Sam Phan Bok veut dire littéralement les 3 000 trous, en référence au travail de dame nature sur le lit du fleuve Mékong ayant creusé des cavités formant autant de petites piscines naturelles (du moins en saison sèche). 

Considéré comme le « Grand Canyon » de la Thaïlande, même si ce n’est pas vraiment comparable, c’est indéniablement beau et la visite vaut le coup.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.