Haut
  >  Voyage à Singapour   >  Pulau Ubin – une autre facette de Singapour et une île préservée

Pulau Ubin est une île située au nord-est de la principale île de Singapour. L’occasion de remonter le temps puisque Pulau Ubin représente vraiment la dernière zone de Singapour restant au plus près de ce qu’était ce petit pays péninsulaire, il y a 60 ans, avant que ce dernier ne prenne son élan vers la route de la modernité.

C’est-à-dire un pays composé majoritairement de jungle tropicale, de villages avec maisons traditionnelles chinoises qu’on nomme Kampong (même si différentes des Kampong malaisiennes).

Pulau Ubin est particulièrement adaptée pour une balade à vélo puisque celle-ci comporte plusieurs pistes cyclables, mais aussi des sentiers pédestres, sillonnant dans la jungle, parsemée de petits lacs formés par les restes des carrières de granits qui étaient exploités sur l’île. 

Après vous avoir emmené au sud de Singapour dans les îles St John et Kusu, je continue donc mon périple dans les îles autour de Pulau Ujong, l’île principale composant la cité-État de Singapour. L’occasion encore une fois de se mettre au vert et d’illustrer que Singapour ne résume pas ni à une jungle urbaine ni qu’à ces seuls jardins comme Gardens by the Bay, aussi populaire soient-ils.

mangrove pulau ubin singapour

Petit tour à vélo sur Pulau Ubin

Je faisais la transition entre la Marina, d’où je venais, après mon tour sur les îles St John et Kusu, et arrivais au quai de Changi pour Pulau Ubin alors que l’après-midi est déjà bien entamé.

Pas le choix, faut faire avec ! La différence sur le transport entre cette île et celle de la matinée est flagrante. Ici, on emprunte un bateau local appelé bumboat, tout en bois et d’une capacité dépassant à peine les 10 personnes.

En arrivant sur l’île, je suis un peu inquiet niveau météo car j’aperçois au loin ce gros nuage noir menaçant, mais qu’à cela ne tienne, j’y suis j’y reste et me voilà à louer un vélo pour partir à la découverte de l’île.

changi point ferry terminal singapour

L’extérieur de l’accès au quai Changi Ferry Point.

quai changi point ferry terminal singapour

bumboat singapour pulau ubin

Les quelques passagers se rendant à Pulau Ubin en même temps que moi.


quai arrivee pulau ubin singapour

À l’arrivée sur l’île.


arrivée sur pulau ubin singapour

Un rare bout de ciel bleu auquel j’aurais droit sur Pulau Ubin.


bateau pulau ubin singapour

Des fermes à poissons flottent dans la zone.


village pulau ubin singapour

Un aperçu du village principal de Pulau Ubin.


carte pulau ubin singapour

Une carte de l’île affiché publiquement à côté du village.


location velos pulau ubin singapour

Difficile de se croire à Singapour.

Pour un VTT de base, comptez 7 $S la journée. Les horaires d’ouvertures des loueurs étant généralement 9h-18h en semaine et 8h-18h les week-ends et jours fériés.

Il faut en revanche ramener le vélo un peu avant de toute façon (on m’avait dit de revenir pour 17h30). Il y a l’embarras du choix puisque pratiquement toutes les maisons du village à côté du quai louent des vélos (VTT, tandem, vélos pour enfants etc.)

En prenant le vélo, on me brief vite fait sur ce qu’il y a à voir et on me file une carte pour me repérer. De toute façon, vu le temps qu’il me reste, je vais surtout me concentrer sur une zone de l’île, en l’occurrence la partie Sud-est, vers laquelle je suis arrivé.

Et c’est vers la zone indiquée « Beach n’ mangrove » de ma carte que je me dirigeais en premier.

map palau ubin ile nord singapour

La carte de Pulau UBin qu’on me refilait au loueur de vélo.

Sensory Trail

Comme son nom le suggère, ce sentier se veut un parcours « sensoriel ». Bon perso, je n’ai pas particulièrement ressenti d’odeur ou d’autres sens particulièrement mis en avant autre que ma vue, mais c’est une bonne introduction sur la nature sauvage de l’île. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les poules qu’on voit là sont normalement des poules sauvages, qui ont la particularité de pouvoir voler.

