1 jour d’escale à Dubai et un tremblement de terre

1 jour d’escale à Dubai et un tremblement de terre

Alors que nous quittions donc le Sri Lanka, je me dirigeais vers la France et avait planifié de m’arrêter une journée à Dubai (volant avec Emirates) pour visiter la ville.

Et cette journée à Dubai ne fut pas de tout repos, mais bon, je le savais à l’avance, tout comme je savais que je ne pouvais tout voir en ce laps de temps. J’ai dû faire des choix sur ce que je voulais visiter en priorité et m’organiser en conséquence.

Concrètement, j’avais en tout une journée et demi, mon avion ne partant que dans l’après-midi le lendemain. J’avais même hésité à me faire un safari en soirée du premier jour ou à me faire une séance de ski, mais bon, ça devenait « too much » niveau gestion et surtout coût.

Quoi visiter à Dubai en une journée ?

Alors oui, si vous avez une journée de libre, volontaire ou pas (les escales sont parfois longues, pour ma part, ce fut volontaire, ma soif de découverte me poussait à découvrir cette ville plutôt que de me contenter de la survoler), il est toujours intéressant de découvrir cette ville à part.

Voilà sur quoi se basait mon programme des visites :

– Dubai Marina
– Dubai Creek
– Burj Al Arab
– Burj Khalifa

J’avais décidé de laisser mes bagages à l’aéroport pour éviter de m’encombrer avec, le check-in à l’hôtel n’étant de toute façon pas possible normalement à cette heure matinale (6h), évidemment moyennant finance (25 AED pour mon gros sac, soit 5 euros pour 12h de garde, c’est raisonnable), mais ça aussi, je le savais, cette journée ne sera pas donné.

Après avoir donc découvert l’aéroport de Dubai, je me rendais vers le métro du terminal 3. Mon raisonnement étant d’abord d’aller au plus loin je fonçais vers la Marina, au sud de la ville. Non pas que ce soit un immanquable, mais des photos que j’en avais vues, ça avait l’air intéressant, à photographier sous-entendu, car c’était là mon but premier en visitant Dubai, faire des photos en milieu urbain.

Je découvrais donc cette marina, bien évidemment artificielle (je veux dire que la crique n’existait pas auparavant) comme bien sûr toute la ville, qui a des airs de parc d’attractions tellement tout parait aseptisé et surréaliste.

Mais la ville ne s’en cache pas, au contraire d’ailleurs, car des attractions justement, elle n’en manque pas et rivalise d’idées pour savoir quoi construire et proposer à ses habitants (comme faire du ski en plein désert…) et attirer les touristes, la preuve après tout que cela marche puisque je suis là à la visiter.

dubai - emirats arabe unis

A l’approche de la marina (juste dans mon dos)

marina bay - dubai - emirats arabe unis

marina bay - dubai - emirats arabe unis

marina bay - dubai - emirats arabe unis

marina bay - dubai - emirats arabe unis

marina bay - dubai - emirats arabe unis

marina bay - dubai - emirats arabe unis

marina bay - dubai - emirats arabe unis

L’ambiance du matin est agréable, il ne fait pas encore trop chaud, bien que nous ne soyons pas encore en été et que donc les températures ne dépasseront pas les 40°C dans l’après-midi (contre 45 et plus en été !). C’est l’heure pour les footings, y a pas foule.

Avec tous ces buildings et ces formes, il y a de quoi faire pour ceux qui aiment la photo et plus particulièrement l’architecture. Je passais à un moment devant un groupe d’ouvriers en pause déjeuné. Je pensais alors aux conditions de vie de ces forçats du 21e siècle, ceux-ci m’accueillaient globalement avec le sourire en m’invitant même à partager un bout.

marina bay - dubai - emirats arabe unis

Une fois que j’aurais fait le tour, je reprenais le métro pour ma prochaine étape, retour prêt de l’aéroport à Dubai Creek, le quartier des souks.

Mal préparé, je descendais à la mauvaise station… Je me retrouvais à Rigga station, concrètement si vous voulez vous rendre au plus prêt il faut descendre à la station suivante « Union » de la ligne rouge et ensuite vous pouvez vous rapprocher en prenant le ligne verte jusqu’à Baniya.

dubai - emirats arabe unis

dubai - emirats arabe unis

dubai - emirats arabe unis

dubai - emirats arabe unis

dubai - emirats arabe unis

Une vue de loin sur la fameuse tour Burj Khalifa.

Se déplacer à Dubai, quels moyens de transport ?

