quarantaine sera maintenant à 10 ou 7 jours selon votre cas de figure (vacciné ou pas). Pour les autres, je crains qu’il faudra être patient ou sinon accepter de passer 14 jours…

Chacun que sur place, c’est difficile de profiter pleinement du voyage… Les restaurants sont soumis à un couvre-feu, quand bon nombre de lieux de sorties, massages, cinémas etc sont simplement fermés. Les provinces limites les déplacements et les masques sont imposés dans tous les lieux publics (avant aussi dans l’absolu, mais il y avait d’autant un relâchement, qu’il n’y a pas de risque d’amende, contrairement à maintenant).

quarantaine-covid19-thailande-repasse-14-jours

Vers une réouverture de Phuket dès le 1er juillet

Tout est parti d’une proposition du secteur privé et des groupes d’entreprises du secteur du tourisme à Phuket. L’île ayant l’avantage de posséder un aéroport international, elle est donc enclin à recevoir des touristes internationaux sans avoir besoin de passer par Bangkok. Le choix de Phuket, hautement dépendante du tourisme, vaut aussi dans l’aspect plus facile de contrôler les mouvements de foule, puisque c’est une île. Car il est important de préciser que les personnes qui se rendront alors sur l’île, dans le cadre de ce programme appelé Phuket Tourism Sandbox (oui en Thaïlande on aime bien mettre des “noms de code” pour chaque projet dans le genre, et en l’occurence, sandbox se traduit par bac à sable…), devront au mois rester 7 jours sur place, avant d’être autorisées à se rendre dans d’autres provinces.

point de vue sur plage kamala phuket

Cette proposition s’apparente à celle dite des bulles de voyage, qui avait été tenté il y a déjà plusieurs mois, sauf que la grosse différence est que l’île serait ouverte à tous, dès lors que vous aurez reçu vos deux doses du vaccin. Parallèlement à ça, le gouverneur local souhaite inoculer le vaccin à 70 % de sa population, afin d’obtenir la fameuse immunité collective tant recherchée.

Face au sérieux de cet engagement, et la situation en Thaïlande étant largement sous contrôle, le Center for Economic Situation Administration (CESA), présidé par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, a approuvé vendredi la proposition, comme l’a confirmé le ministre des Sports et du Tourisme Phiphat Ratchakitprakarn.

Bien sûr, il va s’en dire que le réel intérêt pour les touristes sera de profiter d’une île encore calme comparé au temps de sa “gloire” pré Covid, et surtout, sans avoir besoin de faire une quarantaine.

Je tiens toutefois à nuancer qu’à l’heure et jour de publication de cet article, l’info, si elle est confirmée, n’est pas officielle puisque celle-ci le devient lorsque c’est publié dans la Gazette royale, affaire à suivre donc, mais je doute qu’en l’état, les choses changent.

Une réouverture globale progressive

Alors que la Thaïlande met (un peu péniblement) en place son plan de vaccination, le reste du pays devrait, à défaut de rouvrir complètement comme Phuket, se réajuster petit à petit. Tout d’abord, depuis le 1er avril (promis c’est pas une blague), la Thaïlande a raccourcie la fameuse quarantaine à 11 nuits contre 15 précédemment.

quarantaine plus courte 2021

Source Bangkok Post.

Pour traduire cet infographique :

  • Si vous êtes vaccinés

– Avec l’un des vaccins reconnus par les autorités thaïlandaises, soit : Pfizer BioNTech, AstraZeneca (Vaxzevria), CoviShield, Sinovac, Moderna ou encore Johnson & Johnson;
– Que vous avez reçu vos deux doses du vaccin (sauf pour Johnson & Johnson où une seule dose suffit);
– Que la dernière dose du vaccin a été injectée au moins 14 jours avant la date de départ pour la Thaïlande

Vous n’aurez alors qu’une seule semaine de quarantaine à effectuer, ce qui réduit déjà de moitié cet aspect rédhibitoire d’un retour sans équivoque des touristes. Toutefois, la démarche est un peu subtile, car il faut dans ce cas présenter la preuve de vaccination aux autorités thaïlandaises lors de l’arrivée en Thaïlande MAIS, en ayant malgré tout, réservé une quarantaine ASQ de 10 jours. Si après vérification des documents sur place, vous êtes bien dans le cas d’une quarantaine de 7 jours, vous aurez, par la suite, la possibilité de demander à votre hôtel un remboursement partiel.

  • Si vous n’êtes pas vacciné

La quarantaine est tout de même raccourcie à 12 jours / 11 nuits au lieu de 16 jours / 15 nuits jusqu’alors (même si on parle de quarantaine de “10 jours”, le terme est du coup un peu abusif…). Les seules personnes devant encore se taper les 15 jours en quarantaine, seront normalement celles en provenance d’Afrique et certains pays confrontés à des variants surveillés, et à ce jour il y a 3 variants reconnus :

        • Le variant B.1.1.7 provenant du Royaume-Uni,
        • La variant B.1.351 d’Afrique du Sud,
        • Le variant P.1 du Brésil,

Les personnes en provenance de ces trois pays seront donc logiquement soumis à une quarantaine de 15 nuitées toujours. C’est aussi les cas pour les pays à forte incidence de nouvelles variantes du COVID-19, ce qui inclut : Afrique du Sud, Zimbabwe, Mozambique, Bostwana, Zambie, Kenya, Rwanda, Cameroun, République démocratique du Congo, Ghana et Tanzanie. Cette liste sera révisée chaque mois.

