Dossier : que faire à Krabi et ses alentours

Dossier : que faire à Krabi et ses alentours

Si j’avais déjà évoqué Krabi précédemment, cela datait d’une époque où le style d’écriture était encore à ses balbutiements et ma connaissance de la Thailande encore limité.

Je me dis qu’aujourd’hui, il est quand même grand temps de combler un vide et faire un topo sur la région de Krabi, l’une des plus visités avec Phuket et Koh Samui.

Krabi est une région connue pour ses falaises karstiques, des plages fantastiques et une ribambelle d’îles. Mais il n’y pas que ça, c’est aussi une région avec une faune et une flore visible dans plusieurs parcs nationaux, des écosystèmes riches, beaucoup d’activités possibles parmi lesquelles du kayak, de l’escalade, du karting, etc.

Et si avec tout ça vous n’êtes toujours pas convaincu que Krabi est probablement l’une des plus belles région de Thailande, voici de quoi vous le prouver !

falaises karstiques - province krabi - thailande

Paysage typique de Krabi.

Passons donc en revue ce qu’il est possible de voir dans cette belle région ! Attention, ça va être long !

Krabi Town

Commençons par là où vous arriverez très probablement, la ville de Krabi même.

C’est avant tout une ville de passage, où les gens utilisent Krabi comme point de chute pour ensuite se rendre vers des destinations populaires comme Ko Phi Phi, Ko Lanta ou la presqu’île de Railay.

De manière générale et comme toute ville en Thailande, la bourgade de 30 000 habitants n’a que peu d’intérêt historico-architectural. Elle n’en reste pas moins intéressante en dehors de son côté un peu tranquille, ne serait-CE que pour le cadre qui l’entoure.

vue krabi town depuis wat tham sua

Vue de Krabi Town.

Ça reste une ville touristique donc suffisamment développée pour trouver ce dont vous aurez besoin en terme d’hébergement, restauration et café pour se poser en attendant son bateau où son prochain départ. Niveau restauration justement, sud oblige, la population de Krabi est assez largement musulmane, donc si vous aimez les curries épicés, le riz biryani et les fameux « roti », vous êtes au bon endroit.

Même si la plupart des gens ignorent simplement la ville de Krabi et vont directement aux plages, il y a dans la ville elle-même et ses environs quelques points de visite qui pourraient mériter au moins 1 ou 2 jours de break.

Par exemple, si vous deviez ne serait-ce que voir un temple, ce serait le Wat Kaew Korawaram, surnommé le temple blanc (mais rien à voir avec celui de Chiang Rai), c’est le plus grand complexe de Krabi. Surplombant une petite colline (malheureusement trop petite pour avoir une vue complète sur la ville…), il y règne un calme certain.

Le bâtiment blanc principal est récent (la construction a démarré en 2011) mais son design a le mérite d’être un tantinet différent de ce qu’on retrouve généralement.

wat kaew korawaram krabi

Crédit photo « Chickbill » trouvé sur ce site

Si vous aimez les marchés, en journée, vous pourrez aller au marché de Maharat, et en soirée, au marché de nuit près du quai de Chao Fah. Si ça tombe un weekend (vendredi inclus entre 17h et 22h), vous pourrez aller déambuler à la walking street, dans la Soi Maharaj 8.

Vous pourrez aussi flâner le long de la charmante promenade aménagé depuis le quai du Chao Fah Park jusqu’à la statue des crabes, d’où vous pourrez voir cette vue iconique de Krabi avec ces 2 pics semblant surgir du sol, telles des baleines sortant de terre. Cette section fait un peu moins d’1 km, mais si vous voulez faire la promenade au complet, celle-ci démarre au parc de Thara, pratiquement à l’embouchure de Krabi.

khao kanab nam - krabi - sud thailande

Les mythiques pics Khao Kanab Nam de Krabi.

Directement au sud de la ville, vous aurez le quai de Klong Jirad, d’où partent des bateaux pour Koh Lanta et Koh Phi Phi notamment.

Informations pratiques

Tarifs des destinations depuis Krabi vers :

Depuis l’aéroport, vous pourrez prendre un bus pour 90 Bahts vous emmenant au terminal de Krabi. Comptez 550 Bahts en taxi.

Au fil de l’eau, village de pêcheurs et grotte

À partir de la ville, voilà une excursion facile à faire. Il suffit de faire appel aux services d’un des bateaux à longue queue qui sera surement accosté au quai près du parc de Chao Fah. Moyennant max 300 Bahts par heure (aux dernières nouvelles), vous pourrez au moins profitez d’une balade sur la rivière Pak Nam, en passant devant les maisons des pêcheurs du village de Ko Klang, l’île qui fait face à Krabi (oui oui, techniquement, c’est une île, que je vous invite aussi à voir).

Ceux-ci vous emmènent en général sous Khao Kanab Nam, les fameux pics que je décris comme des baleines quelques lignes plus haut. Sous la plus grande, qui culmine à 100m, on y trouve en son sein une cavité éclairée par la lumière du jour puisqu’un trou traverse son plafond.

grotte khao kanab nam - krabi

Dans la grotte.

On y aurait aussi retrouvé des ossements comme dans d’autres grottes de la région, démontrant que la présence humaine dans la région remonte au moins à quelques milliers d’années.

Ensuite, ils vous emmènent voir un élevage de poissons à l’une des maisons des pêcheurs de Ko Klang avant de revenir vers le point de départ.

Informations pratiques

Accessible toute la journée; Pour cette balade, comptez 2h environs soit 500-600 Bahts normalement (pour l’embarcation, pas par personne !)

Le temple de la grotte du tigre (Wat Tham Sua)

Situé à seulement 3 km de la ville, c’est un lieu qui demande un effort méritant pour avoir sa belle vue ! Il vous faudra monter pas moins de 1 237 marches pour accéder au petit chedi doré traînant fièrement au sommet du pic surplombant la région.

Vous serez alors récompensé à la juste valeur de l’effort fourni, un super point de vue sur Krabi et ses alentours sur 360°.

Le Wat Tham Sua, ou temple de la grotte du tigre, est notamment composé de cavités présentes au creux du piton rocheux où se trouve le chedi avec la vue, d’où le terme de « grotte » dans le nom du temple.

grotte temple wat tham sua - krabi

La grotte du temple.

