Haut
  >  Voyage en Thaïlande   >  A voir / A faire dans Bangkok   >  Visiter l’essentiel de Bangkok en une journée
enceinte grand palais bangkok - thailande

Vous êtes de passage express et ne disposez que d’une seule journée à Bangkok ? Voici donc comment l’occuper pour aller droit à l’essentiel et visiter les incontournables de la ville.

Je vous avais déjà concocté une liste des 10 incontournables à Bangkok, mais je n’y donnais aucune notion de temps et conseils sur comment accéder aux différents sites. Cet article se veut donc un exemple d’une journée type à Bangkok pour visiter les principaux sites du quartier historique, appelé Rattanakosin.

Pour résumer, cette journée inclut les visites suivantes, si vous êtes bien organisés :

– Grand Palais + temple du Bouddha d’émeraude (Wat Phra Kaeo)
– Temple de l’aurore (Wat Arun)
– Balade en bateau sur les canaux
– Temple du Bouddha couché (Wat Pho)
– Marché aux fleurs (bonus)
– Soirée en rooftop

Quelques conseils en général :

Pas besoin de se surcharger de bouteilles d’eau, vous en trouverez en vente partout le long de ce parcours, coût normal 10 ฿. Vous aurez des toilettes un peu partout aussi (si vous ne transpirez pas assez 😄 ) mais il est courant qu’elles soient payantes, souvent à 5 ฿, ayez donc toujours un peu de monnaie avec vous.

La petite astuce pour faire de la monnaie justement, achetez une bouteille d’eau au 7/11 (ces supérettes qu’on voit partout) avec un gros billet, ils auront toujours de la monnaie.

Enfin, geste de bon sens, pensez à mettre un chapeau, le soleil peut taper fort selon la saison.

1- Grand Palais et temple du Bouddha d’émeraude (Wat Phra Kaeo)

Temps de visite : 1h30 à 2h

On commence par l’essentiel, le Grand Palais et le temple royal qui y est associé. Si j’admets que la foule s’y pressant chaque jour gâche un peu l’expérience, ce serait tout de même dommage de se priver de cette visite faisant partie des classiques de Bangkok.

Construit dès les débuts de la nouvelle capitale (à partir de 1782), ce complexe abrite ce qui était autrefois la demeure des rois (jusqu’à Rama V). L’intérieur du bâtiment ne se visitant pas (on peut tout juste y voir 2 petites salles au rez-de-chaussée abritant des armes d’apparat), l’essentiel de la visite consiste à admirer le temple royal, dont la pièce maîtresse est la statue du Bouddha d’émeraude.

vue ensemble temple royal bangkok

Cette statue est la plus vénérée de Thaïlande, bien que cette dernière ne soit pourtant pas en émeraude, mais en jade (le terme fait en fait référence à sa couleur). Chaque saison, la tenue arborée par la statue est changée par le roi (une pour l’hiver, l’été et la saison des pluies). La chapelle où se trouve la statue du Bouddha d’émeraude est le seul endroit où vous ne pourrez pas prendre de photos (mais cela reste possible depuis la partie extérieure).

Pour avoir plus de tranquillité à observer les fresques entourant le cloître, passez derrière le grand chedi doré, la plupart des gens se précipitant voir le Bouddha, c’est généralement plus calme sur la partie arrière du temple.

chedi dore temple royal bangkok

Le grand chedi doré à gauche.

Parmi les points intéressants, sur la plateforme où se situe la grand chedi recouvert de feuilles d’or (où se trouve une partie des cendres du précédent souverain, Rama IX, entre autres), vous verrez quatre structures (deux de chaque côté de la chapelle se trouvant là) entourées de statues d’éléphants et un promontoire au milieu surmonté de dorures. C’est en mémoire des quatre premiers souverains de la dynastie Chakri.

Dans cette même zone, se trouve une maquette d’Angkor Vat, symbole du pouvoir qu’avait autrefois le royaume du Siam sur son voisin khmer.

Tarif d’entrée : 500 ฿

Horaires d’ouverture : 8h30 – 15h30 (tous les jours, sauf exceptions du fait des événements possibles liés à la famille royale, bien se renseigner en amont)

Se rendre au Palais Royal

Si vous dormez près de Khao San Road (Rambuttri, Phra Athit, éventuellement Samsen Soi 1 à 4, ), il est tout à fait possible de s’y rendre à pied. Toutefois, si vous avez des enfants et la chaleur étant parfois étouffante, un moyen pratique reste le bateau. Vous trouverez le quai Pra Athit à côté de l’hôtel Navalai River Resort (qui fait d’ailleurs partie de mes recommandations en terme d’hébergement dans ce coin de Bangkok). Il suffit de descendre à l’arrêt Tha Chang et cela devrait vous coûter 15 ou 20 Bahts selon le drapeau du bateau (orange ou jaune, le bleu étant le bateau à touristes, à 50 Bahts).