Les mesures suivantes s’appliqueront aux ressortissants non-thaïlandais dont le vol atterrit en Thaïlande à partir du 1er avril 2021 à 00h01. Si vous transitez par un pays tiers, la période de quarantaine dépendra du pays de votre point de départ. Par exemple, si votre itinéraire est Paris-Dubaï-Bangkok, votre pays de départ est la France.

D’après les échos de personnes ayant fait leur démarche avant cette date du 1er avril, mais arrivant après, vous avez le droit de demander à votre hôtel un remboursement partiel si vous avez déjà réservé l’hôtel pour une quarantaine de 15 jours.

Dans le cas où vous avez déjà réservé l’hôtel pour une quarantaine de 10 jours et que vous avez reçu le COE mais les choses évoluant, votre pays de provenance devient classé «pays à forte incidence de nouvelles variantes du COVID-19» (et donc soumis à une quarantaine de 15 jours), vous resterez soumis à la quarantaine de 10 jours comme prévu si la date de délivrance de votre COE est avant l’annonce de la nouvelle classification des pays.

C’est pas tout simple, mais globalement un bon pas en avant, d’autant que ladite quarantaine va par la suite se simplifier. Car à ce jour, c’était une quarantaine strict, enfermé dans une chambre, ça ne donnait clairement pas envie de partir en vacances, même en ayant encore quelques semaines de libres après. La preuve étant que depuis la mise en place des visas pour revenir en Thaïlande dans un cadre touristique, à peine entre 6 à 7 000 personnes par MOIS ont daigné faire le déplacement. Pour mettre les choses en perspective, c’est pratiquement le nombre de touristes qui débarquaient chaque HEURE avant le Covid !

piscine bord plage bonok hotel vartika

Les hôtels sont vides en ce moment, comme le Vartika, d’où on revient tout juste.

restaurant vide hotel vartika prachuap

Dîné solo.

Avec les nouvelles règles, la quarantaine sera moins strict et va permettre aux clients de déambuler librement dans des zones définies de l’établissement choisi. Quelques précisions viennent d’ailleurs d’être ajouté concernant cette remarque, confirmant d’une part les allègements des conditions, et détaillant l’échelle de temps, prévue pour cette ouverture progressive :

Du 1er avril au 30 juin, les personnes en quarantaine seraient autorisées à quitter leur chambre pour se rendre dans un gymnase, une aire d’exercice extérieure, la piscine et des zones contrôlées pour faire du vélo et faire du shopping à l’extérieur.

Du 1er juillet au 30 septembre, vous serez autorisés à manger dans les restaurants de l’hôtels et bénéficier d’un accès au salon de massage spa (s’il y en a un).

À partir du 1er octobre, la mise en quarantaine ne sera plus requise que pour les personnes arrivant de zones spécifiées. Le modèle de Phuket, à savoir, une arrivée sans quarantaine, devrait être mis en place pour 5 autres provinces (voir ci-après).

La réouverture complète quant à elle, est programmée à ce jour pour janvier 2022.

Dès le 1er avril, 6 provinces seront à même d’accueillir des visiteurs pour effectuer leur quarantaine (alors qu’aujourd’hui, seuls Bangkok et Pattaya, à ma connaissance, accueillent des voyageurs en ASQ). En plus de Phuket, il sera possible de séjourner à Krabi, Phang Nga, Surat Thani (incluant l’île de Koh Samui), Chon Buri (la province où se trouve Pattaya) et Chiang Mai, seule ville du Nord à être incluse.

Pour rappel, les démarches restent quand même assez longue, car seul le document “fit to fly” n’est plus nécessaire, le reste, sera toujours à obtenir au préalable pour se rendre en Thaïlande ses prochains mois. Outre l’indispensable test PCR négatif dans les 72h précédent votre vol, il sera nécessaire, en plus des documents ci-dessous, de télécharger une application de “traçage” (je sais que ce mot va en faire bondir plus d’un), pour connaître vos déplacements.

