Haut
  >  Voyage à Singapour   >  24h à l’aéroport de Singapour (Changi Airport)
5
(8)

L’aéroport international de la cité État de Singapour est réputé pour truster la première place des meilleurs aéroports du monde selon le classement Skytrax, et ce, depuis au moins l’année 2000. Il a même occupé cette prestigieuse place sans être détrôné pendant 8 années d’affilés de 2013 à 2020, avant de céder sa place l’année suivante à l’aéroport Hamad situé au Qatar (que j’empreinte d’ailleurs cette année pour transiter vers la France).

24h seraient l’équivalent d’une longue escale, qui pourrait arriver avec un mauvais timing dans les choix d’horaires et tarifs selon votre destination. Dans mon cas, c’est le défi que je m’étais lancé, par choix, et non par contrainte.

En effet, dans le cadre de mes sorties hors de Thaïlande, pour renouveler mon temps de séjour au pays du sourire, je décidais d’aller mettre à l’épreuve la réputation de cet aéroport qui n’est plus à faire. L’occasion de tester ce qu’on peut y faire pour s’occuper le temps d’une journée complète.

aeroport de changi singapour

Une visite atypique, dans un contexte qui l’était tout autant, car pour situer dans le temps, c’était fin février 2020, alors que le covid commençait à faire fermer les frontières et vider les aéroports. Je ne souhaitais pas rester longtemps hors de Thaïlande, pour éviter de me retrouver bloqué.

C’est l’une des raisons qui m’ont porté sur ce choix, l’autre étant économique, car dans l’idée, je ne souhaitais pas dormir dans un hôtel mais plus ou moins faire nuit blanche et passer un max de temps à explorer (spoiler alert, j’ai quand même fini par piqué un somme).

Arrivée au Terminal 4

Histoire de comprendre le timing de ma journée, je vais donner des horaires en fonction des tranches d’activités que j’ai pu faire. Et pour démarrer, c’est à 10h30 que j’atterrissais à Changi, prêt à relever le défi pour ses 24h car mon vol le lendemain sera à seulement 10h55.

Je suis arrivé par le Terminal un peu à l’écart des autres, le Terminal 4. Même si je m’y suis pas éternisé, le temps de descendre de l’avion et faire quelques photos dans le terminal, il était déjà 11h30 lorsque je décidais de sortir du terminal et réellement commencer mon exploration.

arrivee terminal aeroport changi singapour

Allez hop, c’est parti pour 24h !

paris baguette terminal 4 changi airport singapour

A peine arrivé, obligé fallait que je prenne une photo.

Durant ce laps de temps, j’ai fait le tour du terminal, repéré qu’il y avait une consigne à bagage si jamais, et noté que les indications pour savoir où se rendre sont claires.

Pour me rendre à Jewel, je prenais un bus mis à disposition, me donnant l’opportunité de découvrir l’extérieur de l’aéroport, déjà très vert.

panneaux direction aeroport changi singapourinterieur terminal 4 aeroport changi singapour

consigne bagage terminal 4 aeroport changi singapour

Consigne à bagage, si jamais.

bus entre terminaux changi airport singapour

Et hop, petit tour en bus.

Jewel, le hub à tout faire

C’était ma priorité à mon arrivée. Si l’aéroport comptabilise 4 terminaux (et bientôt un 5e, actuellement en construction), il possède aussi un hub à part entière, à côté du Terminal 1, The Jewel. Si on devait résumer ce qu’il renferme, je dirais que c’est 50 % un shopping et 50 % un parc à thème.

Oui, car ce dernier comporte tout un étage avec des activités (payantes, j’y viens après), qui offre de quoi s’occuper et en prendre plein les yeux. Quand j’utilise ce terme, je tiens à rappeler qu’on se trouve alors dans un aéroport, mais que le sentiment général donne limite l’impression de se balader à l’intérieur même du pays tant le décor et la nature qui nous entoure est juste abondante.

premier pas the jewel aeroport changi singapour

Mes premiers pas en arrivant à Jewel.

allee menant au vortex de pluie jewel singapour

Direction le centre avec le vortex.