Depuis peu, il est possible de sérieusement se rapprocher du Grand Palais par métro, puisque le MRT (ligne bleue) vient de prolonger sa ligne depuis Hua Lamphong de quatre stations, passant par ailleurs par Chinatown. Sanam Chai étant derrière le Wat Pho, à seulement 1 km de l’entrée du Grand Palais.

transports en communs grand palais bangkok

Les transports en communs à Bangkok sont colorés !

Il reste bien évidemment et comme partout à Bangkok, la possibilité de s’y rendre en taxi, que ce soit voiture ou tuk tuk. Mais attention aux arnaques et exigez bien le compteur si vous prenez une voiture (envisagez l’utilisation d’une application comme Grab, cela pourrait vous éviter une perte de temps, même si c’est un peu plus cher que le tarif normal, cela affiche le tarif avant de monter et permet d’indiquer clairement votre point d’arrivée).

Il y a également des lignes de bus, même si ce dernier mode de transport reste assez confus pour des novices.

Une fois sur place, vous verrez qu’il faut suivre les barrières et passer tout un circuit vers un poste de contrôle (avec personnel plus occupé sur leur téléphone qu’à vérifier quoi que ce soit malgré les portiques sonnant sans arrêt….)

Quai de Tha Chang – 15 ou 20 ฿ (drapeau orange ou jaune)

Station Sanam Chai – tarif selon distance (autour des 30 ฿)

Avec compteur (meter) – tarif selon distance (autour des 150 ฿)

Lignes 2, 3, 33 (entre autres) – tarif selon ligne et distance (autour des 10 ฿)

Bon à savoir

Notez bien que la tenue dans ce complexe est particulièrement exigeante. Il faut avoir les jambes couvertes ainsi que les épaules et pas décolletées pour mesdames. Donc pantalon pour les hommes, jupe longue possible pour les femmes (si ça arrive jusqu’aux mollets), t-shirt pour le haut idéalement. Ils n’acceptent plus les châles mis sur les épaules pour couvrir ni les sarongs si mal attaché ou mis à l’arrache. Pas de jean troué, legging moulant ou jupe, haut semi transparent non plus.

Ces restrictions font la joie des marchands de pantalon éléphants, souvenir typique du bon touriste en Thaïlande. Les avantages de ces derniers étant qu’ils sont assez faciles à mettre et enlever (taille élastique), que ça ne coûte pas cher (100 Bahts) et c’est assez léger.

dress-code-grand-palais-bangko

Le dress code au Grand Palais.

Comme tout lieu touristique, la zone autour du Grand Palais est sujette aux arnaques. Voici en résumé un petit florilège de ce que vous pourriez rencontrer, afin d’éviter les mauvaises surprises.

  • « le Grand Palais est fermé aujourd’hui ». Selon la version, vous serez abordé par des personnes stationnant généralement entre le Grand Palais et le Wat Pho, se présentant souvent comme des policiers en civil ou des professeurs, parlant un anglais impeccable. Ils invoquent toujours des raisons différentes, « bouddha day », « queen birthday », parfois vous mettant bien dans le doute du fait d’une date proche où le palais serait réellement susceptible de fermer (cas concret, un 11 août, prétextant des cérémonies pour la fête des mères, qui a lieu le 12).

Comment éviter cette arnaque ? N’écoutez simplement personne, dans le doute, allez tout simplement vérifier par vous même.

  • « special day, free today », « tuk tuk only 20 Bahts ». En vous appâtant avec des tarifs alléchant, certains tuk tuk, parfois partiellement honnête, vous expliqueront qu’ils vont vous emmener voir un grand bouddha et autres visites et s’arrêteront à une boutique pour obtenir une commission (sous la forme d’un coupon de gaz), si vous vous contentez de regarder un peu. Le hic, c’est que c’est pas un seul arrêt boutique mais plutôt un seul arrêt visite et le reste, souvent 4-5 arrêts à des tailleurs de costumes ou boutiques vendant des bijoux. En somme, une perte de temps plus que d’argent.