Concernant le « tigre », et bien, d’après la légende, un tigre aurait vécu dans une grotte où est originaire le nom du temple. À l’intérieur de la grotte, il y a ce qui semble être des empreintes du tigre dans la pierre.

Prenez le temps aussi d’aller prendre les autres escaliers à côté qui eux vont dans la forêt derrière. C’est un coin où vivent quelques moines du temple et où vous pourrez faire une petite boucle à travers cette végétation dense où trône des grands arbres centenaires.

Informations pratiques

Pour faire le trajet jusqu’au temple, vous aurez le choix entre un mini-bus, un taxi ou un tuk-tuk (négociez le tarif à l’avance, cela devrait être moins de 150 Bahts). Alternativement, vous pouvez prendre un taxi commun (songthaew) depuis Krabi ou d’Ao Nang qui vous déposera à la jonction menant vers le temple, le reste étant à faire à pied.

  • Horaires d’ouverture : 8h00 – 17h00
  • Tarif : Gratuit

Plage fossiles (gastropode)

Susan Hoi (ou Susaan Hoi) veut dire littéralement, le cimetière de coquillages (en Anglais vous verrez des panneaux indiquant Fossil Shell Beach).

Il s’agit là d’une plage avec une couche de coquillages fossilisé qui s’est accumulé pendant des millénaires. En effet, l’âge estimé des fossiles est entre 25 et 40 millions d’années.

Sa formation tient au fait que le site faisait autrefois partie d’un marécage d’eau douce. Au fil du temps, des couches successives de coquillages ont créé des dalles de roche calcaire de plus de 40 cm.

plage fossiles susan hoi krabi

La seule photo perso que j’ai de cette plage aux fossiles…

Avec le temps, ce calcaire à Susan Hoi s’est cassé telle de grande « feuille » et ressemble à des dalles de bétons abîmé, mais c’est bien là le travail de mère nature.

Le site s’étend sur une largeur de 200m, c’est l’un des trois cimetières de ce genre que l’on a découvert à ce jour dans le monde, autant dire une rareté quand même. Si vous avez un attrait pour la géologie, c’est sûrement un immanquable si vous êtes de passage à Krabi.

Informations pratiques

Petit bémol, le site est intégré au Hat Noppharat Thara – Mu Koh Phi Phi National Park, ce qui implique un droit d’entrée de 200 Bahts, juste pour se rendre sur ce bout de plage (car cette partie du parc national est sur le continent, l’accès à la zone marine, les îles en somme, c’est 400 Bahts).

Accessible par les terres via un trajet d’environ 18 km depuis le centre-ville de Krabi (parce qu’il faut faire un tour contournant la mangrove sinon y’a 4 km à vol d’oiseau…)

  • Horaires d’ouverture : Entre 7h00 et 18h00 (en gros, du lever au coucher de soleil)
  • Tarif : 200 Bahts

Les plages près de la ville de Krabi

Proche de la ville, vous trouverez plusieurs plages pour vous prélasser. Mais si vous voulez sortir des sentiers battus, il y a aussi l’embarras du choix en se rendant un peu plus loin et encore… Pas forcément besoin de chercher loin !

La péninsule de Railay (Viewpoint et Princess Lagoon)

L’un des points les plus connus de la région après Ao Nang et Koh Phi Phi. La péninsule de Railay se compose de trois plages. La principale à l’ouest, où vous verrez cet imposant piton rocheux en bout de plage, qui elle-même fait face à la côte où l’on aperçoit Tonsai et les falaises longeant la côte.

plage principale railay ouest - krabi

Plage ouest de Railay.

plage railay est - krabi

Plage est de Railay.

De l’autre côté, c’est la plage de Railay est, qui est essentiellement de la mangrove et non baignable. Enfin au bout, sur la pointe sud, se trouve la plage de Phra Nang, connue pour sa grotte située au bout de celle-ci. Cette grotte, appelée tantôt Phra Nang cave, tantôt Princess Cave, serait le repère d’une sorte de divinité de la mer, c’est pourquoi vous y verrez des phallus en bois au pied d’un sanctuaire, ce sont les femmes du coin qui font une offrande dans l’espoir d’améliorer leur fertilité.

phra nang cave railay - krabi

Grotte de Phra Nang.

La plage de Phra Nang est entourée de superbes falaises calcaires et se trouve au sud de la pointe de la péninsule de Railay, juste au sud de la plage Est de Railay. De toutes les plages de la péninsule, c’est certainement la plus jolie, avec son cadre typique carte postale.

Beaucoup des tours faisant les fameux package dit « des 4 îles » (voir plus bas) passent par là, mais en dehors de leur passage, la plage reste étonnement pas trop bondé (surtout hors saison).

plage phra nang railay krabi -thailande

Plage de Phra Nang.

Pour ceux qui ont la forme et des envies de randonnée, sachez qu’il y a à l’intérieur de la falaise, un lagon caché, appelé Sa Phra Nang ou référencé comme le Princess Lagoon. Il peut être atteint en suivant un sentier sur le flanc de la montagne. La montée est un peu difficile, mais le jeu en vaut la chandelle.

De là, vous pouvez aussi pousser la balade jusqu’au point de vue sur la péninsule de Railay. C’est aussi un spot privilégié pour les amateurs d’escalade.

railay viewpoint krabi thailande

Point de vue à Railay. Crédit photo mkitina4

Informations pratiques

Le quai principal pour s’y rendre est celui d’Ao Nammao. Il y a des départs toutes les 1/2 heure et il vous en coûtera 80 bahts. C’est généralement l’option prise par les locaux.

Depuis Ao Nang, c’est un trajet en bateau de 15 minutes pour 100 Baht par personne (150 Bahts à partir de la tombée de la nuit). Depuis Krabi Town, comptez 150 Bahts en partant du quai de Chao Fah et arrivant sur la plage à l’est.

Il y a des départs à partir de 9h30, puis 11h30, 14h30 et le dernier supposément à 17h. Sachant typiquement qu’ils font le trajet qu’une fois le bateau plein. Vous pouvez sinon affréter un bateau en privé moyennant 1500 Bahts.

vers railay - krabi

Depuis les îles, il est possible de s’y rendre toute l’année depuis Koh Phi Phi, il part à 15h30 et coûte 400 Bahts. Si le chemin inverse vous intéresse, ce ferry joint Koh Phi Phi depuis Railay avec un départ à 09h45.