On va dire que j’extrapole et abuse du superlatif mais n’empêche, c’est quand même le sentiment que j’avais sur le moment.

Et la première chose que je voulais voir était évidemment sa principale attraction, le vortex de pluie en son centre (HSBC Rain Vortex en anglais, car sponsorisé par la fameuse banque). En plus du côté atypique d’y trouver une chute d’eau à l’intérieur du bâtiment, elle s’avère être la plus haute cascade intérieure du monde.

Info bonus :

Singapour abrite à la fois la plus haute cascade intérieure ET la deuxième plus haute cascade intérieure, qui se trouve dans l’attraction « Cloud Forest » ​​à Gardens by the Bay. Si vous sortez de l’aéroport pour visiter un peu la ville, n’hésitez pas à vous rendre dans le coin.

Et effectivement, ça en jette, car en plus de cette chute centrale de 40 m, on est alors entouré par toute une forêt disposée en escalier. Et la magie opère. On sait qu’on est en intérieur, mais le bruit de l’eau et des hauts-parleurs diffusant des chants d’oiseaux, la fraîcheur et la verdure nous donne vraiment la sensation d’être quelque part dans la nature.

vue generale cascade jewel aerport singapour

Bienvenue au turfu.

Le tout a un aspect futuristique puisque l’on peut voir un pont qui traverse le dôme, avec le tram reliant les terminaux y circulant. Tram que je prenais plus tard pour le fun de voir ce que ça donne justement comme vue au passage.

Je savais déjà en commençant à photographier l’endroit sous toutes ses coutures, que j’allais certainement repasser traîner et me poser par là plus tard. En attendant, le temps de me balader autour de cette salle vivifiante, ça me prenait une bonne demi-heure, avant que je me décide à monter à l’étage, où se trouvent les attractions de The Jewel.

vue depuis terrasse jewel aeroport changi singapourvue ensemble the jewel aeroport changi singapour

Arrivé en haut, je me repère vite fait sur où aller, remarque quelques restaurants avec terrasse sympa qui pourraient me servir plus tard. Dans l’immédiat, je me rends au comptoir pour payer le ticket permettant d’expérimenter les attractions possible à ce dernier étage de Jewel. Ayant du temps devant moi, je prenais un forfait assez complet incluant 6 attractions (Bundle Package 2):

1. Canopy Park (Inclunat Discovery Slides, Foggy Bowls, Petal Garden, Topiary Walk)

2. Canopy Bridge

3. Hedge Maze

4. Mirror Maze

5. Walking Net

6. Bouncing Net

Tarif du Bundle Package 2 : 54 $ (SDG soit environ 38 €)

Ouverture tous les jours de 10h00 à 22h00 en semaine et jusqu’à 23h00 les week-ends et jours fériés.

Notez qu’en prenant votre ticket, un horaire vous sera défini pour accéder à certaines attractions (Bouncing Net, les parcours en filet, dans mon cas).

Canopy Park

En gros, le Canopy Park représente les 3/4 de tout l’étage supérieur où je me trouve alors, sans ticket, vous ne pourrez en gros qu’accéder à l’espace avec les restaurants. De par la proximité, je commençais en guise d’amuse-bouche par me faufiler dans le Mirror Maze, comprenez labyrinthe de miroirs.

restaurant etage superieur jewel singapour

Un des restaurants de l’étage supérieur.

comptoir achat tickets jewel aeroport changi singapour

Un ticket, please.

On se voit distribuer à l’entrée une sorte de frite en mousse qu’on peut alors utiliser pour chercher son chemin en évitant de se bouffer une glace en pleine tronche. L’air de rien, j’ai un chaouïa galéré à trouver la sortie, me retrouvant à plusieurs reprises dans la zone centrale du labyrinthe.

J’ai aussi surtout tripé à me voir sous tous les angles, y compris, et croyez moi ça fait bizarre, me voir moi-même de dos, car avec l’orientation particulière des miroirs, c’est possible !

mirror maze aeroport changi singapour

C’est où la sortie ?