Comment éviter cette arnaque ? Si vous avez vraiment besoin d’un tuk tuk, cherchez-en un autre aux tarifs plus réaliste (généralement autour de 100 Bahts pour 2-3 kilomètres).

  • les taxis aux forfaits. Particulièrement autour du Wat Pho, vous en trouverez pleins, prêt à vous emmener n’importe où. Par manque d’habitude, vous allez demander, « c’est combien ?« , grave erreur. Il n’y a pas besoin de demander puisqu’ils sont censés mettre un compteur ! Et vous entendre souvent des réponses variant de 300-400 Bahts pour des petites distances jusqu’à 800 Bahts ou plus si plus loin. Pour info, 400 Bahts, c’est le tarif normal pour se rendre du centre à l’aéroport international, à 30 km de là !

Comment éviter cette arnaque ? Fuyez ! Éloignez-vous un peu et préférez héler un taxi déjà en mouvement plutôt que tout ceux attendant gentiment le chaland.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2- Temple de l’aurore(Wat Arun)

Temps de visite : 30 min à 45 min

Le temple de l’aurore (aussi appelé temple de l’aube, bien que son nom, dérivé du dieu hindou Aruna, veuille bien dire aurore et non aube) est reconnaissable à sa tour richement décoré de porcelaine chinoise.

Celle-ci est d’un blanc éclatant, ayant profité d’une longue rénovation dernièrement (trois ans de travaux). Construite par Rama II sur le site d’un temple existant auparavant, la tour du Wat Arun est devenue un symbole de Bangkok à part entière. Pour l’anecdote, le temple d’origine sur ces berges était le temple royal et abritait le Bouddha d’émeraude jusqu’en 1785. En effet, avant la fondation de Bangkok en 1782, il y eu une capitale provisoire, mise en place par le roi précédent la dynastie Chakri.

vue wat arun berge chao phraya bangkok

Vue du Wat Arun (avant rénovation).


wat arun apres renovation

Le Wat Arun après rénovation.

Suite à la destruction d’Ayutthaya en 1767, deux généraux de l’armée Siamoise ont battu en retraite plus au sud, en suivant les courbes du Chao Phraya. L’un devint le nouveau roi, Taksin le Grand et y établit sa capitale, Thonburi, sur la rive droite de la rivière. Quinze années plus tard, c’était au tour de l’autre général de prendre le pouvoir et fonda Bangkok, sur la rive gauche, préférant garder une barrière naturelle entre eux et la Birmanie, située à l’ouest.

Rama II appréciant les lieux, situés à côté de l’ancien palais royal de Thonburi, la résidence de Taksin, y fit construire cette tour, rappelant l’architecture des tours khmers que l’on appelle prang. Les escaliers menant aux étages sont assez pentues et permettaient autrefois d’y admirer un superbe lever de soleil sur l’île de Rattanakosin en face, formant le vieux Bangkok. 

gardiens wat arun bangkokporcelaine chinoise decorant wat arun bangkok

Comme tracé sur la carte que je vous fournis plus bas, ne vous contentez pas de la tour, dont on ne peut plus admirer sa vue pleinement vu que l’étage supérieur est maintenant hors d’accès depuis la rénovation. Allez voir la cour où se trouve le hall d’ordination. C’est une zone plus calme et vous aurez peut-être l’occasion de vous faire bénir par un moine.

Tarif d’entrée : 50 ฿

Horaires d’ouverture : 8h30 – 17h30 (tous les jours)

Se rendre au Wat Arun

Si on part du principe que vous suivez ces visites dans l’ordre, vous arriverez donc depuis le Grand Palais. Dans ce cas, deux solutions :

      • À pied + ferry (4 ฿)
      • Par bateau directement (Chao Phraya Express : 15-20 ฿)

En fait, le quai du bateau se trouvait auparavant côté Wat Pho (Tha Tien), il était donc plus intéressant de simplement marcher le petit kilomètre séparant le Grand Palais du quai situé à deux pas du Wat Pho puis de prendre le ferry traversant la rivière pour rejoindre le Wat Arun. Ce dernier ne coûtant que 4 ฿.

Mais depuis une rénovation prévue du quai qui ne s’est finalement jamais faites, les autorités ont finalement dû se rendre compte qu’avoir le bateau se rendant côté Wat Arun directement avait ses avantages. En sortant du Grand Palais, dirigez vous donc vers le quai de Tha Chang (voir carte plus bas).

ferry traversée chao phraya wat arun

Le ferry traversant le Chao Phraya entre le Wat Pho et le Wat Arun.