Également accessible depuis Phuket, il part à 8h30 et coûte 650 Bahts. Départ de Railay pour Phuket à 15h00. Durant la haute saison, il y a aussi des speed boat faisant le trajet pour 1200 Bahts avec un départ de Phuket à 10h30.

En haute saison, un ferry pour Koh Lanta passe à Railay à 10h45, arrive à Koh Lanta vers 13h00 et coûte 450 baht. Il retourne à Railay depuis Koh Lanta à 13h30.

Tonsai Beach

Tonsai fait partie des plages que je connais de nom, mais je n’ai encore jamais eu l’occasion d’y mettre les pieds. Je m’arrêtais généralement à Railay, alors que pourtant Tonsai a bien des arguments qui devraient vous pousser à y faire un tour.

Plus recluse, il y a normalement moins de monde, mais vous êtes aussi entouré par les falaises.

Accessible à pied depuis la péninsule de Railay, il faut suivre le chemin menant au Railay Phutawan Resort. Au passage, vous pouvez visiter la Diamond Cave, la grotte « aux diamants ». Cette dernière étant rattaché aussi au parc national de Hat Noppharat Thara – Mu Koh Phi Phi National Park, il faut là aussi s’acquitter d’un droit d’entrée de 200 Bahts (pour la grotte, je précise, pas pour accéder au chemin !).

tonsai beach krabi thailande

Vue sur la belle plage de Tonsai. Crédit photo 3dman_eu

Comptez 50 minutes pour cette balade.

Après ce chemin est à éviter de nuit puisque non éclairé, de même juste après la pluie, ça peut vite être glissant. Il est possible de rallier Tonsai depuis Railay à marée basse, ça fait 20 min de balade en suivant le long de la plage principale la falaise.

Autrement, vous pouvez simplement prendre l’un des bateaux taxis attendant sur la plage principale de Railay (Railay Beach simplement). Le trajet devrait vous coûter 100 Bahts l’aller.

Informations pratiques

Si vous séjournez à Railay et planifiez une soirée à Ao Nang, vous devrez pré-organiser un bateau longtail de soirée, qui coûte habituellement environ 1.000 Bahts (y compris l’attente et le retour), afin d’obtenir un groupe ensemble. Ne payez que la moitié de l’avance pour être sûr qu’il ne vous laisse pas bloqué. Ça arrive !

Ao Nang

Probablement la plus célèbre des plages du coin, avant même celle de Railay. Il faut dire que la plage a son charme, tout entouré de falaises karstiques, c’est clairement dépaysant.

Toutefois, c’est l’une des destinations phare et du coup, il y a pas mal de monde en général, il n’y a qu’à voir le développement de la petite ville jouxtant la plage.

Ao Nang beach panorama 3

Depuis là, vous pouvez vous allouer les services d’un bateau à moteur (longtail) et rejoindre Tonsai Beach, Railay Beach ou Phra Nang moyennant 100 Bahts par personne, si en journée, à partir de la tombée de la nuit (vers 18h), comptez du coup 150 Bahts.

Informations pratiques

Comptez 600 Bahts en taxi depuis l’aéroport de Krabi, 150 Bahts / personne via le bus local.

Nopparat Thara Beach

Le « et encore… » juste plus haut fait notamment référence à cette plage. Pas besoin de s’éloigner beaucoup pour trouver des coins plus tranquilles. Alors certes, elle est moins jolie que sa voisine Ao Nang, mais c’est clairement une ambiance plus calme et naturelle. Pas de grands hôtels dans le coin, seuls quelques petits bungalows sous la forêt de pins derrière la route longeant la côte.

nopparat thara beach - krabi - thailande

Nord de la province de Krabi

Le nord de la province est probablement l’une des parties les moins visitées. La plupart se rendant plutôt vers les îles, sur la partie sud de la province. Toutefois, si vous comptez par exemple relier Phuket à Krabi (ou inversement) par vos propres moyens, voici donc quelques suggestions de visites.

Tab Kak Hang Nak Nature Trail

S’il y a bien un endroit que je mets dans mon top des « à vérifier / visiter », c’est bien celui-ci. Cette balade nature vous fait gravir la petite colline de Khao Ngon Nak, ou Dragon Crest Mountain en anglais.

Ce petit trek se fait sur 3,7 km. Une petite carte vous sera remise à l’entrée donnant aux randonneurs une brève introduction sur ce qui vous attend. En l’occurrence, vous croiserez d’abord un ruisseau, puis 2 points de vue et enfin une petite cascade avant d’atteindre votre objectif, le sommet !

tab kak hang nak nature trail

Voilà ce qui vous attend le long du chemin.

Parce que c’est ça au final qui intéresse, la vue panoramique depuis le sommet qui surplombe cette partie de la mer Andaman à 565m, avec les petites îles et pitons rocheux dépassant du sol en guise de toile de fond.

Si le début de la randonnée est plat, avec un passage très pittoresque passant sous l’ombre de la jungle (ce qui n’est pas de trop vu la chaleur possible en Thailande), ça se corsera après le passage du ruisseau.

Comptez 1h45 pour atteindre le premier point de vue, côté mer, vous pourrez alors apercevoir l’île de Koh Hong et avec un peu de chance, les Koh Yao (la petite et la grande, Noi et Yai).

vue au sommet khao ngon nak krabi

La vue qui vous attend en haut ! (Crédit photo)

Peu après, vous passerez le 2e point de vue, qui donne de l’autre côté sur les terres. Sans les arrêts, comptez en tout un peu plus de 2h pour effectuer la montée.

Avant ou après cette belle promenade, prenez le temps de vous détendre sur la plage à côté de Tabkaek, vous aurez droit à un super coucher de soleil si vous y allez le soir (cela va de soi).

Informations pratiques

  • Horaires d’ouverture : accessible toute la journée. Vous pouvez y grimper pour être présent au lever de soleil dès 6h30-7h00 et au coucher de soleil entre 18h00 et 19h00
  • Tarif : Gratuit

Les mangroves de la baie de Thalane (Ao Thalane)

Un peu plus haut que la petite montagne de Khao Ngon Nak, vous pourrez vous rendre à la baie d’Ao Thalane (aussi orthographié Tha Len). Situé à seulement 5km à vol d’oiseau de la plage de Tabkaek cité juste ci-dessus, il y a tout de même 35km par la route…

Le meilleur moyen d’apprécier les lieux et de parcourir cette baie et ces mangroves est de louer un kayak dans le village d’Ao Thalane. Vous en trouverez plusieurs en location pour quelque chose comme 500 Bahts, sinon ils proposent bien évidemment des tours accompagné.

