Haut
  >  Voyage en Malaisie   >  Cameron Highlands   >  Tanah Rata, un pied à terre pour visiter les Cameron Highlands
Tanah Rata - Cameron Highlands

Nous partions ce matin-là très tôt depuis la tour Komtar de Penang. Sans savoir exactement où se trouve l’arrêt de bus… On avait à peine un battement de quelques minutes… Le temps d’essayer de faire le tour du bâtiment, demander où ça pourrait être, mais comme il était super tôt y avait pas grand monde dans les parages…

Au final, on finira par trouver une série de boutiques qui vendent des tickets de bus dont la nôtre qui m’imprimera expresso nos tickets et l’on montera direct dans le bus qui était déjà là. Pour info, j’avais réservé les tickets en ligne en utilisant ce site : http://www.busonlineticket.com mais il fallait donc trouver l’agence pour pouvoir obtenir le billet physiquement (à défaut de pouvoir l’imprimer nous-même)

komtar penang de bon matin
bus penang cameron highlands

 

Trajet Penang – Cameron Highlands : coût des tickets 39.85 RM par personne (soit un total de 79.7 RM à deux, environ 17 €)

Welcome to Tanah Rata

Il nous faudra tout de même 7 bonnes heures (pause incluse) pour atteindre notre destination. Plusieurs raisons à cela, la première étant que pour atteindre les Cameron Highlands, il faut donc, altitude oblige, prendre une route de montagne qui ralentit d’autant la progression qu’on a eu droit à des bouchons… Et c’est donc la seconde raison. Nous étions un Samedi et apparemment les Cameron Highlands sont très prisés le week-end par les Malais. Et comme c’est en montagne la route n’est pas large, juste une double voie, mais les gens se garent le long de la route et un peu n’importe comment à chaque marché qu’on croisait.

En l’occurrence, les Cameron Highlands comportent 3 petites bourgades, depuis Penang, dans l’ordre il y a BrinchangBerinchang et Tanah Rata. Dans notre cas, le terminus de notre bus était Tanah Rata.

En arrivant, on se contenta de suivre un rabatteur, le seul qu’il y avait, car on n’avait pas d’hôtel et un peu la flemme de chercher. On atterrissait donc au Cameronian Inn, un peu en retrait mais accessible à pied bien qu’on nous y emmena en van. Vu le budget (70 RM) c’était correct donc on prenait la chambre et partions direct découvrir les environs.

hotel-cameronian-inn-cameron-highlands

L’extérieur de l’hôtel Cameronian Inn.

chambre-hotel-cameronian-inn-cameron-highlands

Notre chambre au Cameronian Inn.

Le moins qu‘on puisse dire, c’est que l’architecture fait irrémédiablement penser à ce côté « montagnard » des lieux. Malheureusement, on ne verra pas grand chose ce jour… Après un repas décevant pour le déjeuner (le seul resto qui a l’air « moderne »), on se demandait quoi faire… Hésitant à se louer un scooter comme à notre habitude pour explorer les environs, on y renoncera en voyant le ciel se couvrir sérieusement, d’autant que l’après-midi était déjà bien entamée.

On décida donc d’aller juste se balader dans le coin immédiat, en commençant à marcher le long de la rue principale pour se rendre dans un jardin indiqué sur une carte locale. Là, on se fait « attraper » par un groupe de jeunes filles et un autre couple de touristes pour assister à leur petit show de danse et leur donner une note.

rue Tanah Rata Cameron HighlandsFruits Tanah Rata Cameron Highlands

Petite danse de la pluie ?

On n’y voit pas d’inconvénient comme on en attend pas plus que ça du jardin, on prend notre temps. Nous voilà dans ce petit parc public (qui était peut-être le jardin où on allait…) à regarder ces jeunes filles danser pendant une petite minute, manifestement, elles s’amusent bien. On doit donner une note sur 5 000 (drôle de notation, mais bon…).

On est bon joueur, nos voisins touristes en plaisantant leur disent que ça vaut plus et elles bondirent de joie ! Quand vint alors notre tour de donner notre note, on leur fit le même commentaire avec donnant une note double, re bonds de joie ! Comment faire plaisir simplement !

Sans savoir si c’était parce qu’ils savaient que la pluie arrivait tout le monde est parti en l’espace top chrono véridique de 10s ! On se retrouvait là tout seul au milieu du parc avec en effet la pluie qui commençait à tomber.

Petite danse Tanah Rata Cameron Highlands

Quelques pas de danses.

Personne apres danse Tanah Rata

Seule après le show rapide comme l’éclair…

Tanah Rata, l’ennui était pas loin…

Il nous faudra attendre une bonne heure pour attendre que la pluie cesse enfin. Vu l’heure, on décidait de revenir sur la rue principale et se poser tranquillement à un café. On se prendra un petit verre, pour ma part, de fraise puisque c’est la spécialité locale, dommage qu’il mélangeait avec trop d’eau… Pendant ce temps la pluie continue de tomber par intermittence…

On ne bougera de là que pour aller manger notre repas du soir (bien qu’aurait pu manger au même endroit). Donc pas loin à aller puisque c’était quelques mètres plus loin au « Restoran Sri Brinchang » qui porte un nom à confusion vu qu’ici, on est à Tanah Rata… Mais c’est normal, car le Mont Brinchang est le nom de la montagne principale du coin. Ce restaurant sert des plats typique du sud de l’Inde, servit dans une feuille de banane en lieu et place d’une assiette.

Pluie parc public Tanah Rata Cameron Highlands

En attendant que la pluie cesse…

Rue principale Tanah Rata

La rue principale de Tanah Rata.

Traditionnellement, on mange avec les doigts, pour ma part, j’avais quand même des couverts. Le ventre bien plein, on rentrait à notre hôtel. On avait pris auparavant le temps de regarder les prix pour les tours allant dans les Cameron Highlands. Comme le temps n’était pas terrible et que nous comptions donc pas rester vraiment longtemps, on optait pour un tour d’une journée seulement, c’est rare, mais Tanah Rata nous donnait vraiment ce sentiment « d’ennui ».

On prenait nos tickets à l’hôtel, car ils avaient une réduction, le tour était à 40 RM par personne au lieu de 50 RM pour la journée découverte dans les plantations, incluant la visite de la forêt de mousse et l’usine de fabrication du thé de la compagnie à qui finalement appartient à toutes les plantations (BOH).Cosy place Tanah Rata

jus de fraise Tanah Rata - Cameron Highlands

Jus de fraise décevant…

Restoran Sri Binchang - Tanah Rata

Au restaurant Sri Binchang.

Restaurant Indien - Tanah Rata

Un curry Indien, ça vous tente ?

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tanah Rata, un pied à terre pour visiter les Cameron Highlands

by Romain time to read: 5 min
0