Haut

Laos

Le Laos en bref :

  • Capitale : Vientiane
  • Superficie : 236 800 km²
  • Pays frontaliers : Birmanie, Cambodge, Chine, Thaïlande, Vietnam
  • Langue officielle : lao
  • Monnaie : Kip (LAK, en 2019 : 1 € = 10 000 K environ)
  • Religion : 67% bouddhistes, 2% chrétiens,  1% musulmans et le reste animistes
  • Indépendance : de la France en 1949
  • Régime : république (mais État communiste à parti unique)
  • Administration : 17 provinces + 1 préfecture (Vientiane)
  • Population : 7,2 millions d’habitants
  • Visa pour les français : 30 jours (visa payant 30 $ selon nationalité)
  • Budget moyen quotidien : 21 € / personne
  • Décalage horaire avec la France : +5h (heure d’été)
  • Meilleure période : principalement de novembre à avril
  • Durée de vol : 16h mini (vol Paris → Vientiane, avec une escale minimum)
  • Prises électriques : voltage – 230 V; type(s) de prise(s) : A, B, C, E, F
  • Indicatif téléphonique : +856

Pourquoi visiter le Laos ?

Le Laos possède un lourd passé historique lié avec le royaume du Siam, la France puis la guerre civile laotienne qui dura près de 20 ans. Celle-ci opposa le Pathet Lao, partisan d’un régime communiste et anti royaliste, et le royaume du Laos, dans un conflit qui débuta après la guerre d’Indochine et conjointement avec la guerre du Viêtnam.

Aujourd’hui, tout comme le Viêtnam, le pays est un régime communiste à parti unique souvent décrit comme étant la Thaïlande d’il y a 20 ou 30 ans, car bien plus pauvre que son puissant voisin.

Malgré tout ça, on dit que la Thaïlande est le pays du sourire, alors le Laos serait le pays du double sourire ! Malgré ces conditions de vie plus rustiques, le Laos respire la joie de vivre.

Les Laotiens sont très accueillants et le pays offre une palette de lieux superbes, majoritairement dans des zones montagneuses, et malgré, il est vraie, l’absence de la mer.

Voyager au Laos demande d’avoir du temps. C’est un pays qui s’apprécie en douceur, au contact de ses habitants.

Le réseau routier est souvent calamiteux, les infrastructures se développent lentement et le pays ne possède par exemple toujours pas de voie ferrée (même si la Chine est en train d’y mettre un sérieux coup de fouet).

La plupart des sites visités se trouvent le long du Mékong, fleuve mythique qui fait office de frontière naturelle sur une bonne partie des 1 700 km de frontières communes entre le Laos et la Thaïlande.

coucher soleil rives mekong pakse laos

« Coucher de soleil sur les rives du Mékong à Paksé »

famille moto campagne laos

« Une famille à moto, éclatant de rire en m’apercevant »

Le Laos étant voisin de la Thaïlande, c’est un pays vers lequel je me rends régulièrement. Si je n’ai jamais fait de longs séjours (car j’y suis généralement pour des renouvellements de visa), j’ai quand même un bon aperçu du pays du nord au sud et prends toujours plaisir à y revenir.

Au nord, c’est un peu comme en Thaïlande, on va y retrouver différentes ethnies réparties dans des villages de montagne. C’est dans cette zone que se trouve la ville la plus populaire du pays, Luang Prabang, ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco (l’un des rares au Laos).

En descendant, on peut y trouver divers sites mélangeant montagnes, grottes, cascades, temples, villages. C’est surtout un pays axé nature, on ne visite pas vraiment le Laos pour visiter des sites historiques (même si justement ce dernier vient de se voir inscrire à l’Unesco un nouveau site à valeur historique, la plaine des jarres).

On aime

  • Le Laos mérite aussi largement le même titre de pays du sourire
  • Coût bon marché
  • Authenticité dû à un tourisme de masse encore peu présent.

On est moins fan

  • Manque d’infrastructures.
  • Réseaux routier en mauvais état (longs trajets).
  • Pays essentiellement montagneux (donc paysage semblant répétitif).

Préparer son voyage : conseils avant de partir

Voici en résumé, quelques infos essentielles à connaitre avant tout séjour au Laos.

Ai-je besoin d'un visa pour le Laos ?

Oui. Ça c’est la réponse courte. Mais il convient de préciser que cela concerne les détenteurs d’un passeport français, qui est avant tout le nationalité la plus représentative sur ce blog.

Car il y a des variations selon les pays, y compris au niveau du coût du visa. Et je commence par ça d’ailleurs :

  • passeport Français : coût du visa = 30 $
  • passeport Belge : coût du visa = 35 $
  • passeport Canadien : coût du visa = 42 $

Alors désolé amis Canadiens, mais vous payez le plus cher au Laos, toute nationalité confondue… (qu’est-ce que vous leur avez vous ??).

Et là vous pourriez me dire, et si je suis Suisse, ou du Luxembourg, c’est combien ? Et bien, c’est toute la subtilité des avantages en fonction des nationalités, car on rentre dans le cas de deux exceptions.

visa laos pdr tampon passeport

Le visa laotien.

Le Laos a conclu des accords d’exemptions de visa avec certains pays partenaires, la plupart faisant parti de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est, une organisation politique, économique et culturelle regroupant dix pays d’Asie du Sud-Est), le reste étant des pays de l’ex URSS comme l’Ukraine, l’Arménie, etc.

Et dans cette liste de pays « chanceux », on retrouve tout en bas les 2 exceptions, les Suisses et les Luxembourgeois qui bénéficient de 15 jours d’exemptions de visa. Si toutefois ce n’est pas assez long, vous pouvez toujours demander le visa pour 30 jours, auquel cas il vous est facturé 35 $.

Dans tous les cas, votre passeport ne doit pas expirer dans les six mois suivant la date d’entrée au Laos.

Demander le visa pour le Laos en Ambassade

Si vous êtes du genre prévoyant, vous pouvez effectuer votre demande de visa au préalable via une ambassade du Laos de votre pays de résidence.

En France, il n’y en a qu’une à Paris :

Paris | Ambassade du Laos

74, Avenue Raymond Poincaré
75116 Paris

Pour faire la demande, c’est plutôt simple. Munissez-vous et complétez le formulaire téléchargeable sur le site de l’ambassade.

Vous devez fournir une photo d’identité et le montant indiqué par l’ambassade en fonction de votre nationalité (dans ce cas, les frais sont de 35 € pour la France). Comptez 48 h après réception du dossier pour obtenir votre visa.

Il est possible si l’ambassade est trop loin, de faire la démarche par courrier (voir les infos concernant la démarche ici). Dans ce cas, des frais supplémentaires de 5 € s’appliquent et le délai sera alors entre 7 et 10 jours.

La durée du validité du visa est de 3 mois, cela signifie qu’à réception de votre visa, vous avez jusqu’à 90 jours pour arriver sur le territoire laotien.

E-visa pour le Laos

Le Laos se modernise un peu, il est maintenant possible d’obtenir un visa électronique en ligne. Pour se faire, rendez-vous sur le site officiel : https://laoevisa.gov.la/ (version qu’en anglais à ce jour).

Malheureusement, son utilisation reste cantonnée à 3 points d’entrées seulement à ce jour :

  • L’aéroport de Vientiane (Wattay International Airport)
  • L’aéroport de Luang Prabang
  • Le pont de l’amitié Lao-Thaï (le numéro 1, celui reliant Nong Khai à Vientiane)
e-visa laos

Capture écran du site officiel pour les demandes de e-visa au Laos.

Obtention du visa à l’arrivée au Laos (Visa on arrival)

C’est généralement l’option la plus courante, la démarche étant simple et rapide. C’est l’option la moins chère malheureusement les points d’entrées vont être réduit.

Pour se faire, si vous arrivez par les airs, il n’y plus que trois aéroports internationaux :

  1. Wattay International Airport, celui de la capitale, Vientiane
  2. Luang Prabang International Airport
  3. Pakse Internatioanl Airport

Aux frontières terrestres, c’est possible entre le Laos et le Cambodge, Viêtnam, Thaïlande ou la Chine. Par contre, pas de frontière terrestre ouverte aux étrangers entre le Laos et la Birmanie.

passage immigration pont amitié lao-thai mukdahan-savannakhet

Au passage de l’immigration entre Mukdahan (Thaïlande) et Savannakhet (Laos) avant le passage du pont de l’amitié Lao-Thaï.

