Haut
  >  Voyage en Thaïlande   >  Région est   >  Trat   >  Ko Chang   >  Sept cascades pour faire le tour de Ko Chang

Ko Chang est une grande île de la côte Est. Je vous détaillais précédemment les différentes plages composant l’île, afin de vous orienter dans votre choix sur où dormir à Ko Chang. Cette fois-ci, je veux aborder un aspect des visites possible sur l’île, en me focalisant sur les différentes cascades, réparties tout autour de Ko Chang.

Ko Chang étant montagneux, on retrouve en effet plusieurs chutes réparties autour de l’île. Une manière de s’immerger dans la nature généreuse et dense de cette île aux multiples facettes. La plus connue des cascades et de se fait, la plus visitée étant celle de Khlong Phlu, située pratiquement au milieu de l’île, à hauteur de la plage de Klong Prao.

Sa popularité tient à trois raisons principalement. La première, c’est qu’elle est bien aménagée donc facile d’accès. Deuxio, c’est une grande cascade avec des bassins naturels parfait pour s’y baigner. Et enfin Tertio, la cascade coule à peu près toute l’année, contrairement aux plus petites qui seront à sec durant l’été Thaïlande (vers février, mars et avril).

Ce qui m’amène à cette question : quand visiter les cascades pour en profiter un max. Et à cela, comme pour toutes les chutes d’eau en Thaïlande par ailleurs, je vous réponds que le meilleur moment de l’année s’avère être la fin de la saison des pluie, d’octobre à fin décembre. Les cascades couleront alors à flot, sans l’inconvénient de se retrouver sous une averse.

partie sud plage khlong prao ko chang

Partie sud de la plage de Khlong Prao.

Les photos de cet article ont toutes été prises fin février. Autrement dit, en pleine saison sèche. Vous remarquez vite que ce n’est pas idéal. Les plus petites chutes se tariront généralement à partir de février, c’est pourquoi la plupart étaient sèches lors de mon passage. De plus, les bassins naturels au pied des chutes deviennent moins profonds et l’eau se trouble car stagnante.

Lorsque la saison des pluies recommence en mai, les chutes reprennent vie. Mais l’inconvénient de cette saison n’est pas juste de se faire mouiller s’il pleut. Cela concerne surtout les petites cascades, dont les aménagements sont plus limités et les chemins sont donc boueux et glissants. Sans compter les possibles crues soudaines et rivières empêchant toute progression.

Malgré le fait que la saison n’était pas idéale pour illustrer ces cascades, je tenais à les voir chacune pour vous exposer ici ce qu’il en est. Clairement, certaines sont meilleures que d’autres visuellement. Il est aussi important de mentionner que plusieurs cascades dépendent du parc national de Mu Ko Chang (dont l’île et une partie de la région de Trat dépendent).

Si vous voulez donc économiser de l’argent et éviter les frais d’entrée au parc national de 200 Baht, sachez que c’est possible, car toutes ne sont pas payantes. Vous aurez le choix d’aller explorer quelques chutes gratuitement et ajouter un brin d’aventure lors de votre visite de Ko Chang.

Résumé sur une carte, voici les sept principales cascades de Koh Chang. Trois sont gratuites. Deux ont un accès privé nécessitant un petit paiement au propriétaire où vous garez votre scooter. Et pour les deux autres, vous devez payer les frais d’entrée au parc national de Mu Ko Chang.

Kai Bae Waterfall

kai bae waterfall ko chang - thailande

Je commence par celle qui était la plus proche de mon hôtel et celle que j’ai donc visité en premier. Cette cascade reste assez peu connue, car elle n’est même pas répertoriée sur les cartes que vous trouverez dans les hôtels. Comme le nom l’indique, cette cascade se trouve à proximité de la plage de Kai Bae.

