Petit guide du départ en Thailande

Petit guide du départ en Thailande

Nous entrons dans la haute saison ici en Thailande (Et par la même, en « hiver » 😉 oui, même ici), c’est le moment de se changer les idées et de partir au soleil vers des terres accueillantes.

Mais peut se poser alors des questions sur l’organisation. Voici une petite check-list non-exhaustive sur ce qu’il vous faut préparer avant votre départ vers le pays du sourire.

Se renseigner sur vos destinations

C’est le but même de ce blog. Vous trouverez ici même déjà pas mal de renseignements sur bon nombre de destinations en Thailande. Certains étant spécialisé sur des lieux en particulier, vous pouvez aussi compléter votre visite de mon blog avec d’autres, je pense par exemple au blog de rainier, spécialisé sur le sud de la Thailande et notamment Phuket, puisque c’est là qu’il est basé.

point de vue phuket

Phuket reste l’une des destinations phare de la Thailande…

Organiser votre séjour

Que ce soit sur le choix de l’itinéraire, dont vous pouvez vous inspirer par ceux que je vous donne ici, ou l’organisation au niveau des transports et hébergements, c’est l’étape souvent « prise de tête ».

Il y a souvent des choix à faire dépendant surtout de la durée du séjour mais aussi de la saison, faire un aperçu global, songer à y revenir pour compléter la visite ? Ce sera plus simple si ce n’est pas votre premier séjour en Thailande (auquel cas cet article ne vous concerne pas beaucoup 😉 )

Parce que j’essaye d’être le plus complet sur ce blog, il y a déjà quelques débuts de piste. Pour les transports, je vous invite à lire l’article sur ce sujet ici.

Thailande carte des régions

Pour l’hébergement, en attendant de faire une page complète sur mon expérience et choix d’hôtels effectué jusqu’à présent, je donne des exemples d’hôtels en fonction du choix des quartiers pour respectivement Bangkok, Chiang Mai et Phuket.

Vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche ci-dessous pour avoir une idée de l’offre disponible dans chaque destination de votre séjour.


Vous pouvez aussi faire place à l’improvisation, qui est tout à fait faisable vu la grande offre en terme d’hébergement en Thailande. Quelques exceptions peuvent être autour du nouvel an international (31 déc/1er janvier), nouvel an Thai (semaine de la mi-avril) et quelques weekend important dans le calendrier Thai (avec jours fériés), où ceux-ci bougeront volontiers pour visiter leur famille et leur pays.

Pensez à votre santé

Certes, on ne pense pas et n’a pas vraiment envie de tomber malade lors de nos vacances… Toutefois, n’oubliez pas de vous mettre à jour dans vos vaccins. Essentiellement DT Polio. Le vaccin contre l’hépatite A est éventuellement recommandé, ainsi que contre l’encéphalite japonaise, mais cela ne concerne surtout qu’un séjour en lieu rural.

De manière générale, il n’y a pas de vaccin obligatoire.

Si vous comptez louer un scooter (et même pour dans tous les cas, les accidents étant possible aussi en transport en commun), n’oubliez pas de vous assurer. Les assurances de base des cartes bancaires peuvent parfois suffirent (si séjour de moins de 3 mois) mais ne couvrent pas forcément tout.

Si vous voulez être mieux équipé en cas de couac, vous pouvez souscrire chez un assureur spécialité, Chapka étant très connu, ACS étant aussi réputé pour le voyage.

Que dois-je emporter dans mes valises ?

La Thailande est suffisamment développée pour permettre de tout trouver sur place. Il est courant ici comme conseil de dire, voyagez léger !

Pour deux raisons :

– On y trouve de tout, à des prix parfois intéressant (mais pas toujours, je tiens à préciser).

– Il faut laisser de la place 😉 Car vous en aurez surement besoin pour rapporter vos achats personnels (vêtements, cadeaux, souvenirs etc)

De manière générale, on retiendra ceci parmi les indispensables :

  • Permis international (indispensable si vous comptez louer un véhicule, scooter ou voiture)
  • Passeport (évidemment oui) mais aussi une ou des photocopies, pratique notamment en cas de perte ou vol (on sait jamais…)
  • Smartphone débloqué, afin d’utiliser une carte SIM locale, pratique pour appeler vos proches à moindre frais et rester connecter, pour chercher ou confirmer une info à tout moment sur internet, utiliser le GPS etc.
  • De l’argent liquide, pas forcément de quoi couvrir tout votre séjour, mais pour éviter les frais lié à un retrait effectué à l’étranger (dépendra bien évidemment de votre carte et banque), vous pourrez changer une fois sur place. Changez juste le strict minimum à l’aéroport mais le reste en ville, notamment chez « Super Rich » (on peut en trouver justement un à l’aéroport, à côté de l’entrée vers le train, le Airport Railway Link).
  • Quelques vêtements, t-shirts, shorts, pantalon pour les temples, trek, mais surtout, un pull ou un manche longue, parce que oui, l’hiver aussi il peut faire froid ici, surtout dans les montagnes du nord (valable entre Novembre et Février, et si vous allez dans les montagnes)
  • Trousse à pharmacie de voyage, avec éventuellement, médicaments de base : paracétamol, anti-diarrhée, pansements, médicament anti-nausée si vous êtes sujet au mal de mer etc. Éventuellement, car vous pourrez compléter et/ou acheter sur place.
Ça peut vite être le bordel dans ces affaires...

