Indonésie : Mont Bromo – la claque visuelle – 11e jour – 1/2

Indonésie : Mont Bromo – la claque visuelle – 11e jour – 1/2

1h30 nous partons donc. Essayant tant bien que mal de dormir. Vers 4h le chauffeur se fera une pause clope au milieu de nulle part avant la montée finale, la nuit dense et le calme olympique qui y régnait donnait des allures assez irréalistes sur cette pause pipi que je m’octroyait. Vers 5h après une montée plus ou moins raide à travers la route défoncée et les villages aux quelques maisons et guest house, j’aperçois dans la pénombre le panache du Bromo.

DSC_0387.jpg

Il est 5h15 lorsque l'on est prêt pour le lever du soleil, après avoir marché quelques minutes dans le noir faute de pouvoir continuer avec la voiture (mais encore une fois ma petite lampe de poche a très bien fais l'affaire).

DSC_0391.jpg

De l'autre côté du soleil approchant, le volcan Bromo est juste là, imposant et relativement silencieux vue d'ici, avec pour seule preuve de son activité cette colonne de fumée qui s’échappe non-stop.

DSC_0410.jpg

Alors que la lumière devient plus intense, c'est un paysage désolé et lunaire qui se présente sous nos yeux.

DSC_0418.jpg

5h40, le soleil est là mais joue déjà à cache-cache avec les nuages.

DSC_0443.jpg

Nous sommes en altitude, il ne fait ni vraiment froid mais ni chaud non plus (le Mont Bromo fait 2329m)

DSC_0454.jpg

Je zappe constamment d'un côté ou de l'autre du chemin où nous sommes pour ne rien louper de cette nouvelle aube d'un côté et de la lumière matinale baignant la zone des volcans de l'autre.

DSC_0460.jpg

Depuis que le volcan est re-entré en période d’éruptions en Novembre 2010 (précédemment en 2004), il a recouvert toute la surface environnante d'une couche épaisse de cendres.

DSC_0467.jpg

Des cavaliers viennent nous proposer de descendre et voir le volcan de plus près, ayant notre voiture on refuse poliment, sans savoir que nous ne pourrions y accéder avec ladite voiture...

DSC_0473.jpg

Les pistes traversant la “mer de cendre” et allant jusqu'au volcan.

DSC_0479.jpg

 

DSC_0495.jpg

Le brouillard matinal ajoute une touche à l’atmosphère fantomatique des lieux.

DSC_0499.jpg

 

DSC_0500.jpg

 

DSC_0502.jpg

 

DSC_0504.jpg

 

DSC_0508.jpg

Vue imprenable...

DSC_0520.JPG

Pour ce rendre compte de l’échelle, notez la taille de la voiture rouge en bas de la photo.

DSC_0523.jpg

 

DSC_0528.jpg

Nous retournons à la voiture.

DSC_0530.jpg

 

DSC_0533.jpg

 

DSC_0538.jpg

Certains récoltent des cendres.

DSC_0543.jpg

Vue d'ensemble. Je ne sais pas combien de temps cela prend pour reprendre un aspect similaire à ce que c’était avant comme ici :


Arrivé sur un parking on demande à aller voir en bas, du moins je demande. On arrive à comprendre que notre chauffeur ne peux pas parce que la voiture n’est pas assez puissante. De plus officiellement il y a toujours un périmètre de sécurité de 2km autour du volcan. On fait donc appel à des motos qui nous proposaient de nous y emmener, contre un prix assez fort, on arrivera à négocier 100.000 à 2, tout simplement que c’était tout ce qui nous restait comme liquide ! Et faute de distributeur dans le coin j’ai persévéré tout en laissant une petite marge pour ne pas être totalement a sec non plus, et je tenais vraiment à aller voir de plus près.

DSC_0548.jpg

 

DSC_0549.jpg

 

DSC_0551.jpg

 

DSC_0552.jpg

 

DSC_0557.jpg

 

DSC_0568.jpg

Le paysage est sublime, je suis conquis.

DSC_0570.jpg

Les motos s’arrêteront au pied du temple Hindou lui même situé au pied du volcan.

