Quoi faire à Hua Hin et voir dans les environs

Quoi faire à Hua Hin et voir dans les environs

Hua Hin est une petite cité balnéaire situé à moins de 3h de Bangkok, dans la province de Prachuap Khiri Khan. Préféré à Pattaya pour son côté plus calme mais tout aussi proche de Bangkok, c’est aussi une étape de choix pour les personnes se rendant dans le sud de la Thailande sur plusieurs jours.

Ce n’est par ailleurs évidemment pas la première fois que j’en parle sur le blog puisque je m’y suis déjà rendu à de nombreuses reprises (j’en parle par exemple ici).

Mais ces articles datent un peu et surtout, je n’ai jamais fait un résumé de tout ce qu’il y a à voir et faire dans les alentours et à Hua Hin même, voilà qui va rattraper ce manquement !

Un brin d’histoire – Naissance d’une station balnéaire

L’histoire de Hua Hin est assez récente car cela remonte à l’apparition de la ligne de train traversant tout le sud de la Thailande jusque Singapour. Cette ligne fut achevée en 1921, permettant alors aux expatriés des villes comme Bangkok mais aussi Penang ou Singapour de rejoindre cette petite station en bord de mer, autrefois accessible uniquement en bateau car il n’y avait pas de route…

train gare hua hin - thailande

La ville se développa assez rapidement, avec la construction notamment de 2 palais pour la famille royale, une belle gare et un hôtel de luxe, le Hua Hin Railway Hotel, qui deviendra plus tard le Centara Grand Beach Resort & Villas Hua Hin.

Les attractions à voir à Hua Hin

En tant que tel on ne peut pas dire qu’il y a énormément de choses à voir à Hua Hin même. Toutefois il y a quand même de quoi s’occuper si vous voulez vous sortir de la routine farniente/plage.

Si l’on dresse une liste, voici quelles sont les choses à voir à Hua Hin :

– Vieille Gare
– Temple de la colline de Takiap (point de vue)
– Khao Hin Lek Fai (point de vue)
– Huahin Artist Village
– Maruekhathaiyawan Palace
– Klai Kangwon Palace

L’attraction la plus connue à Hua Hin étant son ancienne gare. Construite durant le règne de Rama VI, dans un style Thai mais rappelant l’architecture de l’époque Victorienne, la gare est tout en bois, dans des teintes rouges et jaunes.

Sa particularité est notamment d’y avoir juste à côté un petit pavillon, salle d’attente personnelle à la famille royale.

Vient ensuite la colline de Takiap, située tout au bout de la ville, au sud, elle est connue comme la colline aux singes. Dès le parking, vous serez accueilli par des macaques qui ont fait de ce bout de colline leur demeure.

Les gens viennent éventuellement les nourrirent, à défaut de les observer cavaler sur les toits et tout autour de la colline.

vue colline takiap hua hin

La vue sur Hua Hin depuis la colline de Takiap.

vue depuis colline takiap hua hin

Une autre vue depuis la colline de Takiap.

C’est aussi et à mes yeux surtout un excellent point de vue sur toute la ville. La colline est au bout de la plage de Hua Hin et la surplombe. Au sommet, en plus des singes, c’est un temple que vous y trouverez.

C’est en montant voir le chedi, après avoir emprunté la série de marches, que vous accéderez à cette belle vue. En contrebas de l’autre côté, vers la mer, vous pourrez voir un sanctuaire chinois tandis qu’au pied de la colline à l’entrée, vous passerez pas le village de pêcheurs de Takiap Thong.

Autre point de vue, également avec des singes, Khao Hin Lek Fai. Celui-ci est plus proche du centre puisqu’à moins de 3km (contre 7km pour Takiap). Cette petite colline juxtapose un parcours de golf, lui même situé juste derrière la fameuse gare de Hua Hin.

La vue est donc plus centré sur la ville. Si vous passez dans ce coin, vous pouvez aussi vous rendre vers le village des artistes (Baan Silapin). Vous y trouverez des peintures, sculptures et autres œuvres d’artistes locaux. Il y a des galeries d’art, des ateliers pour les enfants et vous trouverez aussi des boutiques avec des cartes postales et t-shirts uniques.

village aux artistes hua hin

« Village » aux artistes de Hua Hin.

maison aux artistes hua hin - thailande

baan silapin hua hin - thailande

Vous pourrez aussi vous poser dans un petit café, dans une ambiance calme et posée.

Si vous êtes intéressé par l’histoire, en plus de la gare, vous pouvez jeter un oeil aux 2 palais royaux du coin. Le premier est un plus au nord de Hua Hin, vers Cha-Am. Le Maruekhathaiyawan Palace (vous gagnez un point si vous retenez direct le nom 😉 ) est un palais posé en bord de mer.

