Haut
  >  Voyage en Thaïlande   >  Région est   >  Chonburi   >  Pattaya   >  Pourquoi je ne parle jamais de Pattaya
pattaya central festival
4.3
(19)

Pattaya, un nom qui sonne familier pour beaucoup, encore plus depuis le film éponyme mettant justement la célèbre cité balnéaire en vedette. Pattaya possède certainement autant de personnes qui vont l’adorer et d’autres qui vont la détester. C’est un article que j’ai hésité à publier, car certains défenseurs de la ville pourraient y voir là une “attaque” de plus. Pour autant, je tenais à le faire, car c’est une destination qu’on retrouve souvent inclus dans les packages d’itinéraires des agences de voyages, concernant une première visite “classique” de la Thaïlande et je voulais donc apporter mon point de vue sur cette ville dont la réputation reste sulfureuse.

pattaya city

Pattaya, une ville à la réputation sulfureuse

Évidemment, le but n’est pas là juste de “taper” sur la ville mais d’argumenter sur le fait que je ne recommande pas particulièrement cette destination dans mes itinéraires, ou à défaut, de prévenir pour savoir à quoi s’attendre.

Beaucoup d’entre vous qui auront déjà entendu parler de Pattaya auront tendance à associer la ville à sa fameuse Walking Street et de manière générale, à une abondance de la prostitution. Certains réagiront avec dégoût en pensant au vieux monsieur bedonnant et sa “petite” Thaï à son bras.

pattaya walking street

La fameuse Walking Street, un soir plutôt calme…

Je suis le premier à dire que ce serait réducteur. L’histoire de la ville et son développement est certes liée, entre autres, à une histoire de “fesses”, car Pattaya a été une base arrière pour la détente des soldats américains durant la guerre du Viêtnam, alors que la ville n’existait pas puisqu’il s’agissait autrefois d’un simple village de pêcheurs.

Profitant de l’aubaine avec l’arrivée d’une nouvelle source de revenus potentielle, le tourisme, Pattaya a su, au fil du temps, attirer de plus en plus de monde. Les américains les premiers voulant volontiers revenir passer du bon temps sur cette plage tranquille qui leur avait laisser tant de souvenirs. La ville s’est agrandie, encore et encore, puis la municipalité a voulu s’éloigner de cette image de ville tournée vers la prostitution et élargir sa clientèle à des touristes pas forcément intéressés par la chose, devenant également une destination pour les familles, Thai notamment. C’est pourquoi on trouve aujourd’hui beaucoup de parc et attractions faites pour les familles, comme le Ripley’s Believe It or Not! ou le Art In Paradise Pattaya pour ne citer que ces deux-là.

un bateau peche pattaya

pecheurs plage pattaya

Restent quand même quelques pêcheurs…

Et c’est tant mieux me direz-vous. J’ajouterai également que le phénomène de la prostitution n’est pas propre qu’à Pattaya. On peut citer Patong à Phuket et même Bangkok, avec pas moins de 3 quartiers rouges (nana, Soi Cowboy et Patpong), n’a rien à envier. La prostitution qui plus est n’est, comme pour tous les pays au monde, pas une “invention” occidentale mais existait déjà bien auparavant. Pire, cette dernière était justement légale en Thaïlande jusqu’à cet épisode de base à Pattaya, qui a rendu la chose officiellement interdite, aux yeux de la loi, car en pratique largement “toléré”.

Ce n’est donc pas un argument recevable pour expliquer un rejet de la ville. Par contre, autre problème, toujours dans cette notion de ville sulfureuse : Pattaya est globalement considérée comme plus dangereuse en terme de criminalité que ne le serait la capitale, Bangkok.

Sans compter un taux de suicide plus élevé qu’ailleurs (Ah… Les déceptions amoureuses)…

rue pattaya

En journée, ça peut être calme…

Si l’on prend tout ça d’un bloc, beaucoup rejetteront ou minimiseront ces faits en disant que c’est valable ailleurs dans une grande ville, que ça reste marginale, etc. Et limite je ne leur dirais pas non, certains vont y avoir vécu des années sans problèmes. Mais il y a forcement une part de vraie dans cette réputation, on en entends quand même régulièrement parler dans les news, et pas forcément en bien. Pattaya est aussi connue pour sa fameuse arnaque au jet ski, où vous vous retrouvez avec des égratignures généralement déjà présentes sur l’engin parce que vous y faites pas gaffe (prenez des photos en faisant le tour avant pour éviter ça) et que là, on vous extorque une somme exhorbitante pour rembourser votre soit disant bourde (cette arnaque existe aussi avec les locations de scooters).

