Pourquoi s’arrêter visiter les environs de Trat ?

Pourquoi s’arrêter visiter les environs de Trat ?

Trat est surtout connue pour être le point d’embarquement vers les îles de Koh Chang, Koh Mak d’où nous revenions, et Koh Kood. Peu de gens en général prennent le temps de s’arrêter visiter la région, en dehors des îles. Pourtant, Trat possède quelques attraits singuliers que je vous propose de découvrir dans l’article d’aujourd’hui.

quai laem ngop thailande

Embarcadère de Laem Ngop.

Il était encore assez tôt dans la journée et plutôt que de rentrer direct sur Bangkok, on se disait qu’on pouvait profiter pour visiter vite fait les environs.

Petit tour d’horizon :

Sur les traces de l’histoire, mémoire de la (courte) guerre Franco-Siamoise

Beaucoup ne le savent pas, mais entre Octobre 1940 et Mai 1941, alors que le monde est en train de se déchirer, il y a eu une brève guerre entre la France et la Thailande (alors royaume du Siam).

Un fait d’armes très connu dans la région est la bataille de Koh Chang. D’un point de vue français, la bataille de Koh Chang est la seule bataille navale livrée et gagnée au cours des deux guerres mondiales par une force navale française, sur des plans et avec des moyens exclusivement français.

vue koh chang laem ngop thailande

Vue sur Koh Chang depuis Laem Ngop.

Concrètement, l’armée française, alors en Indochine, voulait lancer une offensive contre la marine Thaïlandaise, alors que ceux-ci attaquaient de leur côté sur les terres du Laos et du Cambodge (profitant de la déstabilisation du gouvernement de Vichy en Europe, afin de récupérer des terres ayant appartenu jadis au Siam), et que la France peinait à repousser.

La bataille en question s’est soldée par un lourd tribut du côté thaïlandais, selon la version officielle Thai, 36 d’entre eux y ont laissé la vie, d’autres sources parlent d’entre 300 et 500 hommes impliqués dans la bataille avec seulement 82 survivants… Tandis que la flotte française a pu rentrer saine et sauve, sans pertes.

trat laem ngop thailande

Évidemment, d’un point de vue thaïlandais, l’histoire est racontée que les valeureux soldats ont fait battre en retraite les Français… Propagande a qui le dis-tu… Mais difficile de dire avec certitude qui a tort ou raison dans cette histoire, vu qu’avec Vichy ce n’était pas mieux…

Source des infos :

Pour la bataille elle même : Wikipedia

Sur la guerre Franco-Siamoise en général : Guerre Franco-Siamoise 1940-1941

trat thailande

Mémorial de la bataille de Koh Chang.

trat thailande

Non loin du quai d’embarcadère de Laem Ngop, permettant de relier le continent aux îles de la région (dont Koh Chang qui nous fait face), a été construit un monument à la mémoire des soldats thaïlandais, mort lors de cette bataille navale.

Malheureusement c’est un site tout en Thai, aucunes indications en anglais n’accompagnent les photos d’époques et les cartes…

Vous pouvez éventuellement compléter cette visite avec l’autre mémorial (le Koh Chang Yutthanawi Memorial), situé sur une plage de Koh Chang.

Les mangroves et la plage de sable noire

Comme je l’évoquais à propos des rochers vu sur Koh Mak, la région est volcanique. Le résultat est visible sur cette plage de sable noire, typique d’une plage de type volcanique.

mangrove trat plage noire thailande

Sable noir en vue !

Peu après être revenus sur la route par laquelle nous étions arrivés dans le coin, nous apercevions ces panneaux indiquant cette plage. Intrigués, nous décidions d’aller y faire un tour.

On passait alors sur une petite route étroite (pas évident de trouver mais indiqué par une arche écrite en Thaï, à l’entrée de ladite route), bordée par la mangrove, très présente le long de cette côte. Nous nous garions sur un parking, à côté d’un petit building d’accueil.

mangrove trat thailande

Le coin est en train d’être aménagé, mais déjà une passerelle en bois permet de déambuler dans la mangrove jusqu’à la mer. C’est gratuit donc autant ne pas se priver. Au moins, ça nous fait un peu d’ombre en cette chaude journée, surtout sur la dernière partie, plus ancienne avec de la mangrove plus touffue (le reste étant plus clairsemée, car planté plus récemment, afin d’empêcher l’érosion des côtes).

On marche pendant 500 m. Mais point de plage puisqu’on arrive direct à la mer, bordée tout le long par de la mangrove à perte de vue. Par contre, on peut voir des panneaux indiquant « Foot Massage » (massage des pieds) avec un petit escalier menant vers ce banc de sable, noir.

Et en posant le pied sur ce sable noir, on comprend pourquoi, c’est très agréable ! Celui-ci est d’une finesse jamais sentie auparavant ! Pour ce qui est de la plage elle-même, il faut, a priori, marcher encore un peu plus loin, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle est surtout visible lors de marées basses.

Des petites plages uniques

Surtout utilisé par les locaux. Là encore, c’est en suivant un panneau indiquant une plage, que nous atterrissions sur ce petit bout de plage perdue, quelques dizaines de kilomètres avant le quai de Laem Ngop.