Les points de passage autorisés étant les suivants (en barré c’était les frontières où il était possible avant d’obtenir un visa pour le Laos sur place mais dont le service est arrêté) :

Frontière Thaïlande-Laos

  • Ban Na Kra Seng – Kenethao (province de Loei vers province de Sayabouly) (plus dispo)
  • Huai Kon – Muang Ngeun (province de Nan vers province de Sayabouly) (plus dispo)
  • La gare Tha Naleng à Vientiane (si vous traversez le pont ci-dessous en train)
  • Pont de l’amitié Lao-Thai I (entre Nong Khai et Vientiane)
  • Pont de l’amitié Lao-Thai II (entre Mukdahan et Savannakhet)
  • Pont de l’amitié Lao-Thai III (entre Nakorn Phanom et Thakhek)
  • Pont de l’amitié Lao-Thai IIII (entre Chiang Khong et Huay Sai)
  • Chong Mek – Vangtao (province d’Ubon Ratchathani vers Champassak)

Frontière Cambodge-Laos

  • Dong Calor – Veun Kham (Trapaingkriel International Border Checkpoint, province de Stung Treng au Cambodge vers la province de Champassak au Laos) Attention frontière particulièrement corrompue !

Frontière Viêtnam-Laos

  • Nậm Can Border Station (Nghệ An vers province de Xieng Khouang) (plus dispo)
  • Nam Phao Intl. Checkpoint (province de Khammouane) (plus dispo)
  • Phou Keua Border (province d’Attapeu) (plus dispo)
  • Na Mèo – Ban Na Mang (Thanh Hoa vers province de Houaphan)
  • Cau Treo Border Pass (Hà Tinh vers Nam Phao, province de Borikhamxay)
  • Lao Bao Border (Dansavanh vers province de Savannakhet)

Frontière Chine-Laos

  • Boten Border Crossing (Mohan, province du Yunnan vers Boten, province de Luang Namtha)

drapeau laotien luang namtha

En cas de dépassement

En cas de dépassement de la durée légale, vous devrez payer une amende de 10 $ par jour dépassé avant de pouvoir sortir du pays.

Plutôt que de se retrouver dans cette situation, il est préférable de se rendre aux bureaux de l’immigration et de prolonger son visa, ce qui coûte alors que 2 $ par journée supplémentaire.

Les transports au Laos

Venir au Laos

Les deux points internationaux par lesquels vous êtes le plus susceptible d’arriver sont la capitale et Luang Prabang, ville et région la plus visitée du pays.

Vos meilleures options, en supposant que vous arrivez par avion, seront avec les compagnies Vietnam Airlines (qui fait escale à Hanoï) et Thaï Airways (escale à Bangkok).

Vu que les tarifs tournent autour des 700 €, il peut être d’autant intéressant de venir ailleurs qu’au Laos en premier, que vous serez probablement peu à faire l’aller-retour depuis le même point au Laos.

Vu qu’on trouve des tarifs autour des 500 € pour un Paris – Bangkok et qu’un vol Bangkok – Vientiane peut se faire pour moins de 60 € avec des compagnies locales comme Nok Air ou Air Asia (qui dessert Luang Prabang également), cela revient au minimum à 100 voire 150 € moins cher.

Il est dans ce cas envisageable d’atterrir à Bangkok, prendre un vol vers Luang Prabang et visiter le Laos du Nord au Sud en revenant vers Bangkok en bus depuis Paksé par exemple.

bus transfrontalier lao-thai nakhon phanom - thakhek

Bus transfrontalier entre Nakhon Phanom (Thaïlande) et Thakhek (Laos).

Si vous êtes dans le cadre d’un voyage en Asie, vous pouvez simplement arriver par les terres via l’un des postes cité plus haut acceptant les étrangers (hors Asie). Il existe notamment des bus transfrontaliers lao-thaï notamment entre Nakhon Phanom et Thakhek, Mukdahan et Savannakhet, ou même des bus Bangkok – Paksé par exemple.

Chercher un vol pour le Laos

Se déplacer au Laos

Les choix sont à vrai dire assez limités. En supposant deux zones ciblées assez distante l’une de l’autre, il reste envisageable de prendre l’avion (par exemple pour faire Luang Prabang – Paksé ou inversement), autrement, le bus restera votre seule option, le Laos n’ayant pas (encore) de réseau ferré.

Le seul train foulant le sol laotien à ce jour est celui traversant le pont de l’amitié de Nong Khai en Thaïlande jusqu’à la gare de Thanaleng (à l’ouest de Vientiane), soit… à peine plus de 2 km.

Transports routier

Le Laos est un pays où il reste encore beaucoup à faire en matière de gestion des transports. En manque de budget, le pays est aussi pour beaucoup montagneux, donc routes tortueuses ou à défaut, plus longues et coûteuses à construire. On y trouve donc beaucoup de route non asphalté dès qu’on sort des grands axes et des routes en cours d’agrandissement interminable et donc poussiéreuse.

Résultat, en moyenne, il faut compter 5 h de route pour un trajet de 150 km, trajet qui, en Thaïlande par exemple, avec de meilleures infrastructures, prendrait typiquement 2 voire 3 h max.

Mais là aussi, le Laos est en train d’essayer d’améliorer son réseau, avec l’aide des pays voisins (la Chine en tête) afin d’améliorer les échanges commerciaux.

Ainsi, pas moins de 6 autoroutes sont actuellement planifiés, la plupart partant d’une frontière pour en rejoindre une autre de l’autre côté du pays.

Un exemple étant celle, partiellement en cours de réalisation. Une autoroute étant en construction entre Vientiane et Vang Vieng. Cette dernière, complétée à 30 %, devrait ouvrir d’ici 2021. Cela ramènera le temps de trajet à 1h30 contre au moins 5 h à l’heure actuelle.

À terme, tout comme la ligne de train, cette route devrait rejoindre la frontière avec la Chine à Boten.

Les bus

Il n’y a pas de compagnies en particulier que je puisse recommander, car je prenais simplement le bus à chaque fois, faisant la liaison entre telle ou telle ville.

Le choix étant surtout sur l’horaire, on distingue quand même deux types de transport : les bus locaux et des bus dit « VIP ». Ces derniers sont souvent des rachats de bus chinois ou coréen, donc des anciens modèle, mais pas pourris non plus et donc plus confortable que les bus locaux.

Si vous faites des longs trajets, il y a des bus couchettes. Un exemple, le trajet Luang Prabang – Huay Xai, que je prenais en revenant de la croisière (voir ci-après). Il faut compter 12 h pour parcourir les 475 km, et cela peut se faire de nuit.

 
bus de nuit couchette luang prabang - huay xai - laos

Bus de nuit entre Luang Prabang et Huay Xai.

Les trajets les plus courts peuvent se faire avec des genres de mini van (c’était le cas entre Vientiane et Vang Vieng à l’aller).

Il est possible de réserver des trajets, soit via 12go que je vous propose ci-dessous (et me rapporte une commission bienvenue), soit via ce site, que je n’ai personnellement pas testé mais semble fiable sur les destinations populaires : https://www.laosbuses.com

station bus thakhek - laos

Terminal de bus à Thakhek.

Les tuk-tuk ou samlo

En version locale, on retrouve nos amis à 3 roues ou autre « side-car » fait maison. Et comme partout, c’est difficile de connaitre les tarifs exacts, par contre il peut être facile et économique de partager son trajet avec d’autres personnes afin de réduire le coût. Un cas courant étant pour rejoindre la ville depuis le terminal de bus, souvent à quelques kilomètres excentré en dehors de la ville, comme fait exprès…

Un exemple concret, entre le terminal de bus peu après la frontière à Huay Xai et le centre, distant de 7 km, on vous demande mini 80 bahts, par personne.

Un autre exemple étant le tuk tuk après la frontière entre Mukdahan et Savannakhet. Typiquement, ils vous attendront juste après le passage de la frontière; alors que le bus Mukdahan – Savannakhet, qui se rend normalement jusqu’au terminal qui est bien en ville, omet souvent (volontairement) d’attendre.