Pour s’y rendre, il faut s’engager sur le chemin à côté du 7-11, passant devant le Kaibae Meechai Elephant Camp qu’on voit depuis la route. Au bout de l’allée, tournez à gauche puis à la prochaine à droite. Vous devrez alors emprunter un chemin de terre sur 400 mètres menant à un petit resort sans nom proposant des bungalows pour des locations au long terme.

La cascade se trouve dans la jungle derrière le terrain appartenant à cette propriété. Vous verrez de toute façon un panneau indiquant que vous ne pouvez passer sauf à payer une collation de 40 ฿, ce qui inclut le droit de se garer si vous arrivez en scooter.

J’ai apprécié l’honnêteté de la dame gérant la propriété, qui avait affiché le jour de ma visite qu’il n’y avait pas d’eau. J’y allais donc en connaissance de cause et m’acquittais des 40 ฿. La cascade est indiquée par un petit panneau, vous faisant passer devant quelques-uns des bungalows et au bout de 50 m, vous pénétrez dans la jungle. Et là on est baigné dans l’ambiance direct.

Le chemin est étroit, mais vous ne pourrez pas vous perdre. Il suffit de le longer, attention de ne pas glisser. Vous verrez aussi des tuyaux bleus le long menant à la cascade. Les cours d’eau sur les îles sont souvent exploités (à l’arrache) pour y récupérer l’eau courante de cette manière. N’essayez pas de vous rattraper à l’un de ces tuyaux en cas de glissade, ce n’est pas du tout fixé.

Au bout de 15 minutes dans la jungle, le chemin semble se terminer d’un coup, alors que vous ne serez pas encore en mesure de voir la chute. À ce stade, vous devez vous engager sur le lit de la rivière – qui est généralement assez sec – puis rejoindre le chemin du côté opposé ou continuez le long du cours d’eau jusqu’à atteindre votre but. En tant normal, vous trouverez une piscine naturelle au pied de la cascade, où vous pourrez nager.

chemin vers cascade kai bae ko chang - thailande

Le chemin avant d’arriver au parking.


parking cascade kai bae ko chang - thailande

Le message est clair.


panneau cascade kai bae ko chang - thailande

Suivez les panneaux.


debut chemin cascade kai bae ko chang - thailande

Dans le vif du sujet, la jungle s’offre à vous.

way to waterfall kai bae ko chang - thailande

Lors de mon passage, la “piscine” n’était plus réduite qu’à un bassin boueux où je n’aurais d’autant pas mis l’orteil qu’avec la chaleur ambiance, ça n’aurait pas rafraîchît. La cascade en elle-même est un mur de 10 m à vue de nez, mais son principal intérêt réside dans son cadre. La cascade de Kai Bae est entourée d’une jungle luxuriante. On peut y croiser de beaux spécimens d’oiseaux et écouter l’ambiance de la nature en paix. La plupart du temps, la cascade devrait être relativement déserte.

Le jour de ma visite, j’étais seul (bon, forcément, y’avait pas d’eau, ça enlève de l’intérêt) et ne croisais qu’un monsieur réparant des connexions entre les tuyaux. Par contre, qui jungle dit les inconvénients qui peuvent venir avec…

Je ne parle même pas des moustiques, mais sachez que des serpents sont souvent repérés ici. Ce sera plus généralement le cas en saison des pluies, mais parmi ces charmantes bébêtes, on peut citer le cobra royal. C’est le plus grand serpent venimeux qui atteint allègrement les 4 voir 5 mètres pour les plus beaux spécimens. Le venin n’est pas en soi très puissant, mais ce qui le rend mortel, c’est la dose en question qu’il injecte en cas de morsure. Cela provoque une asphyxie en quelques minutes ou quelques heures selon l’emplacement de la morsure et la quantité de venin.

Donc, idéalement, ramassez un morceau de bois et taper sur les rochers devant et autour en marchant. Les vibrations alerteront tous les serpents et ils resteront cachés. Car heureusement, ils sont à la base peureux et évitent les gens.