Pattaya attire beaucoup, y compris des mauvaises personnes… On dit qu’il y aurait pas mal de criminels recherchés dans leur pays d’origine qui viennent ici se la couler douce et se refaire une nouvelle vie en investissant dans l’immobilier ou autre. Pattaya concentre beaucoup de mafias.

Malgré tout ça, c’est n’est pas la raison première de mon rejet à l’égard de cette ville.

Ben alors, que vient-on y faire et voir à Pattaya ?

Je ne cacherai pas que je m’y suis moi-même évidemment rendu, je ne parlerais sinon pas de quelque chose que je ne connais pas. La première fois fut par simple curiosité, avec ma future femme. Les autres fois, pour le boulot. Et pour cette 1ère, ma foi, j’y allais sans a priori, et si cette première fois fut brève, je n’avais pas été subjugué par ses plages, qui sont souvent l’un des arguments pour ceux appréciant Pattaya.

Beaucoup citerons Jomtiem, considérée comme plus calme, comme une plage de choix à Pattaya. Ce qui est vrai, moins de bordel, de parasols, de jet-skis. Plus de tranquillité mais ça reste un sable assez bof, un arrière-plan trop “pollué” par les immeubles qui complètent le tableau et un cadre bien moins idyllique que d’autres destinations plage en Thaïlande.

plage nord pattaya

Une plage juste au nord de Pattaya.

jomtien beach pattaya

Un bout de plage à Jomtien.

Les plages plairont sûrement à ceux qui aiment bouger puisque vous aurez des jet skis en location, du parachute ascensionnel (que j’ai testé, quand même, à 500 bahts le vol) et si vous aimez pas vous allonger sur le sable, une ribambelle de chaises longues seront à votre disposition.

Bien sûr, il y a des options avec plus de nature dans le coin comme la petite île de Ko Larn, mais souvent bondée, ou, petit plus, Ko Phai, plus à l’ouest, mais cette dernière ne se visite qu’à la journée, pas possible d’y dormir.

Et toujours sur l’argument plage, il y a plus proche de Bangkok, la ville, également balnéaire, de Chonburi, ou encore la grande plage de Bang Saen, populaire auprès des familles Thaïlandaises qui aiment justement s’y rendre le temps d’un weekend. Après je sais  que Chonburi a tendance à être considérée comme trop “ennuyeuse” comparée à Pattaya, car Pattaya, on y aime son large choix de restaurants, bars, lieux de sortie et sa vie trépidante.

parachute ascensionnel pattaya

Oui oui, c’est moi là.

bout plage nord pattaya

plage pattaya

Parmi d’autres points d’attractions, il y a le fameux “sanctuaire de la vérité“, construction en bois en perpétuelle progression (la fin est officiellement prévue vers 2050…), à 500 bahts l’entrée quand même. C’est l’un des sites les plus intéressant car vraiment à part entière et mérite presque une visite à Pattaya rien que pour ça (je vous fait une confidence, j’y suis encore jamais allé, mais les photos donnent vraiment envies !)

Comme je l’évoquais plus haut, il y a pas mal d’option si vous êtes avec des enfants, en plus de ceux déjà cités, vous pourrez faire le tour du pays en miniature au Mini Siam, faire des calins au Teddy Bear Museum ou vous amuser aux parcs aquatiques Cartoon Network Amazone Waterpark ou Ramayana Water Park pour ne citer que ces endroits.

sanctuaire de la verite pattaya

Le sanctuaire de la vérité.

point de vue pattaya

Un point de vue sur Pattaya.

Pour tous publics, vous trouverez le jardin botanique tropical de Nong Nooch pour vous détendre et voir pleins de fleurs, taper la balle sur des terrains de golf, avoir à dispo de bons hôpitaux (on sait jamais) et une qualité de vie propre à la Thaïlande qui continuent d’attirer du monde.

Comme attraction locale, j’avais pour ma part testé la vue et la descente en tyrolienne depuis la tour Pattaya Park Tower, située à Jomtien (j’ai d’ailleurs souvent plus traîné par là que dans Pattaya même).

vue sur pattaya depuis park tower

Une vue sur Pattaya depuis la tour.

vue sur plage jomtien pattaya park tower

Et là sur Jomtien (c’était il y a quelques années!)

tyrolienne pattaya park tower

Ça descend sec !

