Haut
  >  Voyage en Thaïlande   >  Région nord-est (Issan)   >  Loei   >  Chiang Khan   >  Chiang Khan, balade dans une charmante bourgade au bord du Mékong
chiang khan - thailande

Chiang Khan, situé dans la province de Loei, est une petite ville de 10 000 habitants, niché au bord du Mékong.

C’est une ambiance unique comme seule des petites villes de province en Thaïlande savent nous offrir.

chiang khan - thailande

Une rue devenue iconique

Le charme de Chiang Khan vient de cet ensemble de vieille maison en bois, dont la plupart étaient déjà présente du temps où le Laos en face était sous domination française.

Avec le développement du tourisme, beaucoup de ces maisons sont devenues des boutiques souvenirs, des restaurants et des maisons d’hôtes. Mais le charme opère. L’après-midi, la rue bordant le Mékong est bien vivante.

chiang khan - thailande

Chiang Khan by night.

Avec un petit bémol, notamment, suite à des reportages TV locaux, Chiang Khan est un peu victime de son succès, les weekend peuvent être bondé et je sais que les tarifs des hôtels et l’ambiance a évolué avec le tourisme (qui reste avant tout local ceci dit) ces dernières années.

Mais qu’on se le dise, Chiang Khan vaut certainement une visite au même titre que toute la province de Loei et environs, que je n’ai pas encore eu le temps de bien explorer malheureusement.

chiang khan - thailande

Si pour ma part j’y arrivais en début de soirée (vers 20h), je n’en voyais qu’un tout petit aperçu, car cela reste une petite ville, dont l’animation retombe vite.

Mais quand bien même, je ne regrette pas cette excursion vers Chiang Khan, car après tout, ce n’est pas forcement ces alignements de boutiques et restaurants que j’étais venu voir, mais bel et bien ces constructions de bois qui rendent les lieux si atypique et crée cette atmosphère d’une Thaïlande qu’on qualifierai volontiers « d’authentique » (j’aime les mots « polémique »)

chiang khan - thailande

Presque trop calme…

Un petit tour de Chiang Khan

L’ambiance matinale est assez désertique. On y croise tout juste quelques vélos montés par des locaux en balade, d’autre revenant de leurs courses au marché du coin. Un tuk tuk passe par là, mais on ne peut pas dire que la circulation nous gêne, il n’y en a en fait pas…

Moi qui aime la photo, Chiang Khan se révèle un excellent terrain de jeux, alors que je photographie l’ensemble des maisons en bois alignés sur la rue principale.

Dans les détails, ce sont des petits panneaux sur les façades des maisons, des cuisines en extérieur, l’activité dans la rue qui se résume à une petite gargote vendant ses nouilles, quelques boutiques ouvertes.

On y sent une petite vie finalement peu perturbée par le tourisme, moindre au moment de notre visite, car nous étions seuls dans les rues.

On mettait plus loin les pieds dans un petit temple local, d’architecture Lanna, influencé par la présence du Laos voisin, avec ces statues de moines en cire très réalistes, ces escaliers bordées du naga mythologique, ces peintures murales et un calme olympien régnant dans la cour.

Pas de quoi s’exciter follement, mais une ambiance typique propice à flâner.

chiang khan - thailande

chiang khan - thailande

chiang khan - thailande

Le Mékong, fleuve mythique

L’autre attrait de Chiang Khan, c’est sans aucun doute la présence du mythique fleuve Mékong. Fleuve qui prend sa source dans les montagnes de l’Himalaya et descends à travers la Chine, puis forme une frontière naturelle entre la Thaïlande et le Laos (sur une partie seulement) avant de traverser le Cambodge et de rejoindre la mer au delta du Vietnam (c’était la petite leçon de géographie en accéléré).

La balade le long des berges est un passage « obligatoire » à Chiang Khan, où l’on aperçoit des pêcheurs et quelques cabanes flottantes, alors qu’en cette saison le niveau de l’eau est particulièrement bas.

chiang khan - thailande

chiang khan - thailande

chiang khan - thailande

Se déplacer autour de Chiang Khan

Comme c’est assez petit, la ville (certain la qualifie même de simple village, mais à 10 000 habitants, je pense que le terme est un peu exagéré…) peut se visiter à pied, ce fut d’ailleurs mon option.

La plupart des guesthouses mettent des vélos à disposition gratuitement, autrement la location est généralement de 20 bahts/heure et 100 bahts pour la journée.

chiang khan - thailande

Comment se rendre à Chiang Khan

Si pour ma part je m’y rendais en voiture après un trajet de 5h depuis Phrae, les options les plus logiques sont de s’y rendre depuis Loei, et éventuellement Udon Thani ou Nong Khai, qui sont les principales villes à proximité de Chiang Khan.