พระราชวังมฤคทายวันMaruekhathaiyawan Palace

Construit au début des années 20 par un architecte Italien, le palais est essentiellement composé en bois de teck doré et reprend un style similaire à la gare mélangeant l’architecture Thai et une influence Européenne.

L’ensemble, avec ses verandas, son haut plafond et ses ouvertures était fait pour garder la fraîcheur dans le bâtiment durant les chaudes journées d’été. Chaque zone et pièces avaient leur fonction propre, que ce soient pour les servants où les membres de la famille royale eux même.

Aujourd’hui, les salles royales et les chambres sont aménagées en musée, décoré avec des artefacts royaux et des photographies vintage. Notez que les photos ne sont pas autorisée dans certaines des chambres, et palais royal oblige, assurez-vous d’être habillé poliment quand vous y allez (pas de shorts, jupes, débardeurs ou tongs).

Horaires d’ouverture du palais Maruekhathaiyawan: 08h00-16h00

Autre palais, plus centré en ville, celui de Klai Kangwon. Pour l’anecdote, le nom du palais signifie « loin des soucis », une formule à la Hakuna Matata résumant l’impression de sérénité qu’offrait le jardin et le bord de mer. C’est un palais qu’affectionnait le roi Rama IX récemment décédé et celui-ci s’y était rendu encore peu avant sa mort.

Le palais fut initié par le roi Rama VII en 1926, alors que la petite gare venait de connecter l’accès à Hua Hin par le train. Comme la plupart des batîments de l’époque, et notamment propre à la famille royale, l’architecture européenne se fait bien ressentir. Ici c’est un style plutôt espagnol qui ressort.

Si je l’indique dans cet article, ce n’est pas un palais facile à visiter, car ce fut la résidence secondaire préféré du roi et la famille s’y rendant régulièrement, c’est impossible dans ce cas de s’y rendre (une flopée de drapeaux à l’emblème de la famille royale flottera si des membres de la famille royale sont présents).

Si l’accès est possible, il faut tout de même obtenir une autorisation du Royal Household Office et payer un droit d’entrée (dont je ne connais pas le montant…)

Horaires d’ouverture du palais Klai Kangwon: 08h30-15h30

Les marchés de Hua Hin

Comme partout en Thailande, Hua Hin possède son lot de marchés, que ce soit en journée ou de nuit. Si l’on doit résumer, voici la liste des marchés qu’on peut trouver à Hua Hin et environs :

– Cicada market (marché de nuit et weekend seulement)
– Hua Hin Night Market (marché de nuit)
– Plearnwan (marché de jour)
– Chatchai Market (marché de jour)
– Sam Phan Nam Floating Market (pas vraiment flottant dans le sens propre du terme mais plutôt au bord de l’eau)

Le plus populaire étant le marché de nuit de Cicada (qui se prononce Citchada en fait), situé en bout de la ville au sud. Ouvert uniquement le weekend, c’est un marché centré sur l’art, mettant en avant l’artisanat local dans une ambiance ouverte et décontractée.

Cela reprend un peu le style du Rot Fai Market à Bangkok, un côté bohème, fait main, atmosphère idéal pour passer moment entres amis ou en famille.

cicada market hua hin - thailande

marché weekend cicada hua hin - thailande

marché cicada hua hin - thailande

stand marché weekend cicada hua hin

au marché du weekend de cicada - hua hin

Autre marché, qui s’active dès 18h30 et jusqu’à 23h, ouvert lui toute la semaine, le marché de nuit de Hua Hin. Situé non loin de la gare, le long de la Soi 72, c’est un marché plus « classique », avec ses allées de restaurants de rues, souvenirs (t-shirt, artisanat) mais avec son ambiance unique, propre à Hua Hin.

Ce dernier est en tout cas clairement plus populaire que l’autre marché de nuit de Hua Hin, The Grand Night Market, jouxtant le San Paulo Hospital (à côté de la Soi 86).

marché de nuit à hua hin

marché de nuit hua hin - thailande

En journée vous pourrez vous rendre au marché d’alimentation fraîche de Chatchai, longeant la rue Sa Song et jouxtant cette même Soi 72 du marché de nuit.

Plus qu’un marché, vous ne pourrez louper la façade du Plearnwan, un endroit à mi-chemin entre un marché et un musée. Plearwan se veut une zone commerciale en plein air, mais la déco et son style se veut comme un voyage dans le temps d’un Hua Hin des années 50.

