Visiter le Doi Inthanon : Tout ce qu’il faut savoir

Visiter le Doi Inthanon : Tout ce qu’il faut savoir

Le Doi Inthanon est un parc national créé en 1954 et comptait parmi les 14 premiers parcs nationaux crées en Thailande. Situé à environ 70 km au sud-ouest de Chiang Mai, il est surtout connu pour abriter le plus haut sommet de Thailande, qui culmine à (seulement) 2565 m.

Au programme, cascades, nature et villages jalonneront votre parcours à travers ce parc, facile d’accès et sûrement l’un des plus connus en Thailande (surtout au nord). Perso, c’est un parc que je recommande volontiers pour avoir un aperçu sympa des montagnes du nord de la Thailande.

Se rendre au Doi Inthanon : mode d’emploi

Vu la distance, il faut compter 1h30 pour rejoindre l’entrée du Doi Inthanon depuis le centre de Chiang Mai. À cela, il faut rajouter une bonne heure et quelques 30 km pour atteindre le sommet.

vue globale montagne doi inthanon

La montagne du Doi Inthanon par temps clair.

Les options pour s’y rendre sont variées et pour les plus frileux en terme d’organisation, beaucoup de tours proposent une visite sur la journée (comptez minimum 1150 Bahts par personne pour se faire).

Se rendre au Doi Inthanon en transport public

La plupart d’entre vous s’y rendront en transport public. Pour se faire, rendez-vous à Chang Phuak Gate, la porte nord du carré central de la vieille ville de Chiang Mai.

À 500m au nord de la porte, vous trouverez le Chang Phuak Bus Station, c’est de là que partent les songthaews (pour rappel, les pick-ups avec rangées de sièges aménagés derrière) se rendant vers le sud de Chiang Mai, qui, dans ce cas, seront jaunes.

songthaew taxi doi inthanon

Un songthaew au Doi Inthanon.

En l’occurrence, la destination qui vous intéresse dans ce cas, c’est Chom Thong, la localité située au pied de la montagne du Doi Inthanon.

Coût : 20 Bahts / personne

Si vous précisez vous rendre au Doi Inthanon, ils devraient vous déposer au pied du Wat Prathat Si Chom Thong, d’où partent les songthaews locaux pour le Doi Inthanon. Si vous préférez une option avec air condition, il y a aussi des minibus qui partent de là.

Coût en songthaew : 140 Bahts / personne (hors entrée au parc national) || Coût en minibus : 180 Bahts / personne (hors entrée au parc national)

Vous pouvez aussi louer le véhicule pour vous tout seul et vous arrêter quand bon vous semble, comptez alors respectivement 1500 ou 1800 Bahts selon l’option songthaew ou minibus.

Depuis Chiang Mai directement, vous pouvez aussi faire appel au service d’un taxi, soit régulier (les bleu et jaune) soit via Uber. Dans ce cas, comptez de l’ordre de 3 000 Bahts pour la journée.

Se rendre au Doi Inthanon en moto ou voiture

Si comme moi vous préférez votre indépendance totale, vous pouvez toujours louer un scooter / motorbike ou une voiture. Compte tenu des faits déjà évoqué dans l’article sur la conduite en Thailande, je conseillerai plutôt la voiture qu’un 2 roues.

Il s’agit quand même d’une route de montagne et le scooter n’est clairement pas conseillé si vous êtes débutant. De plus, je tiens à rappeler que non seulement il vous faut un permis international (pour la voiture aussi), mais il faut un permit moto français, la spécificité de pouvoir conduire jusqu’à 125cm3 n’étant pas reconnue ici, vous n’aurez pas le tampon adéquat en obtenant le permis international.

route baan pa pong pieng - chiang mai

Un engin bien utile !

Ce qui, en d’autres termes, ne vous permettra pas d’être en règle et donc pas couvert par les assurances en cas d’accident. Si vous êtes en règle, la moto reste une option, sachez toutefois que montagne oblige, si vous vous y rendez en hiver surtout, prévoyez des vêtements plus chaud pour la montée.

Ceci étant clarifié, si vous optez pour la voiture, direction le sud de la vieille ville. Le but est de prendre la route 108. Pour se faire, depuis la route autour du carré central, vous pouvez bifurquer sur la gauche sur Thipanet Road, la route 108 sera tout droit au prochain carrefour.

