Laos : Balade en moto vers les grottes de Vang Vieng

Laos : Balade en moto vers les grottes de Vang Vieng

Comme nous ne restions pas longtemps (nous repartions le lendemain après-midi) nous voulions faire l’effort de nous lever tôt. Au programme, louer une mob et partir dans les environs, si je me levais effectivement à 7h c’était juste pour prendre quelques photos avec la lumières matinale, la fatigue nous clouera finalement encore quelques heures au lit…

vue des collines entourant vang vieng

Prise direct au réveil à 7h00 pétante.

vue globale vang vieng

Les montgolfières sont dans les airs.

Au final, nous nous levions assez tard… L’heure direct de prendre le déjeuner plus que le petit… Nous allions dans un autre restaurant que la veille, au final tous les restaurants de cette rue (celle partant juste à gauche de l’entrée du Popular View en sortant) se valent, ils offrent des menus similaires et la belle vue sur les pics rocheux faisant face.

Une fois repus, nous retournions à l’hôtel pour leur prendre une moto vu qu’ils en ont en location. Normalement, le prix est compris entre 30.000 et 40.000 kip (entre 2€30 à 3€70)
Le réservoir étant vide il nous a fallu trouver une station essence. On trouvera en demandant au proprio de l’hôtel. Une fois le plein fait nous étions tranquilles pour notre balade du jour.

buffalo dans la riviere à Vang Vieng Laos

Quelques heures plus tard il est l’heure du bain pour les buffles, il est 11h et il était aussi temps de nous lever…

6-Pont enjambant riviere Vang Vieng

Nous traversions le petit pont en bois au pied de notre hôtel et tracions vers les montagnes, directions les grottes puisqu’il y en a apparemment pleins dans les environs. Et en effet, moins d’1km après notre départ nous croisions déjà un panneau en indiquant une (plusieurs en fait) et souvent cela indique aussi un ruisseau permettant de se relaxer dans les fameuses chambres à air (le tubing) mais en cette saison (c’était en Février) tout était sec…

N’ayant pas de programme pré établi nous suivions donc ce premier panneau et atterrissions sur un petit parking, payant, 10.000 kip (moins d’1€). La montée se fait sur un parcours un peu chaotique quoique pas vraiment difficile. De là, il y avait une vue pas désagréable sur Vang Vieng.

Les grottes, au nombre de 2 sont particulièrement étroites. Il est vivement conseillé d’avoir une lampe de poche, en général, ils en proposent en location sur les parkings.

la route traversant vang vieng

A la recherche d’une station essence.

pont en bois traversant la rivière à vang vieng

Traversé (délicate) du petit pont en bois juste en bas de notre hôtel qu’on voit en fond derrière ma tête (avec l’étage non fini)

chemin bordant la rivière à vang vieng

panneau indiquant une grotte à vang vieng

Au premier panneau indiquant un truc on fonça tête baissée.

intérieur d'une petite grotte à vang vieng

L’entrée d’une grotte, oui oui c’est minuscule dedans, si la, le trou au fond qui ressemble à une tête avec un cône dessus !

Monter vers une grotte Vang Vieng Laos

Ça grimpe, le chemin se devine à peine.

intérieur sombre d'une grotte étroite à vang vieng

Si vous n’êtes pas claustrophobe, aimez l’aventure et l’adrénaline c’est fait pour vous ! Vu l’étroitesse et le noir ambiant on s’enfoncera pas vraiment loin. C’est une expérience assez flippante (j’avais en tête les images du film « The Descent »).

Nous ne croiserons pas grand monde niveau touristes. Les rares personnes que nous croiserons seront quelques gamins du coin. Un groupe notamment de 3 d’entre eux, réclamant assez vite des sous, ou du moins des biscuits. Nous leur filerons le reste de notre bouteille d’eau, car c’est tout ce que nous avions à leur offrir. Cela suffira à égailler leur journée !

N’ayant plus d’eau nous nous arrêtons au Sabaidee garden, qui fait mini snack et guesthouse également, le proprio est un gentil monsieur, la soixantaine, éduqué, il est Thaïlandais et a vécu quelques années à l’étranger dont en France notamment (et parle donc un Français plutôt décent !) quand on le voit là dans la cambrousse au fin fond du Laos, on se demande vraiment comme il a atterri là.

En discutant celui-ci nous dit de nous méfier des « fausses grottes », des panneaux indiquent une grotte (notamment en utilisant le nom de la plus connue du coin, la fameuse Phu Kham) et vous emmène vers un coin où il n’y aura rien de particulier (des petits trous dans la paroi sans grand intérêt, un peu comme notre premier arrêt en somme…) mais qu’il y aura évidemment besoin de payer (comme notre parking…).

Retour sur chemin après une grotte à Vang Vieng Laos

De retour vers le chemin principal.

chemin de terre rouge vang vieng

paysage autour de vang vieng

Superbe paysage de Vang Vieng.

tracteur de passage à vang vieng

veres la route menant à la grotte du blue lagoon à vang vieng

maison à côté du blue lagoon à vang vieng

En arrivant au blue lagoon.

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

6 Avis

  1. Tony 4 années ll y a

    Pas mal l’arnaque à la grotte et au parking.
    On a voulu nous faire un coup dans le style à Hoi Han au Vietnam : tu dois garer ton vélo dans un parking payant à proximité de la route de la plage. Les vélo vietnamiens passaient et les cyclistes étrangers avaient droit à des coups de sifflet énervés si ils ne voulaient pas parquer leur cycle.

    C’est marrant de revoir Vang Vieng après une année. Ça construit toujours apparemment. Le drapeau rouge en haut de la montagne me rappelle de bons souvenir mais je n’ai pas fait de grotte par contre. Alors avec les images de The Descent encore moins ! T’es malade ! Me sors pas un truc comme ça si on fait une grotte un jour ensemble. 🙂

    • Auteur
      Romain 4 années ll y a

      Ahah ! Je t’avouerai que sur le coup c’était très flippant, super étroit et d’un noir absolu sans lampe de poche, mais souvenir inoubliable ! Tu devrais essayer je t’emmènerai lol !
      Tu y étais allé quand a Vang Vieng ?

  2. Louise 3 années ll y a

    J’étais à Vang vieng en février aussi ^^ J’ai évité une arnaque du même type mais pour escalader la montagne !! Par contre j’ai pas ce souvenir là du blue lagon. Il y en avait plusieurs ?

    • Auteur
      Romain 3 années ll y a

      C’est que tu as dû tomber dans le piège alors ! C’est justement ça « l’arnaque », on te présente un lieu comme étant l’attraction locale, les photos là c’est le vrai blue lagoon, les autres utilisent le même « titre » pour attirer des visiteurs et payer un emplacement parking ou autre…

  3. Rattana 2 années ll y a

    Merci pour le partage de ton récit de voyage.
    C’est aussi au programme la balade en moto cet été 2015.
    Il est vraiment difficile de trouver une station d’essence là-bas pour la moto ?

    • Auteur
      Romain 2 années ll y a

      Une station oui, par contre tu trouveras à peu près partout des échoppes avec de l’essence en bouteille sur les bords des routes 😉

Laisser un commentaire

Laos : Balade en moto vers les grottes de Vang Vieng

by Romain time to read: 3 min
6