Mes premières impressions sur le Vietnam

Mes premières impressions sur le Vietnam

Laissons les rouges de côté un moment (ceux-ci sont en direct à la TV, 3 leaders en train de discuter avec le Premier Ministre soit dit en passant) et commençons cette « review » du Vietnam :

Le Vietnam (variantes Viêtnam, Viêt-nam, Vietnam et Viet Nam), occupe une superficie de 690km2 et compte environ 86 millions d’habitants. Il est bordé par la Chine au nord, le Laos à l’ouest et le Cambodge au Sud Ouest. Le pays fait plus de 1600 km de long, sa capitale est Hanoï mais la plus grande ville est Ho Chi Minh Ville, encore connu sous le nom de Saïgon (du temps de l’Indochine française).

Officiellement c’est une république socialiste mais c’est en réalité un gouvernement communiste où il n’y a qu’un seul parti autorisé…

Voilà pour un bref résumé. Notre séjour s’est donc étalé sur 15 jours ce qui est relativement court compte tenu donc de la grandeur du pays… mais fallait bien faire avec.

Les premières impressions à chaud sont plutôt bonnes, c’est un très beau pays, mais le manque de temps a fait que l’on a dû revoir notre planning et n’avons pas pu voir certains « incontournables » du pays, il faudra donc y revenir…[EDIT 2015 : chose faite cette année dans le nord !]

Voilà notre circuit effectué : arrivé à Ho Chi Minh City (HCM pour les intimes), Mui né, Dalat, Nha Trang, Hoi An, Hué puis Hanoi, avec un détour vers Halong Bay bien entendu. Ce qui sur une carte donne cela :

parcours vietnam

Nous avons pour cela pris ce qu’ils appellent des open bus (tour ouvert ils traduisent en français…) ce qui revient à choisir un parcours avec les villes traversés mais il n’y a pas de contrainte de jour, les dates sont à confirmer 48h avant et hop vous pouvez aller à la prochaine étape, en revanche pas de choix sur les horaires, inconvénient qui nous a fait changer notre programme car à l’origine nous étions censé aller vers Sapa et Tam Coc également, mais avec le recul c’est évidemment pas plus mal car déjà que là c’était speed… (bien qu’il y aurait pas eu Nha Trang dont on pouvait se passer si nous avions pu faire comme prévu)

Voilà le lien de l’organisme chez qui nous avons pris les billets (sur place) : http://www.thesinhtourist.vn/

J’ai été surpris du changement radical et les autres pays d’Asie déjà visité, c’est toujours impressionnant de voir des différence importante d’un pays à un autre mais dans un sens c’est tant mieux, c’est ça qui fait le charme (ou non) d’un pays. Et le premier choc ce fût la conduite. Un désastre faisant passer les Thaïs pour des conducteurs digne du flegme à l’anglaise. C’est du n’importe quoi pour résumer simplement. Pas vraiment de règle, pas vraiment de politesse entre eux, c’est pousse toi je passe et ça se traduit par un concerto incessant de klaxons, un nombre grouillant de 2 roues (majoritaire par rapport aux voitures) qui ne respecte pas forcément les feux rouges (mais bon soyons honnête, disons un bon 90% les respecte quand même) mais assez étonnement pas un seul accident, ça se fait naturellement.

Même si on a cru tous mourir avec un chauffeur de bus fou qui avait manifestement une envie pressante de soulager sa vessie ou autre (et je ne rigole pas ! car après s’être arrêté à l’endroit prévu pour la pause il a roulé plus cool…), même si ça vient de tous les côtés et qu’il faut bien traverser les rues bondés, même si j’ai osé conduire une moto à plusieurs reprises, il n’y a aucun incident à déplorer, preuve que c’est faisable mais sacrément plus difficile et stressant qu’en Thaïlande.

Quand à la population, il y a bien évidemment des gens adorables, mais une tendance aussi à être un peu rude, je m’en foutiste à notre égard, bousculant pour passer, mais de notre expérience ils sont comme ça entre eux aussi…

Voilà comment résumer nos impressions sur ce pays, qui n’a pas fini de nous montrer toute sa beauté et ses richesses car nous comptons bien évidemment y retourner afin de compléter les parties non visités à savoir pour majorité tout le Nord. On était tout de même content de rentrer et d’apprécier le « calme » de Bangkok et son chez soi.

Le tri des photos n’est pas encore tout à fait terminé et pour des raisons techniques je ne peux charger les premières photos me permettant de diffuser les premier articles, un peu de patience sera donc de mise… (je sais je demande souvent de la patience)

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

Mes premières impressions sur le Vietnam

by Romain time to read: 3 min
0