N’écoutez pas les rabatteuses qui veulent vous embarquer vers des bateaux à longue queue et rendez-vous sur le quai principal au bout de l’allée (après les échoppes de souvenirs et autres). Là, la confusion est de mise. Vous verrez un système de queue mis en place, 3 rangées séparées par des poteaux et cordelettes. On viendra éventuellement vous demander où vous vous rendez, précisez « Wat Arun » et rangez vous dans la queue. On vous fera aussi probablement payer les tickets à l’avance, 15 ฿ si le prochain bateau est un drapeau orange, 20 ฿ si c’est un drapeau jaune.

On vous proposera peut-être le bateau pour touriste qui a un drapeau bleu, ce dernier est à 50 ฿, bien plus cher, mais a l’avantage d’être moins bondé du coup, les autres bateaux étant publics donc parfois bien chargés. Quand vous embarquerez, on vous demandera assez rudement de vous pousser au fond du bateau pour ne pas gêner la plateforme à l’arrière où ils veulent personnes. Descendez au moins les escaliers, mais le Wat Arun étant l’arrêt suivant après Tha Chang, pas besoin non plus d’aller se coincer plus au fond.

Bon à savoir

Le Wat Arun est moins sujet aux arnaques mais il y a quelques précautions à connaître. Tout d’abord, c’est un temple de catégorie royale, donc le dress code est aussi stricte que pour le Grand Palais. Toutefois, et c’était avant le cas au Palais Royal, il est possible de louer de quoi se couvrir sur place (100 ฿ de caution et 20 ฿ la location des sarongs).

Si vous achetez de l’eau, demander à l’une des boutiques sur le côté plutôt que la dame à côté de la vendeuse de coco, elle vous facture 20 ฿ la bouteille contre 10 ฿ pour l’autre (le tarif normal).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3- Balade en bateau sur les canaux

Temps de visite : 1h30 à 2h (avec un stop de 30 minutes)

Après la visite du Wat Arun (ou avant), vous pouvez embarquer sur un des fameux bateaux à longue queue et découvrir la vie le long des canaux, côté Thonburi. Pendant longtemps, Bangkok était connue comme la Venise de l’orient et ce n’est pas pour rien.

Traversée par de nombreux canaux, que l’on appelle des klongs, Bangkok s’est développée au fil de l’eau. Les gens circulant pendant des décennies en bateau avant que les routes supplantent les canaux à travers la capitale.

sur bateau longue queu chao phraya bangkok

Sur un bateau à longue queue.

Vous trouverez un quai permettant cette balade des deux côtés du Wat Arun. Perso, j’ai ma préférence pour le quai côté Wat Arun. Les bateaux à longue queue étant de base des taxis, il est possible d’aller à peu près n’importe où dès lors que les canaux sont navigables.

On vous proposera généralement une visite générique des klongs si vous ne savez pas où aller. Cela inclut une visite d’une ferme aux orchidées, un temple au bord de l’eau et si c’est le week-end, arrêt à un marché flottant (Taling Chan, qui n’a surtout de flottant que le restaurant). Possible aussi d’y inclure un arrêt au musée des barges royales (100 ฿ par personne).

MA VERSION : Personnellement, j’aime faire une boucle passant par le klong Mon, rejoignant ensuite le klong Bangkok Yai. Pour l’anecdote, il y a quelques siècles, cette partie du canal formant une boucle était le cours d’eau originel de la rivière Chao Phraya, avant qu’on y creuse un raccourci devant ce qui allait devenir le Palais-Royal plus tard.

Se faisant, je fais un arrêt de 30 minutes à la maison aux artistes. Si les spectacles de marionnettes sont maintenant uniquement le week-end (à 14h), je prends le temps de voir les tableaux exposés à l’étage, sirotant éventuellement un café au bord du canal après m’être arrêté donner à manger aux nombreux poissons dont les habitants proposent toujours des croquettes pour faire une bonne action.

maison aux artistes klong bangkok yai

maisons bois au bord klong bangkok

L’alignement de terrasse en bois le long du canal.

J’aime l’ambiance de se quartier, où s’alignent des maisons en bois, centenaire pour la plupart, l’accueil est chaleureux et on est au calme, à l’écart du tumulte du centre-ville. J’y resterai volontiers plus longtemps, mais un bateau se louant à l’heure, ça revient vite assez cher… Après, il resterait envisageable de terminer la balade en bateau là et poursuivre vers votre prochaine visite en taxi une fois satisfait de votre break dans un quartier local.