Soit vous faites comme si vous vous rendiez à l’aéroport, en tournant à gauche au coin du carré sud-ouest. Puis, serrez à gauche (ne prenez pas le pont surélevé) et au lieu de tourner à droite (la route menant à l’aéroport), serrez toujours à gauche. La route 108 sera à droite au prochain carrefour (suivez Mae Hong Son sur les panneaux).

direction doi inthanon

En poursuivant environ 55 km tout droit sur la route 108, vous arriverez dans la localité de Chom Thong et un carrefour avec la route 1009 sur votre droite, menant au Doi Inthanon.

A propos du Doi Inthanon

Horaires d’ouverture : 5h30 – 18h00

Le Doi Inthanon est nommé d’après un des derniers roi du royaume Lanna, dirigé depuis Chiang Mai, le roi Inthawichayanon. Ce changement de dénomination s’opéra peu après sa mort (dès 1899) et fut choisit pour honorer ce roi soucieux de préserver les forêts de son royaume.

La montagne d’origine était connue sous les noms de Doi Ang Ka ou Doi Luang. Ce dernier signifiant « la grande montagne » (le Doi Inthanon étant une montagne assez plate et assez large, en plus d’être la plus haute). Quant à Ang signifie bassin/étang et Ka corbeau.

route doi inthanon - chiang mai

Cet autre nom fut donné par les habitants faisant référence à un étang qui aurait été vers le sommet et où de nombreux corbeaux venaient s’y abreuver.

De ce nom, il en reste un passage en forêt au sommet, le Ang Ka Nature Trail.

Tarifs d'entrée au Doi Inthanon

Pour les étrangers, le tarif est de 300 Bahts par adulte, 150 Bahts pour les enfants (normalement en dessous d’1m20 si je me fis au système des temples).

Si vous venez avec votre véhicule, il y a aussi un petit coût supplémentaire de 30 Bahts, 20 Bahts si jamais vous êtes à vélo.

Si vous êtes accompagné par un/une Thai (hors guide/chauffeur) le tarif est de 50 Bahts / adulte et 20 Bahts par enfant.

Gardez bien vos tickets

Aux environs du km 9 de la route 1009, vous aurez un checkpoint pour payer le droit d’entrée. Gardez bien vos tickets, car il y aura un second checkpoint juste avant d’accéder au sommet, de plus, si vous en aurez le temps, vous pourrez aussi voir la belle cascade de Mae Ya, située dans une autre zone du parc (voir plus bas dans l’article).

entree-Doi-Inthanon-National-Park

Quand vous verrez ça,
il sera temps de sortir le porte-monnaie 😉 Crédit photo

Notez que si vous ne faites que passer à travers le parc national pour vous rendre par exemple vers Mae Chaem, signalez le aux gardes et vous n’aurez pas à payer l’entrée (si vous ne comptez pas le visiter bien sûr), c’est d’ailleurs à ça que sert le second checkpoint.

Car si vous allez au sommet, vous irez tout droit après le 2e checkpoint tandis que vous prendrez la gauche sur la route 1192 si vous tracez votre chemin vers Mae Chaem et autre. Si les gardes vous voient aller tout droit et que vous revenez sur Chiang Mai ensuite, il vous faudra avoir un ticket.

À l’inverse si vous provenez de Mae Chaem et rejoignez Chiang Mai sans visiter le sommet, là encore vous n’aurez pas à payer le droit de passage (Mais vous pourrez du coup voir les cascades le long de la route principale gratos 😉 )

Le parc national est ouvert toute l’année, toutefois, les cascades peuvent s’avérer dangereuse pendant la saison des pluies, car le débit important impose d’y interdire l’accès. Cela arrive généralement que quelques jours par an, renseignez vous bien la veille ou l’avant-veille de votre visite prévue.

Visiter le Doi Inthanon en une journée

Je vais détailler juste après tout ce qu’il est possible de voir au Doi Inthanon, mais parce que la plupart d’entre vous n’auront qu’une seule journée à y consacrer, voici typiquement ce que vous pourrez y voir sur une journée, en terme de timing :

Si vous le pouvez (notamment si vous êtes en indépendant), je vous conseille d’inclure la cascade de Mae Ya qui vaut quand même le coup d’oeil.

Les points d’arrêts / intérêts à voir au Doi Inthanon

Il y a de quoi faire dans le parc et une journée est clairement pas assez pour vraiment tout voir. Le Doi Inthanon, bien que beaucoup visité, est assez vaste et selon la saison et la période de la semaine, vous pourriez bénéficier de plus de calme. Globalement de toute façon, c’est pas non plus la cohue comme ça peut l’être dans d’autres lieux touristiques (genre sur certaines îles).