Petit aparté sur le transport à Dubai, en gros, vous avez 3 choix :

  1. Le taxi dont la prise en charge est de 10 AED, la course revient en général entre 20 et 80 AED selon la distance (80 c’est le coût de revient si j’avais fait le trajet aéroport-marina, les 2 points les plus éloignés, en taxi)
  1. Le métro, tout automatique, qui est pour l’instant composé de 2 lignes, c’est pratique et pas cher, comptez entre 2 et 5 AED le trajet, vous pouvez aussi prendre une carte rechargeable (Nol Card) ou un Travel Pass (valable aussi pour le bus) :
    • La ligne rouge, ouverte en 2009, elle fait le trajet Nord-Sud en partant de l’aéroport (52km).
    • La ligne verte, ouverte en 2011, en gros traverse les quartiers « historiques » du nord de la ville (17km).
  1. Le bus, pas cher également puisque le trajet est entre 1 et 4 AED généralement, il y a un bus spécial pour les touristes qui est en open tour, c’est-à-dire que vous prenez un forfait à la journée et montez ou descendez où vous le voulez sur le parcours du bus qui navigue entre les spots importants de la ville, sachant qu’il y a 2 circuits possibles et qu’il y a aussi un bus pour la nuit.

J’avais hésité à prendre cette dernière option, mais j’avais peur de me retrouver dépendant des horaires de passages et le tarif, 220 AED (environ 55 euros) ne m’apparaissaient pas vraiment attractifs.

J’avais à l’origine réservé une voiture à l’aéroport pour m’assurer une indépendance maximum, mais repensant au coût et surtout le fait de devoir conduire dans une ville inconnue, etc, j’ai préféré m’abstenir. Vu que je n’avais pas eu à faire de dépôt à l’avance, j’étais libre de laisser tomber.

Je faisais donc un combiné métro/taxis pour couvrir les distances entre mes différents points de visites.

Dubai Creek et les souks

Pour revenir où j’en étais, je descendais donc du métro trop tôt, le parcours depuis la station Rigga, jusqu’au souk aux épices que je visitais, c’était déjà 3.3 km, sachant que je continuais encore le long de la boucle longeant la rivière pendant 1 km supplémentaire.

Le temps de revenir vers la station la plus proche (Baniyas), cela m’a fait un parcours de près de 7 km, tout à pied… Heureusement que les températures étaient clémentes et je suis plutôt un bon marcheur.

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

Arrêt de bus climatisé, only in Dubai !

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

Pratiquement en face vous pouvez aller au marché de l’or (Gold Souk) en empruntant un petit bateau comme celui-ci passant là.

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

dubai creek - emirats arabe unis

dubai - emirats arabe unis

Ambiance dans une petite rue de quartier.

dubai - emirats arabe unis

dubai - emirats arabe unis

De l’herbe bien verte, mais à quel prix…

Il me faudra 1h, le temps de récupérer mon sac à l’aéroport et de me diriger vers le quartier Dubai Internet City afin de pouvoir enfin me poser à mon hôtel (le Comfort Inn) et il était déjà 13h passé.

Par simplicité, je prenais un taxi pour m’éviter de trimbaler tout mon barda dans le métro, cela me coûta environ 75 AED (15€). Je me reposais près d’une heure avant de me décider à aller manger, pour faire au plus simple je me contentais du restaurant de l’hôtel, au rez-de-chaussée.

Sur le moment, je ressentais le besoin de prolonger mon « break ». Je restais donc encore un peu dans la chambre, en train de tester les jeux sur la TV lorsque soudain, la terre tremble…

hotel dubai - emirats arabe unis

Arrivé à mon hôtel, ça fait du bien !

hotel dubai - emirats arabe unis

Environ 30 AED (Emirati Dirham) soit environ 6 euros, c’est raisonnable !

hotel dubai - emirats arabe unis

La piscine de l’hôtel.

hotel dubai - emirats arabe unis

Depuis ma chambre, j’aperçois la Burj Khalifa tout au loin ainsi que le grand magasin avec sa piste de ski, le Mall of Emirates (sur la droite).

hotel dubai - emirats arabe unis

La déco fait plutôt classe et pourtant, c’est parmi les moins chers que j’ai trouvés (bon après je voulais me faire plaisir un peu aussi).

hotel dubai - emirats arabe unis

Mon premier tremblement de terre

C’était le 16 Avril 2013, le tremblement a eu lieu de l’autre côté du golf d’Oman, à la frontière entre l’Iran et le Pakistan.