Bon à savoir

Vous verrez et entendrez fréquemment le chiffre de 800 ฿ par personne pour faire ses balades. Si vous êtes un couple, ça reste cohérent si le tour est d’au moins 1h30. Si vous êtes plus, il est bon de savoir qu’à la base, un bateau se loue entier, auquel cas, un tarif normal est de 1500 ฿ pour 1h30, quel que soit le nombre de personne (sachant que selon la taille du bateau en question, le nombre de passagers est généralement de 8 personnes).

Il est courant, en plus de vous proposer des forfaits à genre 3 000 ฿, de vous imposer d’autres personnes sur le bateau, histoire de rentabiliser un max… En vous rendant au quai du Wat Arun que je vous aie mis sur la carte, vous ne devriez pas avoir ce genre de soucis, car ils sont plus réglos. Si vous voulez être seuls et négociez ferme le tarif du bateau, cela devrait être le cas.

Par défaut, le bateau devrait revenir à son point de départ, mais il est possible de demander à descendre à un autre quai si vous avez déjà visité le Wat Arun. Demander le quai du Wat Pho, il vous amènera de l’autre côté directement. Par contre, ce sera un quai privé et il y aura donc une « taxe » de 30 ฿ (par embarcation, pas par personne). Le Wat Pho sera alors sur votre gauche en revenant vers la rue principale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4- Temple du Bouddha couché (Wat Pho)

Temps de visite : environ 1h

Autre temple particulièrement important, le Wat Pho, célèbre pour sa grande statue de Bouddha couché, majestueuse avec ces 40 m de longueur et toute recouverte de feuilles d’or. Le nom utilisé aujourd’hui est une version raccourci du temple d’origine, le Wat Phodharam, qui existait déjà à cet emplacement avant même que Bangkok ne soit fondé. Le nom officiel complet étant le Wat Phra Chettuphon Wimon Mangkhalaram Ratchaworamahawihan.

La construction de l’ensemble actuel débuta dès l’achèvement du Grand Palais à côté, en 1788. La plupart des bâtiments dont celui abritant le Bouddha couché étant des rajouts que l’on doit à Rama III, rénovant et étendant considérablement le temple.

bouddha couche wat pho bangkokPar la suite, ses successeurs Rama IV et surtout Rama V rajoutèrent encore quelques éléments en faisant aujourd’hui un vaste complexe de 8 hectares, parsemé de nombreux petits chedis. On peut y voir un nombre incalculable de statues de Bouddha dans des positions variées, mais ce qui fait l’une des spécificités de ce somptueux temple, c’est son école de massage. En effet, le Wat pho est souvent considéré comme le lieu de naissance du massage traditionnel Thaïlandais, comme l’en attestent les fresques murales établissant les différents points de pressions sur les muscles et système nerveux.

Son école, située à l’arrière du temple, est aujourd’hui l’une des plus prestigieuses du pays.

Ne vous contentez pas de voir le grand Bouddha couché, je vous invite vivement à vous « perdre » derrière, en vous rendant vers l’imposant ubosot. Derrière l’entrée de ce dernier, dans un petit bâtiment annexe, se trouve une grande statue de Bouddha debout. L’intérieur du ubosot est quant à lui un appel à la sérénité, encore plus quand, sur le coup de 17h, les moines se regroupent pour procéder à des chants religieux.

interieur ubosot wat pho bangkok

Intérieur de l’ubosot du Wat Pho avec les moines en prières.

Tarif d’entrée : 200 ฿

Horaires d’ouverture : 8h00 – 18h30 (tous les jours, sauf exceptions mais plus rare que le Grand Palais)

Se rendre au Wat Pho

Depuis le Wat Arun, deux possibilités. Soit comme je l’évoque avant, vous arrivez après une balade en bateau et vous pouvez demander à être déposé sur un quai non loin du temple, soit vous traversez en prenant le ferry dédié à la traversée du Chao Phraya.

Le ferry ne coûte que 4 ฿.

quai tha tien riviere chao phraya wat pho

Vers le quai de Tha Tien, où se trouve le ferry entre le Wat Arun et le Wat Pho.

Bon à savoir

Dress code à respecter là aussi. En revanche, tout comme au Wat Arun, on peut vous fournir sur place de quoi vous couvrir (on vous demandera votre passeport comme caution…)

Si la fermeture du site dans son entier est indiquée à 18h30, certaines parties du temple ferment dès 17h, si vous voulez tout voir, anticipez et arrivez un peu avant 17h idéalement (pour voir par exemple le grand Bouddha debout à côté du ubosot, au fond du Wat Pho).