Et là, ils hésitent pas à vous charger jusqu’à 200 Bahts pour aller jusqu’au consulat Thaï (ce que font beaucoup d’expat de passage comme moi), pour faire 4 km. En parlant Thaï (très proche du Lao), il y a en général moyen de demander 100 Bahts. Un tarif déjà plus réaliste serait de 60 Bahts.

Location de moto

Comme partout en Asie, la location de moto est un moyen pratique de se déplacer en toute indépendance et populaire puisque facile à se procurer un deux-roues et pour 3x rien (en général de l’ordre de 70 000 Kips, soit 7 €).

Toutefois, si on vous demandera rarement (pour ne pas dire jamais) un permis pour louer, ce n’est pas quelque chose que je recommande en particulier. Procurez-vous un permis international même si ce dernier n’est pas suffisant puisque pour rouler en toute conformité, il faut que vous ayez un permis A valide en bonne et dû forme.

a moto autour des grottes de thakhek - laos

Ma petite petrolette en vadrouille vers les grottes de Thakhek.

Le risque n’étant pas forcément l’amende elle même, mais bien le fait de ne pas être couvert en cas d’accident, qu’importe votre assurance (qui va vous couvrir si vous roulez illégalement ??).

Si vous êtes motards et cherchez de bonnes motos bien entretenues pour un trip au Laos, une bonne adresse :

http://www.rideinlaos.com/fr

Transport ferroviaire

Comme je l’évoquais plus haut, il n’y a pas à ce jour de réseau ferré au Laos. Toutefois, vu les ambitions de la Chine dans la région, une ligne est actuellement en cours de réalisation.

Cette dernière doit rejoindre la Thaïlande au niveau de Nong Khai et traverse le pays depuis Mohan côté chinois (dans le Yunnan) et Boten côté Laos.

Il y a 4 villes importantes prévues dans les arrêts : Luang Namtha – Luang Prabang – Vang Vieng et Vientiane.

projet train laos

unique chemin de fer laos pônt amitie lao-thai

Le seul chemin de fer opérationnel à l’heure actuelle au Laos, traversant le pont de l’amitié lao-thaï.

Transport fluvial

Comme il n’y a pas de mer, il n’y a évidemment pas de transports maritime. En revanche, avec le fleuve Mékong traversant le pays de part et d’autre, il offre la possibilité de s’y déplacer en bateau, généralement sous la forme de croisière dans les portions possibles (et aux saisons possibles).

Il existe en fait deux types de bateaux. De longues barges appelées « slowboat » (bateau lent) par opposition avec les « speedboats« .

slow boat croisiere mekong huay xai luang prabang laos

Sur notre slow boat entre Huay Xai et Luang PrabanG.


slow boat croisiere mekong laos pakbeng

Les bateaux stationnant à Pakbeng, à la fin de la 1ère journée.

 

J’ai par exemple utilisé le slowboat pour me rendre depuis Huay Xai jusqu’à Luang Prabang, une « croisière » de deux jours le long du Mékong (qui fait étape la nuit à Pakbeng).

Les tarifs varient selon la compagnie et le type de confort. Pour ma part, y étant avec mes parents, j’avais opté pour une version plus confortable (avec Shampo Cruise si ça vous intéresse), incluant les repas mais la nuit à Pakbeng étant à payer séparément (155 $ pour le bateau et 80 $ la chambre triple au Mékong River Lodge). 

le long du mekong croisiere slow boat laos

Paysage le long du Mékong.

La version la moins chère (25 $ ou 170 000 ), classique des backpackers, ne garantis pas selon la saison que vous ayez une place assise.

Pendant cette croisière, je voyais défiler ces bateaux de courses profilés, les « speedboats« . C’est tellement sportif que souvent, les passagers portent carrément un casque (pas sûr que cela aide en cas de chute dans l’eau à cette vitesse).

speedboat mekong laos

Un speedboat passant sur le Mékong.

Ces derniers relient par exemple ces mêmes villes (Huay Xai – Luang Prabang) en seulement 5-6h pour 1500 Bahts. Par contre vous êtes exposés à la pluie et il n’y a pas de bancs pour s’asseoir, c’est à même le sol donc assez inconfortable (et il faut se débrouiller pour caser vos sacs quelque part).

Il existe aussi des bacs pour traverser le fleuve dans des zones où les ponts sont facilement distants les uns des autres. C’est ce que je faisais avec ma petite moto pour revenir sur la rive gauche depuis Champassak.

traversee mekong vers champassak - sud laos

Traversée du Mékong depuis Champassak.


bac traversant mekong luang prabang - laos

Bac transportant des voitures faisant la traversée du Mékong à Luang Prabang pour rallier un village sur l’autre rive.

Transport aérien

Jusqu’à il y a peu, les vols domestiques au Laos étaient hors de prix et n’étaient donc limité qu’à ceux ayant un budget voyage confortable.

À ma grande surprise en rédigeant cette page, je m’aperçois que ça se démocratise un peu et on arrive à des prix similaires à des vols domestiques en Thaïlande. Toutefois, vu le nombre limité d’aéroports et de compagnies, vous aurez pas grand choix pour les vols domestiques.

  • Lao Airlines, la compagnie nationale. Outre des liaisons domestiques, vous avez aussi des liaisons vers le Cambodge, Chine, Corée du Sud, Thaïlande et Viêtnam. Inclus dans le tarif, bagage de 20 kg en soute +7 kg pour bagage cabine. Les tarifs restent assez élevé, autour de 120 $ pour un vol Vientiane – Paksé.
  • Lao Skyway (anciennement Lao Air), à ma connaissance, seule autre compagnie laotienne. C’est elle qui m’a réservée une surprise niveau tarif avec des vols Vientiane – Paksé à partir de 40 € !

On compte à ce jour sept aéroports dans tout le pays :

  1. Houay Xai (Houeisay)
  2. Luang Namtha
  3. Luang Prabang
  4. Oudomxay (Oudomsai)
  5. Paksé
  6. Vientiane
  7. Xieng Khouang
Powered by 12Go Asia system

Réserver un hôtel au Laos

Les hôtels au Laos commencent doucement à se développer. Je ne dis pas qu’il n’y avait pas d’option de logement avant, mais juste que les choix étaient plus limités entre des petites guest houses simplistes ou les gros hôtels plus luxueux.

C’est donc une gamme d’hôtels intermédiaire que l’on peut qualifier « de charme », ou en tout cas, des guest houses décorés et aménagés avec plus de goût qu’auparavant.

Pour beaucoup de voyageurs au Laos (je pense évidemment aux backpackers), qui garde ce côté « aventure », cela n’aura que peu d’importance, mais pour les autres, avoir plus de choix est toujours appréciable puisque cela couvre une plus large gamme de tarifs, donc chacun peut s’y retrouver dans son budget.

Retournant régulièrement au Laos, je ne vais pas lister ici tous les hôtels que j’ai testé (vous avez ça sur la page dédié aux hôtels en Asie). Par contre, je vous propose ci-dessous mes 2 coups de cœur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Inthira Thakhek

Budget : à partir 24€

Preuve de son succès, celui-ci s’est agrandi entre ma première visite et la seconde. Au-delà des coquettes chambres, certes un peu petites mais propres et confortables, c’est son emplacement, à côté de la place menant au bord du Mékong et son restaurant qui fait son charme. Je revenais d’ailleurs exprès à ce dernier pour y remanger son excellente mousse au chocolat !

Amandra Villa

Budget : à partir 14€

Alors certes, Luang Namtha ne sera probablement pas par défaut dans votre itinéraire au Laos, mais si jamais, l’Amndra Villa est un bon choix. Situé à côté du petit marché de nuit (vraiment petit), l’accueil était top, bon petit déj et chambre très correcte, confortable avec clim pour un tarif plus que raisonnable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Réservez votre hôtel au Laos avec Agoda

Santé et sécurité au Laos

Assurez-vous !

On essaye souvent de partir pour se faire plaisir, sans pour autant dépenser à tout va. L’assurance a donc tendance à être zappé. Mais une assurance voyage, surtout si vous partez plusieurs mois en Asie peut s’avérer plus que bienvenue en cas de pépin, car les assurances des cartes bleues sont limités.

