Haut
  >  Voyage à Hong Kong   >  Hong Kong – promenade scénique à travers l’île de Lamma
plage hung shing ye - ile lamma - hong kong

Lamma Island est une île située au sud-ouest de l’île principale de Hong Kong. Et contrairement à Lantau, relié par un pont à l’île principale, Lamma n’est accessible qu’en bateau. C’est une île propice pour se balader et voir des villages de pêcheur un peu comme à Tai O. On profitait de notre second passage à Hong Kong après avoir exploré la ville, pour aller se ressourcer au vert.

Je sais que le timing n’est pas terrible concernant la diffusion de cet article (vu les troubles actuels) mais ça fait 6 mois que je l’ai écrit, il était temps de le diffuser. Et puis cela permet justement d’aller prendre l’air à l’écart des troubles, donc ça peut toujours servir !

Comment se rendre sur Lamma Island

Il existe 2 ports différents permettant de se rendre à l’île de Lamma. Le port de Yung Shue Wan, au nord-ouest de l’île et Sok Kwu Wan vers le sud-est de l’île. Ce qui est top, c’est que ça permet de ne pas avoir à revenir sur ces pas pour sortir de l’île. On peut donc suivre le sentier vers l’autre bout de l’île sans se soucier du timing.

ferry hong kong lamma island

En quittant Central.

Et dans notre cas, on choisissait l’option de partir depuis Central et d’arriver au nord à Yung Shue Wan avec dans l’idée. Une fois sur place, j’ai vite compris que ce serait intéressant de repartir via Sok Kwu Wan histoire de traverser l’île de part en part.

Comme nous étions en semaine, le tarif était moins cher. On a payé 17$ HK par personne à l’aller entre Central et Yung Shue Wan (vous avez les infos et horaires ici) pour un trajet durant à peine 20 min.

Histoire de varier, on ne rentrait pas directement par Central, mais par Aberdeen, un port important au sud de l’île principale. On a alors payé 12 $ pour 35 min de trajet via un petit bateau local entre Sok Kwu Wan et Aberdeen donc (infos et horaires ici).

[sf_iconbox image= »ss-like » character= » » color= »standard » type= »standard » title= »Se rendre sur l’île de Lamma » animation= »none » animation_delay= »200″ link= » » target= »_self »]
Pour résumer

Central – Yung Shue Wan : 17$ du Lundi au Samedi / 24$ Dimanche et jours fériés.
Sok Kwu Wan – Aberdeen : 12$ du Lundi au Samedi / 18$ Dimanche et jours fériés.
[/sf_iconbox]

Que faire sur Lamma Island

Vu la configuration de l’île, il n’y a pas de voiture donc pas de route( enfin si, une, qui relie l’éolienne à la centrale, 1 km quoi), mais seulement des sentiers qui parcourent l’île sur un bon 3/4 de celle-ci. (la partie la plus au sud-est à priori inaccessible.)

port yung shue wan - hong kong

Au port de Yung Shue Wan, en arrivant sur l’île.

L’activité principale étant alors la marche à pied, alors que les gens viennent s’y balader pour profiter de la nature et une ambiance plus paisible qu’en centre-ville. En suivant certains des sentiers, on peut accéder à des plages, parfois habités, et parfois non. (après, ce n’est pas des plages à tomber non plus.)

Notre balade sur l’île de Lamma

Premier point en arrivant au port, on ne peut occulter les énormes cheminées qui dépassent de la centrale électrique qui occupe cette partie nord de l’île.

C’est une usine qui fonctionne au charbon et au gaz, pas le plus « environnementalement friendly » et visuellement pas esthétique du tout, dommage de défigurer ce petit coin de nature comme ça. (et c’est pas la petite éolienne au milieu de l’île qui aide.)

centrale electrique yung shue wan - hong kong

Une île flottante…

Ce n’est pas le temps grisâtre non plus qui allait m’aider à apprécier les paysages. Mais faut faire avec. Après avoir regardé les possibilités à voir sur l’île via le panneau d’info au village de Yung Shue Wan, on se lançait sur le sentier principal partant vers le sud de l’île.

Pour faire simple, on suivait le sentier en contrebas plutôt que de monter au village de Tai Peng et redescendre ensuite.

map ile de lamma - hong kong

Une carte de l’île de Lamma.