De plus, à 17h au ubosot, vous pourrez assister à la prière des moines, de quoi terminez la journée de manière zen et détendue !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5- Optionnel : marché aux fleurs

Temps de visite : 30 minutes

Selon votre état de fatigue générale (et je pense notamment au fait d’être avec des jeunes enfants ou pas), il est tout à fait possible vu son emplacement d’ajouter une visite à celles proposées ci-dessus.

Idéalement, cette visite peut se faire dans la foulée de celle du Wat Arun, avant de rejoindre le Wat Pho, mais cela dépend votre timing (si vous approchez de 17h, mieux vaut d’abord aller au Wat Pho, le marché aux fleurs étant toujours très actifs à toute heure).

orchidees marche aux fleurs de bangkok

Orchidées au marché aux fleurs.

Le marché aux fleurs est en réalité un marché dédié, certes aux fleurs, mais aussi aux épices, fruits et légumes. C’est donc un ensemble très coloré, vivant, car c’est des biens particulièrement achetés au quotidien.

Se rendre au marché aux fleurs

Si vous terminez votre visite du Wat Arun, vous pouvez reprendre le bateau bus (Chao Phraya Express) en direction de Saphan Taskin et descendre soit au quai Rajanee (N7), Yodpiman (ou Pak Klong Talad, N6-1) ou même celui du Memorial Bridge (Saphan Phut, N6).

Si vous terminez avant par la balade en bateau sur les canaux, vous pouvez demander au batelier de vous amener au quai du Yodpiman (ou demandez Pak Klong Talad, ce qui veut dire marché aux fleurs).

chao phraya yopdiman memorial bridge

Vue sur le Chao Phraya, le Memorial Bridge et le Yodpiman, en bas à gauche de la photo.


terrasse yopdiman bangkok

La terrasse du Yodpiman.

Enfin, si vous avez visité le Wat Pho d’abord, vous pouvez simplement rejoindre le marché aux fleurs à pied. En sortant par devant le temple (côté rivière), longez simplement la rue Maha Rat, vous tomberez sur le marché après un carrefour où se trouve une école d’un côté, un poste de police de l’autre et la traversée d’un pont enjambant le canal Rop Krung.

Bon à savoir

Le grand bâtiment derrière le marché aux fleurs, longeant la rivière est l’ancien dock qui servait à charger/décharger les navires. Rénové, il permet aujourd’hui de se restaurer, d’admirer la vue sur la rivière, avec en face le quartier de Kudee Jin et son église portugaise, et sur votre gauche, le pont en acier vert, le Memorial Bridge. Ce dernier a été construit au début des années 30 pour commémorer les 150 ans de la fondation de Bangkok, qui dès lors, obtenait son premier pont après 150 d’existence !

De plus, à 17h au ubosot, vous pourrez assister à la prière des moines, de quoi terminez la journée de manière zen et détendue !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6- Soirée en rooftop

Pour compléter cette belle journée, quoi de mieux qu’apprécier une vue panoramique au cœur de Bangkok. Vous pouvez pour se faire vous inspirer de mon article suggérant des lieux de sorties à Bangkok, où j’évoque les fameux rooftop de la ville.

Pour résumer, bien que le plus populaire (du moins le plus connu) soit le Sirocco, en haut de la tour Lebua, l’Octave, le long de Sukhumvit est un choix en vogue. Autre belle vue possible, depuis le bar du So Sofitel, qui donne sur le parc Lumphini.

vue so sofitel parc lumphini bangkok

Vue sur le parc Lumphini depuis le So Sofitel.

Enfin, option possible depuis cette année, le bar au sommet de la tour Mahanakorn, la plus haute tour de Bangkok avec ces 314 m.

vue haut tour mahanakorn bangkok

Sur le toit de Bangkok !

Bangkok en un jour : la carte

Pour vous repérer et résumer cette journée à Bangkok, voici une carte indiquant les points d’intérêts et lieux de commodités à proximité (restaurants, distributeurs, transports). Je vous ai aussi mis le circuit à pied dans chaque lieu pour ne rien louper du caractère unique de ces différents temples.

Des avis, suggestions, précisions ? N’hésitez pas à glisser quelques mots !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

Commentaires:

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Visiter l’essentiel de Bangkok en une journée

by Romain time to read: 20 min
2