La popularité du Doi Inthanon est due en partie à sa facilité d’accès et l’appréciation des Thais à venir y chercher un peu de fraîcheur. En effet, la température moyenne toute l’année se situe entre 20 et 30°C.

temperature doi inthanon

Les températures au Doi Inthanon au moment de la finalisation de l’écriture de cet article, en ce début novembre.

De plus, en hiver (à partir de novembre jusque février) les températures descendent avec une moyenne située entre 2 et 12°C au sommet (parfois même en dessous de 0).

Histoire de faire simple, je vais énumérer dans l’ordre les différentes visites possibles depuis l’entrée vers la montagne (la route 1009) partant de Chom Thong jusqu’à son sommet.

J’ajouterais ensuite quelques extras qui sont dans les parages, mais ne font pas directement parti du parc national ou pas accessible depuis la route principale.

Mae Klang Klang Waterfall (km 8)

La cascade de Mae Klang sera sur une bifurcation à gauche peu avant le premier checkpoint menant au Doi Inthanon. Elle est bien indiquée donc pas de soucis à avoir.

Arrivée au parking, s’alignent les boutiques et restaurants au bord de l’eau où viennent pique-niquer de nombreux Thais le week-end et à la bonne saison.

pique nique mae klang waterfall doi inthanon - chiang mai

Les Thais aiment bien pique-niquer à Mae Klang.

relax mae klang waterfall doi inthanon - chiang mai

proche mae klang waterfall doi inthanon - chiang mai

La cascade est à seulement 200 m du parking. C’est une belle cascade, très facile d’accès. Dévalant une pente sur 100 m de dénivelé, la plus haute qu’on admire depuis un point de vue aménagé dépasse les 25 m.

Relatif à la notion de fermeture, en saison des pluies ça peut donner ça…

mae klang waterfall doi inthanon - chiang mai

La cascade de Mae Klang sous un beau jour.

Pour ceux désireux de faire une petite balade nature, vous pouvez emprunter les escaliers à côté de la cascade.

Le chemin monte jusqu’au « tourist information center » (quelque 400 m) en longeant la rivière d’où coule la cascade de Mae Klang. Le tourist information est sinon accessible depuis la route principale puisqu’en bord de celle-ci.

Non loin de là, vous avez 2 « cascadettes », Pha Khun Na et Wang Khwai Waterfall, séparées de 200 m.

proche wang khwai waterfall

Proche de Wang Khwai Waterfall.

klang river doi inthanon - chiang mai

La petite rivière Klang est la principale parcourant le parc national.

Borichinda Cave (km 9)

Cette grotte est tellement méconnue que moi-même je ne l’ai encore visitée et j’ai un peu galéré à la situer sur une carte. Sans pouvoir la pointer précisément, j’ai réussi à savoir comment y accéder…

Malheureusement, celle-ci est fermée depuis 2015 et aux dernières nouvelles (octobre 2017, peu pas faire plus récent) l’accès est toujours interdit, même avec un ranger du parc… (Vu sur le site référent en anglais sur les parcs nationaux en Thailande)

Dommage, car cette « unseen » grotte est apparemment plutôt intéressante, avec des colonnes géantes et un interstice laissant passer la lumière depuis le plafond.

borinchinda cave doi inthanon

L’intérieur de la grotte, que l’on ne peut voir pour l’instant… Crédit photo John Spies)

Si jamais ça servira un jour (je garderai un œil sur cette info), voici comment s’y rendre :

Depuis la cascade de Mae Klang, revenez sur la route principale 1009, vous passerez alors le premier checkpoint un peu plus loin. Puis 300 m après vous verrez un chemin de terre sur votre droite. Si vous avez le véhicule approprié, vous pouvez vous y engager, sinon poursuivez à pied ça vaut mieux.

Vous aurez alors environ 2km en longeant la petite rivière Hoi avant d’arriver au pied de la grotte, normalement indiquée en Thai (voir le premier mot en titre sur la page facebook de la grotte qui possède aussi une série de photos).

Wachirathan Waterfall (km 21)

Probablement la plus connue du parc, c’est aussi très facile d’accès, vous n’aurez que quelques marches pour y accéder depuis le parking, lui-même accessible via une petite route de 500 m depuis la route principale (sur votre droite, si vous arrivez depuis Chiang Mai).