Le bâtiment à deux étages tout en bois, mets en avant le vintage, avec des magasins de style d’époque, des jouets au salon de beauté, en passant par un studio photo, un cinéma extérieur et même une maison d’hôtes de 20 chambres.

On y trouve évidemment son lot de bouffe, dont certaines spécialité pas facile à trouver ailleurs, toujours dans cette atmosphère rétro. Celui-ci a subit un lifting depuis mon dernier passage, délaissant l’aspect rustique des planches de bois décorant l’imposante entrée pour une mélange de blanc et de blanc donnant un air « marin » à l’ensemble assez contrastant…

Horaires d’ouverture de Plearnwan: 9h00-21h00, sauf le bar principal, ouvert de 18h00 à minuit et jusqu’à 1h du matin le Vendredi et Samedi

Si vous êtes fan de marché ou simplement pour vous en informer si vous en entendez parler, notez qu’il existe un marché « flottant » à Hua Hin (il y en avait même un autre qui a depuis fermé). Ne vous attendez évidemment pas à un marché authentique au bord d’un canal puisque celui-ci est artificiel et plus un marché entouré d’eau via un bassin central.

Sa particularité toutefois est d’avoir un véritable petit train qui fait le tour du marché, voilà qui pourrait ravir les enfants 😉

sam phan nam floating market - hua hin

Marché flottant de Sam Phan Nam.

petit train marché sam phan nam floating market

Les plages de Hua Hin

Je ne peux évidemment parler de Hua Hin, cité balnéaire, sans parler de ses plages. Les plages sont essentiellement de longues bande qui s’étalent sur des km, ce qui fait qu’il y a peu de plages différentes et peut se résumer aux lieux suivant :

– plage de Cha Am
– plage de Hua Hin beach
– plage de la baie de Khao Tao
– plage de Sai Noi

Paradoxalement la plus connue, ou du moins la plus populaire dans le coin est certainement la plage de Cha-Am, située à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville.

Si vous prenez la route pour vous rendre à Hua Hin depuis Bangkok, vous saurez que vous passez la zone correspondant à Cha-Am puisque vous verrez d’un coup des immeubles apparaissant sporadiquement telles des verrues en bord de mer…

plage vers cha am

Plage vers Cha Am.

La plage principale de Hua Hin est quant à elle pas son atout principale… Après tout autant être honnête. Si la plage peut avoir un beau sable, la plupart de l’année, le vent et les courant rendent la mer d’une couleur plutôt marron et agitée.

Sa reste agréable pour s’y promener le long et au moins, vous serez jamais vraiment emmerdé par le monde. C’est aussi possible pour les enfants surtout de faire des balades sur des petits chevaux (c’est pas des poneys, il me semble, mais bien une race de petits chevaux).

Au sud de la ville, vous trouverez la grande plage de Khao Tao (à ne pas confondre avec l’île de Koh Tao) qui s’étale sur plus de 6km, avec en son bout une petite colline un peu comme Takiap, avec également un point de vue et son temple posé au sommet.

Globalement le cadre est plus sauvage, moins d’urbanisme (sauf sur la partie sud) et du coup plus tranquille. Juste derrière la colline au temple, vous trouverez la petite plage « cachée » de Sai Noi (cherchez le Sanae Beach Club hotel).

plage sai noi hua hin

Plage de Sai Noi, bon là on peut pas dire que la photo prise avec mon tel fait très envie…

Elle possède son charme puis-qu’entourée par des rochers des 2 côtés. Lors de mon passage, c’était une ambiance décontracte et je ne m’attendais pas à trouver ça, alors qu’à la base je cherchais des toilettes…

Que faire dans les environs de Hua Hin

Si la ville offre déjà de quoi s’occuper, vous verrez qu’il y a aussi à faire dans les environs, si l’on tient compte d’un temps inférieur à 1h pour s’y rendre depuis le centre de Hua Hin. Vous serez par exemple surpris de savoir qu’on y trouve… des vignes !

En résumé on y trouve :

– Hua Hin Hills Vineyard
– Wat Huay Mongkol
– Pa La-U Waterfall (parc national de Kaeng Krachan)
– parc national de Sam Roi Yot

Si vous vous rendez au Hua Hin Hills Vineyard, vous pourrez profiter d’un paysage atypique, entouré de montagnes et de champs de vignes. Le bâtiment principal, en plus d’offrir un cadre agréable, fait office de restaurant (ouvert de 11h00 à 17h30) et de dégustation de vins (entre 10h et 18h).

