Haut
  >  Conseils/Astuces Voyage   >  Se rendre en Thaïlande pendant la crise du Covid : c’est possible
decollage avion wat suan dok - chiang mai
5
(1)

Vous rêvez de passer l’hiver au soleil ? La Thaïlande est votre destination “habituelle” ou vous aviez prévu un séjour pour cette année ? L’annonce s’est faites assez discrète, mais depuis quelques jours, il se trouve que c’est possible, si bien sûr vous êtes patient, motivé et surtout, ayez du temps et un minimum de moyens. Car les conditions d’entrées rendent à ce jour les séjours “classique”, avec de deux semaines impossible, à moins d’accepter de passer les deux semaines en question enfermé dans un hôtel…

Le visa touristique appelé TR, permet à toutes nationalités remplissant les conditions et obtenant les documents nécessaires, de se rendre en Thaïlande dans un but touristique, pour une durée initiale de 60 jours (prolongeable de 30 jours). Voici donc les démarches à faire pour venir en Thaïlande en période de Covid.

Quelle différence entre le TR et le STV ?

Avant d’abord le sujet des documents, je voulais évoquer la distinction dans les différents visa mis en place pour redémarrer le tourisme en Thaïlande. Et si j’avais pas vu passer l’info concernant ce visa TR, ouvert à tous et pour des plus court séjour, c’est parce que la communication tournait surtout autour du Special Tourist Visa (STV).

panneau aeroport bangkok

C’est un visa prévu pour les personnes souhaitant effectuer un long séjour au pays du sourire, en l’occurrence, 90 jours minimum et jusqu’à 9 mois. À ce jour, seules quelques nationalités peuvent bénéficier de ce visa et sont ceux en provenance de pays dit “à faible risque, la liste étant amenée à changer en fonction de l’évolution de la situation, mais à l’heure où je rédige cet article, les pays concernés sont les suivants :

  • Danemark
  • Finlande
  • Suède
  • Norvège
  • Pays-Bas
  • Belgique
  • Autriche
  • Suisse
  • Australie
  • Nouvelle-Zélande
  • Singapour
  • Japon
  • Chine (Inclus Hong Kong et Taiwan)

Les démarches pour obtenir ce visa étant similaire au TR mais la grande différence réside donc sur la durée possible du séjour.

À noter également que les frontières avec les pays voisins restent fermées donc le séjour ne peut qu’être en Thaïlande, pas possible d’espérer un petit road trip à travers l’Asie du Sud-est.

Documents nécessaires pour obtenir le visa TR

Histoire de vous éviter à perdre du temps à tout lire, je vous le signale dès maintenant mais les deux conditions sine qua none pour entrer en Thaïlande avec ce visa sont :

      • Obtenir un certificat d’entrée (Certificate of Entry ou COE), demandé par les autorités Thaïlandaises
      • Avoir un solde de 2 000 € sur les 3 derniers mois. Les relevés doivent indiquer le nom du titulaire du compte bancaire.

La bonne nouvelle est que les choses évoluent vite, et auparavant (à peine quelques jours avant de changer d’avis…), ils demandaient un compte avec 15 000 € sur les 6 derniers mois ! En repassant avec un montant plus raisonnable, cela ouvre la porte à bien plus de monde ! En revanche et à la place, ils demandent en complément de garantie financière vos trois derniers bulletins de paie ou preuve de retraite.