D’une intensité de 7.8 là-bas, ce fut au moins 35 morts à déplorer. À Dubaï, les secousses ressenties équivalaient à un tremblement de terre compris entre 4 ou 5 sur l’échelle de Richter. Sur le moment, je ne réalisais pas vraiment, dans ma tête, je me disais bêtement, c’est le vent qui fait balancer l’immeuble, réalisant l’absurdité de ma réflexion, n’étant qu’au 5e étage et surtout il n’y a pas de vent…

Je me rends alors soudain à l’évidence ; « mais c’est donc un tremblement de terre ! »

Pas plus effrayé que ça, je me re pose, comme si de rien était, sur le lit une fois la secousse passée. Jusqu’à ce que retentissent quelques minutes plus tard l’alarme de l’hôtel, hurlant dans des hauts parleurs d’évacuer. Même là aussi sur le coup, je ne réalisais pas vraiment, mais sortant de ma chambre pour écouter d’où venait le boucan, j’ai alors entendu le speech…

Et me voilà à foncer dans la cage d’escalier (heureusement que je n’étais pas au sommet…) rejoindre les autres personnes du quartier rassemblées aux pieds de leurs immeubles respectifs.

Le temps d’attendre l’autorisation de remonter (afin de s’assurer qu’il n’y aura pas de répliques) j’ai pu tchater un peu avec un couple de Français en vacance là pour une semaine. Après cet épisode particulier, je remontais vite fait et cette fois partait continuer mes visites du jour, il était alors déjà 16h passé…

hotel dubai - emirats arabe unis

L’entrée du Comfort Inn, mon hôtel, alors qu’on attend l’autorisation de rentrer.

hotel dubai - emirats arabe unis

hotel dubai - emirats arabe unis

Le quartier « Dubai Internet City », toujours en pleins travaux.

Direction Burj Al Arab

Mon objectif était de rejoindre la plage publique à côté du fameux hôtel 7 étoiles, mais là encore, j’ai mal estimé les distances, car celui-ci est tout de même à 3km de l’arrêt de métro le plus proche (au Mall of Emirates) Pas découragé pour autant, je marchais droit vers mon but, je croiserai d’ailleurs quelques autres étrangers qui manifestement préfèrent marcher aussi.

dubai - emirats arabe unis

dubai - emirats arabe unis

Je descends à la station du Mall of Emirates, la plus proche du Burj Al Arab, mon prochain objectif.

burj al arab - dubai - emirats arabe unis

Au bout de 2km, je passe devant un lieu dont il me semble me rappeler les photos et décide d’aller y jeter un œil. Il s’agit du souk Madinat Jumeirah, qui fait partie d’un gigantesque resort. Il m’aura fallu 20 minutes depuis la station de métro (contre 30 min de trajet, comprenant 2 arrêts/stations de métro et la marche depuis mon hôtel).

Mais le temps de faire le tour du disneysouk, je me retrouvais face à un choix à faire, soit j’allais comme prévu au Burj Al Arab et ne pourrais donc voir la Burj Khalifa plus près que de nuit, soit je me dirigeais dès maintenant à la tour au risque de louper le coucher de soleil sur la plage près de l’hôtel Burj Al Arab.

Sur le moment, je décidais d’aller à la tour, parce que c’est quand même la plus haute tour du monde et que je préférais la voir (mieux) de jour.

burj al arab - dubai - emirats arabe unis

souk madinat jumeirah - dubai - emirats arabe unis

Me voilà donc de nouveau dans un taxi et délesté de 40 AED (8€) j’arrive au pied de l’impressionnante tour de 800m. Je ne m’attarderai pas trop, juste le temps de pouvoir admirer le fameux show avec les fontaines, j’ai eu de la chance, ce show de jet d’eau avec musique a lieu toutes les 30 min chaque soir entre 18h et 23h (j’assistais donc à la première séance !), les weekends seulement (qui pour eux sont en fait le Jeudi, Vendredi et Samedi) avec 2 extras la journée à 13h et 13h30.

burj khalifa - dubai - emirats arabe unis

burj khalifa - dubai - emirats arabe unis

burj khalifa - dubai - emirats arabe unis

burj khalifa - dubai - emirats arabe unis

burj khalifa - dubai - emirats arabe unis

Cela me laissait donc l’opportunité de foncer de retour vers le Burj Al Arab, j’aurais droit à un taxi super sympa et j’arriverais juste à temps pour le coucher du soleil sur la plage, timing parfait.