Kayak à Ao Thalane.

Situé au cœur d’un réseau naturel de canaux dans la mangrove, vous serez entouré par les falaises de roche karstique si caractéristique de la région de Krabi. Dans cet écosystème unique, vous pourrez y croiser des oiseaux, singes et crabes marchant dans les eaux peu profondes de la baie.

Si vous voulez jouer à fond la carte du « hors des sentiers battus », je vous invite à dénicher la petite plage de Laem Jamu Khwai, situé tout au bout du pied de la « botte » (En regardant la carte, vous comprendrez 😉 ), au sud-ouest du village d’Ao Thalane.

Petite plage secrète de Laem Jamu Khwai !

Cette petite plage, à environ 2km du village possède une petite arche naturelle, en plus d’être un super spot pour un coucher de soleil.

Tha Pom Klong Song Nam nature trail

Là aussi, c’est un site où j’aimerais clairement y faire un tour. Il est situé le long d’un canal naturel (Tha Pom) qui passe à travers un réseau de marais, similaire à Ao Thalane. On est loin du marais type glauque et sombre. Non, ici, ce sont des eaux transparentes qui tirent vers le vert émeraude.

Tha Pom est appelé Khlong Song Nam par les locaux, ce qui signifie littéralement « deux canaux » en raison de son emplacement caractéristique où l’eau douce cristalline rencontre l’eau de mer de la forêt de mangrove.

Cette particularité se traduit par la présence de trois écosystèmes différents dans une zone très concentrée. En effet, dans un premier temps, juste après le parking, vous rencontrerez les eaux incroyablement claires qui permettent d’observer la vie sous-marine. L’eau douce à cet endroit est à forte teneur en calcaire, ce qui empêche la formation des précipités.

Mangrove de Tha Pom Khlong Song Nam (crédit photo absolutethai)

Plus loin se trouve le marais de Chong Phra Keaw, une étendue de 40 mètres de large où l’eau salée de la mer et l’eau douce se rencontrent, cette dernière provient d’un réseau de grottes calcaires. Pendant de nombreuses années, la région était considérée comme sacrée, c’est pourquoi le lieu n’a subi que très peu de modifications et n’a pas été affecté par le développement de l’agriculture dans la région.

Le chemin est un court parcours en boucle de 700 m, en prenant son temps, il faut compter 45 min pour faire la petite balade.

Situé au pied d’un petit pic karstique, c’est une promenade accessible à tous qui permet d’admirer la forêt de mangrove en marchant sur la passerelle en bois qui passe à travers.

Disséminé le long, vous trouverez des panneaux explicatifs sur le fonctionnement de ce système écologique (dont les infos ci-dessus, qui sont une traduction d’un panneau à l’entrée).

Globalement, c’est un cadre très paisible qui est également idéal pour un pique-nique. Bonne nouvelle si ça vous intéresse, peu de touristes étrangers font le déplacement jusqu’ici.

Informations pratiques

  • Horaires d’ouverture : 8h00 – 17h00
  • Tarif : 50 Bahts

Khao Phanom Bencha national park

Si après les îles et les plages, vous avez envie de jungle dense, voilà une bonne suggestion ! Le parc englobe la montagne Khao Phanom Bencha qui culmine à 1 397 mètres.

Sa principale attraction étant la cascade de Huai To (aussi orthographié Huay Toh waterfall), une chute composée en tout de pas moins de 11 niveaux ! La plus grande chute faisant un saut de 70 m.

Cascade de Huai To

Accessible via un sentier de 500 m depuis le parking, qui continue jusqu’à un point de vue à 750 m depuis le départ. Pour les plus pressés, il y a aussi plus proche la petite cascade de Huai Sa Kae à 300 m du visitor center.

C’est lieu à visiter si vous aimez la nature, ces montagnes abritent une flore variée et une faune allant des plus « classiques » cochons sauvages, cerfs, singes ou écureuils, mais aussi à des plus rares ours noirs asiatiques, panthères ou léopards.

Vue sur la montagne Khao Phanom Bencha (crédit photo Krabi-enduro)

Il y a aussi la présence de nombreux oiseaux dont une espèce qu’on pensait disparus dans le coin (jusqu’à ce qu’une paire ait été découverte ici en 1986), la Pitta de Gurney, un oiseau extrêmement rare aux couleurs jaune, noir, bleu et brun.

De nombreux sentiers de randonnée mènent dans les montagnes, mais beaucoup ne sont pas bien entretenus, il peut être préférable de faire appel à un ranger du parc pour être accompagné.

Au passage, vous pouvez toujours vous arrêter jeter un œil à la grotte, Khao Pheung cave.

Informations pratiques

Pas de transport public pour s’y rendre… La plupart choisissent soit de payer un taxi moto ou tuk tuk environ 500 à 1000 baht aller-retour, ou louer une moto.

Possibilité de camper sur place, ils ont des tentes et bungalows simples à la location pour 2 à 8 personnes (150 à 600 Bahts).

  • Horaires d’ouverture : 8h00 – 16h30
  • Tarif : 200 Bahts + 20 Bahts si vous avez une moto/scooter

Than Bok Khorani national park

Un site dont vous pouvez combiner la visite sur une journée avec celui de Tha Pom Klong Song Nam. Si vous aurez aussi des coins de nature charmants avec eau tirant sur le vert, petite cascade et forêt, ce parc national est plus connu pour ses grottes.

Uppermost pool of Thanbok Khoranee waterfall

Notamment celle de Phi Hua To Cave (qui veut dire la grotte à la tête de fantôme…). Les grottes du parc comme celle-ci sont connues pour abriter des arts rupestres préhistoriques. Pour autant, il n’y a aucune preuve attestant que des gens ont vraiment habité les grottes. La supposition serait plutôt qu’ils ont utilisé les grottes pour des cérémonies religieuses.

Les dessins représentant des personnes et des animaux dans un design très géométrique et unique. Dans le complexe de Phi Hua To, c’est pas moins de 238 peintures globalement bien préservées malgré leurs 3 000 ans d’âge.

On peut voir aussi plus de peintures rupestres à Tham Chao Lae, située à 20 km plus au sud, le long de la côte, près du village de Baan Laem Sak.