J’y suis resté environ 1/4 d’heure avant d’enfin trouver la sortie et de poursuivre ma visite de l’étage supérieur. Pour la suite, il s’agissait surtout de décorations florales sous la forme d’animaux notamment (paon, perroquet, éléphant, etc.), et d’une zone également boisée et parsemée de bassins.

Je tripe devant le robot distribuant des bouteilles d’eau avant de poursuivre ma balade. Je passe devant une zone avec une moquette verte et de la vapeur d’eau rafraîchissante remplissant l’endroit par intermittence. Une zone parfaite pour se poser un temps, ce que je faisais, le temps d’attendre un autre 1/4 d’heure pour que ce soit mon créneau horaire et accéder au parcours en filets suspendu (Walking Net) en présentant mon ticket au staff veillant à l’entrée.

robot distributeur jewel aeroport changi singapour

Le robot distributeur.

foret canopy park jewel aeroport changi singapour

Toujours plus de forêt.

Cette balade dans les filets permet de prendre un peu de hauteur pour observer le coeur de Jewel et, en prenant son temps, permet certainement aux enfants (et grands enfants), de s’amuser un peu à sauter, bondir, rouler (même si je suis pas sûr qu’il est possible de faire tout ça officiellement).

J’étais tout seul pour effectuer ce circuit, ce qui était plutôt appréciable. Il y a des parties étroites, et d’autres, plus larges. La majeure partie est sur un même niveau mais il y a aussi des descentes. Pour l’anecdote, cette attraction est l’œuvre d’une entreprise française ! Il s’agit de Chien Noir, basé sur l’île de Groix, qui est par ailleurs à l’origine du concept de « Parcabout », ces parcs aérien composés de filets géants suspendus dans les arbres.

Là encore, je passais environ 15 minutes dans le parcourt avant d’atterrir de l’autre côté, dans une zone fleurie.

walking net jewel aeroport changi singapourparcours filets suspendus jewel aeroport changi singapour

jewel aeroport changi singapour

Autre vue sur le coeur de Jewel.

vue fleurs canopy park jewel aeroport changi singapour

La vue depuis les filets.

canopy bridge jewel aeroport changi singapour

Vue sur le canopy bridge sur lequel je me dirigeais après.

Il me restait alors plus qu’à traverser le « Canopy Bridge », un pont de verre suspendu qui donne la possibilité d’offrir une autre vue sur la cascade centrale. Le Bouncing Net est un filet posé au-dessus du vide (8 m sous vos pieds), il permet comme son nom l’indique de se balancer dessus pour se sentir léger.

Cette attraction n’était pas disponible le jour de ma visite. La dernière attraction de mon package, le Hedge Maze est un simple parcours à travers un petit labyrinthe de buissons (donc surtout à destination des enfants).

decorations florales jewel aeroport changi singapour

Zone fleurie.

sur le pont de verre jewel aeroport changi singapour

Mieux vaut pas avoir le vertige.

canopy bridge pont verre jewel aeroport changi singapourhsbc vortex rain jewel aeroport changi singapourcascade et tram jewel aeroport changi singapour

Shopping et restaurants

Il m’aura fallu en gros 1h30 donc pour faire le tour des attractions incluses dans mon package. Il y a si vous avez le budget d’autres choses à voir. Il y a notamment le Changi Expérience Studio, qui, dixit l’explication sur leur site, est une attraction centrée sur l’histoire et le développement de l’aéroport. Cela se fait via 20 points de contact interactifs différents, répartis sur 10 zones de contenu. Une manière d’entrer dans les coulisses de Changi et de se divertir en jouant à des jeux simulant les fonctions de l’aéroport.

Je passais justement devant le Changi Experience Studio alors que ma prochaine étape consistait à me balader dans les étages inférieurs qui composent The Jewel et forme la partie centre commercial. L’occasion de voir les différents magasins que propose le bâtiment, et surtout, une manière pour moi de repérer les restaurants disponibles, car il était temps de me poser manger.

changi experience studio jewel aeroport singapour

Je souriais en passant devant un restau Thai, mais je croisais aussi des tapas, les classiques restaurants japonais et un peu de tout en fait. Ça reste un hub et on trouve de tous les styles de cuisine donc je ne m’inquiète pas pour ce qui est de trouver votre perle rare.