Bon, et donc, qu’est-ce qui te déplaît à Pattaya ?

Oui, j’en viens. Et bien, c’est son côté St Tropez. Alors peut-être cette formule va en faire bondir certains mais perso, j’ai du mal avec cette aspect ville balnéaire, un peu surfaite, où tout est fait pour plaire aux touristes/expat. Quel mal à ça me direz-vous, on peut se dire “chouette, une ville qui mets l’accent sur le bien être de ses habitants”, et dans un sens vous avez raison.

Mais cette fréquentation, parfois excessive de certaines nationalités (certes, il y a du turn over et c’est pas forcément toujours les mêmes), amène des choses aussi aberrante pour moi que voir des panneaux, restaurants, devantures de magasins, avec traductions uniquement dans la langue en question (je pense évidemment au russe, peut-être que le chinois maintenant supplante…) au point d’en ignorer les autres nationalités y compris les locaux.

Alors, certes, le fait de croiser beaucoup de touristes/expat est un défaut qui n’est pas inhérent à Pattaya seule. En suivant ma logique, et c’est à vrai dire le cas, une part de moi n’aime pas non plus Chiang Mai, qui a certes un cadre et une richesse culturelle qui me parle plus, mais reste effectivement toujours bien remplie une bonne partie de l’année, de touristes déambulants les rues du vieux carré central, surtout depuis ces dernières années avec les nombreux touristes chinois.

panneau russe pattaya

Des panneaux en russe.

La même chose vaut pour certaines parties de Bangkok, seulement voilà, certaines parties uniquement (on pourrait citer autour de Khao San et Sukhumvit). Bangkok reste suffisamment étalée pour ne pas avoir à croiser un étranger toutes les 5 min.

Je pourrais bien évidemment citer Hua Hin, de nouveau Patong à Phuket, également très touristique et qui ont aussi ce côté “standardisation pour le touriste/expat” que je n’apprécie pas particulièrement. Mais dans un cas, c’est une ville que je considère plus à taille humaine (même si Bangkok ne l’est pas vraiment, j’aime bien me contredire !). Globalement, Hua Hin dégage un côté plus “cool” à mes yeux  (certes, c’est relatif), plus posé. Quant à Phuket, elle ne se résume au final pas qu’à Patong, l’île au final fait 60 km de long, elle est donc suffisamment grande pour trouver des coins plus tranquilles (à commencer par Phuket Town, qui reste peu visitée).

C’est là où d’ailleurs la comparaison est plus difficile concernant Phuket, car c’est une île et non une ville (en dehors de Phuket Town donc). Ce n’est donc pas la même chose en terme d’échelle même si Patong est clairement un genre de Pattaya bis, et que la concentration de Français dans ce coin, n’arrange en rien mon jugement.

ambiance rue pattaya

pattaya irish pub

Ce n’est pas évident de décrire mon ressenti avec des mots, dans le fond ce n’est pas une question de “ce n’est pas/plus authentique” parce que trop de monde etc, car ce mot, je l’ai déjà dit, n’a pas vraiment de sens pour décrire un lieu et Pattaya quelque part, n’a jamais été “authentique”. C’est peut être aussi ce qui me dérange. Elle n’a pas vraiment une histoire intéressante, pas d’architecture qui se démarque.

Ce que je peux cibler aussi, c’est qu’il y a quand une notion de ne pas vraiment me sentir en Thaïlande à Pattaya, car l’uniformisation à outrance à l’égard de ses visiteurs n’aident en rien ma façon de voir la ville comme une cité Thaïlandaise “quelconque”, où l’on peut voir une forme de vie locale plus traditionnelle, mais provoque plutôt une forme de “rejet”.

Pour comprendre un peu mon raisonnement, il faut voir la grande différence d’ambiance entre des villes assez similaires puisque proches et sur la même côte, Pattaya vs Chonburi. Cette dernière étant plus dans une mentalité qui me correspond, car sans en être fan non plus, son ambiance reste incomparable à celle de Pattaya.

un temple pattaya

Que serait une ville en Thaïlande sans ses temples ?

Trop tranquille pour certains ? Pas assez de choses à faire ? Peut-être, mais vous ne me ferez pas croire qu’en-dehors de la plage et des magasins, qu’on trouve dans ces 2 villes, vous variez vraiment les activités au point de justifier la préférence pour Pattaya… qui, de toute façon, reste accessible depuis Chonburi facilement vu sa proximité.