Le montant maximum pour les frais de soins pris en charge sur les CB classiques peut s’avérer insuffisant (de l’ordre de 10 000€ contre 200 000 € pour une assurance voyage dédiée) et ne couvre pas la responsabilité civile.

Je vous conseille ACS Solutions d’Assurance Voyage & Expatriation.

Je précise que si vous souscrivez à l’assurance via le lien, je toucherais une petite commission. C’est une manière simple d’aider à faire tourner le site, car une assurance est de toute façon préférable et ce sera donc bénéfique à la fois pour vous et moi.

Quels vaccins, que dois-je savoir pour ma santé ?

On retrouve les mêmes recommandations que pour pas mal de pays d’Asie, avec dans l’idée, aucune vaccination obligatoire, mais tout une série reste conseillée.

À commencer par être à jour dans vos vaccins classiques (DTP pour les adultes, ROR pour les enfants). Ensuite, en fonction des conditions locales de voyage (séjour en campagne prolongée, proche des frontière, etc.) :

Vaccins recommandés :

  • HÉPATITE A
  • HÉPATITE B
  • RAGE
  • TYPHOÏDE
  • ANTITUBERCULEUX

Le vaccin contre l’encéphalite japonaise étant surtout nécessaire en cas de séjour prolongé en zone rurale. Cette dernière étant transmise par le moustique, la protection contre ces derniers est particulièrement vitale, car il y a bien d’autres maladies pas terrible à se choper dans ces contrées.

Contre les moustiques

Le plus important est de se prémunir d’un bon anti-moustique, car au Laos, il y a un risque de contracter plusieurs maladies transmissibles par ces insectes. À commencer par le paludisme (aussi appelée malaria), particulièrement en saison des pluies de mai à fin octobre, propice à la prolifération des moustiques.

En dehors du palu, c’est la dengue, le chikungunya ou encore le virus zika qui peut traîner (dont les femmes enceintes y sont particulièrement vulnérables). Bref, les moustiques ce ne sont pas nos amis, protégez-vous la peau, mais aussi les vêtements, en les imprégnant aussi de répulsifs et en préférant des teintes claires.

En cas de fièvre survenant au cours du voyage, n’hésitez pas à contacter les services médicaux.

L’hygiène au Laos

Les conditions d’hygiène n’ont évidemment pas les mêmes standards qu’en France, donc si vous avez notamment l’estomac fragile, mieux vaut prendre quelques précautions.

  • Se laver fréquemment les mains avant chaque repas (avec solution antimicrobienne éventuellement puisque s’utilise sans eau).
  • L’eau du robinet n’est pas potable. Ne boire que de l’eau en bouteille capsulée ou, en cas d’impossibilité, de l’eau bouillie 30 minutes puis filtrée (les pailles Lifestraw pouvant être une alternative).
  • Éviter la consommation de jus de fruits pressés dans la rue. Évitez de consommer la nourriture des stands de rue (bon ça c’est une recommandation officielle mais si vous êtes habitué du voyage, c’est pas forcément plus craignos qu’ailleurs).
  • Les viandes et poissons/crustacés doivent être bien cuits avant consommation.
marche de pakse - sud laos

Au marché de Paksé, le rayon viande étant à droite.

Et des règles d’hygiènes en générales :

  • Évitez de vous baigner dans des eaux stagnantes (risque d’infection parasitaire).
  • Évitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
  • Ne pas caressez les animaux que vous rencontrez dans la rue, même s’ils n’ont pas l’air agressifs.
  • Pensez au port de la ceinture de sécurité (si possible), port du casque en deux roues, c’est valable partout dans le monde (n’essayez pas d’imiter les locaux pour paraître plus « cool »).

Les standards au niveau médical n’étant pas aussi élevé que chez son voisin Thaïlandais, il peut s’avérer judicieux d’être évacué vers la Thaïlande en cas de nécessité, bien qu’il existe une branche locale du Bangkok Hospital à Luang Prabang (hôpital à très bonne réputation).

Pour votre sécurité

Le plus gros risque au Laos reste les accidents de la route, du fait du mauvais état en général des infrastructures routières.

trois jeunes moto paksé - sud laos

Elle est pas belle la vie ? Un exemple à ne pas suivre quand même…

Si le nord du Laos est sujet aux tremblements de terre, ils restent assez rare et ne devraient pas dépasser les 6 sur l’échelle de Richter mais je tenais à le signaler.

Arnaques, escroqueries et délinquance 

La délinquance reste faible au Laos. Après comme partout, on retrouve des vols à l’arrachée (surtout par des motards, piquant votre sac posé à côté de vous sur sur le tuk tuk), et plusieurs vols parfois violent ou à main armée sont signalés mais c’est surtout valable pour les villes touristiques comme Vientiane, Paksé ou Luang Prabang et pour beaucoup la nuit.

Perso, j’avais par contre entendu parlé de recrudescence d’attaques visant des bus entre Vientiane et Vang Vieng (surtout dans le sens Vang Vieng – Vientiane). Le site du ministère des affaires étrangères ne le mentionnant pas, je ne sais pas si c’est parce que le souci est réglé où pas trop ébruité.

Les zones à risques

Le Laos porte encore les stigmates de la guerre du Viêtnam. Les américains visant à couper les voies de ravitaillement des combattants nords-vietnamiens, alliés aux laotiens communistes, le Laos fut lourdement bombardé, pire encore, cela en fait le pays le plus bombardé du monde .(pour info, on estime à 1/3 des bombes largués non explosées, soit environ 1 million de tonnes de bombes !).

De ce fait, il y a encore beaucoup de munitions non explosés dans les zones frontalières au Viêtnam (surtout au nord, comme la province de Xieng Khouang). On y dénombre régulièrement des explosions tuant ou blessant gravement les agriculteurs et les enfants, jouant avec des objets trouvés dont ils ne connaissent pas les dangers.

Pour ces raisons, évitez de vous aventurer hors des routes bordant le Viêtnam, surtout sans être accompagné.

Informations pratiques

– Numéros d’urgence –

  • POLICE SECOURS : 191
  • POLICE DE VIENTIANE : +856 21 21 27 06
  • POLICE TOURISTIQUE : +856 21 24 36 47
  • POMPIERS : 190
  • CENTRE MÉDICAL FRANÇAIS : +856 21 21 41 50
  • Antenne du Bangkok Hospital à Luang Prabang  : +856 20 2864 1240, +856 20 2864 1248 ou +856 30 200 9379
  • Hôpital Aek à Udon Thani (Thaïlande) pour les urgences : +66 42 34 25 55 ou +66 42 34 10 33

Choses à voir et à faire

Résumons ici les principales attractions au Laos, que l’on peut découper en 4 régions.

Luang Prabang et la région Nord

C’est la région qui concentre le plus d’attractions au Laos, Luang Prabang en tête. Les montagnes entourant la ville, avec ses cascades, ses villages ethniques, et son charme d’antan résument pour beaucoup l’attrait des touristes pour le Laos.

Si l’on ajoute la présence du mythique fleuve Mékong qui serpente dans la région et passe à Luang Prabang, on a tous les ingrédients pour un cadre idyllique faisant du nord du Laos une destination immanquable.

rue luang prabang nord laos

Une charmante rue de Luang Prabang.

L’ancienne capitale royale et ses temples, son palais royal et ses rues bordées de maisons à la Française fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995 et reste l’une des villes les plus charmantes et les plus romantiques de toute l’Asie.

Parmi les immanquables figurent la montée au mont Phousi, afin d’obtenir une vue imprenable sur toute la ville et le Mékong, en faisant un spot prisé des amateurs de lever de soleil et coucher de soleil. Le Vat Xieng Thong, fondé en 1560 est un exemple typique de l’architecture nord laotienne. C’est notamment autour de ce dernier que les matinaux viennent observer les moines s’alignant dans la rue afin de récupérer les offrandes des habitants.

vue luang prabang depuis mont phousi laos

Vue sur Luang Prabang depuis le mont Phousi.

Dans les environs à 30 km au sud, ne manquez pas les superbes chutes de Kuang Si, véritable challenger aux chutes de la région de Kanchanaburi en Thaïlande. Dans un genre similaire et plus proche de la ville, vous avez aussi les chutes de Tat Sae.