Après avoir comparé les prix et les plats proposés, je jetais finalement mon dévolu sur un des restaurants repéré plus tôt à l’étage supérieur.

Les autres terminaux

Toujours pour suivre mon timing, j’ai commencé à manger vers 14 h et j’ai traîné deux bonnes heures à table malgré mon plat simple. Il est alors déjà 16 h lorsque je me décide enfin à rebouger. Et la prochaine étape consiste alors à faire un tour dans les autres terminaux, histoire de voir l’ambiance et l’architecture de ces derniers.

Et je commençais par le plus grand, le Terminal 3.  J’empruntais pour se faire un long couloir avec tapis roulant. Dedans, je me suis baladé un moment, on y trouve un vaste espace central avec des boutiques de souvenirs, et de quoi se restaurer à l’étage. Avant de me déplacer vers le terminal 1, je prenais 2 min pour sortir le nez dehors, histoire de.

couloir escalator jewel aeroport changi singapour

vue exterieure jewel aeroport changi singapour

The Jewel vue depuis le terminal 3.

interieur terminal 3 aeroport changi singapour

hotesse de lair aeroport changi singapour

La classe des hôtesses de Singapore Airlines.

the jewel aeroport changi singapour

Au moins j’aurais mis le nez dehors une fois.

Dans le terminal 1, je croise l’une des œuvres exposées dans l’aéroport, « Kinetic Rain ». Kinetic Rain, ou « Pluie Cinétique » en bon français est une sculpture en mouvement, composée de 1 216 gouttelettes en bronze, symbolisant la pluie.

Le tout se meut par vague gracieuse et lente. Cette œuvre se trouve dans la salle d’enregistrement du Terminal 1 de l’aéroport de Changi depuis 2012. Et pour l’anecdote, avec sa superficie de 75 mètres carrés et une hauteur de 7,3 mètres, elle est considérée comme la plus grande sculpture cinétique du monde.

kinetic rain terminal 3 aeroport changi singapour

Kinetic rain.

detail kinetic rain aeroport changi singapour

Peu après, je croisais une autre « attraction », notez le guillemet, puisque je me surprenais à voir et triper devant… un panneau d’affichage ! Je parle là de ceux affichant les horaires, destinations et numéros de vols, et, à l’heure du numérique, il a été choisi volontairement ici de placer un panneau à l’ancienne.

J’entends par là ces fameux panneaux avec les espèces de petits panneaux noirs rotatifs qui, lors des changements d’infos, se mettent à frétiller pour laisser apparaître le nouveau message.

En restant quelque temps devant pour immortaliser des instants de cette mécanique d’antan en vidéo (sachant que ça change pas non plus d’infos toutes les minutes), je suis resté l’air de rien près d’une demi-heure !

terminal 3 aeroport changi singapourinterieur terminal 1 aeroport changi singapourterminal 1 aeroport changi singapour

Jewel de nuit, une autre ambiance

Cela faisant en tout 2 h que je me baladais dans les terminaux adjacent à Jewel lorsque je décidais de revenir dans ce dernier. Il est alors 18 h et sous ses latitudes, comme en Thaïlande, la nuit tombe assez tôt. Je voulais donc revenir dans la « jungle » de Jewel pour profiter au mieux de la lumière du coucher de soleil.

Je ne me trompais pas, car les rayons du soleil filtrant à travers la baie vitrée du plafond, conjugué à l’air ambiant humide de par la cascade donnent un côté beau à la scène. L’ambiance me plaît d’autant qu’après avoir testé plusieurs points de vue pour des photos de cet instant, je décidais de rester au milieu de cette jungle pour me poser un peu au frais en me posant au pied de la chute.

tram passant au milieu jewel aeroport changi singapourcoucher soleil jewel aeroport changi singapoursoleil couchant jewel aeroport changi singapourtrou vortex rain jewel aeroport changi singapour

Et j’y restais là à lire mes mails et les news pendant une bonne heure. En fait, le temps d’attendre le fameux show son et lumière qui a lieu la nuit au niveau de la Rain Vortex. Chaque jour de la semaine, vous pourrez assister à un mini show où l’eau coulant à flots sert « d’écran » où sont projetées des formes et couleurs avec en toile de fond une musique épique qui rend le tout un minimum captivant.