Noter que la demande peut se faire à l’ambassade de Thaïlande la plus proche de chez vous ou un consulat

  1. Passeport avec une validité d’au moins 6 mois et ayant au minimum deux pages entières libre.
  2. Copie de la page du passeport avec la photo et vos noms, date d’anniversaire, date d’expiration etc.
  3. Remplir le formulaire de demande de visa, dûment signé. Il en faut un pour chaque personne voyageant avec vous, enfants y compris, vous pouvez signer pour eux s’ils ne sont pas majeur, en tant que tuteur légal. Vous pouvez télécharger le formulaire ici.
  4. Deux photos d’identité (format 4×6 cm) avec fond blanc, datant de moins de 6 mois.
  5. Confirmation de la réservation de vos billets d’avion aller-retour indiquant clairement les noms des passagers ainsi que vos dates de séjour.
  6. Relevés bancaires des 3 derniers mois avec un montant de 2 000 € minimum par demandeur (ou 4 000 € pour un compte commun). Une photocopie du livret de famille est demandée dans le cas où le relevé de compte bancaire n’est pas au nom de demandeur, âgé de moins de 20 ans.
  7. Copie des fiches de paie des trois derniers mois (en cas d’un salarié) dont le montant doit être supérieur au SMIC ou extrait du KBIS, justificatif de retraite (le cas échéant) ou une attestation de scolarisation (en cas d’un étudiant ou mineur).
  8. Copie d’un document attestant votre lieux de domicile comme étant situé au pays où vous faites la demande de visa (facture EDF, téléphone, où le nom et l’adresse apparaissent bien en évidence).
  9. Réservation d’un hôtel pour la quarantaine dans l’un des “Alternative State Quarantine” (ASQ), voir les choix ici ou la liste avec tarifs ici.

Une fois ces étapes remplies, vous devriez pouvoir obtenir votre visa après vous être acquitté du paiement de 35 €. Mais ATTENTION, ce dernier ne vous donnera le droit d’accéder à la Thaïlande que sous couvert d’obtenir au préalable votre certificat d’entrée (COE).

prêt pour le décollage passeport et café

Prêt pour le décollage ?

Documents nécessaires pour obtenir le COE

Pour entrer en Thaïlande pendant la crise du COVID-19, le titulaire du visa TR doit également demander le certificat d’entrée (COE), qui est une autorisation d’entrée en Thaïlande. Cette étape d’obtention de l’autorisation de voyager en Thaïlande peut prendre jusqu’à 15 jours ouvrables ou plus.

Afin de faire la demande d’un certificat d’entrée (COE), les documents supplémentaires doivent être soumis à l’ambassade ou au consulat thaïlandais local.

  1. Passeport valide avec visa obtenu au préalable.
  2. Remplir le formulaire T8, document que vous pouvez trouver sur ce PDF incluant plusieurs formulaire, dont le T8 sur le site de l’Autorité de l’Aviation civile de Thaïlande (CAAT).
  3. Obtenir un certificat médical attestant que vous êtes apte à prendre l’avion. Il faut donc demander à son médecin 72 heures avant votre vol le document, où apparaît la notion, en anglais, de Fit to Fly ou Fit to Travel. Il n’existe pas de modèle officiel d’un tel document mais vous en avez un sur le site de Thai Airways.
  4. Le certificat ci-dessous n’ayant rien à voir avec le fait d’être Covid free, il fait évidemment un document supplémentaire attestant d’un test RT-PCR revenu négatif 72 heures avant le départ.
  5. Il faut souscrire à une assurance santé couvrant au minimum à hauteur de 100 000 $ et surtout couvrant un traitement contre le Covid-19 durant votre séjour en Thaïlande. L’assurance en question doit donc indiquer clairement qu’elle couvre en cas d’infection à la Covid 19.
  6. Confirmation de votre réservation dans l’un des hôtel en Alternative State Quarantine (ASQ).
  7. Billets sur l’un des vols semi-commerciaux se rendant en Thaïlande.

Une fois tous les documents en votre possession, vous pouvez faire la demande du COE en ligne via le lien suivant : https://coethailand.mfa.go.th

aeroport survanabhumi bangkok

L’aéroport Suvarnabhumi à Bangkok.

Concernant la quarantaine, beaucoup d’acteurs du tourisme entre autres poussent le gouvernement à la raccourcir dès que possible à 10 jours voire une semaine, mais ce n’est pas encore pour tout de suite (probablement pas avant cette fin d’année si je dois faire un guess).

Quels sont les vols autorisés à se rendre en Thaïlande ?