Si vous voulez jouer les Bear Grylls, le sentier au pied de la cascade continue sur quelques centaines de mètres. Vous pouvez vous enfoncer un peu plus dans la jungle, monter et contourner la cascade jusqu’à vous rendre à environ 10 mètres du sommet de la chute.

Horaires d’ouverture : toute la journée

Tarif d’entrée : 40 ฿

Cette cascade n’est pas des plus appropriés pour une visite avec des jeunes enfants ou pour toute personne non à l’aise avec la marche. C’est un chemin étroit et mieux vaut porter des baskets ou des sandales de marche plutôt que des tongs.

Khlong Phlu Waterfall

cascade khlong phlu ko chang - thailande

Khlong Phlu est donc, comme je l’évoquais plus haut, la cascade la plus visitée de l’île. Et à juste titre. Elle se trouve dans un beau cadre, à l’écart de la plage de Klong Prao, entourée par la jungle. L’accès y est facile et l’espace est dégagé au pied de la chute où vous avez plusieurs bassins naturels.

Khlong Phlu est par contre géré par le parc national, vous devez donc payer un droit d’entrée pour y aller. Vous pourrez le faire au niveau du parking aménagé à l’entrée du chemin menant à la chute. Ensuite, vous avez 15 à 20 minutes à pied pour rejoindre la cascade elle-même. C’est accessible via un sentier bien entretenu de 600 mètres, avec des marches en béton pour aider et des cordes de guidage à certains endroits. Le tout se fait en longeant la rivière qui alimente la cascade. Cette dernière dévale une pente sur 20 m, formant un ravin étroit dans la paroi rocheuse l’entourant.

Khlong Phlu est une des seules cascades qui est alimenté en eau pratiquement toute l’année. Si là, on est en période de sécheresse donc moins d’eau que d’ordinaire, j’avais quand même droit à un petit filet d’eau. Et même avec juste ça, je trouvais l’endroit bien charmant, je vous laisse imaginer la scène avec de l’eau coulant à flot. Pas étonnant donc que la chute attire la plupart des visiteurs de l’île.

panneau cascade khlong phlu ko chang - thailande

parking cascade khlong phlu ko chang - thailande

Au parking de la cascade de Khlong Phlu.


riviere menant cascade khlong phlu ko chang - thailande

En longeant la rivière.


sentier cascade khlong phlu ko chang - thailande

Le sentier menant à la cascade.

long chemin cascade khlong phlu ko chang - thailandechemin cascade khlong phlu ko chang - thailande

Autre point positif, du moins, rassurant si vous êtes avec des enfants par exemple, c’est qu’une fois aux chutes, vous avez des Rangers du parc qui surveillent et peuvent porte secours au cas où quelqu’un rencontre un souci.

Le grand bassin au pied des chutes est profond, vous pouvez y nager ainsi que les autres piscines naturelles plus petites un peu plus en aval. En tant normal, vous pouvez sauter dans l’eau depuis les rochers adjacents. Autrefois, il était possible d’accéder au haut de la chute via un sentier, permettant d’avoir une vue sur la mer mais apparemment ce dernier est fermé d’accès jusqu’à nouvel ordre.

Du fait de sa popularité, les aménagements sont entretenus et améliorés. Mais c’est du coup un endroit où il est plus difficile d’être seul au monde, car des tours guidés y passent souvent, mieux vaut y aller très tôt le matin pour être plus tranquille (genre vers à l’ouverture dès 8h00). Les groupes arrivent en général en milieu de matinée.

L’avantage d’y aller hors saison, c’est qu’au moins, le jour de mon passage, il n’y avait pas grand monde. Un minibus de touristes russes plus quelques autres personnes terminaient de faire trempette, mais c’était pas la cohue.

Enfin toujours utile, notez que vous avez à l’entrée des chutes, quelques magasins et restaurants où vous pouvez prendre un déjeuner ou une collation.