C’est une promenade facile qui peut se faire à pied si vous avez le temps et prend environ 1 heure à compléter. Cela vous mènera à travers la plantation du village de Pulau Ubin, où sont plantés des arbres fruitiers (papaye, banane, ramboutan, fruit à pain, etc.).

Pour ma part, je ne m’attardais pas trop là et poursuivais vers le bord de mer. Alors que je passe ces cocotiers et cette jungle tropicale, j’ai encore du mal à réaliser qu’on est bien à Singapour.

cocotiers sensory trail pulau ubin singapour

Les cocotiers de Pulau Ubin.


singe sensory trail pulau ubin singapour

Un singe croisé là.

Après quelques minutes seulement, j’arrive vers un petit bout de plage ou quelques vélos stationnaient déjà. La marée est haute, donc difficile d’imaginer une « plage » en tant que tel, mais j’ai cru comprendre que c’est un spot pour pique-niquer au bord de l’eau.

Le temps de faire 2-3 photos et j’enfourchais de nouveau mon vélo déglingué, en pensant faire une petite boucle dans la zone, je commençais à longer le même chemin en suivant le bord de l’eau, tout comme un autre vélo juste devant moi. Mais en commençant à le voir descendre, prendre le vélo et passer par-dessus un tronc d’arbre, puis un groupe de rochers et galérer à poursuivre sans pouvoir monter sur le vélo, j’ai vite fait demi-tour pour aller voir une autre zone.

Teck Seng’s Place

Je revenais donc vers le chemin principal puis sur la route goudronnée. Bordant le Sensory Trail, vous croiserez là un joli étang rempli de fleurs de lotus au bord duquel je prenais le temps de faire quelques photos, là encore.

Mon objectif d’alors est de rejoindre la maison n°1, qui fait simplement référence au numéro de son adresse postale. Se faisant, je passais devant quelques maisons locales, faites en bois et qui sont censés représenter le style Kampong.

Je passais d’ailleurs sans m’en rendre compte devant l’une d’elle, la maison 363B, aussi appelé Teck Seng’s Place. Cette dernière se trouve sur le côté gauche de la route (en se rendant vers Chek Jawa), en hauteur par rapport à celle-ci.

etang lotus sensory trail pulau ubin singapour

Bassin aux fleurs de lotus en face de la maison.

lotus pond pulau ubin singapour

Elle appartenait à M. Chew Teck Seng, un commerçant local qui y habita de 1970 à 2005, date à laquelle ce dernier s’est relogé sur Pulau Ujong (l’île principale). La maison a depuis été conservée et rénovée en tant que maison modèle de kampong chinois en gardant l’architecture d’origine pour conserver son charme rustique.

Elle sert maintenant de « musée » immersif qui retrace la vie de Pulau Ubin dans les années 1970. À savoir qu’à l’époque, l’île est exploitée pour ses mines de granit, le nom même de l’île « Pulau Ubin » signifiant l’île de granit !

La famille Chew dirigeait ce magasin d’approvisionnement qui fournissait les ouvriers situés autour des diverses carrières situées autour de Pulau Ubin. La maison est uniquement ouverte les 2e et 4e week-ends du mois et les jours fériés de 10h00 à 14h00.

maison bois pulau ubin singapour

Autre maison croisé sur l’île.

kampong house pulau ubin singapourgrand arbre pulau ubin singapour

House n°1

C’est en arrivant vers Chek Jawa, la zone humide de l’île que vous trouverez la maison n°1, une maison de style Tudor construite dans les années 1930, qui fait aujourd’hui office de centre d’accueil des visiteurs. La maison, bordant la mer, a été restaurée avec soin.

centre accueil chek jawa pulau ubin singapour

En arrivant au centre d’accueil (House n°1) de Chek Jawa.


interieur house n1 pulau ubin singapour

L’intérieur de la maison et sa cheminée.

L’une des caractéristiques unique de la maison est sa cheminée d’origine, qui est probablement la seule de Singapour (pour rappel, on est pratiquement à hauteur de l’équateur, autant dire qu’un foyer de cheminée, c’est vraiment folklore sous cette latitude !). 

Le rez-de-chaussée de la maison du centre d’accueil présente des panneaux d’information illustrant l’histoire et les caractéristiques du patrimoine naturel de Chek Jawa. En contrebas de la maison, je rejoignais la jetée sur la mer, alors que le ciel se fait toujours plus menaçant (j’aperçois d’ailleurs de la pluie tombant au loin).