Autre coup de bol, il y avait un genre de « festival » sponsorisé par un des princes de la famille régnante, à même le bout de la plage et dans le but de promouvoir la culture locale. Le fait est qu’avec la modernité, ces savoirs faire sont en train de disparaître…

dubai - emirats arabe unis

Je refonce dans l’autre sens de nouveau en taxi (ça circule bien sur l’autoroute) pour revenir où j’étais…

dubai - emirats arabe unis

burj al arab - dubai - emirats arabe unis

J’y restais presque une heure avant de repartir, après avoir dégusté une spécialité locale, regardé un spectacle de danse avec des enfants, des adultes faire également un genre de danse « tribale » et m’imprégner de cette ambiance particulière. Je prendrais cette fois-ci un taxi plutôt que de marcher jusqu’à la station Mall of Emirates.

Au passage, je ferais un petit tour à l’intérieur du dis Mall histoire de voir à quoi ça ressemble et je rentrais ensuite à mon hôtel.

jumeirah - dubai - emirats arabe unis

jumeirah - dubai - emirats arabe unis

jumeirah - dubai - emirats arabe unis

jumeirah - dubai - emirats arabe unis

jumeirah - dubai - emirats arabe unis

jumeirah - dubai - emirats arabe unis

jumeirah - dubai - emirats arabe unis

dubai mall - emirats arabe unis

A l’intérieur du fameux « Mall of Emirates »

Voilà qui conclus cette journée un peu particulière aux Émirats Arabe Unis. Cette journée m’aura coûté la bagatelle de 100 euros, en s’organisant mieux il est possible de s’en sortir pour moins.

Le lendemain, je me permettrais une grasse matinée et attendais sagement l’heure du départ, je prendrais cette fois-ci le métro avec tous mes bagages, défi relevé ! Et dans l’A380 qui m’emmenais vers Paris (mon premier retour en France depuis mon départ en Thailande !!), je voyais cette ville champignon s’éloigner. Good Bye Dubai !

dubai - emirats arabe unis

Superbe vue en repartant !

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage, photos, conseils et récits de la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui serait tenter par l'aventure de l'expatriation, ceux qui rêvent d'Asie et ceux qui veulent rêver tout court.

6 Avis

  1. Mathieu 3 années ll y a

    Dubaï est en effet une ville très attractif. J’ai eu la chance de visiter également Dubaï, j’y suis rester 3 jours. 1 journée me parait un peu court pour tout visiter. J’ai pu aller « en haut » de burj Khalifa, la vue est vraiment incroyable. On peut même apercevoir les île « The World ». Il est à de nombreuse attraction comme le ski, le dubai mall, les fontaines, la marina. Tes photos de burj el Arab sont réellement superbe. Je recommande fortement cette ville.

    • Auteur
      Romain 3 années ll y a

      Une journée est certes trop courte mais même 2 et encore moins 3 jours à Dubaï, c’est un budget que je ne pouvais me permettre (on peut pas tout faire non plus…) J’étais très tenté pas une session de ski et le safari pour ma part, encore une fois faute de budget et de temps j’ai du laissé tomber… Une prochaine fois peut être ! Merci pour le compliment sur les photos !

  2. jude 3 années ll y a

    Bonjour,
    En effet, j’ai attendu des photos du fameux Ski Dubaï et c’est le seul regret que j’ai eu de ton délicieux article. Selon l’article http://goo.gl/Z5PG4n il ferait partie des top lieux insolites où passer ses vacances. Tu pourrais à l’occasion te pencher sur cette liste et nous rapporter d’aussi belles images lol (afri ski au lesotho par exemple). bonne continuation.

    • Auteur
      Romain 3 années ll y a

      Merci pour cette liste, tout me tenterai tant le ski me manque ! Peut être un jour j’irai tâter de la poudreuse dans un de ces endroits !

  3. Alain Klein 1 année ll y a

    Merci pour ces tuyaux sur Dubaï étant fervent de l’Asie ( 6 voyages avec Emirates) je m’y suis arrêté qu’en transit mais a te lire en janvier 2017 je vais profiter d’un arrêt de 2 jours.

    • Auteur
      Romain 1 année ll y a

      C’est en effet un arrêt intéressant, je ne peux que vous conseiller de le faire, en 2 jours ça laissera le temps d’en profiter 😉

Laisser un commentaire

1 jour d’escale à Dubai et un tremblement de terre

by Romain time to read: 10 min
6