Horaires d’ouverture : 8h00 – 16h30

Tarif d’entrée : 200 ฿ (adulte) / 100 ฿ (enfant)

Khlong Chao Lueam Waterfall

cascade khlong chao lueam ko chang - thailande

Dernière cascade de la côte Ouest à présenter. Elle est parfois orthographiée Jao Lueam ou simplement nommée chute de Klong Son, du nom de la vallée et du village se trouvant à proximité.

Pour s’y rendre, il faut s’enfoncer 4 km dans les terres, depuis le 7-11 du village de Klong Son, où passe la route principale. Cela implique d’avoir son propre transport, car il n’y a normalement pas de songthaew se rendant dans cette vallée. Sachant que la seule autre attraction du coin, qui termine en cul-de-sac, c’est le camp d’éléphants de Baan Kwan Chang, qui est non loin de la cascade.

La route devient sentier sur la fin et vous devez traverser la rivière par le guet pour atteindre la propriété d’où vous pourrez suivre le sentier menant à la petite chute. Car c’est le même principe que pour petite chute de Kai Bae. Vous verrez quelques panneaux pour la cascade et un panneau affichant que vous devez payer 40 Bahts.

Lors de mon arrivée, il n’y avait personne dans les parages donc je suis d’abord allez voir la chute, enfin, la zone car je ne m’attendais pas à y trouver de l’eau vu les circonstances.

Ce n’est pas une cascade spectaculaire autant que je vous le dise tout de suite. Mais là encore, vous ne serez pas emmerdé par la foule, et la forêt vous entourant permet quelque surprise. En effet, alors que je m’engageais sur le sentier près de la maison du départ, j’entendais du bruit dans les arbres. Il m’a fallu quelques secondes d’attention pour poser mes yeux sur un petit groupe de singe sauvages, qui sautaient de branche en branche. La jungle, je vous dis.

paysage vallee khlong chao lueam ko chang - thailande

La vallée pour se rendre à la cascade.


panneau cascade khlong chao lueam ko chang - thailande

C’est bien là.


traversee guet cascade khlong chao lueam ko chang - thailande

Le guet où la rivière traverse lorsqu’il y a de l’eau.


entree chemin cascade khlong chao lueam ko chang - thailande

Arrivée au parking, désert.


jardin pres cascade khlong chao lueam ko chang - thailande

Le jardin au début du sentier menant à la cascade.


singe arbre cascade khlong chao lueam ko chang - thailande

Vu ! Un singe vaquant à ces occupations.

Après, j’étais vite arrivé à la cascade en question. Le chemin est parfois étroit, avec quelques racines qui demandent à bien regarder où l’on pose les pieds. La principale chute est une petite cascadounette d’à peine 2 m. Mais si vous avez l’âme d’un explorateur, là encore, vous pouvez vous enfoncer plus loin dans la jungle même si cette dernière me paraissait épaisse. J’ai lu que la zone se décompose en plusieurs niveaux même si la plupart sont petits.

Il faut longer le cour d’eau en empruntant un sentier sur le côté si possible, sinon remonter le cours d’eau en grimpant quelques rochers. Les différents niveaux sont normalement annotés pour vous repérer. Vous trouverez normalement un petit barrage au niveau 2 avec un bassin où vous pouvez donc y nager. Si toujours accessible, le niveau 4 s’avère être le meilleur endroit pour faire un plouf (si la saison le permet). Il y a la plus grande piscine et c’est là que la plupart des gens arrêteront leur aventure.

Encore une fois, vous pourrez suivre les conduites d’eau aux tuyaux bleus, qui ont été posées pour amener l’eau dans les fermes et les maisons de la vallée.

On sent que l’endroit attirait autrefois plus de visiteurs, ou du moins, espérait un meilleur business. Car autour du point de départ, on trouve des aménagements comme un petit restaurant, mais aussi des bungalows, qui était disponibles pour de la location au long terme.

Et j’utilise le passé, car je pense que l’isolement de la cascade a eu raison de cet endroit, tout ça avait l’air à l’abandon… Comme le mec qui finalement se réveillait de sa sieste un peu paumé. En revenant de ma petite balade, je prévoyais de laisser les 40 Bahts quelque part avant de voir un mec affalé sur un hamac dans la cuisine de l’ancien restaurant. Ça reste une propriété privée, ça restait la moindre des choses de payer mon passage.