DSC_0571.jpg

Nous continuons donc à pied tout en refusant les propositions de monter à cheval. Je voulais profiter de la montée à mon rythme. Il est environ 7h.

DSC_0586.jpg

 

DSC_0587.jpg

Ici on croisa pas mal de touristes malgré le périmètre de sécurité (en théorie), la curiosité est un vilain défaut... (nous les premiers).

DSC_0588.jpg

C'est difficile de décrire ce que je ressentais à ce moment là, des airs d'explorateurs avec un brin d'adrénaline.

DSC_0589.jpg

Le soleil perce tant bien que mal la couche de nuages, offrant des ombres et une dimension supplémentaire à cette scène déjà surréaliste. La pluie est pourtant de la partie, une pluie de cendre...

DSC_0593.jpg

 

DSC_0595.jpg

 

DSC_0596.jpg

La pluie a dû creuser ces rigoles.

DSC_0597.jpg

 

DSC_0599.jpg

Maintenant il s'agit de monter.

DSC_0600.jpg

Personne n'est passé là depuis un moment.

DSC_0604.jpg

Ça parait pas gagné...

DSC_0605.jpg

 

DSC_0606.jpg

Dans cet environnement on se sent “petit” car on sent la présence, la puissance omnipotente du volcan. La fine pluie de cendres complète ce tableau dantesque.

DSC_0609.jpg

Le temple ne sera pas utilisé avant un moment...

DSC_0612.jpg

La pente est rude mais pas tant que ça non plus.

DSC_0613.JPG

Voyant Jitima fatiguée celui ci tentera sa chance mais ayant déjà fait le plus gros de la montée on continuera jusqu'au bout.

DSC_0614.jpg

Tout les autres gens venaient de l'autre côté et à cheval. Nous sommes les seuls à avoir tracé tout droit à pied depuis le temple...

DSC_0615.jpg

 

DSC_0621.jpg

 

DSC_0622.jpg

Les escaliers ne sont plus. Normalement ils ressemblent à ça, c’était en Novembre dernier :


DSC_0623.jpg

Nous touchons au but. Il nous aura fallu juste une demi heure.

DSC_0624.jpg

Des offrandes.

DSC_0627.jpg

Au pied du cratère, là le silence fait place à un grondement sourd permanent, c'est assez terrifiant quand on sait ce qu'il y a sous nos pieds... Et il y a moins d'un mois c’était des éruptions strombolienne (avec des crachés de lave) qui avaient lieux ici même (un guide nous montrait d'ailleurs des photos prises avec son portable il y a tout juste 15 jours):


DSC_0628.jpg

Personnellement j’aurais préféré ne pas avoir à monter et voir quelque chose comme la photo précédente car tout ce que l'on verra sera une colonne de fumée s’échappant d'un trou...

DSC_0632.jpg

 

DSC_0634.jpg

En attente de leurs clients.

DSC_0636.jpg

Et oui nous sommes si petit...

DSC_0638.jpg

 

DSC_0640.jpg

Retour à la case départ.

DSC_0641.jpg

Certains en profitent pour laisser une trace (éphémère)

DSC_0642.jpg

 

DSC_0644.jpg

Le flanc de la caldeira au Nord n'est pas touché par les cendres, nous si, nous en sommes couvert à ce moment là...

DSC_0648.jpg

Les toilettes ne sont plus utilisables... (y'en a qui ont osés quand même...)

DSC_0651.jpg

C'est bien ça ajoute un peu de couleur.

DSC_0652.jpg

Nous nous éloignons.

DSC_0655.jpg

 

DSC_0658.jpg

Il y a normalement un 2ème point de vue un peu plus haut, beaucoup de photos où l'on voit l'alignement des volcans comme ici proviennent de ce point de vue en question :


[/caption]

On proposa bien de nous y emmener avant de descendre mais cela nous revenait trop cher car non inclus dans notre package.

DSC_0659.jpg

 

DSC_0661.jpg

Une dernière pour la route.

De retour sur le parking où le chauffeur nous attendait sagement.

DSC_0664.jpg

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

0 Avis

Laisser un commentaire

Indonésie : Mont Bromo – la claque visuelle – 11e jour – 1/2

by Romain time to read: 6 min
0