Cette belle chute va vous rafraîchir, car sa puissance et un petit vent suffit à vous balancer un peu d’eau sur le visage lorsque vous êtes à son pied (un vrai brumisateur géant naturel !).

vue globale de wachirathan waterfall doi inthanon - chiang mai

La cascade de Wachirathan vue depuis le parking.

wachirathan waterfall doi inthanon - chiang mai

D’un peu plus près.

zoom sur wachirathan waterfall doi inthanon - chiang mai

arc en ciel wachirathan waterfall doi inthanon

Son nom veut dire « Diamond Creek », ou en bon français, le ruisseau de diamant. À défaut de diamant, on peut apercevoir un arc-en-ciel du plus bel effet au pied de la chute par beau temps.

Sur la gauche, vous trouverez un chemin (qui peut être glissant et un peu rude pour certains) menant au sommet de la cascade. Sur place, vous avez un café / snack pour faire une pause.

wachirathan waterfall doi inthanon - chiang mai

chemin menant en haut de wachirathan waterfall au doi inthanon - chiang mai

Le chemin menant au sommet de la cascade.

en haut de wachirathan waterfall doi inthanon - chiang mai

haut wachirathan waterfall doi inthanon - chiang mai

Vue depuis le haut

Sirithan Waterfall (km 22)

Environ 2,5 km après les chutes de Wachirathan, vous aurez un petit panneau marron indiquant une chute sur votre gauche (en Thai et en Anglais). Il y a un espace pour se garer.

De là, un sentier et des escaliers mènent 200 m plus loin à une plateforme, permettant d’admirer cette chute de 50 m au milieu de la nature. C’est à ce jour la seule que je n’ai pas été voir personnellement, faute de temps.

Villages et rizières (km 23)

Moins connus et aussi moins facile d’accès, vous pouvez bifurquer sur la droite juste avant un petit pont enjambant un ruisseau. Vous pourrez alors vous rendre vers 2 villages de moyenne montagne (altitude de 1000 m) au milieu des rizières.

Le premier, à 3 km environ de la route principale, Ban Nong Lom, et le second, encore 3 km plus loin, Ban Phamon. C’est l’occasion de tester un homestay local comme le Bamboo Pink House.

bamboo pink house

La Bamboo Pink House de Ban Pha Mon. Photos by Peerawat Jariyasombat,
courtesy of Bangkok Post

Cette maison privée permet d’héberger jusqu’à 10 personnes. Pour un tarif à partir de 1700 Bahts / nuit, vous serez au cœur des rizières, dans un village abritant des gens de la tribu des montagnes Karen.

À savoir qu’il faut rajouter un frais revenant à la communauté de 20 Bahts par personne.

Les repas eux, sont facturés 120 Bahts par personne. Ce n’est pas donné dans l’ensemble, mais c’est pour une immersion totale dans la Thailande rurale.

Voir des photos de la Bamboo Pink House et sur le village de Baan Phamon.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester, mais ça me dirai bien. Ils demandent une réservation au moins 2 semaines à l’avance, mais apparemment, il est préférable de réserver au moins 3 mois à l’avance car pas mal demandé, surtout pour la période de récolte des rizières, vers fin octobre / début novembre.

Téléphone : +66 (0)81-166-4344
Email : surasitd@hotmail.com

Village de Mae Klang Luang (km 26)

Plus facile d’accès, mais du coup un peu plus visité, vous trouverez le village de Mae Klang Luang quelque 3 km après l’embranchement cité ci-dessus. Une petite route partant en contrebas sur la gauche (dans le sens pour monter au sommet donc) sera indiquée par Ban Mae Klang Luang.

Hors saison des rizières ça donne ça :

Ce village est aussi tout entouré de rizières. Ce n’est pas leur seule source de revenus, car ils produisent aussi leur propre café. Je m’étais déjà arrêté pour manger dans un petit restaurant local (c’était délicieux !) et j’avais testé un petit café de leur cru dans la boutique en face (en leur achetant un paquet de riz d’1kg, la totale quoi !)

Quand c’est bien vert, ça donne ça :

Vous trouverez du coup plusieurs homestays et des cafés plus restaurants locaux dans ce village qui reste assez calme et résolument charmant.