Le parc national est vaste et englobe une partie dans les terres, mais aussi sur mer, il comprend notamment l’île de Koh Hong. Mais ça fait beaucoup à voir sur une seule journée.

Grotte de Phi Hua Toh (crédit photo synotrip.com)

Un exemple de peinture rupestre visible dans ces grottes.

Vous pourrez y faire du kayak le long de la superbe presqu’île de Khao Ka Rot (aussi orthographié Karos).

Sur la route pour vous y rendre, non loin du Tree Top Adventure, vous pouvez visiter au passage la grotte Khlang Cave.

Informations pratiques

À défaut de votre propre transport (qui reste l’option la moins chère…), vous pouvez embarquer dans un songthaew vous emmenant à Ao Luek (il est normalement bleu ciel avec une bande rouge et marqué «Ao Luk» en lettre latines). Il passera devant l’Hôtel River View au coin de Maharaj Soi 10 et Uttarakit Road, ou à côté du Vogue Department Store sur Maharaj Road, dans la ville de Krabi.

Attention, ceux-ci ne partent qu’entre 07h00 et 10h00. Ils vous déposeront au centre d’Ao Luek, de là, vous pourrez louer un taxi vers le parc.

Dans le village de Baan Bor Thor, à proximité de l’entrée du parc, des villageois vous proposeront des locations de kayak à 500 Bahts, où si vous préférez l’option « facile », des bateaux à longue queue pour 600 Bahts.

Ces derniers vous mèneront vers plusieurs grottes dont la Phi Hua To ou celle de Tham Hua Kalok, littéralement, la grotte au crâne humain.

  • Horaires d’ouverture : 8h00 – 16h30
  • Tarif : 300 Bahts

Tree Top Adventure Park Thailand

Si vous aimez les activités type accrobranche, parcours en forêt, le Tree Top Adventure devrait vous ravir. Situé à 10km au sud du parc national de Than Bok Khorani, il a excellente réputation et le dernier né de ce groupe sérieux.

Voir leur site si ça vous intéresse (ça en a l’apparence mais non, ce n’est pas sponsorisé !)

Sud de la province de Krabi

Hot Stream Waterfall (Namtok Ron)

Il s’agit là d’une cascade particulière puisque celle-ci est naturellement chaude ! L’eau provient de sources chauffées naturellement par des chambres volcaniques souterraines et coule alors à une température aux alentours de 40 degrés Celsius (de ce fait, le temps préconisé du bain est de 20 min max).

La cascade se trouve à environ 8 kilomètres du Emerald Pool, dans une jungle tranquille, avec de nombreuses sources thermales.

Chaud devant !

Informations pratiques

  • Horaires d’ouverture : 9h00 – 17h00
  • Tarif : 90 Bahts

Emerald Pool et Blue Pool

Aussi appelé Crystal Pool en anglais ou Sa Morakot en Thai, cette piscine naturelle est un must dans la région.

Situé dans la forêt du Khao Nor Chu Chi, la Emerald Pool est une piscine naturelle remplie avec de l’eau de source translucide couleur émeraude, d’où son nom…

Lieu de baignade privilégié par les familles, vous aurez juste à marcher 800m le long d’un chemin aménagé depuis le parking pour atteindre cette piscine inédite.

Krabi

Le cadre y est agréable, entouré par les rangées de grands arbres tropicaux, vous pourrez profiter de l’ombre et vous rafraîchir dans l’eau.

Pour compléter la visite des lieux, n’oubliez pas d’aller aussi admirer la « Blue Pool », si ça couleur bleuté vous donne envie aussi d’y faire trempette, notez que ce n’est pas possible ici. D’abord pour préserver les lieux, mais aussi surtout parce que c’est plutôt dangereux, le site étant notamment entouré de sable mouvant.

Pour vous y rendre, continuez 600 m au nord de la Emerald Pool.

Blue Pool, Sa Morakot, Krabi 01

Informations pratiques

Situé dans le Khao Pra-Bangkhram Wildlife Sanctuary, à 18km de la route principale n°4038, le plus pratique pour y accéder reste encore une fois par vos propres moyens.

Évitez si possible de vous y rendre le weekend, jours fériés et vacances Thailandaises, les lieux étant pris d’assaut par les Thais venant passer du bon temps en famille. Le mieux est de s’y rendre en matinée ou début d’après-midi.

  • Horaires d’ouverture : 9h00 – 17h00
  • Tarif : 200 Bahts

Les îles de la province de Krabi

Il y a environ 200 îles situées juste à côté du littoral de Krabi, certaines sont de simple bout de rochers qui sortent de la mer, certaines sont beaucoup plus grandes, mais restent inhabitées et certaines sont de grandes îles avec des habitants à l’année.

region krabi - thailande

Vous pouvez louer un bateau de la ville de Krabi ou Ao Nang et explorer les îles par vous-même si vous êtes plutôt un indépendant. Alternativement, vous pouvez louer un bateau accompagné d’un guide afin de pouvoir vous détendre pendant que tout est pris en charge. Le meilleur moment de l’année est entre novembre et avril pour éviter tout le mauvais temps.

Koh Phi Phi

C’est l’île où je me suis rendu de nouveau le plus récemment (au nouvel an 2016). Force est de constater que le charme dans sa globalité opère toujours. L’île, après avoir été utilisé comme lieu de tournage pour le film ‘La Plage’ est devenu un haut lieu d’attraction dans la région et les touristes n’ont jamais cessé d’arriver.

À vrai dire, on parle là plus précisément de May Bay. Situé sur Koh Phi Leh, la 2e île des Koh Phi Phi, l’autre étant Phi Phi Don, celles où se trouvent les resorts et par où vous arriverez.

arrivee koh phi phi don - krabi -thailande

La vue à l’arrivée sur l’île.

plage principale koh phi phi loh dalam bay

La plage principale de koh phi phi sur la baie de loh dalam.

Connu pour son eau turquoise et ses superbes plages, Koh Phi Phi reste un paradis tropical. Mais aujourd’hui la clientèle est résolument jeune est portée sur la fête…

Malgré cet aspect un peu trop festif, je ne déconseillerai jamais vraiment de voir Koh Phi Phi, ça reste une île qui laisse rêveur et il est possible d’y trouver des zones plus calmes en dehors du village principale.