Toujours sur la même côte, on pourrait citer des villes comme Chanthaburi ou Trat, pourquoi n’attirent-elle personne, alors que pour Chanthaburi par exemple, est pleine de charme ? Alors certes, elles ne sont pas en bord de plage en tant que telle, mais la région est côtière, avec son lot de plages à quelques kilomètres. Alors qu’est-ce que Pattaya possède vraiment en plus ? C’est une vrai question. En dehors justement des infrastructures plus “modernes”, adaptées pour le tourisme ? Une ville qui vit à 100 à l’heure, c’est ça qui vous attire ? Une ville où rider son scooter sans casque c’est la coolitude absolu ? (alors que c’est illégal n’en déplaise)

Donc Pattaya, à fuir ?

Ma conclusion va vous surprendre, car pas vraiment en fait. Comme je l’ai dis, le but premier est d’exposer ici MON point de vue, pas de vous dire, n’y allez surtout pas ! Ce n’est pas non plus là le but de mes propos. Au contraire ! Allez-y, faites-en vous votre propre idée, peut-être que son ambiance vous conviendra, ou peut-être que vous comprendrez mieux mon point de vue et adhérerez à ma vision des choses.

Dans tous les cas, votre retour d’expérience, ressenti ou même avis sur la ville si vous l’aimez, ou pas, m’intéresse !

L’article vous a plu ? partagez sur le Pinterest !

pinterest pourquoi parle jamais pattaya thailande

L'article vous a plu ?

Note globale 4.3 / 5. Nombre de votes : 19

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

Commentaires:

  • 28/11/2017

    belle prise de position, très intéressant

  • MasticTour

    04/12/2017

    Je trouve le point de vue intéressant et réel. Il faut bien imaginer que les personnes qui se rendent à Pattaya y vont pour des vacances funs, courtes et aiment se retrouver autour d’un verre dans les nombreux bars. Cependant, si tu te rends un peu plus loin à l’opposé de la mer, direction les terres, tout en restant dans la ville même, cela commence à devenir vraiment sympa et beaucoup moins axé touriste, je trouve.
    En tous cas ton site est excellent, continue comme cela et au plaisir de te lire.

  • Choume

    19/07/2018

    Pattaya m’a littéralement effrayée. A fuir absolument.
    Côté Plage, immonde. Préservatifs usagés partout, canettes et bouteilles d’alcool,côté mer, tout cela flottent…
    Et ses occidentaux bedonnants avec des enfants (fillettes ou garçonnets) très jeunes leurs tenants la mains, ces russes passants à tabac une femme à la vue de tous sans que personne n’intervienne. Pour ma part Pattaya fut l’une de mes pires expériences de voyage. Plus jamais… Le pire une police touristique au milieu de tout cela. Indigne

  • Marie D

    11/02/2019

    Première visite de pattaya,
    Et oui, voilà j avais envie de la voir la sulfureuse, et je l ai vue !! En voyage en couple nous avons été profondément déçu de la mentalité des thaï ici, ils sont perverti par l argent, bouddhas c est qui ??
    Les plages sont vraiment nulles, les conditions pour se baigner dangereuse !
    Moi je ne conseille pas, sauf peut-être vraiment juste pour voir, mais surtout ne pas s’y incrusté !!

  • Sergio

    25/02/2019

    J’ai voyagé pendant 2 mois en thailande, du nord au sud. Quand j’étais sur BangKok j’ai décidé d’aller à Pattaya, je suis resté que 3 nuits mais j’ai pas du tout eu cette impression que vous donnez. J’ai peut-être eu de chance sur la saison ( fin mars ), mais la plage était pas immonde, on pouvait assez facilement éviter les ruelles concentrées de pervers et de prostitution.
    Bon, j’étais en sac à dos, et c’était la première fois que je me posais vraiment dans un hotel après environ 1 mois. ça dû jouer aussi sur le mental ahah.
    Mais, clairement la Thailande est remplie d’endroits beaucoup plus beaux, calmes, riches en culture. Moi j’ai bien aimé par exemple Pai , complètement différent mais c’est plus mon genre.
    Mais pour des gens qui veulent faire la fête Pattaya ça peut être pas mal, il y a quand même des plages et bangkok à côter ainsi que des îles.
    C’est clair que si j’avais voyagé sans enlever la puce Suisse (c’est là d’où je viens) j’aurai certainement trouvé dégeulasse aussi certaines choses, mais il faut accepter que c’est ainsi et accepter. Éviter les ruelles qui nous correspondent pas et se contenter de ce qu’on aime. J’avais trouvé des bons petits restau quand même ^^.