Horaires d’ouverture : 8h00 – 17h00

Tarif d’entrée : 40 ฿

Khlong Nonsi Waterfall

khlong nonsi waterfall ko chang - thailande

Khlong Nonsi est une petite cascade gratuite à hauteur du village de Dan Mai, le bourg principal de l’île où se trouve notamment l’hôpital.

Depuis 2015, une route permet d’accéder au pied du sentier menant à la cascade, rendant l’accès nettement plus court et facile. Auparavant, c’était le même système que pour d’autres cascades citées au-dessus, il fallait se garer chez un particulier, payer quelques bahts et marcher à travers des viagers pour rejoindre la rivière.

Pour rejoindre ce bout de route, dirigez-vous vers la côte Est. Il sera pour ça nécessaire d’avoir son propre transport, les songthaews blanc ne se rendant pas sur cette côte. Vous passerez en descendant devant l’hôpital de Koh Chang sur votre droite (si vous arrivez de la côte Ouest). Peu après, vous aurez un poste de police et enfin, vous verrez un complexe de bureaux gouvernementaux avec un terrain vide devant (semblable à un terrain de foot.

Et là, heureusement qu’un panneau bleu en anglais indique la cascade, car autrement on dirais juste l’entrée menant au complexe gouvernemental en question. Ce qui en fait, était le cas auparavant, mais pour permettre un accès public à la cascade, la petite route que je cite plus haut démarre d’ici.

Sur le panneau, la cascade est indiquée avec l’orthographie Klong nonsee, précisant qu’il reste 800 m à parcourir. Vous passerez alors des vergers et plus précisément, des durians (le fameux fruit qui pue).

Le parking n’est juste qu’un bout de route un peu plus large, indiquant une fréquentation basse des lieux. C’est aussi pour ça que l’accès est gratuit. Il s’agit d’une cascade secondaire visuellement. Mais elle est encore une fois isolée et entourée par une jungle épaisse. Comme pour les autres chutes gratuites, prévoyez de l’eau et une collation si vous comptez explorer et en profiter un minimum sur place, car il n’y a rien sur place.

plantation durians cascade khlong nonsi ko chang - thailande

La plantation de durian peut avant d’arriver au parking de la cascade de Khlong Nonsi.

recolte durian pres de cascade khlong nonsi ko chang - thailandeparking cascade khlong nonsi ko chang - thailande

tuyaux bleus cascade khlong nonsi ko chang - thailande

Suivez les tuyaux.


riviere cascade khlong nonsi ko chang - thailande

La rivière était aussi à sec…


sentier etroit cascade khlong nonsi ko chang - thailande

Le sentier est parfois très étroit.


premier niveau cascade khlong nonsi ko chang - thailande

Un premier niveau de la chute de Khlong Nonsi.

En revanche, la rivière alimentant cette chute est primordiale pour cette zone de l’île quand je vois le nombre de tuyaux bleus installés pour alimenter en eau… Je regrette toujours le manque d’attachement à un minimum “d’esthétisme” et au-delà de ça, à l’aspect plus pratique d’enterrer ces tuyaux pour éviter qu’ils se fassent arracher par les orages et les pluies violentes pouvant en découler.

Parce que du coup, c’est un véritable bordel de tuyaux bleus que vous pourrez suivre pour remonter la rivière jusqu’à la principale chute du coin. Khlong Nonsi se visitent sur plusieurs niveaux.

Dès que vous descendez vers la rivière, vous verrez le premier niveau de la cascade. Montez les marches en béton sur le côté gauche de la rivière et vous atteindrez le deuxième niveau où se trouve une plus grande piscine, formée par un petit barrage en béton. Comme c’est aménagé et facile d’accès jusque-là, la plupart des gens s’arrêtent à ce niveau avant de quitter la cascade.