Il est notamment possible d’accéder à pied en traversant la jungle de la colline, une plage à l’est de l’île, au calme. Sinon, d’autres plages sont accessibles en bateau, faut juste avoir un peu plus de budget.

chemin vers plage tranquille koh phi phi

Chemin menant vers une plage tranquille à Koh Phi Phi.

plage tranquille koh phi phi

Une plage tranquille sur la façade est de Koh Phi Phi.

Phi Phi Viewpoint

La chose à faire au minimum en venant à Koh Phi Phi, outre la bronzette et le snorkeling, la petite montée vers le point de vue Phi Phi. C’est une courte balade, assez intense, car le début passe par la montée des marches (pas celles de Cannes), qui est plutôt rude avec la chaleur.

Suivez les panneaux depuis le village principal et vous êtes parti pour une grimpette de 20 à 30 minutes selon votre forme. Le sommet étant à seulement 186m de dénivelé.

Beaucoup de monde s’y rend au coucher de soleil, préférez l’ambiance du matin si vous voulez être tranquille.

point de vue koh phi phi

Le fameux point de vue de Koh Phi Phi !

Monkey Beach, Bamboo Island

Le package de visite classique à voir si vous êtes de passage sur Koh Phi Phi. Un tour sur une plage où vous verrez des singes (la plupart du temps, pas toujours, la nature reste imprévisible…), puis la plage sur Bamboo Island.

Cette dernière est certainement l’un des highlight (moment fort) du coin. Cette plage est vraiment de toute beauté, c’est généralement là que vous ferez votre pause déjeuné si vous y êtes lors d’un tour organisé à la journée.

bamboo island - koh phi phi

Bamboo island, ça claque !

énéralement les packages comprendront aussi une visite de Maya Bay, mais je vous conseille de la visiter séparément en indépendant (voir paragraphe ci-après)

Maya Bay

J’ai connu une époque où c’était encore assez limité en nombre, même en journée, et j’ai pu fouler son sol sans presque personne. Aujourd’hui, le seul moyen pour faire ça est de s’allouer les services d’un bateau à longue queue de bon matin (genre dès 6h) et se rendre en indépendant vers Maya Bay.

maya bay - koh phi phi - thailande 2007

Il fut un temps…

la plage maya bay - koh phi phi - thailande

Il y avait pas grand monde.

Je ne connais pas le tarif exact, mais je pense qu’il faut compter au moins 800 Bahts pour se faire l’aller-retour.

Notez qu’il y a 2 accès pour se rendre à Maya Bay. Le « classique », par devant, vous passerez alors entre ces 2 falaises et là, vous vous remettrez la scène mythique du film en tête LA plage sera là devant vous. Et là vous débarquerez tel un conqistador, troupeau, touriste ébahi par ce site naturel de toute beauté.

vue plage maya bay - koh phi phi

May Bay. Plus récemment.

L’autre accès se fait par derrière (n’ayez pas l’esprit pervers…), c’est du coup un peu plus « sportif » puisqu’il vous faudra escalader une échelle de corde, après avoir nagé depuis votre bateau… Ayant donc une caméra étanche si vous voulez ensuite prendre des photos de la plage. Sachant que ce cas de figure arrive si vous prenez normalement une journée snorkeling depuis Phi Phi.

snorkeling koh phi phi ley

A l’arrière de Maya Bay.

L’arrière de l’île est par ailleurs tout aussi sublime que Maya Bay.

Informations pratiques

Il faut s’acquitter d’une taxe de 20 Bahts en arrivant sur place, on vous les demandera sur le quai dès votre descente du bateau, cette somme est censée servir à mieux préserver la faune et flore de l’île.

Dans ce cadre-là, l’accès à Maya Bay est maintenant restreint puisque fermée pendant la saison des pluies, de Mai à Novembre. Il fut un temps possible de dormir comme un privilégié sur l’île, mais je ne sais pas si à l’heure actuelle, la compagnie qui avait l’autorisation de le faire, le fait toujours… Vos témoignages m’intéressent.

Koh Hong

Koh Hong est surtout connue et visitée pour son superbe lagon accessible en bateau via un étroit couloir de roche karstique.

Il est courant de s’y rendre en prenant un package depuis Krabi ou n’importe quelle plage un temps soit peu touristique avec des bateaux près à vous y emmener.

plage de koh hong

Plage de Koh Hong

Informations pratiques

2800 Bahts bateau privé. Le plus classique étant un tour d’une journée incluant 4 îles pour 2200 Bahts par personne. Voir ci après.

Package Four Islands Tour

Vous verrez sûrement pleins d’agences proposer ce genre de tour. Concrètement, il s’agit de tours vous emmenant voir 4 îles / plages des environs de Krabi (au départ d’Ao Nang ou Krabi Town).

Les 4 arrêts sont généralement Koh Tup, Phra Nang Cave (à la pointe sud de Railay), Koh Kai (Chicken Island) et Koh Poda.

Koh Poda Island, Krabi (2007-03-086)Koh Poda

La visite se fait via des speed boat, possible aussi en mode longtail boat. Ils s’arrêtent à chaque endroit pour vous permettre de nager, bronzer, explorer vite fait (ce sont des îlots) et faire une pause déjeuner.

Il existe une variante de ces 4 islands tour au départ de Koh Lanta, dans ce cas les îles seront Koh Kradan, Koh Cheuk, Koh Mook et un arrêt à la Emerald cave (aussi appelée Morakot Cave), une cavité traversant la roche de l’île, donnant alors accès, à la nage uniquement, à une petite crique « secrète » (ne pas être claustrophobe pour se faire…).

emerald cave koh mook - thailande

Emerald Cave (Source Google Maps Thomas Limbüchler)

Informations pratiques

Pour le package de base depuis Krabi / Ao Nang, comptez 1500 Bahts pour la journée. Pour celui depuis Koh Lanta, comptez 900 Bahts si en longtail boat, 1500 en speed boat (respectivement 500 et 850 Bahts pour les tarifs enfant).

Il est possible de faire un aller-retour simple depuis Ao Nang vers Koh Poda (et accessoirement Chicken Island, l’île « poulet » de par la forme de la roche). Cela ne devrait coûter que 300 Bahts par personne.

