Introduction

Le Laos a un lourd passé historique lié avec le Siam, la France puis la guerre civile laotienne qui dura près de 20 ans, opposant le Pathet Lao, partisan d’un régime communiste, et le Royaume du Laos, conflit auquel s’ajoute la guerre d’Indochine et la guerre du Vietnam.

Aujourd’hui tout comme le Vietnam, le pays est un régime communiste à parti unique souvent décrit comme étant la Thaïlande d’il y a 20 ou 30 ans lié notamment à sa grande pauvreté et au décalage du niveau de vie avec son puissant voisin.

Le réseau routier est calamiteux, les infrastructures peinent à se développer et le pays ne possède par exemple toujours pas de voie ferrée, sans compter les quelques km qui servent juste à relier la Thaïlande à la capitale du Laos, Vientiane, qui est juste de l’autre côté du Mékong, qui fait office de frontière naturelle sur une bonne partie des 1 700 km de frontières communes entre le Laos et la Thaïlande.

Avantages

Voici une liste non exhaustive des avantages à voyager au Laos :

– Le Laos mériterait largement le titre de pays du sourire comme son voisin.
– Coût bon marché même si les tarifs tendent à être plus cher qu’en Thaïlande…
– Authenticité dû à un tourisme de masse encore peu présent.

Inconvénients

De l’autre les aspects moins plaisant :

– Manque d’infrastructure.
– Réseaux routier en mauvais état (5h pour faire 150 km…)

Mon Expérience

Ma première visite au Laos s’est faite dans le cadre d’un changement de visa. Un trajet en bus jusqu’à Nong Khai puis traversée du pont frontalier, Vientiane étant juste de l’autre côté du fleuve quelques km à l’ouest de ce pont, telle fût notre option de déplacement avec pour ma part un retour en avion depuis Udon Thani.

Durant ce court séjour, nous avions visité Vientiane (enfin plus moi que ma femme qui avait dû rentrer avant pour son boulot) et étions allé à Vang Vieng, connue pour ses fameuses orgies, bars, drogues et surtout tubing (se laisser glisser le long de la rivière sur une chambre à air tout en sirotant un verre ou autre au son des musiques assourdissantes provenant des bars longeant ladite rivière…).

Phénomène qui fût finalement bannie par le gouvernement laotien peu de temps après notre venue, ce qui n’est pas plus mal vu le contexte de ces fêtes devenues incontrôlable avec une vingtaine de morts par an… Après le tubing existe toujours, mais c’est censé être plus « calme », avec un peu moins de bars, par contre aux dernières nouvelles, il y a beaucoup de Coréen qui viennent faire du buggy (la faute à une émission de télé-réalité Coréenne type Koh Lanta tourné là bas…).

Par la suite, ce fut plusieurs petits séjours dont Savannakhet (lieu de prédilection pour mes renouvellements de visas maintenant), Thakhek (connu pour sa boucle en moto avec grottes et cascades au programme) mais également une croisière sur le Mékong en partant de Huay Xai, avec stop à Pakbeng et arrivée à Luang Prabang. J’avais aussi eu la curiosité de monter une fois jusque Luang Namtha et sa région (Muang Singh).

Voir mes articles sur le Laos

Besoin d’un visa ?

Oui. Facile à obtenir à la frontière pour 30$. Vous aurez alors droit à un séjour ne dépassant pas les 30 jours. Attention aux éventuelles arnaques (surtout sur la frontière entre Laos et Cambodge)

Voir les infos et conditions ici.

Les transports

Le réseau routier est mauvais, donc ça peut vite être long d’aller d’un point à un autre… Il faut compter au moins 4h pour faire des trajets de 150 km. Il n’y a pas de trains au Laos donc c’est en gros le seul moyen de se déplacer… A part l’exception du bateau sur le Mékong.

Sur place, la location de moto était clairement le plus pratique, mais attention aux chemins parfois en travaux ou à la boue en saison des pluies sur des trajets hors grande route (type boucle de Thakhek, plateau des Boloven).

Budget moyen au Laos

Comptez au moins 20€ par jour et par personne. C’est l’un des pays les moins cher pour voyager en Asie du Sud-Est.

Quand partir au Laos

Climat : Le Laos possède un climat dans la même veine que ses voisins, une saison de mousson d’avril à octobre et une période sèche de novembre à mars, les températures montent un peu Avril/Mai. À noter qu’il y a plus de pluies dans le sud du pays pendant la mousson et que pendant le saison sèche, alors que les températures sont plus basses, celles-ci peuvent l’être particulièrement en altitude et dans la partie nord du pays (il y a même des gelées…)

Quand partir alorsEncore une fois la période s’étale donc entre novembre et mars, si à partir de ce mois, il peut commencer à refaire chaud vers Vientiane et au sud du pays, le temps reste agréable vers le nord notamment à Luang Prabang. À franchement éviter pendant la mousson, car le réseau routier étant en mauvais état, c’est déjà long même par temps sec alors avec de la gadoue…

Pour notre part il se trouve que nous étions en février la première fois lorsque j’ai eu a y aller, un temps parfait donc avec beau ciel bleu et chaleur acceptable. J’y suis aussi venu à diverses périodes comme avril ou novembre, pas eu à me plaindre, j’ai jamais vraiment eu de grosses pluies.

République démocratique populaire lao

Administration

Forme de l’État République, régime à parti unique communiste
Président Choummaly Sayasone
Langue(s) officielle(s) Lao
Capitale Vientiane

Géographie

Plus grande ville Vientiane (716 000 d’hab.)
Superficie totale 236 800 km²
Fuseau horaire UTC +7

Histoire

Indépendance de la France
Date 19 Juillet 1949

Démographie

Gentilé Lao ou Laotien, Laotienne
Population totale 6,5 Millions hab. (2011)
Densité 27,4 hab./km²

Économie

Monnaie Kip (LAK)

0 Avis

Laisser un commentaire