Celui-ci est plutôt populaire et il peut vite être préférable de réserver les weekend si vous voulez espérer bénéficier d’une table. Vous aurez la possibilité de parcourir une partie des vignes (qui totalisent une surface de plus de 226 hectares !) à vélo sur un chemin de 3km. Les vignes sont situés à 36km à l’ouest de Hua Hin.

vignes hua hin - thailande

Paysages de montagne vers les vignes de Hua Hin.

vignes environs de hua hin

hua hin vineyard - thailande

C’est une visite qui se combine facilement avec la maison aux artistes évoqué plus haut, mais aussi avec l’autre attraction du coin, le Wat Huay Mongkol. Vous ne pourrez pas louper l’imposante statue du moine Luang Phor Thuad, une figure importante du bouddhisme dans la péninsule Siamoise entre le 16e et le 17e.

Née dans la province qui m’est familière de Nakhon Si Thammarat, on lui attribue nombres de miracles dont les amulettes à son image aujourd’hui sont un garant de stabilité pour éviter les coups dur. Cette grande statue est entourée de 2 éléphants sacrés à 3 têtes, symbolisant Erawan, la monture de la divinité Hindou, Indra, le roi des dieux, ici surmonté par le moine.

statue wat chai mongkol hua hin

wat chai mongkol hua hin

On dit que ça porte bonheur de faire 3 fois le tour par en dessus. Derrière on peut se prélasser au bord du petit lac, où poussent des tournesols en Janvier. Là encore, et pour terminer ce qui pourrait remplir une bonne journée de visite, le temple peut se combiner avec la visite de la plus connue des cascades du coin, Pa La-U Waterfall.

C’est à ce jour l’attraction principale que je n’ai pas encore vu moi même, faute de temps. C’est aussi parce qu’elle n’est pas particulièrement impressionnante et aussi parce qu’elle est payante (300 Bahts par adulte, 200 pour les enfants) car celle-ci fait partie du parc national de Kaeng Krachan, qu’il est donc bon de mentionner car il abrite des éléphants sauvages et une nature bien préservée (notez qu’il ferme aux mois d’Août, Septembre et Octobre, au plus fort de la saison des pluies).

Pala-U Waterfall, Hua Hin

Enfin je pouvais pas ne pas mentionner le parc national de Sam Roi Yot, situé à 50km au sud de la ville. A ce jour l’un de mes parcs nationaux préféré dont je vous ai déjà fait un condensé, ce qu’il ne faut pas rater au parc national de Sam Roi Yot.

Hua Hin en famille

Je me devais d’écrire ce paragraphe car en général c’est une destination considéré comme propice aux sorties en famille. Que ce soit des parcs aquatiques, des lieux de shopping atypique, voilà en gros ce qu’on peut retenir d’intéressant :

– Venezia
– Santorini Park
– Black Mountain Water Park
– Vana Nava Hua Hin Water Jungle
– For Art’s Sake

Les 2 premiers sont des ensembles de magasins reprenant chacun un thème différent. Venise et l’Italie pour évidence concernant le Venezia et Santorini et la Grèce concernant le second. Sorte de villages façon « Disneyland », c’est le genre de lieux qui pourrait plaire aux plus petits, où comment voyager en étant déjà en voyage.

Vu la chaleur ambiante en Thailande, il est assez évident d’y trouver des parcs aquatiques. Et Hua Hin héberge au moins deux d’entre eux, le Black Mountain Water Park et le Vana Nava. Les 2 parcs ne sont pas particulièrement grand mais permet de se rafraîchir en profitant des toboggans et autres infrastructures pour un peu plus de fun qu’une journée à griller sur une plage.

Enfin, même si cela s’adresse plus aux Thais, fana du selfie et du genre à se prendre en photo partout tout le temps, vous pourrez faire travailler votre imagination créative en famille au For Art’s Sake, qui utilise des peintures en 3D et joue avec les perspectives pour des photos originales.

Où loger à Hua Hin

J’ai à ce jour essayé plusieurs type d’hébergement et à différents endroits de la ville. Ce qu’on peut en tirer, c’est que ce n’est pas les offres qui manquent. L’hébergement le plus récent ayant été le Jetty Hostel, situé proche de l’animation des quais, des rues bordés de salons de massages et à proximité du marché de nuit. Une chambre coquette et surtout une vue pas dégueulasse.

Jetty Huahin Hostel

Budget : à partir de 930 Bahts (24€ en chambre individuelle, 10€ en dortoir)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En savoir plus et réserver le Jetty Huahin Hostel

Étonnement, le premier hôtel testé en arrivant dans cette ville en 2009 existe toujours et il a une note qui reste plutôt correct sachant normalement que les hôtels vieillissent souvent mal en Thailande. C’était le Nicha Suite et il est en bord de route mais pas particulièrement bruyant. J’avais été impressionné (à l’époque) par l’aspect « classe » et le confort pour un tarif ma foi plutôt bas.

