Visite du chedi That Luang et Patuxai de Vientiane

Visite du chedi That Luang et Patuxai de Vientiane

Pour cette ultime journée, Jitima prenais le bus de bon matin pour rentrer sur Bangkok. Pour ma part je pouvais rester une journée plus, afin surtout de récupérer mon passeport avec mon nouveau visa tout beau tout frais. Cela me permit de pouvoir un peu plus apprécier la capitale Laotienne que notre visite en coup de vent du premier jour.

Après mon passage au consulat Thaï je me dirigeais vers la station de bus histoire de vérifier les horaires et de réserver mon billet, sachant que pour le retour je faisais une halte à Udon Thani plutôt que de rentrer par un bus de nuit avant de reprendre l’avion retour vers Bangkok (c’était juste histoire de changer de Nong Khai mais au final j’aurais rien le temps de voir d’Udon).

Une fois chose faite je me faisais déposer en tuk tuk vers mon point de départ, le Pha That Luang (Grand Stupa) monument national représentant la foi bouddhiste et la souveraineté du Laos, c’est le plus important du pays (son dessin est visible sur les billets de banques)

L’anecdote du jour, comme je l’évoquais dans un article plus tôt, Vientiane fût pratiquement rasé par les Siamois pour montrer leur dominance en 1828, et c’est nous la France qui la reconstruisirent à la fin des année 1890 alors que la ville était presque redevenue une jungle… Elle devint alors la capitale du protectorat du Laos en 1899. C’est pendant cette période que la plupart des monuments furent rénovés (enfin y’avait plus grand chose malheureusement)

La ville elle-même ne comprend pas plus de 200 000 habitants (130 000 estimés en 2004…) et plus de 700 000 si on inclut la périphérie, on est loin des millions des autres villes asiatiques.

Paiement du ticket retour pour Udon Thani en Thailande.

Paiement du ticket retour pour Udon Thani en Thailande.

Pha That Luang Vientiane

Statue du roi Setthathirath, considéré comme le fondateur de la ville (en 1560), c'est aussi l'initiateur du That Luang.

Statue du roi Setthathirath, considéré comme le fondateur de la ville (en 1560), c’est aussi l’initiateur du That Luang.

Au Pha That Luang de Vientiane Laos

Après 15min de marche j’arrivais au Patuxai. Au milieu de l’avenue Lane Xang, ce bâtiment le symbole de la ville le plus reconnaissable apres le chedi That Luang, mais qu’est-ce que c’est au juste ?

Et bien c’est un peu comme un arc de triomphe dont le design s’en inspire assez volontairement (d’ailleurs l’avenue Lan Xang qui mène à ce monument est populairement appelé les « Champs-Elysées » de Vientiane… comme je le disais auparavant. La construction débuta en 1962, en mémoire des victimes de la guerre au Laos (une guerre civile qui mit fin à la monarchie au Laos). En manque de matériaux, ils construisirent celui-ci à partir de stock de ciment provenant des américains et qui devait servir à la construction d’un nouvel aéroport, cela lui valut du coup le joli sobriquet de « piste verticale », il n’a jamais été terminé à 100%… une des raisons étant que peu après le début de la construction, c’était la guerre du Vietnam qui débutait et touchera grandement le pays… avec en moyenne une bombe toute les 8 minutes, 24h/24 pendant 7 ans !

Le détail du jour, il n’avait pas de nom officiel jusqu’à 1975, date à laquelle, bien que tout récent, une rénovation fût apporté au monument pour lui donner son aspect actuel alors que le parti communiste “ Pathet Lao“ prenait définitivement le pouvoir.

patuxai vientiane laos

Arrivé au Patuxai, sorte d’arc de triomphe à Vientiane Laos

Plafond du Patuxai Vientiane Laos

L’escalier en colimaçon menant au sommet.

L’escalier en colimaçon menant au sommet.

Des étudiantes en visite, reconnaissable par leur chemise blanche et un sarong noir en guise de jupe.

Des étudiantes en visite, reconnaissable par leur chemise blanche et un sarong noir en guise de jupe.

C'est eux même qui le disent...

C’est eux même qui le disent…

Traduction : « A l’extrémité nord-est de l’avenue Lane Xang s’élève une énorme structure ressemblant à l’Arc de Triomphe. C’est le Patuxay ou Porte de la victoire de Vientiane. Construit en 1962 (Année 2505 du calendrier Bouddhiste), mais jamais complété dû à l’histoire turbulente du pays. De plus près il apparaît encore moins impressionnant, comme un monstre de béton. De nos jours, la place est utilisée comme espace de détente par les habitants de Vientiane et le 7ème étage au sommet du monument sert d’excellent point de vue sur la ville. »

Une fois les 2 principaux site de la ville vue il me restait à voir les temples, ceux aperçus le premier jour, à savoir, le Wa Si Saket et le Wat Phra Keo.

Quand on voit le feuilleton 3G que c'est en Thailande, ça me fait doucement marrer quand on voit que même ici dans un pays très pauvre on évoque déjà le 4G... (bien qu'en réalité il est aussi en phase de test à Bangkok et True, un des opérateurs Thaïlandais, commence même à l’exploiter, mais bon c'est pas près d'être déployé dans tout le pays encore... et encore là c’était en 2012 !)

Quand on voit le feuilleton 3G que c’est en Thailande, ça me fait doucement marrer quand on voit que même ici dans un pays très pauvre on évoque déjà le 4G… (bien qu’en réalité il est aussi en phase de test à Bangkok et True, un des opérateurs Thaïlandais, commence même à l’exploiter, mais bon c’est pas près d’être déployé dans tout le pays encore… et encore là c’était en 2012 !)

Le marché du matin, la Talat Sao (le son « ch » n'existant pas en Lao, alors qu'en Thai matin se dit « chao ») A côté on distingue un nouveau shopping mall moderne dont la construction a débuté 2 ans auparavant.

Le marché du matin, la Talat Sao (le son « ch » n’existant pas en Lao, alors qu’en Thai matin se dit « chao ») A côté on distingue un nouveau shopping mall moderne dont la construction a débuté 4 ans auparavant.

Construction-Talat-Sao-Vientiane-2010

Celui-ci comprend un hôtel de luxe, un centre commercial (un autre bâtiment existait déjà en fait dès 2007, le Talat Sao Mall) et une salle de cinéma moderne dont le centre de Vientiane était dépourvu jusque-là.

Voici un itinéraire de ma visite du jour :

Itinéraire d’une journée de visite à Vientiane.

Laos-Alexandre-199

Pour un voyage personnalisé et authentique au Laos, vous pouvez prendre contact avec Alexandre, l’expert local de l’agence TraceDirecte.

La demande de devis est gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via leur espace client et même l’appeler au Laos avec un numéro gratuit si vous souhaitez plus d’informations !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m’attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l’Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d’expatrié en Thailande et sur les pays d’Asie, pour ceux qui serait tenter par l’aventure de l’expatriation, ceux qui rêvent d’Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

2 Avis

  1. Mario 4 années ll y a

    Je ne savais même pas qu’on pouvait monter en haut du Patuxai pour la vue. Bon, j’ai loupé ça !

    • Auteur
      Romain 4 années ll y a

      Ben en fait c’est comme pour l’arc de triomphe à Paris, c’est payant, la différence étant qu’ici à Vientiane c’est pas cher donc je me suis dit pourquoi pas !

Laisser un commentaire

Visite du chedi That Luang et Patuxai de Vientiane

by Romain time to read: 4 min
2