Ça peut vite être le bordel dans ces affaires…

Que puis-je prendre sur place ?

  • Pour reprendre le dernier point ci-dessus, vous pouvez compléter votre pharmacie ambulante par l’achat de tylenol ou temnol, un équivalent de notre doliprane 500, l’alternative étant un médoc appelé Sara, un paracétamol. Contre les diarrhées, il y a le « Carbon », du charbon, on en trouve dans tous les 7/11 (les fameuses supérettes qu’on trouve partout et ouverte 7j/7, 24h/24), c’est super efficace.
  • En cas de forte pluie, encore une fois dans les 7/11, vous trouverez au choix des parapluies et des genres de poncho en plastique, qui feront l’affaire si vous ne traînez pas trop longtemps dehors non plus (après ça ne coûte que 20 bahts…).
  • Si la chaleur est trop intense, vous pourrez acheter des lingettes rafraîchissantes (parfois, on en trouve dans la rue, sinon 7/11 et autre supérette).
  • Baume du tigre, la crème à tout faire, contre les piqûres de moustique, les douleurs musculaires, etc, n’hésitez pas à en ramener en rab pour chez vous, ça vous servira surement un jour ou l’autre.
  • De l’anti moustique, vous en trouverez soit sous forme de petit sachet unidose, soit en spray (j’utilise ça, Off! par Johnson & Johnson).
  • Vous en aurez surement déjà chez vous, mais casquette et lunette de soleil sont facile à trouver ici.
  • Petite lampe torche, toujours pratique si vous choisissez un logement plus « roots » (parfois sans électricité), se balader de bon matin pour se rendre à un point de vue pour le lever de soleil, etc.
  • Boules Quiès, parfois nécessaire lorsque vous dormez près d’un lieu de passage de bateau notamment, et masque anti-lumière si vous avez un sommeil léger.
Parmi toutes ma collec de photos, c'est la seule photo de 7/11 que j'ai pu trouver...

Parmi toutes ma collec de photos, c’est la seule photo de 7/11 que j’ai pu trouver…

Lorsque celles-ci s’avèrent vraiment nécessaires, les moustiquaires sont en général déjà incluses dans les logements, accrochés au-dessus du lit/matelas

Si vous avez des enfants, à moins d’avoir des besoins vraiment particulier (lié à des allergies par exemple), vous trouverez aussi de tout sur place (lingettes, couches, des gens souriants prêt à vous aider 😉 )

Pour toutes les infos générales, retrouvez le guide pratique sur la Thailande.

Il manque des choses ? D’autres conseils sur les choses à penser et faire avant votre séjour en Thailande ? N’hésitez pas à partager votre expérience !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

7 Avis

  1. Un guide bien utile 🙂
    Ça nous servira sûrement pour un prochain voyage, merci !

    • Auteur
      Romain 8 mois ll y a

      Merci bien 😉

      • Vincent 6 mois ll y a

        Je compte y aller bientôt moi aussi, et ton article me sera bien utile! Merci!

        • Auteur
          Romain 6 mois ll y a

          Toujours un plaisir de remplir mon objectif !

  2. lepoivre 7 mois ll y a

    bonjour, bonne année, et merci de tes conseils précieux
    nous souhaitons nous installer en Thaïlande fin 2017
    nous connaissons assez bien la Thaïlande pour l’avoir visité 1 mois / an
    sur plusieurs années mais toujours comme des touristes
    nos projet : vive la-bas et nous avons besoin d’infos différentes

    si cela ne te dérange pas nous aurons besoin d’infos avant notre départ
    a bientôt
    cordialement
    Max et Anne-Marie

  3. BRIARD 3 mois ll y a

    Bonjour Romain,
    un grand merci pour ton blog très bien conçu et très complet. C’est un réel plaisir que de le regarder, et de s’en inspirer…
    Je compte partir en Thaïlande avec ma femme et mes 2 enfants (6 et 8 ans) pour 4 à 6 semaines, l’été 2018. Je voulais savoir ce que tu me conseillerais. Nous ne sommes pas arrêtés par faire un petit crochet si nécessaire au Laos ou Cambodge …).
    Un grand merci.
    Stéphane.

    • Auteur
      Romain 2 mois ll y a

      Bonjour,

      Merci pour les compliments 😉 Entre 4 à 6 semaines, vous aurez clairement la possibilité de faire un crochet au Laos ou Cambdoge, mais vu la saison, je privilégierai quelque chose de simple, parce que la saison des pluies au Laos (et dans une moindre mesure, le Cambodge, disons que ça dépend où exactement), c’est pas comme avec la Thailande (je pense surtout aux trajet vu l’état des routes).

      Avez vous lu mes articles sur les suggestions d’itinéraires pour commencer ?

      https://www.thailande-et-asie.com/6-idees-itineraires-thailande/

Laisser un commentaire

Petit guide du départ en Thailande

by Romain time to read: 5 min
7