On a dû s’acquitter du paiement d’un parking (20 bahts), même si on est pas resté très longtemps (on avait de la route à faire quand même après). C’est le genre d’endroit où je passe difficilement inaperçu ! On y voyait que des Thais, beaucoup en famille ou entre amis, profitant de cette belle journée pour pique-niquer (picoler aussi) et laisser les enfants barboter.

Comme toujours, il y avait aussi la possibilité de se restaurer sur place. Il y a avait aussi un hôtel récent implanté là. Bien entendu, faute de temps, nous aurions pu voir plus, notamment en nous rendant à Trat même (à quelques dizaines de kilomètres de Laem Ngop), mais en gros, l’article est justement là pour aiguiser votre curiosité et vous pousser à découvrir un peu la vraie Thailande, ces petits coins souvent juxtaposés aux endroits connus (souvent, des endroits de passage) mais souvent ignorée, faute de temps généralement mais pas seulement.

Pour les curieux, il s’agit ici d’Ao Tan Beach :

Alors, mission accomplie ? Cela vous donne t’il envie de vous arrêter un peu dans la région ?

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

11 Avis

  1. julie 2 années ll y a

    Ça donne complétement envie d’y aller ! J’aime beaucoup les petites plages comme sur les photos !

    • Auteur
      Romain 2 années ll y a

      C’est le but recherché donc content de constater que ça donne envie ! Et encore en cherchant bien, je suis sur qu’il y a encore plus à voir !

      • sette 1 année ll y a

        Je suis actuellement sur Trat. Est ce possible d avoir plus d info sur la plage caché, prés de Leam ngop. Merci

        • Auteur
          Romain 1 année ll y a

          Bonjour,

          Je viens de rajouter l’info avec le nom et l’emplacement, il s’agit de la petite plage d’Ao Tan.

  2. Georges 2 années ll y a

    Cela fait 3 fois que je visite koh chang et je reparts cet été pour retrouver mes amis,à la petite station balnéaire tranquille de bailan bay où beaucoup de français ce sont installés dont au St Tropez guesthouse; Bruno vous accueil ds un espace et ambiance typique française a la décoration tropezienne. L’île regorge de choses différentes e beaucoup à visiter, les îles du sud sont superbes, trekking à la journée, baignade :un vrai havre de paix

    • Auteur
      Romain 2 années ll y a

      Personnellement je ne vois pas trop l’intérêt d’aller à l’autre bout du monde pour se retrouver entre français et dans une ambiance à la française… (qui plus est St Tropez…), mais cela reste que mon avis…

  3. fanny 2 années ll y a

    bonjour nous arrivons à bangkok le 2 février et partons le lendemain pour trat. où pouvons nous dormir à bangkok ( souhaitant visiter le grand palais et sans etre trop loin de l’airport), j’ai vu sur votre site une guest house dans maison thai, est ce possible car ils indiquent 27 km et des poussières. pouvez vous nous dire le prix du billet bangkok_trat, et où dormir sur place..
    très chouette votre site
    merci
    fanny

    • Auteur
      Romain 2 années ll y a

      Je ne suis passé que brièvement à Trat sans y avoir dormi, par conséquent, je ne pourrais donner de conseils sur les logements autre que celui que je ferais moi même, en regardant sur le site d’Agoda. Pour Bangkok, le logement dont vous faites mention est je pense le Baan Dinso qui est effectivement non loin du Grand Palais mais pas proche de l’aéroport par contre (o il n’y a pas grand chose autour car à l’écart de la ville)

      Pour le prix du billet, à ma connaissance, seule Bangkok Airways permet de faire la liaison Bangkok-Trat, j’ai vu le trajet à cette période pour 2550 B ou 3100 Bahts soit entre 65€ et 80€.

      Merci pour le compliment 😉

  4. fanny 2 années ll y a

    Bonjour
    merci pour votre réponse.
    pouvez vous du coup nous indiquer un quartier ou hôtel non loin de l’aéroport .
    nous voyageons cette année avec nos enfants de 25 ans et souhaitons ne pas perdre de temps dans les recherches d’hôtel et trouver un quartier sympa pour le soir, à proximité de l’aéroport.
    merci

  5. Pauline 11 mois ll y a

    Bonjour Romain et merci pour toutes ces infos au top !
    J’ aimerais savoir si il existe quelques plages sympas à part celle que tu nommes près de Trat car nous n’ avons que 4 jours pour aller sur Ko Kut et on se demande si ça ne vaudrait pas plus le coup de se poser tranquilles sur des plages près de Trat…!?
    Ou sinon en arrivant à Trat vers midi tu crois que c est possible de filer direct à Ko Kut? Merci bcp d avance pour ton aidé precieuse !!!

    • Auteur
      Romain 11 mois ll y a

      Bonjour,

      Je connais pas d’autres plages dans le coin parce que je n’ai pas eu assez de temps pour explorer mais par contre Koh Kood vaut le coup alors vous privez pas ! Il devrait normalement y avoir une liaison vers midi, y’a pas de raison, j’avais pris un bateau pour Koh Mak (l’île voisine) à 15h par ex.

Laisser un commentaire

Pourquoi s’arrêter visiter les environs de Trat ?

by Romain time to read: 4 min