Horaires du Light and Sound show (depuis 2022): à 20h00 et 21h00 (et un extra les week-ends et jours fériés à 22h00).

Petit aparté pour signaler qu’il s’agit de l’horaire mis à jour car lors de mon séjour, le show avait lieu toutes les heures à partir de 19h30 jusqu’à 22h30, soit en tout 4 chances de voir l’attraction.

Je prenais un peu de hauteur pour regarder cette première version, qui démarrait à 19h30, puis je décidais d’aller manger un bout à l’étage du Canopy Park, car il était bien temps de dîner.

Une petite pizz’ et une bière plus tard et c’était déjà l’heure du 3e show de la soirée, le 2e ayant eu lieu pendant mon festin du soir. Je décidais d’aller le voir également, déjà depuis un point de vue différent, en allant en bas cette fois, mais également parce que je voulais voir si cela allait différer du premier (et la réponse est oui !), bon et puis aussi parce qu’en gros j’avais que ça à faire.

Je suis resté en bas le temps d’attendre la 4e séance, ce qui nous amène déjà à 22h30. Notez qu’en dehors de ce petit spectacle de quelques minutes, la cascade est illuminée la nuit par des projecteurs de couleurs, variant dans le temps, ce qui est aussi le cas des arbres entourant le vortex. Après le dernier show, le vortex s’arrête et le silence se fait sentir, ça fait bizarre.

ambiance soir jewel aeroport changi singapour

Ambiance dans le mall le soir venu.

soiree jewel aeroport changi singapour

jewel by night aeroport changi singapour

Et le silence fut.

Où dormir à l’aéroport de Changi ?

Cela fait donc 12h que j’explore et vagabonde dans l’aéroport, la moitié du temps total. J’avoue qu’à ce moment-là, je commence à me demander ce que je vais faire le reste du temps.

Car par soucis de budget, je n’ai pas prévu de dormir, du moins, pas dans un lounge ou lieu dédié. Et pour ça, il y en a. Vous pouvez dormir à Jewel même au Yotel Air si l’envie vous prend, mais alors bonjour le budget… Certes, ce dernier propose des petites chambres coquettes, un lounge avec vue sur le Vortex Rain, du café et thé gratis et de la bouffe a priori bon marché, mais la nuit est à 200 € minimum !!

entree yotel air aeroport changi singapour

Entrée du Yotel Air, aperçu en début de journée.

Comme la fatigue commençais à se faire sentir (il est alors 23h), je décidais d’opter pour une solution intermédiaire, prendre un forfait de quelques heures dans l’un des lounges de l’aéroport. Etant présent à Jewel et ayant la flemme de bouger ailleurs, je regardais mes options et leur coût surtout et décidais de me rendre au Changi Lounge.

Lors de ma venue, il y avait un forfait de 3h à 38$ (SGD, soit 30 € environ), le suivant étant à 58$ pour 5h. J’ai longuement hésité mais restant sur mon objectif de petit budget, je restais sur l’option à 3h.

Vérifiez les infos sur le site officiel du Changi Lounge, car en regardant pour me rappeler ce que j’avais payé, j’ai vu qu’en ce moment le tarif est bien plus intéressant avec des forfaits de respectivement 2h et 4h à 15$ et 24$ seulement ! Il y a même un package pour rester une journée complète à seulement 44$, dégoûté de pas avoir eu droit à ça !

Je profitais du calme du lounge (non pas que c’est bruyant d’ailleurs en dehors) et surtout du confortable fauteuil dans lequel je me posais pour me reposer un peu… Entendez par là, faire une sieste aux allures de courte nuit, car étant donné les circonstances, je m’attendais pas à redormir par la suite. Sauf que je me trompais…

entree changi lounge aeroport singapour

Entrée du Changi Lounge.

interieur changi lounge aeroport singapour

C’est parti pour une bonne grosse sieste.