D’ici, on a une belle vue sur la maison et le bord marécageux de cette partie de l’île.

Chek Jawa

J’entre alors à Chek Jawa, où je serais accueilli par un cochon sauvage vaquant là à ces occupations (c’est-à-dire chercher à manger pour résumer), ce qui est assez commun sur cette partie de l’île, où la faune locale est particulièrement visible.

Pour info, Chek Jawa ne se visite qu’à pied, j’avais donc laissé le vélo sur le parking approprié à côté du centre d’accueil.

promenade chek jawa pulau ubin singapour

La promenade en bois de Chek Jawa.


jejawi tower chek jawa pulau ubin singapour

La tour Jejawi au milieu de la forêt de Check Jawa.

Chek Jawa est une zone marécageuse composée de 7 écosystèmes interdépendants comprenant notamment une forêt côtière, de la mangrove et différents type de rivages. Chacun des écosystèmes apporte son lot de plantes rares, d’oiseaux locaux et migrateurs.

Pour avoir une vue dominant la forêt, rien de mieux que la tour d’observation (Jejawi Tower), vers laquelle je me dirigeais en premier avant que le ciel ne me tombe sur la tête. C’est le seul endroit où je croisais d’ailleurs du monde puisqu’une classe en sortie en revenait et quittait la promenade côtière le long de laquelle se trouve la tour (nommée Mangrove and Coastal Loops).

Vu l’heure tardive, je ne m’attardais malheureusement pas trop, mais la balade complète en journée peut être vraiment sympa pour y observer la faune locale (on peut y voir quelques oiseaux exotiques comme des calaos pie, et, en plus des cochons sauvages, des singes, varans etc).

foret chek jawa pulau ubin singapour

vue tour chek jawa pulau ubin singapour

La vue depuis la tour.


nature chek jawa pulau ubin singapour

Que du vert. Dommage que le ciel était aussi chargé.

Pekan Quarry

En guise de dernière petite visite express avant de ramener le vélo et rentrer en centre-ville, j’allais jeter un œil à l’une des anciennes carrières de l’île. Ces dernières sont aujourd’hui toutes remplies d’eau et forment autant de lacs artificiels qui sont un refuge pour les oiseaux comme les hérons.

Je me rendais à Pekan Quarry, car c’est la plus proche du village où se trouve le quai par lequel j’arrivais.

pekan quarry pulau ubin singapour

Le lac de l’ancienne carrière de Pekan.

Autres visites sur l’île

En poursuivant plus vers l’ouest de Pulau Ubin, vous pourrez visiter quelques autres petites attractions locales. À commencer par le « sommet » de l’île, Bukit Puaka, qui culmine à 74 m. Ce dernier domine un autre lac.

À côté, se trouve un petit temple chinois, Wei Tuo Fa Gong Temple. En vous dirigeant vers le Ketam Mountain Bike Park, un parc de 45 hectares récemment aménagé (en 2008) qui comprend 10 km de pistes de vélo de montagne, vous passerez devant le sanctuaire dit « de la fille allemande » (German Girl Shrine).

german girl shrine pulau ubin singapour

Le sanctuaire de « la fille allemande ». Crédit photo : Kars Alfrink (photo flickr sous license commons creative 2.0)

Pour résumer l’histoire de ce sanctuaire, cela remonte à la Première Guerre mondiale. Il y avait alors sur Pulau Ubin un terrain sur lequel s’était implanté une famille allemande qui possédait une plantation de café. Si les propriétaires sont identifiés comme étant Daniel Brandt et Hermann Muhlingan, l’identité de leur fille est restée inconnue.

Lorsque la guerre a éclaté, l’armée britannique a rassemblé le propriétaire de la plantation allemande et sa famille. Sa fille, effrayée (âgée d’environ 18 ans à l’époque), s’est enfuie dans les bois. Le reste de sa famille a été envoyé dans un centre de détention à Singapour. Quelques jours plus tard, le corps de la jeune fille a été retrouvé sans vie par les ouvriers de la plantation.

Si au début, les ouvriers ont simplement recouvert son corps avec du sable et lui offrait des fleurs et de l’encens à chaque passage devant, un groupe de travailleurs chinois sur l’île a finit par transporter sa dépouille jusqu’au sommet de la carrière et l’a enterrée comme il se doit.