Nicha Suite Hua Hin Hotel

Budget : à partir de 630 Bahts (17€)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En savoir plus et réserver le Nicha Suite Hua Hin Hotel

Pour un budget similaire mais pour le coût n’en valant pas trop la peine, j’avais testé le Tid Tarad, qui, avec ses murs en carton et son manque de charme certain est à mes yeux surcoté malgré un bon emplacement indéniable, proche des marchés de jour et de nuit.

Tid Tarad Hostel Hua Hin

Budget : à partir de 637 Bahts (17€)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En savoir plus et réserver le Tid Tarad Hostel Hua Hin

Autre déception dans mes essais, le Narawan Hotel, utilisé dans le cadre d’une sortie purement vacance avec Jitima. On voulait donc une piscine sans pour autant cibler haut niveau tarif. C’était pas mal en soit mais l’emplacement proche de la voie ferrée et sa gestion des portes électroniques (qui marchait à piles oui oui…) me donnaient pas particulièrement envie d’y revenir.

Narawan Hotel

Budget : à partir de 835 Bahts (22€)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En savoir plus et réserver le Narawan Hotel

Pour un budget à peine supérieur et bénéficier d’une piscine, vous pouvez vous tourner vers une valeur sûr comme le Ibis Hua Hin, testé lors d’un séjour avec mes parents. Situé au sud de la ville, proche du marché du weekend de Cicada, c’est propre, moderne et en bord de plage.

Ibis Hua Hin Hotel

Budget : à partir de 1080 Bahts (29€)

En savoir plus et réserver le Ibis Hua Hin Hotel

Notez qu’avec tout ça, vos pouvez toujours jeter un oeil aux offres avantageuses sur Voyage-Privé, même si les destinations sont parfois limités mais Hua Hin étant une destination balnéaire suffisamment populaire, vous pourriez avoir des surprises.

Comment se rendre à Hua Hin

Hua Hin est un peu à l’écart de l’autoroute principale descendant vers le sud de la Thailande, pour autant, c’est plutôt facile de s’y rendre vu son importance dans la région. Vous aurez le choix entre le train, partant de Hua Lamphong à 13h ou 14h45 et arrivant normalement respectivement à 17h15 et 18h45, donc comptez 4h bonnes heures pour effectuer le trajet pour environ 400 Bahts.

L’autre option en transport en commun est en bus, accessible depuis le terminal de bus sud de Bangkok (Southern Bus Terminal), il y aurait aussi des départs depuis le terminal de Mo Chit au nord de Bangkok (mais c’est un poil plus cher, autour de 220 Bahts).

Pour s’y rendre, soit en taxi direct, soit vous pouvez combiner le BTS en vous arrêtant à Bang Wa (52 Bahts depuis Phaya Thai) puis finir le trajet en taxi (normalement cela revient à 80 Bahts).

Le trajet lui-même pour les 200km vers Hua Hin devrait vous coûter 180 Bahts pour une durée de 2h30 (oui, plus rapide que le train et moins cher…) Notez qu’il n’y a plus de minivans partant depuis Victory Monument depuis leur éviction l’année dernière pour désengorger le trafic à cet endroit (ce qui, pour le coup, à plutôt bien marché de mon expérience).

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les transports en commun, ou simplement si vous êtes nombreux, en famille, ça peut être une bonne option, le transfert privé, possible directement depuis votre hôtel ou même depuis les aéroports de Bangkok (Don Muang ou Suvarnabhumi), on peut trouver des tarifs avantageux à partir de 1900 Bahts (Voir par exemple ici).

Vous pouvez réserver à l’avance via le formulaire ci-dessous (se faisant vous me donnez aussi un petit coup de pouce car je touche une commission si vous confirmez vos billets 😉 )

Powered by 12Go Asia system

Sans être une destination absolument fantastique ni incontournable, Hua Hin n’en reste pas moins une destination intéressante offrant une possible escapade pour un weekend ou quelques jours et dans tous les cas une étape possible si vous partez dans le sud de la Thailande sur plusieurs jours.

Si vous connaissez, auriez vous d’autres suggestions de choses à voir ? Envie d’y faire un tour ?

Quoi faire à Hua Hin et voir dans les environs
4.8 (95%) 4 votes
Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quoi faire à Hua Hin et voir dans les environs

by Romain time to read: 15 min
0