Koh Siboya

Koh Siboya est une île rurale plus qu’un lieu pour faire bronzette et trouver des plages idylliques de sable blanc et eaux turquoise. Non, ici, c’est un lieu dédié au calme et à la tranquillité. Idéal pour ceux à la recherche d’un coin résolument hors des sentiers battus, à la recherche d’un peu d’authenticité et de sérénité.

Elle est située sur une partie de la côte largement désertée par les visiteurs, à mi-chemin entre la ville de Krabi et Koh Lanta.

On y dit que les quelques voyageurs qui ont fait le déplacement jusque-là sont largement dépassés en nombre par les villageois, qui sont eux-mêmes moins nombreux que les vaches… Voilà qui est dit.

Informations pratiques

Accessible à la fois depuis les quais de Laem Hin et Laem Kruat. Des ferries se rendent à Koh Siboya environ toutes les heures de 7h00 à 17h00, bien que cela dépend de la demande.

Le prix depuis Laem Hin devrait être de 40 baht par personne. S’il n’y a pas assez de passagers et que vous n’avez pas envie d’attendre, le capitaine vous proposera de vous emmener direct à Siboya pour 150 bahts. Ne soyez pas surpris si cela semble être la seule option lorsque vous arrivez…

Le trajet depuis le quai est de 20 minutes.

Vous pouvez accéder ensuite à Koh Jum via un longtail boat, à 1000 Bahts. Si vous avez le temps, vous pouvez toujours revenir vers le quai principal et de là chopper le ferry régulier allant sur Koh Jum…

Koh Jum

Aussi appelée Koh Pu, on pourrait presque écrire la même chose sur Koh Jum que Koh Siboya. Koh Jum est un peu la soeur de Siboya, une île oubliée de la mer Andaman.

L’île est un mix de grandes plages désertes, dans une atmosphère relaxante. Le tourisme de masse ayant été laissé aux voisines Koh Phi Phi et dans une moindre mesure, Koh Lanta.

Plage à Koh Jum

Les habitants de l’île, majoritairement musulmans (comme souvent dans le sud de la Thailande), ont conservé leur mode de vie traditionnel. Sa proximité avec le continent en reste pas moins un avantage, car contrairement à certaines îles plus isolées et désertes, ici, vous aurez de l’électricité 24h24.

Informations pratiques

L’île est principalement accessible durant la période de haute saison en Thailande, à savoir de Novembre à Avril, le reste de l’année il n’y a pas de liaisons en speedboat et beaucoup des peu de resort de l’île fermeront durant la saison des pluies.

Comptez 400 Bahts en speedboat depuis Krabi Town.

En basse saison, ça reste accessible depuis le quai principal de Laem Kruat. Départ environ toutes les heures de 07h00 à 18h00 et coûte 50 Bahts par personne.

Accessible toute l’année depuis Koh Siboya, il faut compter 1000 Bahts avec un bateau privé.

Koh Lanta

L’île dont tout le monde connaît son nom. Célèbre depuis la fameuse émission, dont la première édition se déroulait dans la région (plus précisément sur les 2 petites îles de Koh Rok Noi et Koh Rok Yai).

C’est peut être en partie pour ça que l’île est pas mal prisée par les Français. L’autre (vraie ?) raison est que c’est une île beaucoup plus calme que ses consœurs comme Phuket ou Samui (même si la taille et le style ne sont clairement pas comparables).

Koh Lanta est formée par 2 petites îles, Koh Lanta Noi (la petite, au nord) et Koh Lanta Yai (au sud, la partie principale). Les 2 sont aujourd’hui reliées par un pont, mais l’accès depuis le continent se fait toujours par ferry, c’est peut-être ce qui participe à préserver encore cette île, à l’heure actuelle, du tourisme de masse.

Beautiful beach on theisland of Ko Lanta, Thailand


Situé à environ deux heures de la ville de Krabi, c’est une île tout en longueur, qui s’étend sur presque 30 kilomètres de bout en bout.

Globalement moins belles qu’ailleurs dans la région, Koh Lanta abrite tout de même de charmante longue plage, une forêt de mangrove assez importante, des montagnes, avec cascades et ce qu’il faut pour explorer un peu et pas s’ennuyer.

Elle offre un cadre apprécié par les familles, mais aussi les backpackers en quête de coins plus « authentique ». Si vous voulez vous détendre pendant quelques jours, c’est l’endroit idéal pour se faire.

plage koh lanta thailande

Une plage de Koh Lanta (crédit photo AdrienBe)

Les prix sur l’île sont encore assez faibles, car le tourisme n’a pas encore atteint les niveaux des îles comme Phi Phi. Si vous aimez la plongée, c’est comme partout en Thailande possible aussi, vu les beaux spots qu’il y a plus au sud de l’île.

Une île dont je ne demande qu’une chose, l’explorer moi-même tellement j’en ai entendu parler, ben oui, à ce jour jamais encore eu l’occasion !

Ko Lanta, Old Town - panoramio (1)Koh Lanta Old Town


Parmi les choses à voir, je retiens d’aller voir les mangroves de Tung Yee Peng, se rendre vers Koh Lanta « old town », la « vieille » ville avec sa rue principale (la route Sri Raya) qui a l’air sympa, avec ces maisons en bois alignés.

Je ne manquerai pas de faire un tour tout au bout de l’île, pour voir le village des gitans de la mer à Sang Ga Ou (les fameux Sea Gypsie, qu’on appelle aussi Moken ou Chao Lay en Thailande, comme ceux que j’avais vu à Phuket sur Rawai. Localement ici, ils sont appelé Urak Lawoi), mais aussi dans la partie préservée de l’île; qui fait partie du parc national de Mu Ko Lanta.

Il y a l’air d’y avoir une balade à faire sympa pour notamment aller voir le phare et la vue qui va avec autour (voir, apparemment, rejoindre justement le village des gitans de la mer depuis là).

1062-mu-koh-lanta-national-park-07Pointe avec le phare de Koh Lanta


Informations pratiques

Si vous arrivez depuis l’aéroport de Krabi (le plus proche de Koh Lanta), vous trouverez des comptoirs proposant un service de transfert vers l’île. Des minivans partent toutes les heures du matin jusqu’à 16h30 et coûtent 400 Bahts.

Depuis la ville de Krabi, des minibus partent du terminal de bus toutes les heures également entre 7h00 et 17h00. Le coût est de 250 Bahts si vous vous présentez en personne, un peu plus si vous prenez le billet via une agence.