Pulau Ubin, un coin préservé, mais jusqu’à quand…

Pour résumer mes impressions, Pulau Ubin est particulièrement atypique, j’aime beaucoup cette impression d’être complètement ailleurs, tout en étant bien à Singapour.

C’est une île parfaite pour se relaxer le temps d’une journée et passer du temps entouré d’une nature encore préservée. Il faut noter que Pulau Ubin est le dernier endroit de Singapour comportant une côte rocheuse naturelle.

Toutes les autres îles étant massivement transformées dans le cadre de plan de remblaiement pour gagner du terrain sur la mer. Un projet était d’ailleurs prévu pour Pulau Ubin, pour l’instant mis en suspens tant que ce n’est pas absolument nécessaire d’être agrandi. Mais avec l’expansion de l’urbanisme galopant, Pulau Ubin ne devrait malheureusement pas faire exception et voir son paysage radicalement changer si ces terre-pleins venaient à être aménagés.

pulau ubin village principal - singapour

Pour l’anecdote, j’avais repéré à peu près le bus que je devais prendre pour le retour, mais j’étais un peu confus sur le sens des circuits. En arrivant à l’arrêt que je pense être le bon, je zieute en attendant les numéros de bus.

Un monsieur descendant d’un bus à l’instant me voit alors un peu en « galère » et me renseigna direct, et pour une raison que j’ignore, me donna carrément sa carte EZ Link (carte rechargeable pour utiliser les transports en commun) dans laquelle il restait quelques crédits. J’ai donc pu rentrer gratis en ayant le bon numéro de bus. À peine eu le temps de le remercier que je sautais dans le bus en question.

Cela confirmait mon impression du séjour que les Singapouriens étaient devenus moins « froid » en quelques années, car d’autres personnes nous avaient aidés plus tôt alors qu’on se rendait au Southern Ridges.

Comment se rendre sur Pulau Ubin

Vous avez un quai dédié au nord de Singapour, non loin de l’aéroport. S’il y a plusieurs quais d’accès sur l’île, c’est normalement le seul qui est tout public. Il existe en effet 2 autres quais au nord de l’île pour accéder au Outward Bound Singapore, des centres pour la jeunesse (sorte de camp pour des activités s’approchant du scoutisme).

Depuis le quai de Changi, comptez 15 à 20 minutes pour vous rendre sur l’île de Pulau Ubin.

Le ferry pour se rendre à Pulau Ubin est au Changi Point Ferry Terminal, près d’une zone appelée Changi Village hôtel, elle-même non loin de l’aéroport international.

Pour m’y rendre, sachant que je venais de la Marina, je prenais la ligne   North South Line   depuis la station Marina South Pier (NS28). Je changeais à la station suivante Marina Bay MRT Station (NS27) et rejoignais la correspondance avec la ligne Downtown Line   à la station Downtown (DT17) jusqu’à la station Tampines East MRT Station (DT33).

De là, je marchais jusqu’à l’arrêt de bus Blk 497D, se trouvant à 500 du MRT le long du boulevard Tampines Avenue 7. De là, je prenais le bus de la ligne 29 jusqu’à l’arrêt « Changi village Hotel », où se trouve le quai. Un parcours qui me prenait une bonne heure jusque là.

Sur place, j’étais sur le moment un peu confus sur où me rendre car il est pas évident aux premiers abords de savoir où se trouvent les dits bateaux et où payer les tickets… car il n’y a pas d’accueil en tant que tel et personne en particulier pour diriger le personnes…

Mais une fois qu’on m’a orienté (il suffit de descendre les escaliers puis à se rendre sur la gauche). J’embarque alors sur un bumboat, petit bateau local d’une capacité réduite à une douzaine de personne. Ces derniers font la jonction entre Pulau Ujong et la petite île de Pulau Ubin.

Départ toutes les 30 minutes.

Tarifs et horaires

Le ticket se paye sur place et coûte 3 $S l’aller.

Les départs sont réguliers donc pas d’horaires précis si ce n’est les horaires d’ouverture du quai : de 7h à 19h tous les jours.

0

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pulau Ubin – une autre facette de Singapour et une île préservée

by Romain time to read: 13 min
0