Haut
  >  Conseils/Astuces Voyage   >  Passer la frontière entre Aranyaprathet (Thailande) et Poipet (Cambodge)
passage frontiere thailande cambodge poipet

Traverser une frontière peu paraître anodin si vous y êtes habitué. Si c’est la première fois, et plus particulièrement à traverser une frontière terrestre, il y a quelques conseils qui ne sont pas de trop pour que cela se passe sans accroc.

Se rendre à la frontière depuis Bangkok

Depuis Bangkok, vous aurez des mini vans faisant le trajet vers la frontière (de l’ordre 250/300 ฿). Il y a aussi un train, mais les horaires ne sont pas les plus adéquat par rapport à l’horaire d’ouverture du poste frontière, même si, avec l’ouverture du train transfrontalier, cela devrait changer la donne.

Partant vers 7h, l’arrivée se fait vers midi et les mini vans ou quel que soit votre transport (bus ou taxi), s’arrêtent normalement à 200 m de la frontière. On devrait dans ce cas vous coller un petit sticker pour le passage de la frontière, ne le perdez pas. La première partie est simple et sans encombre, car il vous faut d’abord sortir de Thaïlande.

Visiter le marché frontalier d’Aranyaphrathet

Avant de quitter la Thaïlande, je vous invite à faire une petite visite locale, si vous en avez le temps et la curiosité. Comme souvent aux frontières, la petite ville est animée par le commerce transfrontalier. L’occasion de voir comme un bout du Cambodge, sans y être encore. On y vend un peu de tout, de la nourriture aux vêtements.

L’accueil y était globalement chaleureux car ici, peu d’étrangers viennent voir ce qu’il s’y passe.

 

Sortir de Thaïlande

Rendez-vous dans le bâtiment de l’immigration Thaï pour se faire, faites la queue pour passer devant l’officier d’immigration et avoir votre tampon de sortie avec la date. N’oubliez pas de vérifier que vous ayez bien votre papier « departure card » (T.M.6) avant cette étape.

Et là dès que vous sortez de ce hall par-derrière, vous allez vous faire aborder par des personnes souvent avec des badges et se présentant comme des guides ou aides officielles. Ils vous demanderont si vous avez déjà un visa et si non, se proposent de vous accompagner dans les démarches.

 

passage frontiere thailande cambodge poipet

La frontière entre Aranyaprathet (Thaïlande) et Poipet (Cambodge).

 

C’est vite déroutant si l’on y est confronté pour la première fois. Pour résumer – N’ÉCOUTEZ PERSONNE – et tracez votre chemin en traversant le petit pont enjambant un ruisseau, la vraie frontière entre les deux pays (celle physique, pas administrative qui est la zone entre les 2 bâtiments d’immigration respective).

S’il pourrait y avoir des personnes sincères dans le cas (car certains sont de vrais aides), la plupart vont vous embrouiller en ajoutant des étapes inutiles et surtout, demander plus cher que les 30$ du visa de base. Ils profitent de l’ignorance et de la peur des touristes novices de passer devant les officiels.

Rentrer au Cambodge

Le procédé reste suffisamment facile pour faire au plus simple, par vous-même. Une fois le petit pont traversé, c’est sur la droite que ça passe. Rentrez dans le bâtiment de l’immigration cambodgienne et demandez le papier à remplir. Une fois complété, donnez les 30$ (changez avant, c’est mieux, car si vous payez en Baht, vous y perdrez au change) et une photo d’identité.

Depuis maintenant quelques années (j’y ai eu droit en 2016), il y a une corruption assumé où, sans raison, on vous demande 100 Bahts (2,5€) supplémentaire pour obtenir le tampon pour votre visa.

visa cambodgeComme j’étais avec mes parents, je n’ai pas cherché et j’ai bêtement payé… Pourtant et qu’on soit clair, ce n’est EN RIEN OBLIGATOIRE ! La loi est formelle, un visa, c’est 30$ point. Sachez que si vous êtes patient, ils feront typiquement passer un groupe qui viendrait d’arriver en même temps et discretos à la fin, on vous laissera finalement passer si vous ne payez pas ce supplément.

Votre visa en poche, il reste à le faire inspecter par les agents quelques mètres plus loin en ressortant du bâtiment de l’immigration. Vous passez devant la série de casinos, attirant les Thaïlandais puis-qu’illégal chez eux. Après ça, c’est au tour des agents touristiques cambodgiens de vous aborder, sur la base du sticker dont je parlais plus haut.

Se rendre à votre prochaine étape au Cambodge

De base, on vous fait prendre une navette (gratuite) jusqu’au terminal de bus. Jusque-là, on se dit tout va bien… Oui, sauf que ce terminal est une véritable arnaque. Officiellement, vous achetez le ticket et on vous explique que le bus partira lorsque celui-ci sera suffisamment plein…

C’est-à-dire pratiquement jamais… Ou du moins, peut franchement prendre du temps. Et c’est à ce moment là que des « gentils » chauffeurs de taxi viendront vous proposer leur service pour terminer votre route jusqu’à Siem Reap (si telle est votre destination).

terminal bus poipet - cambodge

Au terminal de bus archi vide de Poipet… on sent l’arnaque arriver…

Une autre option bus, mais il vous faudra aussi être patient, c’est via une compagnie locale Virak Buntham. L’avantage est que le bus se prend directement à côté du rond-point Kbal Spean. L’inconvénient, c’est qu’il y a des bus que le soir…

Le premier part à 20h30, puis 21h, 21h30 et enfin le dernier à 22h30. À part celui de 21h qui est à 8$, le trajet à 7$ pour 3h de route.

Si vous allez à Phnom Penh, la bonne nouvelle est qu’il y a maintenant un train, accessible à pied depuis la frontière puisque la gare se trouve peu après le rond-point, qui est en travaux et justement traversé par les rails. La mauvaise nouvelle, c’est qu’à ce jour il n’y a qu’un seul service le mardi… avec un départ à 7h et une arrivée à 18h45, ouais, faut pas être pressé.

Autrement vous avez des deux mini vans par jour faisant la navette entre Poipet et Phnom Penh :

PoipetPhnom PenhCoûtServiceCompanie
09:0016:00 17$RegionalThero Express
16:0023:00 17$RegionalThero Express

 

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Passer la frontière entre Aranyaprathet (Thailande) et Poipet (Cambodge)

by Romain time to read: 4 min
0