Mais le chemin continue et monte sec, d’où la présence des cordes de guidage, indispensable pour vous aider. Une section notamment, certes courte, mais un minimum délicate, vous oblige à longer une paroi rocheuse en pente, et heureusement qu’une corde est là. Vous atteindrez bientôt le niveau suivant, où vous pourrez regarder les gens en dessous de vous dans la piscine du niveau 2.

Le dernier niveau est atteint en marchant par le lit de la rivière, en restant sur la gauche et en grimpant des rochers. Rien de trop difficile. Ensuite, vous voyez un autre petit barrage artificiel et enfin les chutes correspondant au 4e niveau. Je m’arrêtais là pour ma part mais il est aussi possible de poursuivre plus haut en longeant un chemin partant sur la droite pour atteindre encore un autre niveau, qui apparemment possède un beau bassin au pied d’une chute entouré par deux falaises assez hautes.

autre niveau cascade khlong nonsi ko chang - thailande

montee cascade khlong nonsi ko chang - thailande

Ça grimpe.


passage delicat cascade khlong nonsi ko chang - thailande

Passage délicat.


cascade khlong nonsi ko chang - thailande

La principale chute à Khlong Nonsi.

Horaires d’ouverture : accès libre

Tarif d’entrée : gratuit

Than Mayom Waterfall

cascade than mayom ko chang - thailande

Il s’agit de la principale cascade sur la côte Ouest. Et par “principale”, j’entends que cette dernière est proprement aménagée et gérée par le parc national, engendrant de ce fait, un droit d’entrée.

Than Mayom est populaire auprès des Thaïlandais, car la chute a été visitée par deux roi, Rama V et Rama VII, gravant la roche de leur signature pour marquer leur passage. Les chutes en elles-mêmes sont composées de 4 niveaux. Toutefois, les niveaux supérieurs ne pourront être atteints qu’en faisant appel à un guide qualifié. C’est le passage pour le trek reliant les côtes Est et Ouest, depuis Khlong Phlu. Un trek ardu au coeur de Ko Chang, qui pendant 8h avec un pic à 500 m d’altitude, vous feront voir des cascades et une nature autrement inaccessible.

Si évidemment, vous avez déjà payé pour vous rendre à Khlong Phlu, il n’y a pas besoin de repayer, le ticket étant valable pour tout le parc toute la journée. L’idéal étant donc de visiter les deux cascades du parc national le même jour, autrement il vous faudra payer de nouveau, et dans ce cas, Than Mayom pourrait sembler un brin décevante.

pont entree cascade than mayom ko chang - thailande

La vue depuis le pont à côté de l’entrée du parking vers la cascade de Than Mayom.

panneau cascade than mayom ko chang - thailande

sentier cascade than mayom ko chang - thailande

Le début du sentier est bien balisé.


riviere cascade than mayom ko chang - thailande

La rivière se jette dans la mer quelques mètres plus loin.


riviere seche cascade than mayom ko chang - thailande

En remontant, c’est tou sec.


corde traverse cascade than mayom ko chang - thailande

Une corde pour aider à traverser lorsqu’il y a de l’eau.

Depuis le parking, que vous trouverez sur la droite juste avant un pont, vous accéderez à un chemin menant à la cascade. Vous verrez un peu plus loin une passerelle en béton traversant la rivière. Pour atteindre la principale chute, vous devrez traverser la rivière plusieurs fois, ce qui impliquera de vous mouiller les pieds si le niveau de l’eau est un minimum élevé (dans mon cas, c’était tout sec donc je n’y ai pas été confronté). Vous aurez notamment une corde à un moment donné qui traverse la rivière de part en part, utile si le niveau est assez élevé.

En arrivant vers la zone principale de la cascade, où se trouve le Ranger du parc qui surveille, vous avez plusieurs piscines pour nager. Une au niveau inférieur, et une au niveau supérieur. En y allant, vous pouvez voir sur le côté un rocher entouré d’une corde. C’est là où se trouve les signatures laissées par les rois en visite ici.