On passait à travers l’artère principale de Yung Shue Wan, essentiellement commerçante, avec ses étals de fruits et légume, de viande, mais aussi de restaurants. C’est très coloré via les peintures murales qu’on croise çà et là, et y a pas trop de monde, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Avant d’arriver sur la première plage qu’on croisera, on avait droit à un peu de verdure (on était là pour ça quand même), une mise en bouche avant de grimper un peu, une bonne partie du sentier étant plutôt en haut de l’île qu’en contrebas (ce qui fait aussi que ne verra que 2 plages sur la dizaine que comporte l’île).

rue village yung shue wan - hong kong

Sur l’artère principale du village de Yung Shue Wan.

boucherie yung shue wan - hong kong

La boucherie locale.

sentier yung shue wan - hong kong

C’est partie pour la balade.

nature yung shue wan - hong kong

C’est bien vert.

C’est donc sur la petite plage de Hung Shing Ye. Le cadre y est vraiment pas mal, si on fait abstraction de la vue sur la centrale électrique…

On poursuit notre chemin, cette fois ça grimpe un peu, devant nous, c’est la nature tout autour, on croise là un smiley dessiné sur un rocher. Derrière nous, la centrale est toujours visible, on aperçoit aussi le village par lequel on est arrivé et on le voit s’éloigner comme un au revoir puisqu’on n’y reviendra pas.

plage hung shing ye - lamma island - hong kong

La plage de Hung Shing Ye.

plage hung shing ye et centrale - lamma island

On voit toujours la centrale.

arbres plage hung shing ye - lamma island

sentier bord de mer - ile lamma - hong kong

On poursuit la promenade.

smiley sentier ile lamma - hong kong

Smile 🙂

On croise quelques personnes mais il n’y a vraiment pas foule en semaine. On croise pourtant un marchand posé là au milieu de nulle part pour offrir de quoi se rafraîchir (ce qui n’est pas forcément de trop).

On est au milieu de l’île, entouré par les collines et les criques en contrebas. Plus loin, on apercevait Sok Kwu Wan, notre objectif. Cela faisait une heure qu’on marchait. On était à mi-chemin environ puisqu’on atteindra le village qu’une heure plus tard.

sentier ile lamma - hong kong

On longe le sentier principal qui est pavé et bien aménagé.

vue centrale electrique lamma island - hong kong

Toujours la vue sur la centrale…

vue village yung shue wan lamma island - hong kong

On voit toujours à l’horizon le village de Yung Shue Wan par lequel nous sommes arrivés.

fleur sentier ile lamma - hong kong

paysage balade ile lamma - hong kong

Une vue d’ensemble sur l’île de Lamma.

marchand sentier lamma island - hong kong

Un marchand attends patiemment des clients avec son chien.

Avant cela, j’avais la curiosité de jeter un œil à une bifurcation du sentier menant vers l’ouest, pensant avoir un point de vue sur la mer, mais il n’en était rien, heureusement que ce n’était pas un grand détour (200 m).

Juste avant de descendre de la colline, un petit pavillon sur la gauche (Hilltop pavilion) donnait une vue pas trop mal sur la baie de Sok Kwu Wan. On aperçoit au loin les immeubles de Repulse Bay tandis qu’Aberdeen est caché derrière la colline où se trouve un parc d’attractions.

collines lamma island - hong kong

On se croirait presque à la montagne 😉

bord mer lamma island - hong kong

Une vue sur le bord de mer à l’ouest de l’île.

sur sentier lamma island - hong kong

Petite pause photo souvenir (c’est pas comme si on en faisait des masses avec l’un de nous sur les photos).

sentier secondaire lamma island - hong kong

Voyons voir par là.

sapins lamma island - hong kong

C’est tout ce que je verrais en suivant ce détour.

vue sur repulse bay depuis lamma island - hong kong

D’ici, on aperçoit Repulse Bay et le parc d’attraction.

vue village sok kwu wan - ile lamma - hong kong

Vue surplombant le village de Sok Kwu Wan, vers le sud de l’île.

village sok kwu wan - ile lamma - hong kong

En bas, je vois un panneau indiquant une autre plage, Lo So Shing Beach. Comme on en a vu qu’une, je m’engageais sur cette autre bifurcation vers l’ouest de l’île. On passait à travers un village très calme, composée de quelques maisons.

La plage est sympa, mais là encore, inexorablement, on aperçoit un bout de la centrale qui nous lâche pas… C’est calme et on est en semaine, pour autant, comme à chaque plage, un maître nageur est quand même là sur son perchoir au cas où…

village sud ile lamma - hong kong

On traverse un passage avec quelques maisons.

graffiti village - ile lamma - hong kong

Sympa la déco.

lo so shing beach - lamma island - hong kong

La plage de Lo So Shing, au sud-ouest de l’île.

sentier longeant lo so shing beach - lamma island - hong kong

plage lo so shing beach - lamma island - hong kong

Une vue de la plage de Lo So Shing. Comme ça ça rend pas trop mal et donne presque envie de se poser bronzer (presque hein, parce que c’est pas trop notre truc).

rochers lo so shing beach - lamma island - hong kong

Quand il n’y a plus de plage, ce sont alors des rochers qui laissent la place au sable.