Si vous voulez vraiment vous faire la totale, notez qu’il est possible d’y faire un trek de 2h depuis Mae Klang, celui-ci passe à travers la forêt, des rizières et suit un cours d’eau jusqu’à une cascade « cachée », la pittoresque Pha Dok Siew Waterfall.

Sachant pour cette dernière qu’il est préférable d’avoir un guide pour vous y emmener.

pha dok siew waterfall

Pha Dok Siew Waterfall. Crédit Photo.

The Royal Project et Siriphum Waterfall (km 30)

Au carrefour avec la route 1284, en partant sur votre droite, vous traverserez le village Hmong de Ban Khun Klang avant d’atteindre la station du projet royal du Doi Inthanon, voulu par le défunt roi Rama IX pour introduire une agriculture plus moderne aux gens des montagnes et surtout développer et diversifier le type de cultures, pour une agriculture non dépendante de l’opium, jusqu’alors très répandu dans les montagnes du nord de la Thailande.

À la bonne saison, vous y verrez aussi des arbres à sakuras, notamment au bord de la route près de l’école (voir la carte plus bas pour savoir ou en trouver d’autres). Pour rappel, les sakuras sont ces fleurs ornementales que l’on peut voir aussi plus proche de Chiang Mai au Doi Pui, juste un peu plus loin que le Doi Suthep.

sakura doi pui chiang mai

Des arbres à sakuras, ça donne ça !

Vous trouverez sur place des hébergements, mais aussi une cascade, visible depuis la route principale 1284 qui se jette dans le vide depuis le haut de la montagne. Il est possible de s’en approcher via un sentier (moins de 50 m) accessible depuis le parking du Royal Garden Siribhume, un peu plus haut sur la gauche après le village (voir la carte en bas de l’article).

Vous pouvez aussi partir depuis le parking de la station, auquel cas vous passerez les jardins et la marche sera d’environ 800 m.

Headquarters et Hmong market (km 31)

De retour sur la route 1009, vous croiserez juste après les quartiers généraux du parc national (Doi Inthanon National Park Headquarters) le marché aux produits locaux des tribus des montagnes, pour beaucoup des Hmong.

hmong market doi inthanon - chiang mai

Marché Hmong.

Les 2 pagodes royales (km 41)

6 km après le marché Hmong, vous passerez le second checkpoint, continuez tout droit pendant 3.5 bons kilomètres de montée bien pentue, vous croiserez un point de vue discret sur la gauche, maintenant qu’une barrière de béton protège le virage, il n’y a plus de parking possible, ça reste faisable de s’y arrêter si vous êtes en 2 roues.

point de vue doi inthanon

Le viewpoint peu avant les pagodes royales.

Puis encore 550 m plus loi, vous aurez sur votre gauche le chemin d’accès aux pagodes via un petit pont.

Il y a des gardes à cet endroit car l’entrée aux pagodes est payante séparément – 40 Bahts / personne- , en plus du ticket d’accès au parc national précédemment payé…

C’est un petit montant, mais je ne me souvenais pas d’avoir dû payer ça la première fois… Vu que l’arrêt est « quasi » obligatoire, pourquoi ne pas l’intégrer directement dans le prix final du parc national…

pagodes royales doi inthanon - chiang mai

Phra Mahathat Napha Methanidon, la pagode marron, a été construite en 1987 pour honorer le 60e anniversaire du roi Bhumibol Adulyadej (de son nom dynastique Rama IX), récemment décédé et dont la cérémonie de crémation s’est déroulée sur la place Sanam Luang le 26 octobre dernier à Bangkok. Le nom signifie « par la force de la terre et de l’air ».

Phra Mahathat Naphaphon Bhumisiri, la pagode violette, a été construite en 1992 également pour honorer le 60e anniversaire de la reine Sirikit. Le nom signifie « être la force de l’air et la grâce de la terre ».

Les Thais viennent s’y recueillir, rendre hommage à la famille royale, mais aussi profiter de la vue et des jardins (et faire un tas de selfie…)

Pour les plus flemmards (ou ayant des difficultés), il y a des escalators permettant d’y monter. Pour les autres et pour la descente (pas le choix) ce sera les escaliers.

Par beau temps, se balader dans le petit jardin à côté de la pagode de la reine n’est pas désagréable, de plus, quand c’est dégagé, la vue est plutôt pas mal.