Horaires d’ouverture : 6h30 – 16h30

Tarif d’entrée : 200 ฿ (adulte) / 100 ฿ (enfant)

Khlong Neung Waterfall

cascade khlong neung ko chang - thailande

Khlong Neung est la plus haute cascade de l’île. Ça sonne d’autant alléchant qu’elle est gratuite ! Vous me direz que ça sent l’embrouille ? Pas tout à fait… Mais elle se mérite ! Et c’est du coup la moins visitée de toute cette liste.

On sent un effort qui a été fait pour inciter les gens à y faire un saut. Une route goudronnée passe en effet à travers une jolie cocoteraie et des plantations d’hévéas, nombreuses sur l’île. Avant d’arriver là, il faut se diriger vers Salak Phet, le principal village au sud de l’île. Peu après le carrefour avec la route menant au village de pêcheurs de Salak Kok, vous croiserez deux magasins (genre supérette locale) se faisant face et juste après, une route sur la droite.

Prenez la première à droite directement après. Et cela vous mènera jusqu’au mini parking proche de la cascade. De là, vous voyez un chemin qui par vers la jungle et descend vers le lit de la rivière à peine quelques mètres plus loin. Là, se trouve un petit barrage en béton. En regardant autour, j’avais beau chercher, je ne voyais pas d’autres sentiers…

Dans un premier temps, j’ai commencé à essayer de remonter le lit de la rivière, mais voyant que ça se compliquait, je rebroussais chemin. Je n’avais pourtant pas encore dit mon dernier mot… Alors que je me renseignais sur le net, je voyais beaucoup de gens mettent une mauvaise note à la cascade sur TripAdvisor parce qu’en effet, ils ne trouvaient pas de chemin y menant.

plantation heveas pres cascade khlong neung ko chang - thailande

Une plantation d’hévéas peut avant le parking de


debut chemin cascade khlong neung ko chang - thailande

Au débout, tout paraît facile…


descente lit riviere cascade khlong neung ko chang - thailande

En descendant vers le lit de la rivière, ça va vite se compliquer.



remontee cascade khlong neung ko chang - thailande

Et là, faut continuer tout droit…

Mais quelques commentaires indiquant qu’ils ont réussis à y aller, en disant que ça valait le coup, m’incitait à retenter le coup. À partir de là, je me rendais à l’évidence. Le chemin n’existe plus, il faut donc bien remonter la rivière. Et ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Le lit de la rivière n’est pas plat et si dans mon cas, c’était relativement sec (c’est dire aussi si je suis borné, vu que sans eaux, je me doutais que la cascade ait sale mine).

Beaucoup de gros rochers empêchent une progression rapide, sans compter les arbres morts qui sont tombés. Mais globalement, en analysant bien les chemins possibles, on peut arriver à monter sur les rochers et continuer à monter. Cela nécessite quelques essais et erreurs. On ne peut pas définir un itinéraire bien précis donc c’est à aviser sur place. La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas si loin, comptez 15-20 minutes de grimpette pour arriver au pied du mur d’où dévale la cascade (quand y’a de l’eau).

Vous savez que vous vous rapprochez de la cascade lorsque vous voyez un énorme rocher et découvrez que le seul moyen de contourner est à gauche de celui-ci où vous devrez vous mouiller un peu si l’eau coule. Une fois que vous atteignez la cascade, il y a normalement une petite piscine étroite où vous pouvez nager en guise de récompense. Vous serez en plus probablement seul pour en profiter, car peu s’aventurent jusque-là.

Alors que je vérifiais les infos sur le net, j’ai vu un scooter arriver et faire demi-tour aussitôt. Sinon, je n’ai croisé sur place qu’un couple de Français (pourquoi n’étais-je pas surpris…) qui eux, ont bien fait l’escalade jusqu’à la chute, après que je leur confirmais que c’est possible, vu que j’étais sur la descente.