Généralement compris dans la croisière ou toute balade en bateau sur le Mékong dans le coin, vous aurez l’occasion de jeter un œil à la grotte aux Bouddhas de Pak Ou.

Pour se rendre à Luang Prabang, beaucoup vont traverser la frontière depuis Chiang Khong en Thaïlande, se retrouvant ainsi à Huay Xai. De là, deux choix s’offrent aux voyageurs.

Soit prendre un « slow boat » et effectuer la croisière de deux jours le long du Mékong (avec un arrêt à Pakbeng), soit, en étant curieux, en faisant des étapes par les terres.

On peut trouver des bus depuis Huay Xai menant à la petite ville endormie, mais charmante aussi de Luang Namtha, d’où il est aussi possible de se rendre à Muang Singh, proche de la frontière chinoise.

recolte riz luang namtha - laos

Paysage à Luang Namtha.

Autre étape intermédiaire pour ceux ayant le temps, Oudomxay (appelé Muang Xay), propice aux treks. D’autres préféreront un moment détente dans la campagne de Muang La. Le spot « à la mode », c’est Nong Khiaw, petit bourg situé le long du Mékong et entouré par les montagnes, d’où il est possible de visiter le petit havre de paix qu’est le village de Muang Ngoi, uniquement accessible par bateau.

Si vous voulez faire plus original, enfoncez vous jusque la province de Houaphan, bordant le Viêtnam. La province est surtout connue pour abriter la petite ville de Vieng Xai, où se trouvent les grottes ayant servi d’abri aux membres éminents du Pathet Lao dont Souphanouvong, souvent représenté sur les billets de banques.

Le Pathet Lao étant une organisation politique et paramilitaire ayant pris le pouvoir suite à une longue guerre civile après la fin du protectorat français au milieu des années 50. Non loin de Vieng Xai se trouve Sam Neua, d’où vous pourrez vous rendre au parc national de Nam Et – Phou Louey et quelques cascades comme celle de Tad Koud.

plaine des jarres laos

Femmes Hmongs sur une des fameuses jarres. Crédit photo Oliver Spalt

En redescendant vers la capitale, vous pouvez visiter l’un des rares sites laotien à caractère historique, la plaine des jarres. Cette dernière se visite depuis la petite ville de Phongsavan. Comme son nom l’indique, cette plaine, en fait plutôt un plateau situé à 1 200 m d’altitude est jalonnée de grande jarre sculptés dans la pierre. Réparties sur 3 sites, ces constructions mesurent entre un et trois mètres de hauteur en moyenne et peuvent atteindre jusqu’à huit mètres de circonférence pour un poids de 500 kg.

À ce jour, le mystère quant à leur fonction et leur datation exacte reste entier, cela n’a pas empêché le site d’être nouvellement inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis juillet 2019.

Le Nord-Ouest, autour de la capitale, Vientiane

La province de Vientiane, à démarquer de la préfecture de Vientiane, est surtout connue pour Vang Vieng, autrefois un lieu de débauche et refuge des backpackers.

Si à priori les backpackers sont toujours présents, les autorités ont finies par un peu mettre d’ordre dans cette petite ville où l’alcool et les drogues circulait à tout-va. Entouré par des falaises de roche karstique où sont nichés des grottes et au pied desquelles on y trouve des lagons parfais pour la baignadeVang Vieng n’en demeure pas moins une belle région qui mérite une petite visite.

partie haute vat phou champassak laos

Vue sur les montagnes de Vang Vieng.

Enfin, Vientiane, la capitale, possède une ambiance à part. Un peu comme un gros village, beaucoup la trouvent un peu endormie et ennuyeuse. Probablement parce que bons nombres de touristes fréquentant le nord du Laos sont justement des backpackers en mal de sensations et recherchent des endroits plus festifs à la Khao San. Bon ok, je suis un peu méchant là, mais ce fût quand même le cas pendant pas mal d’années, d’où la popularité de Vang Vieng, à 160 km de là.

La ville abrite quelques lieux d’intérêts. À commencer par sa promenade le long du Mékong, permettant de faire coucou aux voisins Thaïlandais (Ça reste évidemment une image, d’autant qu’ici la largeur du fleuve atteint les 1 000 m !). L’une de ses attractions phare et le temple où se trouve le Phra That Luang, ce chedi doré à base carré datant du XVIᵉ siècle.

Le Pha That Luang est le monument le plus sacré du pays car il est censé contenir un cheveu de Bouddha. On le retrouve sur les armoiries du Laos et figure sur les billets de banque.

that luang vientiane laos

Le That Luang de Vientiane.

La curiosité de la capitale, c’est son arc de triomphe incomplet, appelé Patuxai, situé le long de l’avenue menant au That Luang d’un côté, et au palais présidentiel de l’autre. Vous pourrez toujours flâner au marché du matin (Talat Sao) avant de vous poser dans l’un des petits cafés ou restaurants de la ville, dans la rue Setthathilath ou la rue Nokeokoummane, toutes deux proches du vieux chedi noir au milieu d’un rond-point (That Dam).

En dehors du That Luang, plusieurs temples valent le coup d’œil à Vientiane. À commencer par le Vat Phra Kèo, ancien temple royal datant du XVIᵉ siècle. Si le nom vous sonne familier, c’est parce que, translittération à part, c’est la même dénomination que le Wat Phra Kaew de Bangkok, et pour la même raison. En effet le Vat Phra Kèo abritait autrefois la fameuse statue du Bouddha d’émeraude, et ce, pendant 200 ans !

Aujourd’hui converti en musée d’art religieux, c’est un must à voir malgré le fait que le bâtiment actuel soit moderne. Ce dernier a été reconstruit en 1936, du temps de l’Indochine, d’après des plans originaux retrouvés par l’École française d’Extrême-Orient. Il est censé reproduire à l’identique l’ancien temple royal détruit par les Siamois lors de l’expédition punitive de 1828.

Le seul temple épargné par la mise à sac de Vientiane est le Vat Sisaket, connu pour ses multiples statuettes de Bouddha nichées dans les murs entourant le cloître construit peu avant la destruction de la ville (donc au XVIIIᵉ).

Autre temple notable, le Vat Simuong, construit sur le site d’un ancien site hindou dès le XVIᵉ, il marque l’emplacement de la porte Sud-Est de la ville. Si le bâtiment actuel est plus récent (l’original n’ayant pas été épargné par les Siamois), on y trouve notamment les ruines d’une ancienne structure en latérite (la seule de tout Vientiane) et une ambiance de très locale.

À l’extérieur de la ville, vous pouvez voir le parc du Bouddha (Bouddha Park ou Xieng Khuan), situé à 25 kilomètres à l’Ouest de Vientiane. Initié en 1958 par un chaman local du nom de Luang Pu Bunleua Sulilat, il construisit 200 statues bouddhistes et hindoues en béton, mêlant hindouisme et bouddhisme. Pour l’anecdote, après la révolution de 1975 et la prise du pouvoir du Pathet Lao, Bunleua Sulilat a fui le pays pour se rendre en face en Thaïlande, poursuivant alors son « œuvre ». On y trouve donc un parc similaire à Nong Khai, appelé Sala Keoku.

La région centrale

La partie centrale du pays est surtout connue pour son étape à Thakhek, dans la province de Khammouane. C’est le point de départ de la boucle en moto pour aller voir les grottes de la région. La fameuse « loop » de Thakhek ayant pour attraction principale la belle grotte de Kong Lor, situé à 180 km de la ville bordant le Mékong, face à Nakhon Phanom en Thaïlande.

Pour les aventureux, c’est l’occasion, en plus des grottes, de parcourir une région peu visitée, entourée de falaises karstiques et de paisibles villages. Un parcours remontant jusqu’à Vieng Kham, puis bifurquant vers Na Hin, d’où un « détour » de 40 km mène à la grotte de Kong Lor avant de revenir sur la route principale et poursuivre vers Phontan, Lak Sao et Nakai avant de revenir sur Thakhek.

paysage boucle thakhek laos

Paysage sur la boucle de Thakhek.


interieur grotte thakhek laos

Dans la grotte de Nang Ene Cave.