Le trajet dure 1h30 environ, incluant l’attente au ferry pour se rendre sur l’île.

Un pont relie maintenant la partie sud de l’île appelée Koh Lanta Yai à Koh Lanta Noi, vous donnant encore plus d’endroits à explorer sans prendre de bateau.

Globalement, vous trouverez communément des trajets vers ces destinations depuis Koh Lanta :

  • Bangkok : départ à midi, première partie en minibus jusque Krabi puis bus régulier, 14h de trajet en tout pour 1200 Bahts.
  • Trang : 3h de minibus à 400 Bats, départ à 8h00, 11h30 et 13h30.
  • Surat Thani : départ à 8h00, 4h de trajet pour un coût de 650 Bahts si en ville, 750 Bahts si vous rejoignez la gare de Surat Thani pour ensuite prendre un train de nuit retour sur Bangkok.
  • Koh Samui et du coup Koh Phangan ou Koh Tao aussi : départ 8h00, les coûts sont respectivement 1100 Bahts pour Samui, 1200 pour Phangan et 1400 pour Tao.
  • Khao Lak : aussi un départ à 8h pour un trajet de 3h-4h. 700 Bahts, même tarif si vous allez au parc national de Khao Sok.

Koh Ngai

Géographiquement, c’est la seule des petites îles au sud de Koh Lanta qui fait partie de la région de Krabi, Koh Kradan et Koh Muk faisant partie de la province voisine de Trang.

Si vous êtes à la recherche d’une plage plutôt romantique sur une belle île et avez un budget au-delà du combo pad thai / bungalow pas cher, alors Koh Ngai est une option envisageable.

Koh Ngai 07

Plantée au milieu d’un décor pittoresque avec des îles sortant autour de la mer d’Andaman et de nombreux coraux, Koh Ngai est un bon spot pour s’y reposer et faire du snorkeling. Vous y verrez normalement de nombreux coraux dans ses eaux claires et turquoises.

On lui reproche en général un manque de caractère, mais elle offre beaucoup de confort, car oui, encore une fois, Koh Ngai n’est pas pour toutes les bourses, plus orienté famille et classe moyenne que backpacker (Koh Phi Phi est là pour ça, sinon Koh Muk est mieux pour ça, Lanta aussi, largement plus accessible en terme de budget).

Informations pratiques

Officiellement, Koh Ngai fait partie du parc national maritime Mu Ko Lanta. L’île est facilement accessible en haute saison depuis Koh Lanta, depuis le continent via Trang et plusieurs îles des environs comme les voisines Koh Muk et Koh Kradan.

Le ferry régulier pendant la haute saison (du 1er novembre au 1er mai) part du quai de Pakmeng tous les jours à 12h00. Il coûte 350 baht par personne et il faut une heure pour joindre l’île. Le retour vers le continent depuis Koh Ngai est à 10h00. Vous trouverez des minivans vous emmenant à Koh Ngai depuis Trang.

Sachant que beaucoup prennent l’option simple d’un combo van + ferry via une agence à Trang, le package étant à 500 Bahts.

Depuis Koh Lanta, le ferry régulier part depuis Ban Saladan à 9h00.

Vous trouverez aussi des speedboats faisant la liaison depuis/vers Koh Lanta pendant la haute saison. La compagnie Bundhaya fait par exemple cela avec un départ à 11h30 et arrive à Koh Lanta 1/2 plus tard seulement pour 650 Bahts.

Une autre compagnie, Satun Pakbara propose un service similaire mais continue aussi jusque Ko Phi Phi pour 1350 Bahts et Phuket pour 2150 Bahts, arrivant à 14h30.

C’est une petite île, prévoyez du cash car à ce jour pas d’ATM (distributeur)!

Carte des centres d’intérêt dans la province de Krabi

Enfin pour résumer tout ça sur une carte, voilà qui complète ce (très) long article, je vous ai regroupé tous les lieux, noms évoqués afin que vous puissiez vous repérer !

Pour vous y retrouver, vous pouvez ouvrir un petit menu en cliquant sur le logo « fenêtre » en haut à gauche de la carte, vous pourrez alors sélectionner la partie de la région dont vous vouloir voir ces centres d’intérêt et sélectionner individuellement une icône pour repérer son emplacement.

Où loger à Krabi

Concernant le logement, je vous renvoi sur la page résumant mes expériences d’hôtels en Thailande dans la rubrique concernant Krabi : Ma bible des hôtels en Thailande

Autrement, je vous invite à utiliser l’outil de recherche ci-dessous :



Booking.com

Malgré un aspect un peu « dépliant touristique », c’est vraiment une région que j’aimerais parcourir plus souvent. BRAVO !!

Je me rends bien compte que ça fait là un sacré « pâté »… Ce fut long à rédiger, mais l’idée était d’apporter un résumé de ce que la région offre (Hum… Va falloir revoir l’idée de « résumer » peut-être lol).

Malgré un aspect un peu « dépliant touristique », c’est vraiment une région que j’aimerais parcourir plus souvent. En créant cette liste, c’est aussi une manière de me rappeler à moi-même ce que j’aimerais y voir les prochaines fois (pour ceux que je ne connais pas encore, pour certains, je ne serais pas contre d’y revenir non plus). .

Mais de manière générale, mon emploi du temps m’emmenant plus souvent au nord de la Thaïlande que le sud, je manque d’occasions… Sans même donc connaitre par coeur toute la région, Krabi saura vous séduire j’en suis sûr !

À vous de faire votre sélection 🙂

Vos avis sur ce format / type d’article m’intéresse.

Sources :

Sachant donc que je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de tout visiter moi-même (faut bien être honnête), certains paragraphes sont rédigés à partir d’infos glanées sur divers sites (anglophones), d’où peut être le ton parfois informel dans le texte décrivant certains lieux.

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

2 Avis

  1. Donadio Annie 1 mois ll y a

    Merci Romain,
    Je vais à Kho Lanta depuis 3 ans. La 1er année je me suis arrêtée 1 journée à Krabi, très déçue par l’afflux de touriste je n’ai pas cherché à découvrir tout ce dont tu nous parles là. Ton « dépliant touristique » m’a donné l’envie d’y retourner et il va bien me servir. Très belles photos, et texte clair et attrayant. Je le garde en réserve pour le prochain voyage.
    Encore merci à toi.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Dossier : que faire à Krabi et ses alentours

by Romain time to read: 36 min
2