Kew Mae Pan nature trail (km 42)

Genre 500 m après les pagodes en continuant votre progression vers le sommet, vous verrez un parking sur votre gauche, avec probablement des gens en train de prendre des photos sur le bord droit de la route, la vue étant belle quand elle est pas dans le brouillard.

vue face kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

La vue en face du parking du Kew Mae Pan Trail.

Il est possible d’y faire une balade en pleine nature sur 2,5 km. Un guide local est obligatoire. Il s’agira normalement d’un villageois d’une tribu des montagnes Hmong.

Il vous faudra remplir le registre avec votre nom, nationalité et le nombre de personnes vous accompagnant puis payer le montant de 200 Bahts pour le guide (qu’importe le nombre de personne avec vous, c’est 200 par groupe).

départ du kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

Le point de départ de la balade.

Si j’ai pas trop aimé sur le moment qu’on m’impose quelqu’un histoire de soutirer encore des sous, j’ai relativisé car la balade vaut le coup et ça permet au moins de faire vivre quelques personnes.

La première partie passe par une forêt qui était superbement verte, avec beaucoup de mousse. On a longé un ruisseau jusqu’à une petite cascade puis traversé un petit pont pour enjamber le cour d’eau.

Nous avons continué en montée jusqu’à une partie recouverte de hautes herbes où il y a normalement un point de vue sur le versant de la montagne.

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

cascade kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

Notre guide Hmong traversant le petit pont.

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

Ambiance « mystique ».

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

Malheureusement le jour où j’y suis allé, j’ai manqué de temps car je tenais à rejoindre Ban Pa Pong Pieng avant la tombée de la nuit, donc j’avais fait moins de la moitié de la boucle et demandait alors à rebrousser chemin après la sorte de savane alpine (hautes herbes), de plus on avait un peu la tête dans les nuages (même si j’ai eu droit à une mini éclaircie).

Le reste de cette balade consiste normalement à longer la crête de la montagne un moment et permet donc une belle vue sur tout le versant ouest par beau temps. Cette partie vous amène jusqu’à un point de vue sur les 2 pagodes royales, avant de revenir dans la forêt et retourner au parking de départ.

C’est un « trek » est plutôt facile, comme ça peut être humide, ça peut s’avérer glissant donc préférer les baskets aux tongs.

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

La vue est … hum… comment dire. Bouché ce jour.

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

Ah ! une lueur d’espoir !

point de vue au kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

J’y croisais là des traces de griffes, car il y a des ours noirs d’Asie par ici, avec de la chance, vous pourriez croiser des petits cerfs aboyeur (oui oui), des gorals chinois (vaut mieux qu’un ours…), un genre de caprin (de la même famille que les chèvres ou les chamois plutôt, vu que c’est de la montagne).

C’est aussi un lieu d’observation d’oiseaux (valable dans tout le parc d’ailleurs), qu’on entend habituellement plus qu’on ne les voit mais on peut éventuellement apercevoir des souimangas à queue verte (aethopyga nipalensis), des moucherolles, des gobemouches à ventre roux (niltava vivida) ou même de piverts pour ne citer que ceux là puisqu’on y recense pas moins de 300 espèces dans le parc.

kew mae pan trail doi inthanon - chiang mai

Une trace d’ours sur un arbre, gloups !

La meilleure saison étant pendant les mois « d’hiver » entre novembre et février, la période jusqu’à avril étant propice, car de nombreux oiseaux migrent en ici pour s’y reproduire. La période a éviter étant entre juillet et octobre (ça tombe bien puisque le sentier est fermé d’accès pour rappel entre le 1er juin et le 30 octobre).

Niveau flore, vous ne serez pas en reste, de décembre à février, on peut par exemple y croiser des rhododendrons rouge, une espèce rare rencontrée plutôt dans les montagnes himalayennes. Le climat sub alpin du Doi Inthanon permet d’y voir d’autres types de fleurs sauvages comme des orchidées vandas.

Vous remarquerez sur cette rubrique le nombre de photos d’illustration, proportionnelles en nombre au plaisir pris pendant cette belle promenade.

Ang Ka nature trail et le sommet du Doi Inthanon (km 48)

Encore quelques km et vous voilà au sommet… Enfin presque. Il reste les quelques marches à côté du parking. Mais alors où est la vue me direz vous ? Et bien, il n’y en a pas…

C’est peut-être le sommet le plus facile à grimper du monde, il n’en reste pas moins dénuée de vue… Au lieu de ça, vous avez une station radar de la Royale Thai Air Force (qui fait aussi office de station météorologique).

sommet doi inthanon - chiang mai

Un jour de brume au parking du sommet…

sommet doi inthanon - chiang mai

sommet doi inthanon - chiang mai

Et voilà, vous y êtes !

sommet doi inthanon - chiang mai

chedi au sommet du doi inthanon - chiang mai

Petit chedi au sommet.