Cette boucle se fait généralement sur 4 jours et 3 nuits afin de parcourir les 430 km. En poursuivant vers le sud du pays, en guise d’étape intermédiaire, vous pouvez faire un stop à Savannakhet. La petite ville semble calme, avec un petit quartier abritant encore bon nombre de maisons coloniales, autour de la cathédrale Sainte-Thérèse. Pourtant, il s’agit là de la 2e plus grande ville du pays, avec quand même 100 000 habitants.

Cela en fait un important centre économique sur la partie basse du pays. Son essor s’étant accéléré depuis la construction d’un pont de l’amitié en 2006, rejoignant Mukdahan côté thaïlandais. C’est par ailleurs une ville largement visitée par ces derniers (en faisant la 2e ville la plus touristique du pays), pour se rendre notamment au casino de la ville, les jeux d’argent et donc les casinos étant interdits au pays du sourire.

C’est aussi une ville située sur un axe important est-ouest menant au Viêtnam, à 240 km de là. Parmi les édifices religieux importants, le Wat Sainyaphum, du nom du village à l’époque où le temple a été fondé, avant que les Français s’installent sur les rives du Mékong en fondant Savannakhet en 1894.

Autre site d’importance, le That Ing Hang, situé à 12 km au nord-ouest du centre-ville, cet ancien stupa abriterait une importante relique de Bouddha. Si vous partez un peu explorer la région, vous pouvez jeter un œil au photogénique Wat Chanthasaro dans la localité de Lamchan, un vieux bâtiment en bois et sa librairie religieuse flottante (Hotay Pidok Library).

La région Sud

La région où ses principaux attraits tournent autour de l’eau. On y trouve ainsi le plateau des Bolovens, appréciés pour ses multiples cascades que l’on peut croiser en parcourant une boucle (typiquement à moto) depuis la ville de Paksé.

Cette dernière est un peu plus courte que celle de Thakhek et conviendra donc mieux à ceux ayant moins de temps à consacrer au Laos. On trouve 2 variantes, la petite et la grande boucle, se faisant respectivement en 2 jours ou 3 jours.

paysage pakse sud laos

Vue sur Paksé.

Pour la petite boucle, cela fait passer par Thateng puis Paksong avant de revenir sur Paksé, permettant de voir les chutes de Pha Suam, Tad Lo et Tad Yuang entre autres (je ne cite que les plus importantes).

Pour la grande boucle, cela prolonge le trajet après Thateng jusqu’à Sékong, permettant alors de voir en plus les chutes de Tad Faed, Tad Houa Khon ou encore Tad Tayicseua, avant de revenir vers Paksé à travers la zone de montagne où se trouve une zone de préservation (Dong Hua Sao National Bio-Diversity Conservation Area).

C’est aussi l’occasion si vous n’en avez pas encore vu, de vous rendre dans une plantation de café. On en trouve plusieurs à visiter le long de la boucle. Vous aurez bien aussi l’occasion de croiser des peuples issus d’ethnies différentes.

Si vous n’êtes pas rassasié, vous avez aussi les chutes de Sae Pong Lai et Sae Pra Waterfall à 110 km au sud-est de Paksé. Deux murs d’eau impressionnants situés dans la province d’Attapeu, non de loin de la frontière avec le Cambodge.

Enfin, puisqu’on est toujours dans le thème de l’eau, je peux évoquer l’autre attraction phare du sud du Laos, les 4 000 îles (Si Phan Don). Ces îles sont formées par les rapides du Mékong dévalant son cour sur une largeur atteignant 10 km, avant de se jeter vers le Cambodge voisin. C’est un lieu particulièrement prisé par les backpackers et les gens à la recherche d’un coin de nature où lézarder tout en admirant le travail de mère nature, avant de poursuivre leur séjour en Asie et rejoindre le Cambodge.

En fait de 4 000, il y en aurait plutôt en réalité une centaine. La plupart étant inhabité et formant des petits îlots rocheux. Mais la principale, Don Khong, mesure tout de même 18 km de long sur 4 km de large ! On y trouve même un village, Muang Khong.

sae pong lai waterfall - sud laos

L’impressionante chute de Sae Pong Lai au sud est de Paksé.

Mais c’est sur la plus petite île de Don Det, plus au sud, que se trouve la concentration des hébergements dans le coin, du fait de sa proximité avec l’une des attractions phare, les chutes de Li Phi. À proximité, on trouve le vieux pont français, au sud de Don Det, où se trouve entreposée non loin une vieille loco également française.

Un peu plus au sud, vous avez la plage de sable de Khongyai d’où partent des embarcations pour emmener observer des dauphins de l’Irrawaddy, sur la partie basse du Mékong juste après les chutes. Autre chute iconique des lieux, Khone Phaphengsituée à l’est de Don Det et enfin, valant aussi le coup d’œil, les chutes depuis le pont suspendu de Khone Pa Soy.

Avec tout ça, il me reste à parler d’un site historique d’importance dans la région de Champassak. Déjà le village principal en lui-même possède un certain charme, avec son alignement d’ancienne maison datant de l’époque coloniale, mais c’est son vieux temple qui attire en premier lieu.

maison champassak - laos

Une maison à Champassak.

Le Vat Phou est construit au pied du mont Pasak et la structure actuelle remonte au XIIᵉ quand le site avait une importance religieuse dès le Vᵉ siècle. Originellement hindou, c’était un temple dédié à Shiva puis est devenu un lieu de culte bouddhiste. Il reste aujourd’hui un lieu important dans la région et accueille un pèlerinage chaque année.

C’est un site historique vraiment superbe avec une vue sur le Mékong, au bord duquel se trouvait une ancienne cité aujourd’hui disparue. Il mérite amplement sa place au patrimoine mondial de l’Unesco, auquel il est inscrit depuis 2001.

Destinations

Luang Prabang
Vang Vieng
Vientiane
Thakhek
Paksé
Champassak
Si Pha Don

À voir / à faire

Ancienne capitale royale, temple Xieng Thong, mont Phousi, grotte de Pak Ou, cascade de Kuang Si.
Falaises karstiques, grottes, lagons, campagne laotienne
Capitale du Laos, bord du Mékong, That Luang, Patuxai, Vat Sisaket et Vat Phra Kèo
Boucle en moto permettant de voir de multiples grottes dont l'immanquable Khong Lor.
Boucle en moto au plateau des Bolovens et ses multiples cascades (Tad Phouasam, Tad Yuang etc.)
Vat Phou (temple ancien), campagne laotienne, maisons coloniales, bord du Mékong.
``4 000 îles`` (Don Khong, Don Det). Rapides du Mékong, campagne et rizières, dauphins d'Irrawaddy

Les points d'intérêts du Laos sur une carte

Voici une carte pour situer et résumer toutes les destinations et lieux d’intérêts au Laos :

carte laos - points interets a voir faire

Suggestions d'itinéraires

Bien que les trajets peuvent être longs, je ne dirais pas pour autant que le Laos est un pays exigent en terme de temps à y consacrer. Après, c’est comme pour tout, chacun aura son rythme, mais pour avoir un bon aperçu du pays, 2 à 3 semaines devraient suffire.

Si vous avez qu’une semaine :

Avec une seule semaine, mieux vaut se concentrer sur une seule zone. À moins de prendre l’avion, les transports sont long et vu la durée, ce serait dommage de perdre du temps juste pour absolument voir une autre région en la survolant.

À choisir, je distinguerais donc deux possibilités :

  • Au nord du Laos : autour de Luang Prabang

Partant du principe d’une arrivée direct à Luang Prabang en avion, un circuit sur une semaine au nord du Laos pourrait se découper comme suit :

Luang Prabang (3 nuits) – Nong Khiaw (2 nuits) – Muang Ngoi (1 nuit) – Luang Prabang (1 nuit)

Si je détaille un peu, une journée à Luang Prabang est nécessaire pour s’imprégner des lieux. Voir le palais royal, la vue sur la ville depuis le mont Phousi, déambuler dans ces rues aux airs d’antan, longeant le Mékong, ces vieux temples. Vous voyez le tableau.