J’allais jusqu’au bout du chemin où se trouve des aménagements pour pique-niquer et profiter de la vue. Puis nous faisions demi-tour afin de revenir vers le village. On passait alors de retour de l’autre côté de l’île (large de même pas 500 m à cet endroit) devant la grotte aux kamikazes.

Celle-ci aurait en effet servi de cachette à des kamikazes japonais durant la Seconde Guerre mondiale. Ils y cachaient là des embarcations prêt à les chevaucher pour des missions suicide autour d’Hong Kong.

grotte kamikazes ile lamma - hong kong

La grotte aux kamikazes.

vue aberdeen depuis sok kwu wan - hong kong

La vue sur Aberdeen.

mer so kwu wan ile lamma

On longe littéralement le bord de mer, il y a une petite plage aussi de ce côté juste avant la grotte.

drapeaux pecheurs sok kwu wan - hong kong

Les nombreux drapeaux qui flottent sur les embarcations.

peche lamma island - hong kong

Vous le voyez le rapace là ?

rapace lamma island - hong kong

Et là ?

Le temps gris ne nous aura pas lâché alors que nous arrivons enfin au village de Sok Kwu Wan, après une petite balade pépère d’environ 4 km (un peu plus en comptant les petits détours çà et là). Dans le ciel virevolte des rapaces alors que nous atteignons le temple du village, Tin Hau.

Un lieu de culte pour les marins et pêcheurs qui viennent prier la déesse des mers, Tin Hau, pour leur sécurité et espérer une pêche fructueuse, ce, depuis 150 ans (il n’en a pas l’air puisque rénové après un incendie en 2005). Je n’ai pas été à l’intérieur, mais on peut y voir un spécimen d’oarfish, le plus long poisson osseux au monde (atteignant des longueurs entre 5 et 10 m en moyenne).

temple tin hau sok kwu wan - hong kong

Le temple de Tin Hau sur l’île de Lamma.

devanture maison sok kwu wan - lamma island - hong kong

Façade d’une maison.

De retour à la « civilisation », on croise des marchands, mais surtout des restaurants, proposant toute sorte de spécialités à base de fruits de mer et de poissons. Si un grand restaurant ne nous inspirait pas grand chose, on se posait là sur la terrasse d’un petit restaurant au bord de l’eau, ne serait-ce qu’en attendant le bateau. Il était 14h, on avait quand même faim et le prochain bateau pour Aberdeen ne partait qu’à 15h40…

Après le cocktail café/repas tranquille, on s’est relaxé une bonne heure avant d’embarquer sur le petit bateau faisant le trajet vers l’île principale. 35 min plus tard, on arrivait à Aberdeen et terminait cette balade sur l’île de Lamma.

rue village sok kwu wan - lamma island - hong kong

Y’a pas foule mais c’est la « rue » principale du village de Sok Kwu Wan.

restaurant seafood - lamma island - hong kong

Un grand restaurant proposant des spécialités de poissons et fruits de mer.

terrasse restaurant sok kwu wan - lamma island - hong kong

Notre choix de restaurant du jour.

village pecheur sok kwu wan - hong kong

On aperçoit le pavillon depuis lequel je prenais la vue d’ensemble du village plus tôt.

quai bateau sok kwu wan - aberdeen - hong kong

bateau sok kwu wan - aberdeen - hong kong

Nous voilà sur le bateau du retour. Celui-ci est bien plus petit que le ferry à aller.

trajet sok kwu wan - aberdeen - hong kong

On commence à s’éloigner, goodbye Lamma.

immeubles aberdeen depuis lamma island - hong kong

Et bonjour Aberdeen !

Lamma Island, petite conclusion

En résumé, ce n’était pas une journée renversante. L’environnement est beau, sans être non plus exceptionnel. Encore une fois, cette centrale et la météo qui n’était pas de notre côté n’ont pas aidé à apprécier pleinement les lieux.

Je reste dans l’idée que c’est quand même sympa à faire, ne serait-ce que pour avoir une autre vision d’Hong Kong, qui est au final rempli de parcs nationaux et d’espaces dédié à la nature pour souffler et voir autres choses que des immeubles agglutinés sur des collines.

De quoi faire une bonne promenade revigorante, voir des plages au calme et des villages encore préservé.

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hong Kong – promenade scénique à travers l’île de Lamma

by Romain time to read: 9 min
0