Les trois heures ont vite filé tellement j’ai effectivement bien dormi (notez que théoriquement, les lounges ne sont pas fait pour ça, mais bon, je m’étais calé dans un coin à l’abri du regard de l’hôtesse d’accueil…) et, il est alors 2h du matin. L’ambiance vide de Jewel est alors fantomatique et le sommeil me pousse à continuer de piquer un somme…

Je cherche donc un coin tranquille avec des sièges pouvant faire l’affaire et fini par en trouver un, avec d’ailleurs une autre personne déjà en train de roupiller à ce moment-là. Je me dis, tiens, parfait donc. Je pose mon sac à dos en guise de « coussin » et me voilà à mon tour à retourner dans les bras de Morphée. Avant d’être réveillé quelque 4h plus tard, non pas parce que je finissais ma nuit, mais par un gardien…

Ce dernier ainsi qu’à mon voisin toujours présent, nous informe qu’il est interdit de dormir ici… Vu sa note globale sur Skytrax, j’aurais pensé cet aéroport plus tolérant et accueillant pour ça, même si je dois rappeler que je me trouve alors au sein de Jewel… Hors je pense que la tolérance est plus de mise dans l’un des terminaux…

sieste siege jewel aeroport changi singapour

Mon espace pour ma 2e partie de nuit, à Jewel.

Et tant que je suis dans le sujet, notez que si vous restez dans les halls de transit, vous trouverez des zones de repos dédiés et gratuites (appelées « snooze lounge », snooze voulant dire « roupillon »), avec des sièges inclinables à disposition. Vous les trouverez ici (au moment de la rédaction de cet article, ceux des terminaux 2 et 4 sont fermés sans date de réouverture annoncée…) :

Terminal 1

  • Snooze Lounge, Level 3, Departure Transit Hall East

Terminal 2

  • Sanctuary Lounge, Departure Transit Hall North Pier (à l’opposée de la porte E5)
  • Oasis Lounge, Departure Transit Hall North Pier (à l’opposée de la porte E11)

Terminal 3

  • Snooze Lounge, Mezzanine, Departure Transit Hall North (près du Singapore Food Street)

Terminal 4

  • Snooze Lounge, Level 2M, Departure Transit Hall

Heureusement, entre mes 3h dans le lounge et ses 4h heures que je venais de passer, je considérais ma nuit comme étant faites… Il est 7h du matin, l’activité commence à doucement reprendre dans l’aéroport et le soleil se lève.

Il ne reste guère plus qu’à rejoindre mon terminal 4 ainsi qu’à procéder à l’enregistrement, ce qui m’occupa encore 45 minutes. Il est alors presque 8h et j’ai donc encore 2 heures à patienter avant d’embarquer pour mon vol de retour à la maison. Et voilà qui conclut ces 24h passées dans cet aéroport hors norme.

retour terminal 4 aeroport changi singapour

Et voilà qui conclut ces 24 heures à l’aéroport de Singapour !

L'article vous a plu ?

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 8

Pas encore de vote. Soyez le premier à noter cet article !

L'article vous a plu ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

1

Lorsque je découvrais la Thailande en 2006, je ne m'attendais certainement pas à y poser mes valises 2 ans plus tard ! Depuis, je suis basé à Bangkok et je voyage régulièrement à travers toute l'Asie. Je partage mes récits, photos, conseils sur la vie d'expatrié en Thailande et sur les pays d'Asie, pour ceux qui veulent découvrir le pays du sourire, qui cherchent un peu d'aventure et ceux qui rêvent d'Asie (ou ceux qui veulent rêver tout court ;-)

Commentaires:

  • daniel

    28/08/2022

    ça donne vraiment envie d’aller y faire un tour! (une petite question: le Changi Lounge, il n’y a pas de buffet/boissons gratuites ?)

  • patou

    29/08/2022

    Superbe article BRAVO, et superbe photos.
    Je me suis arrêtée 3 jours à Singapour, et 3x en attente à l’aéroport.
    Ouh, lalala, beaucoup de changement mais c’est magnifique.
    Bonne et belle journée

publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.