Une deuxième journée pour être consacré aux sites autour de Luang Prabang, la grotte de Pak Ou, le village de Xieng Man et ses petits temples, avec vue partielle sur Luang Prabang et le Mékong.

une dernière journée enfin peut être consacrée aux cascades dans les environs, la plus connue étant celle de Kuang Si, similaire dans l’idée aux cascades d’Erawan en Thaïlande. Et tant qu’à y être, vous pouvez aussi passer voir celles de Tat Sae.

Ensuite, direction Nong Khiaw, paisible village au bord du Mékong bordé par les montagnes. Vous pouvez vous isoler encore plus dans le quotidien des Laotiens en vous rendant par bateau au village de Muang Ngoi avant de revenir en bateau vers Luang Prabang (6 heures, incluant normalement un stop vers à la grotte de Pak Ou).

  • au vat xieng thong luang prabang laos

    Au Vat Xieng Thong de Luang Prabang.

    Au sud du Laos : Paksé et le plateau des Bolovens

Paksé (2 nuits) – Champassak (1 jour) – Thateng (1 nuit) – Sekong (1 nuit) – Paksong (1 nuit) Paksé (1 nuit)

À choisir une destination plus axé sud du Laos, j’aurais tendance à conseiller le plateau des Bolovens et ses nombreuses cascades. 

Par contre, l’idéal étant de le faire en deux-roues, assurez vous d’être en règle, où à défaut, essayez de trouver un chauffeur pouvant vous accompagner sur la durée de la boucle. Celle-ci se faisant sur 2 jours minimum pour la petite boucle, et 3 jours pour la grande boucle.

Avant de procéder à la découverte des cascades, vous pouvez visiter le Vat Phou, temple khmer adossé à une colline surplombant la région de Champassak, à 1h au sud de Paksé.

Ce dernier peut se visiter à la journée depuis Paksé pour éviter d’avoir à bouger vos affaires de l’hôtel et être paré le lendemain pour attaquer la boucle, mais cela reste tout à fait envisageable d’y rester une nuit.

ThatengSekong et Paksong sont des petites villes qui peuvent servir de lieux d’hébergements, mais ne sont indiqués qu’à titre de référence. Le découpage des distances entre les cascades fait que le timing des nuitées tombe pas forcément dans l’un de ces villes, mais à proximité.

Une autre possibilité complètement différente, et probablement plus reposante, consisterait, toujours depuis Paksé, à visiter Champassak toujours, mais ensuite de se rendre et consacrer le reste du séjour aux 4 000 îles, tout au sud du pays.

rive mekong champassak laos

Sur les rives du Mékong vers Champassak.

Si vous avez deux semaines au Laos :

À partir de cette durée, il apparaît faisable de voir un peu du nord du pays et du sud. La transition se faisant idéalement en avion direct, car autrement, il faudrait prévoir au moins trois semaines pour voir les deux parties du pays.

  • Au nord du Laos : 

Une première possibilité est une boucle, possible depuis Chiang Khong en Thaïlande, traverser vers Huay Xai côté laotien et les étapes suivantes par la suite :

Huay Xai (1 nuit) – croisière sur le Mékong (1 nuit) – Luang Prabang (3 nuits) – Nong Khiaw (2 nuits) – Muang Ngoi (2 nuits) – Luang Namtha (2 nuits) – Huay Xai (1 nuit)

C’est une option pratique si vous voulez avoir un bon aperçu du nord du Laos sans y passer trop de temps, car se faisant, cela devrait demander de l’ordre de 12-13 jours.

Sans faire de boucle, il reste possible de faire le même début que pour le séjour sur une semaine et de poursuivre plus au sud par la suite en rejoignant respectivement Vang Vieng puis Vientiane, la capitale.

 
  • rue de luang prabang nord laos

    Une rue de Luang Prabang.

    Au sud du Laos : 

Sur une durée qui serait légèrement inférieure à deux semaines, il y a la possibilité de combiner le plateau des Bolovens comme évoqué ci-dessus et les 4 000 îles, donnant alors une bonne vision de ce que le sud du Laos a à offrir.

  • Du nord au sud du Laos : 

Luang Prabang (3 nuits) – Phônsavan (2 nuits) – Vang Vieng (2 nuits) – Vientiane (2 nuits) – Vieng Kham (1 nuit) – Thakhek (2 nuit) – Paksé (2 nuits)

Commencez par explorer la région de Luang Prabang, avant de rejoindre Phônsavan, la petite ville la plus proche de la plaine des jarres.

Poursuivez vers Vang Vieng, connues pour ses grottes et ses lagons (et la fête…) avant de rejoindre la capitale, Vientiane.

Il est possible de prendre un bus matinal vers le village de Kong Lo, à côté de la fameuse grotte du même nom. À défaut avant, ou après la visite de la grotte, posez vous une nuit à Vieng Kham avant de continuer votre périple vers le sud du pays, direction Thakhek.

Sans se lancer dans la boucle à moto sur plusieurs jours, il reste tout à fait possible de visiter quelques grottes à la journée depuis Thakhek.

Rejoignez enfin Paksé d’où vous pourrez aussi voir quelques cascades sur la journée sans trop vous éloigner de la ville et compléter la visite du coin par Champassak.

Cette option permet d’avoir un aperçu global du pays, en visitant les principales attractions sans le côté aventureux des boucles à moto, et est donc accessible aux familles.

Pour ceux qui n’envisagent pas de quitter le Laos sans l’explorer par eux même en deux-roues, une combinaison des boucles de Thakhek et Paksé (plateau des Bolovens) semble alors une bonne option, en y ajoutant les 4 000 îles pour arriver à une durée de 2 semaines sur place.

lagon pied grotte vang vieng laos

Un lagon propice à la baignade au pied d’une grotte à Vang Vieng.

À partir de trois semaines au Laos :

L’idée en gros est de combiner l’itinéraire nord d’une semaine avec l’aperçu nord/sud sur deux semaines. Afin de définir un itinéraire précis, je pars sur un exemple concret et courant, beaucoup de personnes voyageant au Laos dans le cadre d’un tour du monde ou d’un trip de plusieurs mois en Asie.

Et dans ce cadre, le plus optimal est d’arriver au Laos par le nord, depuis Chiang Khong en Thaïlande jusqu’à la frontière au sud avec le Cambodge, qui est généralement l’étape suivante après le Laos (même s’il reste envisageable de faire du sud vers le nord et traverser vers le Viêtnam au lieu de la Thaïlande par exemple).

Huay Xai (1 nuit) – Luang Namtha (1 nuit) / Pakbeng (1 nuit) – Nong Khiaw (2 nuits) – Muang Ngoi (1 nuit) – Luang Prabang (3 nuits) – Phônsavan (2 nuits) – Vang Vieng (2 nuits) – Vientiane (2 nuits) – Thakhek (boucle sur 4j / 3 nuits) – Paksé (1 nuit) – Champassak (1 nuit) – 4 000 îles (2 nuits)

Pour préciser, si je marque Luang Namtha / Pakbeng c’est un OU. Dans le sens qu’il y a le choix entre passer par Luang Namtha, ou faire la croisière le long du Mékong (via Pakbeng donc) pour rejoindre Luang Prabang depuis Huay Xai.

Ensuite, j’ai évoqué la boucle de Thakhek, plus axé grottes, mais vous pouvez choisir de faire plutôt la boucle du plateau des Bolovens depuis Paksé, plus axé cascades.

Pour pouvoir faire les deux, il faut au moins avoir un mois au Laos.

coucher soleil huay xai laos

Coucher de soleil depuis un temple de Huay Xai.

Météo / Quand partir au Laos ?

Climat :

Le Laos possède un climat climat tropical chaud et humide, dans la même veine que ses voisins. On distingue deux saisons, une saison de mousson d’avril à octobre et une période sèche de novembre à mars, les températures montant sensiblement en avril/mai, mais n’est pas définie comme une saison à part comme en Thaïlande car moins marqué à travers tout le pays.