    Si non ton site est excellant bravo et merci

  • Dobermann

    25/02/2019

    Nous allons régulièrement à PTY et évitons la WS !!! Les autres bars sont beaucoup plus sympa. La WS pour music live oui excellent groupes de Rocks. Sinon en Thaïlande on voit débarquer maintenant les voyous des banlieues françaises qui se comportent comme des sauvages mais cela ne dure pas longtemps ils sont vite mis en prison et dans l avion si ils ne se font pas tuer par des Thaï qui ne peuvent pas les supporter.

  • Norbert

    15/03/2019

    Merci pour votre commentaire qui du coup me font méditer sur 2 choses pour mon 1er futur séjour a Pattaya: 1) Avec ces racailles qui nous font une sale réputation (je recherche un séjour uniquement fun et divertissant), je risque d’en pâtir avec les autochtones et les expats : étant de nature extraverti et ouvert aux autres ça risque de gâcher mon séjour… 🙁 2) C’est rassurant de savoir que les autorités ne tolèrent pas ces agissements et agissent en conséquence…. j’espère juste qu’ils (la police, les “pattayens”, les expats) savent faire la différence entre un touriste français à l’aise dans ses tongs et un barbare tribal lol ! Sinon j’ai une petite question. Comme y parait que la 3eme langue est le français la-bas : Est-ce un gros handicap de ne pas vraiment parler l’anglais ou les habitants comprennent t’ils un peu le français ? merci 🙂

  • Emilie

    26/03/2019

    Bonjour,
    Quelles villes en Thaïlande conseilles-tu alors ?
    Merci 🙂

  • herroy

    07/06/2019

    beaucoup de racisme dans les commentaire , et de fausses informations , dommage !

  • Dobermann

    07/06/2019

    Il s’agit nullement de racisme mais de réalité ! Tu dois manifestement appartenir à cette mouvance bisounours pseudo humaniste qui voit des racistes et des FN partout !!! Va te rassasier avec les ONG de méditéranées… tu me suis ??? Et vas y développe ton sujet «  beaucoup de fausses informations «  j’ aimerai bien savoir lesquelles.MERCI .

  • Joel.

    19/12/2019

    En tous les cas pour moi…ton commentaire ne m’est d’aucune utilité…j’ai eu aussi l’occasion de séjourner à plusieurs reprises dans différents endroits de la Thaïlande et je pense que ce qui nous fait le plus de mal en tant que bronzé ce sont tes réflexions à la con et ton racisme décérébré. Tu ne mérites même pas de me représenter comme FRANÇAIS. C’est plutôt des personnages comme toi qu’on ne devrait pas FRÉQUENTER et encore moins prendre en considération.
    Tes réflexions à la con évite de les partager cela te rendra plus intelligent.
    ce qui ne m’empêche pas de te remercier ROMAIN pour ton excellent travail.
    Merci.

  • Mohammed

    21/12/2019

    vos propos sont clairement racistes et sans rapport avec le sujet de l article. Ce sont des generalites subjectives et sans fondements.

  • Jean

    25/01/2020

    ou as tu vu des occidentaux tenant des fillettes et des garconnets par la main ? je pense que tu n as jamais du mettre les pieds en Thailande, tu en reves peut etre ! j en resterai la , je risquerais d etre desagréable avec un imbécile……. qui n a peut etre jamais voyagé de sa vie !!

  • lauret gerard

    12/02/2020

    bonjour il faut pas exagérer,pattaya n’est pas un enfer,jhabite une partie de l’année à la campagne dans la province de khon kaen,et une partie à jomtien,j’adore se partage avec la vie thailandaise d’issan,et la vie active grand centre commerciaux,bonne cuisine internationale,tres bon massage honnéte,je suis rentré en contact avec des mauvais basanés comme vous dites,qui n’étaient pas tous basanés mais plutôt des banlieusars ,c’était au water park à pattaya j’entendai leurs discussions,ils sortaient tous de prison et se racontaient leurs exploits,mais j’ai rencontré des français basanés fantastique,polies gentils etc,principalement ce qui viennent apprendre le muay thai,j’ai aussi rencontré des blancs c..s,la con…e n’est pas une question de couleur,pour finir pourquoi jomtien car les condos sont bcp moins cher que ailleurs en thailande

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.