Indonésie : Uluwatu, pointe sud de Bali – 17e jour

Indonésie : Uluwatu, pointe sud de Bali – 17e jour

En ce 17e jour, la fatigue se fait sentir, on prit donc le temps de traîner en cette matinée et ne partions qu’en presque milieu d’après-midi, direction plein sud, vers la pointe de Bali, plus exactement sur la presqu’île de Bukit. Arrivé au temple que nous voulions visiter, nous prenons le temps de manger dans un restaurant situé juste à côté du guichet où l’on paye l’accès au parking. Le temple en question est le Pura Luhur Uluwatu, temple qui aurait été fondé au XIe siècle par un prêtre javanais.

Quand nous nous y entrons le parking était relativement plein (de là où on mangeait, on pouvait voir le balai incessant des aller-retours des véhicules), d’autant plus qu’on arrivait en fin d’après-midi et que les gens venaient en nombres voir le coucher de soleil.

À l’entrée même topo, on a droit à un sarong et le tissu à mettre autour de la taille, on nous prévient de faire attention aux singes (des macaques en l’occurrence) qui grouillent dans le coin et qui ont surtout la sale manie de piquer des objets jusque dans votre sac. Officiellement donc les personnes portant des lunettes comme moi sont donc priées de les ranger.

Mais comme c’est assez désagréable de ne pas porter de lunettes (donc de voir flou) j’ai continué à les porter… Jusqu’à ce que les singes en question viennent me titiller de trop près, je me décidais à les mettre sagement dans mon sac (qu’il fallait que je surveille également jusque dans mon dos).

Pour notre part rien ne manquera à l’appel, mais d’autres touristes en feront les frais, un stylo, une paire de lunettes (qu’est-ce que je disais…), une bouteille d’eau ou encore une sandale, (que le malheureux récupérera finalement après que les guides connaissant les habitudes des singes, arrivèrent à le lui reprendre) entre autres auront été chipés lors d’un petit moment d’inattention.

Sachant que le temple en lui-même, perché au bord de la falaise (d’où coucher de soleil intéressant) n’était concrètement pas accessible au public… Nous n’accédions qu’au parc devant et le bord de la falaise avec un petit chemin aménagé juste au bord.

DSC_0111.jpg

Intérieur de notre chambre d’hôtel à Jimbaran, c'est spacieux mais l'odeur nous fait dire que l'entretien laisse à désirer (il n'y avait qu'à voir le tas de vieux matelas “rangés” en bas des escaliers pour comprendre qu'il y a du laisser aller ici.

DSC_0113.jpg

Vue depuis Vue depuis le balcon. La piscine fût une des raisons de notre choix, en tant que tel vu le prix c'est correct mais l'accueil un peu mou l'entretien moyen et l'emplacement en arrière d'une petite rue font que je le recommande qu'à moitié...le balcon. La piscine fût une des raisons de notre choix, en tant que tel vu le prix c

DSC_0114.jpg

La salle de bain aussi était spacieuse (bien que ça ne soit pas vraiment utile...)

DSC_0115.jpg

Il s'agissait du Puri Dewa Bharata Jimbaran Hotel, nous avions payés $80 pour 3 nuits.

DSC_0118.jpg

L’entrée accédant à un hôtel de luxe est ornée d'une statue géante qui ne manque pas de faire s’arrêter les touristes pour une photo.

DSC_0119.jpg

Nous arrivons au bord de la falaise, les singes amusent déjà la foule.

DSC_0120.jpg

Même pas peur de tomber.

DSC_0123.jpg

DSC_0126.jpg

D'ici on aperçoit un bout du temple.

DSC_0133.jpg

DSC_0145.jpg

Un peu plus loin de l'autre côté.

DSC_0146.jpg

DSC_0150.jpg

DSC_0154.jpg

DSC_0157.jpg

C'est l'heure de la toilette.

DSC_0159.jpg

DSC_0162.jpg

En rang s'il vous plaît !

DSC_0163.jpg

C'est en gros tout ce que l'on peut voir du temple en question... L'intérieur du sanctuaire est réservé aux fidèles, ce temple est notamment sacré car un prêtre y aurait atteint le moska, l’équivalent bouddiste du nirvana (la libération du cycle de réincarnations)

DSC_0167.jpg

DSC_0171.jpg

Un timide et la miss.

DSC_0173.jpg

DSC_0178.jpg

Et une paire de lunette, une !

DSC_0180.jpg

DSC_0181.jpg

Un singe volant.

DSC_0184.jpg

DSC_0190.jpg

Chemin longeant la falaise.

DSC_0193.jpg

Le chemin mène jusqu’à une impasse, là où l'on aperçoit des gens en fond (au milieu de la photo)

DSC_0194.jpg

Le soleil se couche, dommage que le ciel soit bouché...

DSC_0199.jpg

DSC_0207.jpg

Après cela nous retournions à l’hôtel nous laver et changer histoire de profiter d’une balade “romantique” frais et propre sur soi sur la plage de Jimbaran dont l’accès “officiel” n’est pas facile à trouver, car il n’y en a pas vraiment. Il faut soit passer par un hôtel soit à travers tout un groupe de restaurants, ce qui entre nous et pire que la Thaïlande et franchement abusé…

Mais on a trouvé un passage, si vous êtes sur la route de Jimbaran, vous verrez une route allant vers la mer voir plan ci dessous (il y a un genre d’hôtel tout neuf visible en cours de construction sur le plan) :

En suivant cette route de “Jalan Bukit Permai” il y a en arrivant vers la mer, un parking sur votre droite, généralement bondé une fois le soir venu, car populaire, le parking servant pour les restaurants adossés à la plage (Nyoman Cafe, Menaga Cafe etc.).

Le parking est juste avant un virage à 90 degrés sur la gauche, juste dans ce virage, entre le parking à droite (et leurs restaurants faisant face à la mer) et un petit restaurant sur la gauche (marqué sur la carte Jimbaran Beach Club), il y a un passage “libre” pour aller sur la plage, sinon un peu plus loin après un petit pont il y a un trou dans le grillage (sic!) permettant d’accéder à la plage…

DSC_0223.jpg

La rangée de lumière sur la gauche de la photo c'est l'aéroport de Bali.

DSC_0225.jpg

De l'autre côté c'est le Four Season hôtel et son accès privé à la plage...

DSC_0227.jpg

La fumée que l'on voit ce sont toutes les odeurs de grillades de fruits de mers, l'odeur y est relativement forte, ça pique même un peu les yeux et les restaurants sont vraiment accoudés les uns aux autres, seuls les types de tables et chaises permettent de distinguer dans quel restaurant vous mangez (tandis que les menus sont relativement similaires) Bref rien de très romantique dans tout ça (et en plus je ne mange pas de fruit de mer...)

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

Indonésie : Uluwatu, pointe sud de Bali – 17e jour

by Romain time to read: 5 min
0