Je l’évoque au point 7 juste au-dessus, il vous faut prendre l’un des vols autorisé à ce jour à se rendre en Thaïlande. Ceux-ci sont dits semi-commerciaux car les vols réguliers (commerciaux simples) à proprement parlé sont interdits depuis le mois d’avril 2020. Voici donc la liste des compagnies et numéro de vols autorisés :

– Austrian (OS25)
– Cathay (CX653)
– Emirates (EK378, EK384, EK385)
– Etihad (EY406)
– EVA (BR68, BR211)
– Gulf Air (GF152)
– KLM (KL803, KL811, KL815, KL843, KL847)
– Lufthansa (LH772)
– Malaysia (MH782)
– Oman (WY811, WY812)
– Qatar (QR830, QR836, QR978)
– Singapore (SQ976)
– Swiss (LX180)
– THAI (TG476, TG633, TG639, TG643, TG917, TG923, TG951)
– Turkish (TK68)

Vous pouvez effectuer la réservation directement auprès de la compagnie concernée. Point important par contre, ces derniers sont fortement susceptible de vous demander une preuve de votre réservation d’hôtel en ASQ ainsi que votre assurance santé. N’oubliez pas donc de faire ces démarches avant.

Petite FAQ

Puis-je séjourner chez des amis ou autre qu'un ASQ ?

5
(1)


Ce n’est pas possible pour les étrangers… Si les ressortissants Thailandais peuvent bénéficier d’un accès aux SQ (State Quarantine, des sites gérés par l’État donc gratuit), ce n’est pas le cas des autres nationalités. Pas le choix donc et cela fait partie des inconvénients.

L'article vous a plu ?

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

Comment se passe la quarantaine ?

5
(1)


À votre arrivée en Thaïlande, les autorités sanitaires se chargent normalement de vous guider vers l’ASQ de votre choix. Une fois les formalités faites, vous devrez rester dans votre chambre sans possibilité de sortir au moins pour la première semaine. Lors de la deuxième semaine, vous serez alors autorisé à circuler dans certaines zones de l’hôtel en évitant les autres personnes séjournant dans le même édifice. Notez que vous n’aurez même pas accès à la piscine…

L'article vous a plu ?

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

Une fois la quarantaine terminée, comment ça se passe ?

5
(1)


C’est là l’un des intérêts de venir à cette période, car une fois la quarantaine terminée, vous serez normalement libre de circuler en Thaïlande comme un touriste normal. Hors, cela permet de profiter de lieux parfois bondés qui sont actuellement très calme. Passé vos deux premières semaines d’enfermement (16 jours pour être exact), il vous restera alors près de 6 semaines pour profiter à votre guise des merveilles de la Thaïlande, sachant que le visa peut être prolongé de 30 jours si jamais.

L'article vous a plu ?

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

C'est bien gentil toutes ces formalités, mais je suis un peu perdu, comment faire ?

5
(1)


Je suis conscient que gérer toutes ces documentations relève un peu du parcours du combattant. Si vous souhaitez quand même pas être découragé par ces démarches pour profiter du soleil sous les tropiques, il reste la possibilité de faire appel à des sociétés gérant les applications de visa, je vous en donne deux :

* étant affilé chez Action Visa, le lien me permet de toucher une commission si vous allez au bout d’une demande payante. Cela ne change rien au coût vous concernant mais me donne un coup de pouce toujours bienvenue.

Cela ajoute évidemment un coût supplémentaire, mais pour éviter de se prendre la tête, cela peut s’avérer judicieux et négligeable face à la simplification des démarches pouvant être prise en charge par ces sociétés.

L'article vous a plu ?

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

La démarche restant rare, je ne m’attends pas à beaucoup de demande et je ne suis pas forcément le plus calé pour vous indiquer plus d’infos que celles officielles, que je vous présente dans cet article, mais si vous avez d’autres questions, j’essayerai d’y répondre en commentaire.

L'article vous a plu ?

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.