Pour télécharger l’appli, intitulé Mor Chana : Mor Chana sur Android / Mor Chana sur l’Apple Store

Pour rappel : les documents nécessaire pour venir en Thaïlande à ce jour sont les suivants :

  1. Passeport avec une validité d’au moins 6 mois et ayant au minimum deux pages entières libre.
  2. Copie de la page du passeport avec la photo et vos noms, date d’anniversaire, date d’expiration etc.
  3. Remplir le formulaire de demande de visa, dûment signé. Il en faut un pour chaque personne voyageant avec vous, enfants y compris, vous pouvez signer pour eux s’ils ne sont pas majeur, en tant que tuteur légal. Vous pouvez télécharger le formulaire ici.
  4. Deux photos d’identité (format 4×6 cm) avec fond blanc, datant de moins de 6 mois.
  5. Confirmation de la réservation de vos billets d’avion aller-retour indiquant clairement les noms des passagers ainsi que vos dates de séjour.
  6. Relevés bancaires des 3 derniers mois avec un montant de 2 000 € minimum par demandeur (ou 4 000 € pour un compte commun). Une photocopie du livret de famille est demandée dans le cas où le relevé de compte bancaire n’est pas au nom de demandeur, âgé de moins de 20 ans.
  7. Copie des fiches de paie des trois derniers mois (en cas d’un salarié) dont le montant doit être supérieur au SMIC ou extrait du KBIS, justificatif de retraite (le cas échéant) ou une attestation de scolarisation (en cas d’un étudiant ou mineur).
  8. Copie d’un document attestant votre lieux de domicile comme étant situé au pays où vous faites la demande de visa (facture EDF, téléphone, où le nom et l’adresse apparaissent bien en évidence).
  9. Réservation d’un hôtel pour la quarantaine dans l’un des “Alternative State Quarantine” (ASQ), en plus du lien donner dans la rubrique court séjour, vous pouvez voir les choix ici ou une liste avec tarifs ici.

Une fois ces étapes remplies, vous devriez pouvoir obtenir votre visa après vous être acquitté du paiement de 35 €. Mais ATTENTION, ce dernier ne vous donnera le droit d’accéder à la Thaïlande que sous couvert d’obtenir au préalable votre certificat d’entrée (COE). Pour plus de détail, je vous renvoie vers mon article où je parle de venir en Thaïlande actuellement.

À noter que le visa spécial STV, crée spécialement pour cette période de retour en Thaïlande (depuis octobre 2020), sera délivré jusqu’au 30 septembre 2021, après quoi, il faudra se retourner vers les visas TR ou autre pour les longs séjours.

Si vous souhaitez entrer en Thaïlande, et que vous ne savez pas comment gérer, les démarches administratives complexes des agences comme Thailande Evasion proposent de gérer votre dossier incluant l’exemption de visa de 45 jours, le visa TR 90 jours, ou le visa long séjour STV (jusqu’à septembre 2021). Ils gèrent l’assurance obligatoire, la réservation d’hôtel pour quarantaine (les fameux “ASQ – ALQ”), le certificat COE “Certificat re Entry”, la réservation du vol A/R Bangkok, la traduction du test PCR, et tous les documents officiels en fonction de votre situation, pour entrer en Thaïlande.
Sinon l’Office de Tourisme de Thaïlande (TAT) a mis en place une page de récapitulation (uniquement en anglais) concernant les différentes étapes à suivre pour vous render en Thaïlande si vous êtes vaccinés :

Objectif réouverture totale en janvier 2022

Même si tout cela reste contraignant, une quarantaine les pieds dans le sable et un hiver au chaud semble à portée de main. Il reste évidemment obligatoire de faire un test PCR dans les 72h précédent le vol, et que ce dernier doit être négatif pour prendre son vol.

Mais positivons un peu, car la tendance va vers une réouverture, la pression des acteurs et associations du tourisme étant forte. Le sud du pays, notamment, étant largement plus dépendant du tourisme international, fait plus que grise mine après un an sans touristes étrangers. Une pétition circulait encore il y a peu (peut-être est-ce toujours le cas) pour demander une ouverture complète pour les personnes vaccinées dès le 1er juillet. L’argument étant que les campagnes de vaccinations ont pas mal été engagées dans plusieurs pays d’Europe et aux USA par exemple. La Thaïlande, elle, légèrement à la traîne, commence à peine sa campagne, mais s’est défini un objectif ambitieux de vacciner 60 % de la population d’ici à la fin de l’année.

Cela rend alors l’objectif actuel d’une réouverture complète du pays d’ici janvier 2022 assez crédible. Cela paraît d’autant cohérent que la fin de l’année marquant la haute saison, la Thaïlande a plus qu’intérêt à faire en sorte de ne pas louper une 2e haute saison, au risque de ne plus avoir assez d’infrastructures pour accueillir du monde si tout a dû fermer, faute de rentrée d’argent suffisante.

Sachant que le TAT projette un nombre de touristes, déjà optimiste, établi à 2 millions pour cette année 2021, quand d’autres organismes visent carrément les 6 millions, et on va pas se mentir, cela semble irréalisable.

Je vous tiens évidemment au courant mais il semble encourageant que passer l’hiver prochain en Thaïlande sera possible sans autre contrainte qu’être vacciné !

L'article vous a plu ?

Note globale 4.8 / 5. Nombre de votes : 21

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

Commentaires:

  • escolar juliana

    20/04/2021

    bonjour
    Que cela me fait du bien de lire qu en janvier 2022 nous pourrons venir en Thailande ! j espere qu on le saura officiellement assez tot pour pouvoir reserver nos vols !
    merci pour tous ces renseignements ! j adore la thailande et avec mon conjoint nous avons le projet d y revenir avec avec nous un groupe d amis alors je croise vraiment les doigts !
    bien cordialement
    juliana

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.