Loei n’étant qu’à 50 kilomètres, c’est une petite ville accessible, soit par bus, soit par avion via la compagnie Nok Air. Tandis qu’Udon Thani et Nong Khai sont à plus de 180 km, mais les 2 sont accessibles par bus, train et par avion, offrant donc une option de plus pour se rendre dans le coin.

chiang khan - thailande

Depuis Loei, il y a des bus passant vers 6h et 11h qui proviennent de Nakhon Ratchasima et s’arrêtent au passage à Loei avant de poursuivre vers Chiang Khan. Il y a aussi des bus locaux partant toutes les heures à partir de 14h jusqu’en début de soirée pour 38 bahts.

Il y aussi comme souvent pour ce genre de distance entre petite ville secondaire, des songtaews qui font le trajet pour 30 bahts (le dernier part à 16h).

Il serait possible de s’y rendre directement depuis Bangkok via le terminal de bus nord de Mo Chit, pour 450 bahts avec bus de base et 700 bahts en bus VIP.

Où dormir à Chiang Khan

Je posais mes valises au Poonsawasdi Hotel. L’un des nombreux GH situé à proximité du marché et dans une ancienne maison en bois de teck.

La déco donne un charme propre à Chiang Khan. C’est un petit hôtel puisqu’il n’y a que 9 chambres, certaines sont petites, y étant avec mes parents, nous avions une chambre au rez-de-chaussée avec 2 grands lits.

poonsawasdi hotel - chiang khan

Guesthouse Poonsawasdi.

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

Commentaires:

  • Regis Lux

    20/04/2019

    Merci, je commence à me dire que je suis vraiement sur le bon blog!!! En fait j’ai lu pas le choses déprimantes sur la Thailande, là ça fait vraiment plaisir. Merci.

    répondre...
  • Guy

    26/07/2019

    Merci Romain pour toutes ces infos!!
    Nous partons à deux( couple d’une soixantaine d’années) en Thaïlande en janvier prochain pour un mois. J’envisage de faire un tour en Isan pour environ 15 à 20 jour?. Je pensais arriver à Loeï par avion pour rejoindre Chiang Kan ensuite aller à Non Kai ( que je connais déjà) et continuer vers Udon Thani pour voir le lac aux nénuphars, puis continuer vers le Wat Phu Tok(le temple qui est sur un énorme rocher) dans la province de Bueng Kan.
    J’aurai bien aimé voir le temple Phanom Rung dans le sud de l’Isan mais j’ai peur que ça fasse beaucoup, car d’après ce que j’ai lu , les moyens de transport sont assez compliqués..Nous n’avons envie de trop speeder…. Je connais aussi Pimaï. As tu des conseils judicieux à me donne?, car pour le moment mon itinéraire me semble un peu fouilli… y-a-t-il des « raccourcis »?
    Merci pour ton aide
    Guy

    répondre...
      • guy

        27/07/2019

        merci Romain pour ces conseils, je vais voir tout ça!! mais les transports en communs semblent compliqués, et je pense que l’on verra peut-être sur place pour des locations de voitures ponctuellement pour aller d’une ville à l’autre.

        répondre...
  • guy

    27/07/2019

    merci Romain pour cet avis et en effet, la voiture semblerait le plus pratique. Nous avons l’habitude de louer des scooters automatiques pour sillonner les environs d’une ville dans un rayon de 50 km( en Asie du Sud Est ou ailleurs) mais nous n’avons jamais loué une voiture sans chauffeur. Est ce faisable dans cette région? ou vaut-il mieux louer avec chauffeur? En Inde on louait les services ponctuels d’un chauffeur pour aller d’une ville à une autre. Est-ce faisable en Isan? Je te pose cette question car nous ne savons jamais combien de temps nous resterons à un endroit et de ce fait une voiture à temps complet pour les 15 ou 20 jours me semble plus encombrant qu’autre chose… qu’en penses tu?
    Merci
    Guy.

    répondre...
  • guy

    28/07/2019

    Ah ok pour la location de voiture . et donc connais-tu des adresses de bons loueurs(voiture correct , loueur honnête, prix abordable) sur Chiang Kan ou Nong Khai? Doit-on la ramener à son point de départ?
    Merci pour toutes tes infos et conseils!!
    Guy

    répondre...

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chiang Khan, balade dans une charmante bourgade au bord du Mékong

by Romain time to read: 4 min