  • La saison sèche. Elle s’étend de novembre à avril. Les pluies y sont plus rares dans l’ensemble du pays, l’humidité moins oppressante. Sur la partie nord du pays, les températures y sont plus agréables voire fraîche en soirée (gelées possible la nuit en altitude). C’est évidemment la période la plus favorable pour découvrir le pays.
  • La saison des pluies (mousson). Elle prend le relais entre mai et octobre. Les pluies peuvent tomber drues, mais généralement de courte durée, autrement, ce sera une pluie soutenue plus modérée. Les journées peuvent tout de même être ensoleillée par intermittence ou seulement juste nuageuse. La partie Sud du pays est plus touchée par la mousson et reçoit de plus grosses quantité de pluie par rapport au Nord.
soleil thakhek - laos mai
Il peut faire beau au mois de Mai mais bien chaud (ici vers Thakhek).
couleurs luang namtha - laos novembre
Les couleurs du mois de novembre, en pleine saison des récoltes des rizières (ici à Luang Namtha).

Quelle est la meilleure période pour visiter le Laos ?

La meilleure période pour découvrir le Laos est la saison sèche, entre les mois de novembre et avril.

L’optimum étant décembre à février car les températures y seront agréable dans tout le pays, et peu ou pas du tout de pluies. Vers avril/mai, il peut faire sensiblement plus chaud vers Vientiane et au sud du pays, mais le temps reste agréable vers le nord notamment à Luang Prabang.

Pendant la mousson, c’est délicat de voyager au Laos, car le réseau routier étant en mauvais état, les trajets peuvent s’en trouver entravés, c’est déjà long même par temps sec alors avec de la gadoue…

Pour notre part, il se trouve que nous étions en février la première fois lorsque j’ai eu à y aller, un temps parfait donc avec beau ciel bleu et chaleur acceptable. J’y suis aussi venu à diverses périodes comme avril ou novembre, pas eu à me plaindre, j’ai jamais vraiment eu de grosses pluies.

 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Luang Namtha            
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max252831323230302930292624
T° C Min111214182122222121191512
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*4451117202325181274
Soleil**777775455666

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Luang Namtha)
LUANG NAMTHA Météo
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Luang Prabang            
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max273133343432323132312826
T° C Min141518212324242323211814
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*22391214161912631
Soleil**676765456666

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Luang Prabang)
LUANG PRABANG Météo
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Vientiane            
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max283033343332313131313028
T° C Min161821242525252524231917
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*12481518202117921
Soleil**887875545888

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Vientiane)
VIENTIANE Météo
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Thakhek            
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max293133343331293030313028
T° C Min131719222424242423201814
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*13481619192317921
Soleil**998875656789

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Thakhek)
THAKHEK Météo
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Savannakhet            
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max293133353332313131302928
T° C Min151821242525242423211815
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*13481619192317921
Soleil**998875656789

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Savannakhet)
SAVANNAKHET Météo
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Paksé            
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
T° C Max313334353331303030313030
T° C Min162124252524242424232220
 Janv.Fév.MarsAvr.MaiJuinJuil.AoûtSep.Oct.Nov.Déc.
Pluie*0127152122251312100
Soleil**999775545678

* Moyenne de jours de pluie
** Moyenne de l’ensoleillement journalier (en heures)

Moyenne des précipitations par mois (en mm)

  • Pluie, en mm (Paksé)
PAKSE Météo

Quel budget pour le Laos ?

Les billets utilisés au Laos : 500, 1 000, 2 000, 5 000, 10 000, 20 000, 50 000 seront les plus courant. Ils existent aussi des billets de 1, 5, 10, 20, 50, 100 pour les petits montants et 100 000 en guise de plus grosse coupure.

Il apparaît évident qu’avec un billet de 100 000, vous seriez vite embêté avec le change… Si au Laos le Baht et le Dollar sont acceptés, cela reste surtout vrai dans les villes frontalières, et les villes tout court, à la campagne, vous devriez privilégier non seulement le Kip, mais aussi le cash tout court.

Les rares endroits acceptant les cartes de crédits chargeront des frais de 3 % supplémentaire à votre facture.

billets banque laotien kip

Hôtels / hébergements

Le tourisme est encore assez peu développé au Laos. Avec 4 millions de visiteurs, on est assez loin de ce que peuvent attirer ces voisins (sauf la Birmanie qui affiche des chiffres similaires).

En conséquence, l’offre en hôtellerie n’est pas aussi conséquente qu’en Thaïlande et les tarifs n’y sont donc pas aussi concurrentiels. Il y a surtout un manque évident de gamme entre les hôtels 2/3 étoiles, aux tarifs raisonnables, et le confort des 4 étoiles, qui font grimper direct la facture.

En résumé, les tarifs ne sont pas aussi bas que l’on pourrait croire, sans pour autant être excessifs.

QUELQUES REPÈRES :

  • Pour les guesthouses en dortoir ou chambre simple (ventilo et salle de bain partagée), possible à partir de 30 000 ₭ (3 €)- plus souvent autour 84 000 ₭ (8 €)
  • Pour les guesthouses en chambres climatisés et hôtels basiques, ça varie autour des 90 000 – 150 000 ₭ (10-16 €)
  • Pour les hôtels correct et milieu de gamme, compter dans les 200 000 – 250 000 ₭ (21-25 €)
  • Pour le plus haut de gamme, ça monte direct, possible à partir de 630 000 ₭ (65 €), beaucoup d’offres autour des 1 000 000 ₭ (100 €)

Repas / boissons

Comme tous les pays d’Asie, ce n’est pas la nourriture qui plombera votre budget.

Entre la street food, présente un peu partout et permettant des petits plats simple (nouilles à 10 000 ₭ par exemple, soit 1 €), les petits sandwich à 6 000 ₭ (0,6 €), et les restaurants plus « classiques », offrant des plats de riz à moins de 20 000 ₭ en général (2 €), vous aurez l’embarras du choix.

Ci-dessous, je rappelle que ce sont des moyennes, notamment pour les repas. Car ceux en restaurant plus orienté nourriture internationale (souvent proposant des plats à influence française, italienne voire indienne), un plat revient souvent dans les 50 000  (5 €).

baguette sandwich laos

Un stand de baguette pour petit sandwich de rue au Laos.

QUELQUES REPÈRES :

  • Une petite bouteille d’eau coûte en moyenne 2 000 ₭ (0,2 €)
  • Un repas coûte en moyenne 35 000 ₭ (3,6€) par personne
  •  Café chaud / froid : 12 000 / 18 000
  • Une bière locale 10 000 ₭ (0,5 litre)

Transports

Les transports sont peu onéreux également et ne devraient pas trop poser de soucis dans votre budget, si vous privilégiez les bus et les tuk tuk localement (appelés jumbo aussi).

Ces derniers essayent souvent d’abuser sur les tarifs aux sorties des terminaux de bus et il est toujours préférable de partager son « ride ». N’hésitez pas à négocier et il vaut mieux vérifier les distances au préalable pour vérifier la cohésion du tarif donné.

En plus des bus inter-cités, vous trouverez comme en Thaïlande des taxis-communs appelé songthaews, qui vous chargeront de l’ordre de 10 000 à 30 000 ₭ par personne (1 à 3 €) selon la distance.

QUELQUES REPÈRES :

  • Location d’une moto : généralement 70 000 ₭ la journée (7 €) + 11 000 ₭ par litre
  • Bus local : pour les longs trajets, comptez 80 000 ₭ à 100 000 ₭ (8-10 €) par personne
  • Pour les tuk tuk (jumbo), comptez de l’ordre de 20 000 ₭ par trajet (pour quelques kilomètres)
  • Petit budget
  • 20
    jour
  • 17 € pour 2

    5 € par personne

    5 € par personne

    1 € par personne

  • Moyen budget
  • 35
    jour
  • 23 € pour 2

    10 € par personne

    10 € par personne

    5 € par personne

  • Budget confortable
  • 100
    jour
  • 65 € pour 2

    12 € par personne

    45 € par personne

    10 € par personne

Suggestion minimum de budget journalier / personne – 21 € (Note: budget pour des vacances à budget moyen, avec hôtel 1* ou 2*, sinon plutôt guesthouses; repas essentiellement dans des restaurants simples et utilisation des transports en commun majoritaires. Quelques visites payantes mais pas trop).

Les articles sur le Laos

Mes articles sur mes séjours au Laos.

Retrouvez toutes les photos de mes séjours au Laos.

Des avis, suggestions ? Laissez moi un commentaire !

0

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.