Vu les conditions pour s’y rendre, prévoyez un sac étanche pour vos papiers fragile, téléphone ou autre si l’eau est susceptible de couler à flots.

escalade cascade khlong neung ko chang - thailande

Oui, c’est toujours tout droit.

rocher cascade khlong neung ko chang - thailande

acces cascade khlong neung ko chang - thailande

Voilà une étape de franchie.


khlong neung waterfall ko chang - thailande

La récompense !

Horaires d’ouverture : accès libre

Tarif d’entrée : gratuit

Soyez raisonnable, ne vous y rendez pas par temps de pluie et évitez même si le niveau de la rivière est élevé. Le courant pourrait rendre la montée quasi-impossible, car trop glissant et dangereux.

Khiri Phet Waterfall

khiri phet waterfall ko chang - thailande

Non loin de Khlong Neung, vous trouverez une autre cascade, près du village du même nom, Khiri Phet. Cette dernière cascade de la liste est également gratuite, mais cette fois-ci, pas de “piège”, c’est bien facile d’accès.

Aucun problème pour vous y rendre avec des enfants s’ils ne sont pas trop maladroits avec leurs pieds. Déjà, vous avez une route goudronnée se terminant sur un petit parking, qui vous rapproche considérablement depuis la route principale. Le seul “défaut” de cette cascade, c’est que rien est indiqué… Et lorsque vous serez sur le parking, vous remarquerez deux chemins partant vers la forêt.

En fait, les deux mènent à la cascade, mais le chemin de gauche est le plus facile. Et évidemment, je l’ai su qu’après donc je suis allé à droite…

Après y’a rien d’insurmontable. Le chemin de droite vous fait d’abord passer par la forêt puis une plantation d’hévéas, avant de devoir un peu crapahuter dans la jungle. Quelques branches seront en travers de votre chemin, mais le chemin reste assez dégagé et clair. Par contre, il y a quelques pentes donc être prudent si jamais c’est humide.

cocoteraie pres de cascade khiri phet ko chang - thailande

Une belle cocoteraie avant d’arriver petit parking de la cascade.


chemin cascade khiri phet ko chang - thailande

Je suis partie vers la droite.

sur sentier cascade khiri phet ko chang - thailande

sentier cascade khiri phet ko chang - thailande

Le jour de ma visite, j’étais avec un gars du pays de Galles croisé plus tôt alors que je m’arrêtais à l’un des points de vue de la baie de Salak Phet.

Le chemin de gauche, quant à lui, traverse la rivière et vous passez une zone d’herbes hautes. Il faut suivre un chemin étroit à travers l’herbe, parallèle à la rivière. Par la suite, cela devient un chemin beaucoup plus large à travers une plantation d’hévéas et reste plat jusqu’à la rivière. Une promenade facile…

Les derniers mètres se font dans tous les cas sur le lit de la rivière. Vous atteindrez la cascade principale en longeant à droite. Montez les rochers en pente, qui ne sont pas glissants, et vous arriverez à la piscine naturelle supérieure où vous pourrez également nager et une troisième minie piscine au pied de la cascade. Cette dernière étant artificielle en partie puisque retenue par un petit barrage en caillou cimenté.

C’est un endroit normalement plus visité, car il est indiqué sur les cartes et également facilement accessible. Dans mon cas, probablement parce que la saison n’était pas adéquate cette année-là, je n’y croisais personnes d’autres. Le cadre n’est pas particulièrement impressionnant, mais ça reste une belle petite balade avec baignade dans un coin peinard de l’île.

Si vous voulez essayer de monter plus haut, ce qui est apparemment possible, vous devrez chercher le sentier sur le côté droit de la cascade. Mais c’est maintenant envahi par la végétation donc bonne chance pour la suite… Mieux vaut engager un guide pour s’aventurer au-delà des zones principales des cascades.

Horaires d’ouverture : accès libre

Tarif d’entrée : gratuit

L'article vous a plu ?

Note globale 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

0

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.