Juste à côté du parking, un petit chemin s’enfonce à travers la forêt de mousse. Après quelques centaines de mètres, un panneau vous indique l’altitude atteinte, un simple monticule au milieu de cette forêt humide toute l’année vous rappelle votre victoire, BRAVO, vous avez atteint un sommet !

Au plus haut se trouve en fait un petit chedi contenant les cendres du roi Inthawichayanon, qui avait demandé à y être placé à sa mort.

Prévoyez un pull pour ce sommet, car il y fait normalement assez frais toute l’année (surtout comparé au reste de la Thailande, avec peut-être une exception vers mars/avril/mai où là aussi, il doit faire un minimum chaud), souvent brumeux, surtout avant midi .

Peu avant le parking, à l’opposé du sommet officiel, vous trouverez une passerelle en bois sur le côté gauche de la route. Cette passerelle fait une petite boucle dans la forêt mousseuse sur un peu moins de 400 m.

ang ka trail doi inthanon - chiang mai

Le chemin du Ang Ka Trail ressemble à ça.

forêt au sommet du doi inthanon - chiang mai

Visites bonus

En supposant que vous ayez du temps (disons au moins 2 jours plein et donc 1 nuit sur place), voici, en plus de tout ce que j’ai cité ci-dessous, ce que vous pourriez ajouter comme visites.

Mae Ya Waterfall

Mae Ya est un peu à l’extérieur du parc national car pas situé le long de la route 1009 mais il faut bifurquer sur la droite directement depuis la route 108, peu après le carrefour avec la route 1009 (voir la carte en fin d’article).

Vous aurez alors un checkpoint et devrez vous acquittez des 300 Bahts d’entrée. Gardez bien le ticket, car c’est bien valable pour tous le reste du parc si vous visitez le même jour.

Une fois au parking, il vous restera environ 500 m à pied pour arriver au pied la cascade.

proche mae ya waterfall doi inthanon - chiang mai

Proche de la cascade de Mae Ya.

proche cascade mae ya saison pluie doi inthanon - chiang mai

En saison des pluies ça donne ça.

Moins visitée, c’est pourtant l’une des plus impressionnantes dans le coin. Dévalant 250 m sur plusieurs étages, le chute principale visible depuis le spot aménagé en bas dépasse les 40 m. La cascade forme comme un grand escalier sur une largeur atteignant 100 m.

Elle est par conséquent considérée comme la seconde plus large derrière la majestueuse chute de Thi Lo Su dans la province de Tak (près de la frontière avec la Birmanie).

mae ya waterfall saison pluie doi inthanon - chiang mai

Pendant la saison des pluies.

mae ya waterfall doi inthanon - chiang mai

En hiver.

La différence entre saison des pluies et hors saison est assez impressionnante, pas forcément en terme de débit d’eau, mais aussi en terme de couleur et d’ambiance.

douche mae ya waterfall doi inthanon - chiang mai

Un mec en train de kiffer son moment. Vous le voyez ?

Mae Pan et Huai Sai Lueang Waterfall

Mae Pan est une cascade dévalant 100 m de hauteur. Très peu visitée, elle est plus difficile d’accès, on y accède par un chemin de 500 m, longeant un petit précipice où se trouve le ruisseau en contrebas est un peu débordée par la végétation.

Le jour où j’y suis allé, j’étais absolument seul (avec juste une araignée qui m’a surpris en manquant de me faire tomber…).

mae pan waterfall doi inthanon - chiang mai

L’accès à la cascade depuis le bout du parking, lui même au bout de la route.

sentier mae pan waterfall doi inthanon - chiang mai

sentier mae pan waterfall doi inthanon - chiang mai

Un chemin ? quel chemin ?

chemin mae pan waterfall doi inthanon - chiang mai

mae pan waterfall doi inthanon - chiang mai

mae pan waterfall doi inthanon - chiang mai

araignée mae pan waterfall doi inthanon - chiang mai 7

La coupable qui m’a fait tressauter !

C’est aussi un lieu pour camper et il y a une autre cascade à l’entrée du camp, Huai Sai Lueang, facile d’accès elle puisqu’un chemin de quelques mètres depuis le parking vous emmène au pied de celle-ci.

C’est depuis le camp de Mae Pan que vous pouvez rejoindre les rizières de Ban Pa Pong Pieng (voir ci-après).

huai sai lueang waterfall doi inthanon - chiang mai

La cascade de Huai Sai Lueang.

Ban Pa Pong Pieng

Si vous êtes dans le coin pendant la saison des rizières (entre juillet et début novembre), je vous suggère de vous rendre au village de Pa Pong Pieng, où se trouvent selon moi les plus belles rizières de Thailande.

Par soi-même un 4×4 ou une bonne moto cross est indispensable mais il est aussi possible de demander au ranger du parc de vous y emmener (moyennant 700 Bahts aller-retour), vous pouvez dormir sur place dans l’un des homestays, tous à 500 Bahts par nuit / personne (dîner et petit dej inclus).

rizières de baan pa pong pieng - chiang mai

Les environs du Doi Inthanon

Je vais parler pour la zone vers Chom Thong puisque c’est celle que je connais, mais les environs du Doi Inthanon valent le coup d’œil si vous avez le temps (et êtes curieux et indépendant).

On y croise une vie typique de campagne et des paysages agréables, entre rizières et montagnes. J’ai déambulé dans ce coin alors que je revenais de la cascade de Mae Ya pour revenir sur la route 1009.

Au lieu de revenir via la route principale 108, ce qui serait normalement le plus rapide, j’ai coupé à travers les villages (merci à mon GPS), croisant des villageois s’activant dans leur rizière, admirant les temples dépassant des champs et forêts entourant la montagne en toile de fond qui complétait ce beau tableau.

Dormir au Doi Inthanon

Si vous souhaitez dormir sur place, vous aurez plusieurs choix. Il y a ceux déjà évoqué dans l’article, à savoir rester dans l’un des homestays des villages peuplant la montagne (Mae Klang, Khun Klang, Pa Pong Pieng, pour ne citer que ceux-là).

Il y a aussi des campements près du Royal Project, à la cascade de Mae Pan, mais aussi vers Chom Thong.

Pour quelque chose de plus moderne ou confortable, il faudra rester vers les zones plus urbanisés donc soit à Chom Tong, soit de l’autre côté vers Mae Chaem (plus proche du sommet).

J’avais pour ma part testé le Baan Sunlomjoy, qui, pour 700 Bahts, offre un minimum de confort avec une superbe vue sur la montagne et les champs de riz à côté.

vue terrasse baan sunlomjoy chom thong doi inthanon

La vue depuis la chambre du Baan Sunlomjoy.

baan sunlomjoy chom thong doi inthanon

chambre baan sunlomjoy chom thong doi inthanon

Un que je m’apprête à tester d’ici quelques jours, plus moderne et pourtant moins cher, le Smile Place (à partir de moins de 500 Bahts).

Si juste un dortoir vous suffit, le Inthanon Hostel devrait faire l’affaire, avec un tarif inférieur à 200 Bahts.

Pour plus de luxe, le Doiintanon View Resort serait un bon choix (à partir de 2600 Bahts, soit 68€).

Si jamais vous restez plutôt de l’autre côté vers Mae Chaem, voici mes suggestions :

Kwan-lah home stay, avec des dortoirs à partir de 230 Bahts et des chambres familiale pour à peine plus de 20€, le tout dans une maison de campagne, pas désagréable.

Chadaporn Rentroom, des chambres double assez neutre mais à petit prix (400 Bahts, donc environ 10€).

– Un choix similaire serait le Phu Chaem House à moins de 600 Bahts.

– Pour les budgets plus large, et l’expérience d’une nuit en pleine campagne, au milieu des rizières, le Kowit Maechaem Farmhouse propose des huttes plutôt confortables, récemment rénovés.

Que faire au voir au Doi Inthanon : la carte

Pour clarifier la lecture de la carte, j’ai enlevé par défaut les attractions secondaires et autres noms évoqués dans l’article.

Si vous voulez les ajouter à la map, ouvrez le menu en haut à gauche de la carte ci-dessous :


Vous revenez du Doi Inthanon, un avis, une question ? Je suis tout ouïe !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

Visiter le Doi Inthanon : Tout ce qu’il faut savoir

by Romain time to read: 23 min
0